CHRISTOPHE BALAS

  • • Date de livraison : Décembre 2005
    • Ville : Quint-Fonsegrives
    • Département : Hte Garonne
    • Maitre d'ouvrage : Archevêché de Toulouse
    • Architectes associés : Pierre Roca d'Huythéza Urb., Sophie Balas Coloriste
    • Coût : 450 000 €HT
    • SHON : 300m² église et 80 m² salle paroissiale
    • Nature de la mission : Base + OPC

    Construite sur l'emplacement d'un ancien hangard devenu lieu de Culte, et après que la comission de sécurité ait fermé le bâtiment, le projet afirme en coeur de village, avec retenue et sans ostentation, la présence de la communauté catholique. L'église prend sa place dans le village, en bord de rue, et génère une large esplanade ouverte à tous.

    C'est une architecture contemporaine composée de volumes simples, soigneusement proportionnés et articulés, la salle d'annimation venant prolonger le volume de l'église et crée un contrepoint. Les matériaux contemporains (béton, monomur, verre) sont associés avec des éléments plus traditionnels (parement brique artisanale, tuiles terre cuite, chaux, chêne...) pour affirmer ce dialogue.

    A l'intérieur, l'organisation de la nef se fait de manière centrale autour du choeur placé en ancgle. Un jeu subtil de matières, lumières, volumes vient créer un espace à la fois apaisant et engageant
  • • Date de livraison : Décembre 2005
    • Ville : Quint-Fonsegrives
    • Département : Hte Garonne
    • Maitre d'ouvrage : Archevêché de Toulouse
    • Architectes associés : Pierre Roca d'Huythéza Urb., Sophie Balas Coloriste
    • Coût : 450 000 €HT
    • SHON : 300m² église et 80 m² salle paroissiale
    • Nature de la mission : Base + OPC

    Construite sur l'emplacement d'un ancien hangard devenu lieu de Culte, et après que la comission de sécurité ait fermé le bâtiment, le projet afirme en coeur de village, avec retenue et sans ostentation, la présence de la communauté catholique. L'église prend sa place dans le village, en bord de rue, et génère une large esplanade ouverte à tous.

    C'est une architecture contemporaine composée de volumes simples, soigneusement proportionnés et articulés, la salle d'annimation venant prolonger le volume de l'église et crée un contrepoint. Les matériaux contemporains (béton, monomur, verre) sont associés avec des éléments plus traditionnels (parement brique artisanale, tuiles terre cuite, chaux, chêne...) pour affirmer ce dialogue.

    A l'intérieur, l'organisation de la nef se fait de manière centrale autour du choeur placé en ancgle. Un jeu subtil de matières, lumières, volumes vient créer un espace à la fois apaisant et engageant
  • • Date de livraison : Décembre 2005
    • Ville : Quint-Fonsegrives
    • Département : Hte Garonne
    • Maitre d'ouvrage : Archevêché de Toulouse
    • Architectes associés : Pierre Roca d'Huythéza Urb., Sophie Balas Coloriste
    • Coût : 450 000 €HT
    • SHON : 300m² église et 80 m² salle paroissiale
    • Nature de la mission : Base + OPC

    Construite sur l'emplacement d'un ancien hangard devenu lieu de Culte, et après que la comission de sécurité ait fermé le bâtiment, le projet afirme en coeur de village, avec retenue et sans ostentation, la présence de la communauté catholique. L'église prend sa place dans le village, en bord de rue, et génère une large esplanade ouverte à tous.

    C'est une architecture contemporaine composée de volumes simples, soigneusement proportionnés et articulés, la salle d'annimation venant prolonger le volume de l'église et crée un contrepoint. Les matériaux contemporains (béton, monomur, verre) sont associés avec des éléments plus traditionnels (parement brique artisanale, tuiles terre cuite, chaux, chêne...) pour affirmer ce dialogue.

    A l'intérieur, l'organisation de la nef se fait de manière centrale autour du choeur placé en ancgle. Un jeu subtil de matières, lumières, volumes vient créer un espace à la fois apaisant et engageant
  • • Date de livraison : Décembre 2005
    • Ville : Quint-Fonsegrives
    • Département : Hte Garonne
    • Maitre d'ouvrage : Archevêché de Toulouse
    • Architectes associés : Pierre Roca d'Huythéza Urb., Sophie Balas Coloriste
    • Coût : 450 000 €HT
    • SHON : 300m² église et 80 m² salle paroissiale
    • Nature de la mission : Base + OPC

    Construite sur l'emplacement d'un ancien hangard devenu lieu de Culte, et après que la comission de sécurité ait fermé le bâtiment, le projet afirme en coeur de village, avec retenue et sans ostentation, la présence de la communauté catholique. L'église prend sa place dans le village, en bord de rue, et génère une large esplanade ouverte à tous.

    C'est une architecture contemporaine composée de volumes simples, soigneusement proportionnés et articulés, la salle d'annimation venant prolonger le volume de l'église et crée un contrepoint. Les matériaux contemporains (béton, monomur, verre) sont associés avec des éléments plus traditionnels (parement brique artisanale, tuiles terre cuite, chaux, chêne...) pour affirmer ce dialogue.

    A l'intérieur, l'organisation de la nef se fait de manière centrale autour du choeur placé en ancgle. Un jeu subtil de matières, lumières, volumes vient créer un espace à la fois apaisant et engageant
  • • Date de livraison : Décembre 2005
    • Ville : Quint-Fonsegrives
    • Département : Hte Garonne
    • Maitre d'ouvrage : Archevêché de Toulouse
    • Architectes associés : Pierre Roca d'Huythéza Urb., Sophie Balas Coloriste
    • Coût : 450 000 €HT
    • SHON : 300m² église et 80 m² salle paroissiale
    • Nature de la mission : Base + OPC

    Construite sur l'emplacement d'un ancien hangard devenu lieu de Culte, et après que la comission de sécurité ait fermé le bâtiment, le projet afirme en coeur de village, avec retenue et sans ostentation, la présence de la communauté catholique. L'église prend sa place dans le village, en bord de rue, et génère une large esplanade ouverte à tous.

    C'est une architecture contemporaine composée de volumes simples, soigneusement proportionnés et articulés, la salle d'annimation venant prolonger le volume de l'église et crée un contrepoint. Les matériaux contemporains (béton, monomur, verre) sont associés avec des éléments plus traditionnels (parement brique artisanale, tuiles terre cuite, chaux, chêne...) pour affirmer ce dialogue.

    A l'intérieur, l'organisation de la nef se fait de manière centrale autour du choeur placé en ancgle. Un jeu subtil de matières, lumières, volumes vient créer un espace à la fois apaisant et engageant
  • • Date de livraison : Décembre 2005
    • Ville : Quint-Fonsegrives
    • Département : Hte Garonne
    • Maitre d'ouvrage : Archevêché de Toulouse
    • Architectes associés : Pierre Roca d'Huythéza Urb., Sophie Balas Coloriste
    • Coût : 450 000 €HT
    • SHON : 300m² église et 80 m² salle paroissiale
    • Nature de la mission : Base + OPC

    Construite sur l'emplacement d'un ancien hangard devenu lieu de Culte, et après que la comission de sécurité ait fermé le bâtiment, le projet afirme en coeur de village, avec retenue et sans ostentation, la présence de la communauté catholique. L'église prend sa place dans le village, en bord de rue, et génère une large esplanade ouverte à tous.

    C'est une architecture contemporaine composée de volumes simples, soigneusement proportionnés et articulés, la salle d'annimation venant prolonger le volume de l'église et crée un contrepoint. Les matériaux contemporains (béton, monomur, verre) sont associés avec des éléments plus traditionnels (parement brique artisanale, tuiles terre cuite, chaux, chêne...) pour affirmer ce dialogue.

    A l'intérieur, l'organisation de la nef se fait de manière centrale autour du choeur placé en ancgle. Un jeu subtil de matières, lumières, volumes vient créer un espace à la fois apaisant et engageant
  • • Date de livraison : Décembre 2005
    • Ville : Quint-Fonsegrives
    • Département : Hte Garonne
    • Maitre d'ouvrage : Archevêché de Toulouse
    • Architectes associés : Pierre Roca d'Huythéza Urb., Sophie Balas Coloriste
    • Coût : 450 000 €HT
    • SHON : 300m² église et 80 m² salle paroissiale
    • Nature de la mission : Base + OPC

    Construite sur l'emplacement d'un ancien hangard devenu lieu de Culte, et après que la comission de sécurité ait fermé le bâtiment, le projet afirme en coeur de village, avec retenue et sans ostentation, la présence de la communauté catholique. L'église prend sa place dans le village, en bord de rue, et génère une large esplanade ouverte à tous.

    C'est une architecture contemporaine composée de volumes simples, soigneusement proportionnés et articulés, la salle d'annimation venant prolonger le volume de l'église et crée un contrepoint. Les matériaux contemporains (béton, monomur, verre) sont associés avec des éléments plus traditionnels (parement brique artisanale, tuiles terre cuite, chaux, chêne...) pour affirmer ce dialogue.

    A l'intérieur, l'organisation de la nef se fait de manière centrale autour du choeur placé en ancgle. Un jeu subtil de matières, lumières, volumes vient créer un espace à la fois apaisant et engageant