CHRISTIAN BARDIN

  • • Date de livraison : 2001
    • Ville : Mérignac
    • Département : 33
    • Maitre d'ouvrage : Client privé
    • Coût : 70 000,00€
    • Nature de la mission : Conception et suivi de chantier

    Amateur de design et de loft new yorkais les maîtres d’ouvrages souhaitaient agrandir leur logement à 150 m².
    Installée sur une petite parcelle (8,50 m sur 30 m) et implantée entre une mitoyenneté et une résidence R+4, la construction existante est composée d’un corps de bâtiment en R+1 et d’une adjonction en Rdc.
    Le parti pris du projet d’extension a été d’étirer la construction jusqu’aux limites de l’alignement urbains, permettant de ré axer le bâtiment sur son jardin, d’harmoniser les volumes et de libérer un maximum de surface au sol conservant ainsi le caractère de la parcelle.
    L’emploi de matériaux simple (enduit blanc) relève de la volonté de minimiser l’impact sur l’environnement bâti, le bardage bois naturel sur la façade coté jardin venant renforcer le traitement de la terrasses –desk de la piscine en continuité des pièces à vivre .
  • • Date de livraison : 2001
    • Ville : Mérignac
    • Département : 33
    • Maitre d'ouvrage : Client privé
    • Coût : 70 000,00€
    • Nature de la mission : Conception et suivi de chantier

    Amateur de design et de loft new yorkais les maîtres d’ouvrages souhaitaient agrandir leur logement à 150 m².
    Installée sur une petite parcelle (8,50 m sur 30 m) et implantée entre une mitoyenneté et une résidence R+4, la construction existante est composée d’un corps de bâtiment en R+1 et d’une adjonction en Rdc.
    Le parti pris du projet d’extension a été d’étirer la construction jusqu’aux limites de l’alignement urbains, permettant de ré axer le bâtiment sur son jardin, d’harmoniser les volumes et de libérer un maximum de surface au sol conservant ainsi le caractère de la parcelle.
    L’emploi de matériaux simple (enduit blanc) relève de la volonté de minimiser l’impact sur l’environnement bâti, le bardage bois naturel sur la façade coté jardin venant renforcer le traitement de la terrasses –desk de la piscine en continuité des pièces à vivre .
  • • Date de livraison : 2001
    • Ville : Mérignac
    • Département : 33
    • Maitre d'ouvrage : Client privé
    • Coût : 70 000,00€
    • Nature de la mission : Conception et suivi de chantier

    Amateur de design et de loft new yorkais les maîtres d’ouvrages souhaitaient agrandir leur logement à 150 m².
    Installée sur une petite parcelle (8,50 m sur 30 m) et implantée entre une mitoyenneté et une résidence R+4, la construction existante est composée d’un corps de bâtiment en R+1 et d’une adjonction en Rdc.
    Le parti pris du projet d’extension a été d’étirer la construction jusqu’aux limites de l’alignement urbains, permettant de ré axer le bâtiment sur son jardin, d’harmoniser les volumes et de libérer un maximum de surface au sol conservant ainsi le caractère de la parcelle.
    L’emploi de matériaux simple (enduit blanc) relève de la volonté de minimiser l’impact sur l’environnement bâti, le bardage bois naturel sur la façade coté jardin venant renforcer le traitement de la terrasses –desk de la piscine en continuité des pièces à vivre .
  • • Date de livraison : 2001
    • Ville : Mérignac
    • Département : 33
    • Maitre d'ouvrage : Client privé
    • Coût : 70 000,00€
    • Nature de la mission : Conception et suivi de chantier

    Amateur de design et de loft new yorkais les maîtres d’ouvrages souhaitaient agrandir leur logement à 150 m².
    Installée sur une petite parcelle (8,50 m sur 30 m) et implantée entre une mitoyenneté et une résidence R+4, la construction existante est composée d’un corps de bâtiment en R+1 et d’une adjonction en Rdc.
    Le parti pris du projet d’extension a été d’étirer la construction jusqu’aux limites de l’alignement urbains, permettant de ré axer le bâtiment sur son jardin, d’harmoniser les volumes et de libérer un maximum de surface au sol conservant ainsi le caractère de la parcelle.
    L’emploi de matériaux simple (enduit blanc) relève de la volonté de minimiser l’impact sur l’environnement bâti, le bardage bois naturel sur la façade coté jardin venant renforcer le traitement de la terrasses –desk de la piscine en continuité des pièces à vivre .
  • • Date de livraison : 2001
    • Ville : Mérignac
    • Département : 33
    • Maitre d'ouvrage : Client privé
    • Coût : 70 000,00€
    • Nature de la mission : Conception et suivi de chantier

    Amateur de design et de loft new yorkais les maîtres d’ouvrages souhaitaient agrandir leur logement à 150 m².
    Installée sur une petite parcelle (8,50 m sur 30 m) et implantée entre une mitoyenneté et une résidence R+4, la construction existante est composée d’un corps de bâtiment en R+1 et d’une adjonction en Rdc.
    Le parti pris du projet d’extension a été d’étirer la construction jusqu’aux limites de l’alignement urbains, permettant de ré axer le bâtiment sur son jardin, d’harmoniser les volumes et de libérer un maximum de surface au sol conservant ainsi le caractère de la parcelle.
    L’emploi de matériaux simple (enduit blanc) relève de la volonté de minimiser l’impact sur l’environnement bâti, le bardage bois naturel sur la façade coté jardin venant renforcer le traitement de la terrasses –desk de la piscine en continuité des pièces à vivre .
  • • Date de livraison : 2001
    • Ville : Mérignac
    • Département : 33
    • Maitre d'ouvrage : Client privé
    • Coût : 70 000,00€
    • Nature de la mission : Conception et suivi de chantier

    Amateur de design et de loft new yorkais les maîtres d’ouvrages souhaitaient agrandir leur logement à 150 m².
    Installée sur une petite parcelle (8,50 m sur 30 m) et implantée entre une mitoyenneté et une résidence R+4, la construction existante est composée d’un corps de bâtiment en R+1 et d’une adjonction en Rdc.
    Le parti pris du projet d’extension a été d’étirer la construction jusqu’aux limites de l’alignement urbains, permettant de ré axer le bâtiment sur son jardin, d’harmoniser les volumes et de libérer un maximum de surface au sol conservant ainsi le caractère de la parcelle.
    L’emploi de matériaux simple (enduit blanc) relève de la volonté de minimiser l’impact sur l’environnement bâti, le bardage bois naturel sur la façade coté jardin venant renforcer le traitement de la terrasses –desk de la piscine en continuité des pièces à vivre .