CHRISTIAN BARDIN

  • • Date de livraison : 2000
    • Ville : Viger
    • Département : 65
    • Maitre d'ouvrage : Client privé
    • Coût : estim. PC 60000€
    • SHON : 78 m²
    • Nature de la mission : Conception, permis de construire

    Cette petite maison en haut d’un village de Bigorre fait face à la chaîne des Pyrénées.
    Construite sur un terrain très en pente, elle se décompose en deux niveaux :
    -le rez de chaussée rassemble les pièces de vie, cuisine/salle à manger, chambre et salle de bain, l’ensemble étant ouvert sur la nature environnante. La terrasse attenante à la salle à manger et à la chambre est plus qu’un espace extérieur, elle en est un véritable prolongement.
    -L’étage, un plateau libre sous comble offrant le confort d’un chalet de montagne, est utilisé en espace convivial.
    De facture contemporaine dans les proportions d’ouvertures, cette maison reprend également le langage traditionnel des constructions locales, le toit en ardoise, les chiens assis et la charpente bois, l’ouverture du pignon au dessus de l’entrée réinterprétant le traditionnel Passe-foin des granges avoisinante.

    Avec mes remerciements, pour ses photographies au péril de sa vie, à Jean-Louis Rey
  • • Date de livraison : 2000
    • Ville : Viger
    • Département : 65
    • Maitre d'ouvrage : Client privé
    • Coût : estim. PC 60000€
    • SHON : 78 m²
    • Nature de la mission : Conception, permis de construire

    Cette petite maison en haut d’un village de Bigorre fait face à la chaîne des Pyrénées.
    Construite sur un terrain très en pente, elle se décompose en deux niveaux :
    -le rez de chaussée rassemble les pièces de vie, cuisine/salle à manger, chambre et salle de bain, l’ensemble étant ouvert sur la nature environnante. La terrasse attenante à la salle à manger et à la chambre est plus qu’un espace extérieur, elle en est un véritable prolongement.
    -L’étage, un plateau libre sous comble offrant le confort d’un chalet de montagne, est utilisé en espace convivial.
    De facture contemporaine dans les proportions d’ouvertures, cette maison reprend également le langage traditionnel des constructions locales, le toit en ardoise, les chiens assis et la charpente bois, l’ouverture du pignon au dessus de l’entrée réinterprétant le traditionnel Passe-foin des granges avoisinante.

    Avec mes remerciements, pour ses photographies au péril de sa vie, à Jean-Louis Rey
  • • Date de livraison : 2000
    • Ville : Viger
    • Département : 65
    • Maitre d'ouvrage : Client privé
    • Coût : estim. PC 60000€
    • SHON : 78 m²
    • Nature de la mission : Conception, permis de construire

    Cette petite maison en haut d’un village de Bigorre fait face à la chaîne des Pyrénées.
    Construite sur un terrain très en pente, elle se décompose en deux niveaux :
    -le rez de chaussée rassemble les pièces de vie, cuisine/salle à manger, chambre et salle de bain, l’ensemble étant ouvert sur la nature environnante. La terrasse attenante à la salle à manger et à la chambre est plus qu’un espace extérieur, elle en est un véritable prolongement.
    -L’étage, un plateau libre sous comble offrant le confort d’un chalet de montagne, est utilisé en espace convivial.
    De facture contemporaine dans les proportions d’ouvertures, cette maison reprend également le langage traditionnel des constructions locales, le toit en ardoise, les chiens assis et la charpente bois, l’ouverture du pignon au dessus de l’entrée réinterprétant le traditionnel Passe-foin des granges avoisinante.

    Avec mes remerciements, pour ses photographies au péril de sa vie, à Jean-Louis Rey
  • • Date de livraison : 2000
    • Ville : Viger
    • Département : 65
    • Maitre d'ouvrage : Client privé
    • Coût : estim. PC 60000€
    • SHON : 78 m²
    • Nature de la mission : Conception, permis de construire

    Cette petite maison en haut d’un village de Bigorre fait face à la chaîne des Pyrénées.
    Construite sur un terrain très en pente, elle se décompose en deux niveaux :
    -le rez de chaussée rassemble les pièces de vie, cuisine/salle à manger, chambre et salle de bain, l’ensemble étant ouvert sur la nature environnante. La terrasse attenante à la salle à manger et à la chambre est plus qu’un espace extérieur, elle en est un véritable prolongement.
    -L’étage, un plateau libre sous comble offrant le confort d’un chalet de montagne, est utilisé en espace convivial.
    De facture contemporaine dans les proportions d’ouvertures, cette maison reprend également le langage traditionnel des constructions locales, le toit en ardoise, les chiens assis et la charpente bois, l’ouverture du pignon au dessus de l’entrée réinterprétant le traditionnel Passe-foin des granges avoisinante.

    Avec mes remerciements, pour ses photographies au péril de sa vie, à Jean-Louis Rey
  • • Date de livraison : 2000
    • Ville : Viger
    • Département : 65
    • Maitre d'ouvrage : Client privé
    • Coût : estim. PC 60000€
    • SHON : 78 m²
    • Nature de la mission : Conception, permis de construire

    Cette petite maison en haut d’un village de Bigorre fait face à la chaîne des Pyrénées.
    Construite sur un terrain très en pente, elle se décompose en deux niveaux :
    -le rez de chaussée rassemble les pièces de vie, cuisine/salle à manger, chambre et salle de bain, l’ensemble étant ouvert sur la nature environnante. La terrasse attenante à la salle à manger et à la chambre est plus qu’un espace extérieur, elle en est un véritable prolongement.
    -L’étage, un plateau libre sous comble offrant le confort d’un chalet de montagne, est utilisé en espace convivial.
    De facture contemporaine dans les proportions d’ouvertures, cette maison reprend également le langage traditionnel des constructions locales, le toit en ardoise, les chiens assis et la charpente bois, l’ouverture du pignon au dessus de l’entrée réinterprétant le traditionnel Passe-foin des granges avoisinante.

    Avec mes remerciements, pour ses photographies au péril de sa vie, à Jean-Louis Rey
  • • Date de livraison : 2000
    • Ville : Viger
    • Département : 65
    • Maitre d'ouvrage : Client privé
    • Coût : estim. PC 60000€
    • SHON : 78 m²
    • Nature de la mission : Conception, permis de construire

    Cette petite maison en haut d’un village de Bigorre fait face à la chaîne des Pyrénées.
    Construite sur un terrain très en pente, elle se décompose en deux niveaux :
    -le rez de chaussée rassemble les pièces de vie, cuisine/salle à manger, chambre et salle de bain, l’ensemble étant ouvert sur la nature environnante. La terrasse attenante à la salle à manger et à la chambre est plus qu’un espace extérieur, elle en est un véritable prolongement.
    -L’étage, un plateau libre sous comble offrant le confort d’un chalet de montagne, est utilisé en espace convivial.
    De facture contemporaine dans les proportions d’ouvertures, cette maison reprend également le langage traditionnel des constructions locales, le toit en ardoise, les chiens assis et la charpente bois, l’ouverture du pignon au dessus de l’entrée réinterprétant le traditionnel Passe-foin des granges avoisinante.

    Avec mes remerciements, pour ses photographies au péril de sa vie, à Jean-Louis Rey
  • • Date de livraison : 2000
    • Ville : Viger
    • Département : 65
    • Maitre d'ouvrage : Client privé
    • Coût : estim. PC 60000€
    • SHON : 78 m²
    • Nature de la mission : Conception, permis de construire

    Cette petite maison en haut d’un village de Bigorre fait face à la chaîne des Pyrénées.
    Construite sur un terrain très en pente, elle se décompose en deux niveaux :
    -le rez de chaussée rassemble les pièces de vie, cuisine/salle à manger, chambre et salle de bain, l’ensemble étant ouvert sur la nature environnante. La terrasse attenante à la salle à manger et à la chambre est plus qu’un espace extérieur, elle en est un véritable prolongement.
    -L’étage, un plateau libre sous comble offrant le confort d’un chalet de montagne, est utilisé en espace convivial.
    De facture contemporaine dans les proportions d’ouvertures, cette maison reprend également le langage traditionnel des constructions locales, le toit en ardoise, les chiens assis et la charpente bois, l’ouverture du pignon au dessus de l’entrée réinterprétant le traditionnel Passe-foin des granges avoisinante.

    Avec mes remerciements, pour ses photographies au péril de sa vie, à Jean-Louis Rey