CELINE MARCOS

  • Habitat 
    2013
    (82 - Tarn-et-Garonne)
    375 avenue de Cos
    82000 montauban
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Tarn et Garonne Habitat
    Construction de 10 maisons en bande sur la commune de Montauban.

    Programme de logement social pour Tarn et Garonne Habitat comprenant 10 maisons et leurs annexes (garages et abris de jardin) dont cinq logements T4 et cinq logements T3 dont deux de plain pied, tous voués à la location de type « logement social ».

    Le projet a du répondre à des contraintes budgétaires particulièrement draconiennes sans pour autant faillir à la volonté forte de construire un habitat de qualité offrant aux habitants un cadre de vie ouvert et généreux. Il s’agissait de dessiner des maisons techniquement faciles à construire tout en créant des espaces habitables beaux, lumineux, fonctionnels et écologiquement performants. Ainsi, il fut choisi un mode de construction traditionnel économe allié de la mise en œuvre d’une isolation par l’extérieur particulièrement performante pour un confort thermique en hiver comme en été.

    Afin de créer une façade urbaine continue, les maisons sont implantées en limite de parcelle, alignées sur la rue nouvellement créée.
    Pour le projet, le terrain a été découpé en dix parcelles régulières permettant à chacun de jouir d’un jardin privatif, bordé de murs de clôture à l’arrière.
    Les maisons sont mitoyennes deux à deux excepté pour celles situées aux extrémités du terrain ; les bâtiments de garages et abris de jardin assurant la liaison bâtie entre les parcelles.
    Le jeu de hauteur des maisons (rdc ou r+1), l’alignement sur rue interrompu par les places de midi, ainsi que l’alternance des types de toiture (terrasse ou à deux pentes), introduit une diversité qui vient animer le nouveau front de rue.
    Ainsi, les volumes très simples du projet qui se succèdent, s’alignent ou se décalent donnent à l’ensemble un caractère familier rappelant une rue de village ou de faubourg.
    De plus, ce principe de volumes bâtis disposés en quinconce offre côté jardin, des espaces extérieurs de vie, aisément privatisables ce qui apporte un réel avantage pour des logements sociaux aux surfaces restreintes.

    L’ensemble du projet a été guidé par la volonté de construire des maisons simples et fonctionnelles, capables d’offrir le meilleur cadre de vie possible grâce à une écriture architecturale sobre et précise.

    Le chantier s’est déroulé sur 13 mois pour un montant de travaux de 1.033.950eurosHT

  • Habitat 
    2013
    (82 - Tarn-et-Garonne)
    375 avenue de Cos
    82000 montauban
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Tarn et Garonne Habitat
    Construction de 10 maisons en bande sur la commune de Montauban.

    Programme de logement social pour Tarn et Garonne Habitat comprenant 10 maisons et leurs annexes (garages et abris de jardin) dont cinq logements T4 et cinq logements T3 dont deux de plain pied, tous voués à la location de type « logement social ».

    Le projet a du répondre à des contraintes budgétaires particulièrement draconiennes sans pour autant faillir à la volonté forte de construire un habitat de qualité offrant aux habitants un cadre de vie ouvert et généreux. Il s’agissait de dessiner des maisons techniquement faciles à construire tout en créant des espaces habitables beaux, lumineux, fonctionnels et écologiquement performants. Ainsi, il fut choisi un mode de construction traditionnel économe allié de la mise en œuvre d’une isolation par l’extérieur particulièrement performante pour un confort thermique en hiver comme en été.

    Afin de créer une façade urbaine continue, les maisons sont implantées en limite de parcelle, alignées sur la rue nouvellement créée.
    Pour le projet, le terrain a été découpé en dix parcelles régulières permettant à chacun de jouir d’un jardin privatif, bordé de murs de clôture à l’arrière.
    Les maisons sont mitoyennes deux à deux excepté pour celles situées aux extrémités du terrain ; les bâtiments de garages et abris de jardin assurant la liaison bâtie entre les parcelles.
    Le jeu de hauteur des maisons (rdc ou r+1), l’alignement sur rue interrompu par les places de midi, ainsi que l’alternance des types de toiture (terrasse ou à deux pentes), introduit une diversité qui vient animer le nouveau front de rue.
    Ainsi, les volumes très simples du projet qui se succèdent, s’alignent ou se décalent donnent à l’ensemble un caractère familier rappelant une rue de village ou de faubourg.
    De plus, ce principe de volumes bâtis disposés en quinconce offre côté jardin, des espaces extérieurs de vie, aisément privatisables ce qui apporte un réel avantage pour des logements sociaux aux surfaces restreintes.

    L’ensemble du projet a été guidé par la volonté de construire des maisons simples et fonctionnelles, capables d’offrir le meilleur cadre de vie possible grâce à une écriture architecturale sobre et précise.

    Le chantier s’est déroulé sur 13 mois pour un montant de travaux de 1.033.950eurosHT

  • Habitat 
    2013
    (82 - Tarn-et-Garonne)
    375 avenue de Cos
    82000 montauban
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Tarn et Garonne Habitat
    Construction de 10 maisons en bande sur la commune de Montauban.

    Programme de logement social pour Tarn et Garonne Habitat comprenant 10 maisons et leurs annexes (garages et abris de jardin) dont cinq logements T4 et cinq logements T3 dont deux de plain pied, tous voués à la location de type « logement social ».

    Le projet a du répondre à des contraintes budgétaires particulièrement draconiennes sans pour autant faillir à la volonté forte de construire un habitat de qualité offrant aux habitants un cadre de vie ouvert et généreux. Il s’agissait de dessiner des maisons techniquement faciles à construire tout en créant des espaces habitables beaux, lumineux, fonctionnels et écologiquement performants. Ainsi, il fut choisi un mode de construction traditionnel économe allié de la mise en œuvre d’une isolation par l’extérieur particulièrement performante pour un confort thermique en hiver comme en été.

    Afin de créer une façade urbaine continue, les maisons sont implantées en limite de parcelle, alignées sur la rue nouvellement créée.
    Pour le projet, le terrain a été découpé en dix parcelles régulières permettant à chacun de jouir d’un jardin privatif, bordé de murs de clôture à l’arrière.
    Les maisons sont mitoyennes deux à deux excepté pour celles situées aux extrémités du terrain ; les bâtiments de garages et abris de jardin assurant la liaison bâtie entre les parcelles.
    Le jeu de hauteur des maisons (rdc ou r+1), l’alignement sur rue interrompu par les places de midi, ainsi que l’alternance des types de toiture (terrasse ou à deux pentes), introduit une diversité qui vient animer le nouveau front de rue.
    Ainsi, les volumes très simples du projet qui se succèdent, s’alignent ou se décalent donnent à l’ensemble un caractère familier rappelant une rue de village ou de faubourg.
    De plus, ce principe de volumes bâtis disposés en quinconce offre côté jardin, des espaces extérieurs de vie, aisément privatisables ce qui apporte un réel avantage pour des logements sociaux aux surfaces restreintes.

    L’ensemble du projet a été guidé par la volonté de construire des maisons simples et fonctionnelles, capables d’offrir le meilleur cadre de vie possible grâce à une écriture architecturale sobre et précise.

    Le chantier s’est déroulé sur 13 mois pour un montant de travaux de 1.033.950eurosHT

  • Habitat 
    2013
    (82 - Tarn-et-Garonne)
    375 avenue de Cos
    82000 montauban
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Tarn et Garonne Habitat
    Construction de 10 maisons en bande sur la commune de Montauban.

    Programme de logement social pour Tarn et Garonne Habitat comprenant 10 maisons et leurs annexes (garages et abris de jardin) dont cinq logements T4 et cinq logements T3 dont deux de plain pied, tous voués à la location de type « logement social ».

    Le projet a du répondre à des contraintes budgétaires particulièrement draconiennes sans pour autant faillir à la volonté forte de construire un habitat de qualité offrant aux habitants un cadre de vie ouvert et généreux. Il s’agissait de dessiner des maisons techniquement faciles à construire tout en créant des espaces habitables beaux, lumineux, fonctionnels et écologiquement performants. Ainsi, il fut choisi un mode de construction traditionnel économe allié de la mise en œuvre d’une isolation par l’extérieur particulièrement performante pour un confort thermique en hiver comme en été.

    Afin de créer une façade urbaine continue, les maisons sont implantées en limite de parcelle, alignées sur la rue nouvellement créée.
    Pour le projet, le terrain a été découpé en dix parcelles régulières permettant à chacun de jouir d’un jardin privatif, bordé de murs de clôture à l’arrière.
    Les maisons sont mitoyennes deux à deux excepté pour celles situées aux extrémités du terrain ; les bâtiments de garages et abris de jardin assurant la liaison bâtie entre les parcelles.
    Le jeu de hauteur des maisons (rdc ou r+1), l’alignement sur rue interrompu par les places de midi, ainsi que l’alternance des types de toiture (terrasse ou à deux pentes), introduit une diversité qui vient animer le nouveau front de rue.
    Ainsi, les volumes très simples du projet qui se succèdent, s’alignent ou se décalent donnent à l’ensemble un caractère familier rappelant une rue de village ou de faubourg.
    De plus, ce principe de volumes bâtis disposés en quinconce offre côté jardin, des espaces extérieurs de vie, aisément privatisables ce qui apporte un réel avantage pour des logements sociaux aux surfaces restreintes.

    L’ensemble du projet a été guidé par la volonté de construire des maisons simples et fonctionnelles, capables d’offrir le meilleur cadre de vie possible grâce à une écriture architecturale sobre et précise.

    Le chantier s’est déroulé sur 13 mois pour un montant de travaux de 1.033.950eurosHT

  • Habitat 
    2013
    (82 - Tarn-et-Garonne)
    375 avenue de Cos
    82000 montauban
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Tarn et Garonne Habitat
    Construction de 10 maisons en bande sur la commune de Montauban.

    Programme de logement social pour Tarn et Garonne Habitat comprenant 10 maisons et leurs annexes (garages et abris de jardin) dont cinq logements T4 et cinq logements T3 dont deux de plain pied, tous voués à la location de type « logement social ».

    Le projet a du répondre à des contraintes budgétaires particulièrement draconiennes sans pour autant faillir à la volonté forte de construire un habitat de qualité offrant aux habitants un cadre de vie ouvert et généreux. Il s’agissait de dessiner des maisons techniquement faciles à construire tout en créant des espaces habitables beaux, lumineux, fonctionnels et écologiquement performants. Ainsi, il fut choisi un mode de construction traditionnel économe allié de la mise en œuvre d’une isolation par l’extérieur particulièrement performante pour un confort thermique en hiver comme en été.

    Afin de créer une façade urbaine continue, les maisons sont implantées en limite de parcelle, alignées sur la rue nouvellement créée.
    Pour le projet, le terrain a été découpé en dix parcelles régulières permettant à chacun de jouir d’un jardin privatif, bordé de murs de clôture à l’arrière.
    Les maisons sont mitoyennes deux à deux excepté pour celles situées aux extrémités du terrain ; les bâtiments de garages et abris de jardin assurant la liaison bâtie entre les parcelles.
    Le jeu de hauteur des maisons (rdc ou r+1), l’alignement sur rue interrompu par les places de midi, ainsi que l’alternance des types de toiture (terrasse ou à deux pentes), introduit une diversité qui vient animer le nouveau front de rue.
    Ainsi, les volumes très simples du projet qui se succèdent, s’alignent ou se décalent donnent à l’ensemble un caractère familier rappelant une rue de village ou de faubourg.
    De plus, ce principe de volumes bâtis disposés en quinconce offre côté jardin, des espaces extérieurs de vie, aisément privatisables ce qui apporte un réel avantage pour des logements sociaux aux surfaces restreintes.

    L’ensemble du projet a été guidé par la volonté de construire des maisons simples et fonctionnelles, capables d’offrir le meilleur cadre de vie possible grâce à une écriture architecturale sobre et précise.

    Le chantier s’est déroulé sur 13 mois pour un montant de travaux de 1.033.950eurosHT

  • Habitat 
    2013
    (82 - Tarn-et-Garonne)
    375 avenue de Cos
    82000 montauban
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Tarn et Garonne Habitat
    Construction de 10 maisons en bande sur la commune de Montauban.

    Programme de logement social pour Tarn et Garonne Habitat comprenant 10 maisons et leurs annexes (garages et abris de jardin) dont cinq logements T4 et cinq logements T3 dont deux de plain pied, tous voués à la location de type « logement social ».

    Le projet a du répondre à des contraintes budgétaires particulièrement draconiennes sans pour autant faillir à la volonté forte de construire un habitat de qualité offrant aux habitants un cadre de vie ouvert et généreux. Il s’agissait de dessiner des maisons techniquement faciles à construire tout en créant des espaces habitables beaux, lumineux, fonctionnels et écologiquement performants. Ainsi, il fut choisi un mode de construction traditionnel économe allié de la mise en œuvre d’une isolation par l’extérieur particulièrement performante pour un confort thermique en hiver comme en été.

    Afin de créer une façade urbaine continue, les maisons sont implantées en limite de parcelle, alignées sur la rue nouvellement créée.
    Pour le projet, le terrain a été découpé en dix parcelles régulières permettant à chacun de jouir d’un jardin privatif, bordé de murs de clôture à l’arrière.
    Les maisons sont mitoyennes deux à deux excepté pour celles situées aux extrémités du terrain ; les bâtiments de garages et abris de jardin assurant la liaison bâtie entre les parcelles.
    Le jeu de hauteur des maisons (rdc ou r+1), l’alignement sur rue interrompu par les places de midi, ainsi que l’alternance des types de toiture (terrasse ou à deux pentes), introduit une diversité qui vient animer le nouveau front de rue.
    Ainsi, les volumes très simples du projet qui se succèdent, s’alignent ou se décalent donnent à l’ensemble un caractère familier rappelant une rue de village ou de faubourg.
    De plus, ce principe de volumes bâtis disposés en quinconce offre côté jardin, des espaces extérieurs de vie, aisément privatisables ce qui apporte un réel avantage pour des logements sociaux aux surfaces restreintes.

    L’ensemble du projet a été guidé par la volonté de construire des maisons simples et fonctionnelles, capables d’offrir le meilleur cadre de vie possible grâce à une écriture architecturale sobre et précise.

    Le chantier s’est déroulé sur 13 mois pour un montant de travaux de 1.033.950eurosHT

  • Habitat 
    2013
    (82 - Tarn-et-Garonne)
    375 avenue de Cos
    82000 montauban
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Tarn et Garonne Habitat
    Construction de 10 maisons en bande sur la commune de Montauban.

    Programme de logement social pour Tarn et Garonne Habitat comprenant 10 maisons et leurs annexes (garages et abris de jardin) dont cinq logements T4 et cinq logements T3 dont deux de plain pied, tous voués à la location de type « logement social ».

    Le projet a du répondre à des contraintes budgétaires particulièrement draconiennes sans pour autant faillir à la volonté forte de construire un habitat de qualité offrant aux habitants un cadre de vie ouvert et généreux. Il s’agissait de dessiner des maisons techniquement faciles à construire tout en créant des espaces habitables beaux, lumineux, fonctionnels et écologiquement performants. Ainsi, il fut choisi un mode de construction traditionnel économe allié de la mise en œuvre d’une isolation par l’extérieur particulièrement performante pour un confort thermique en hiver comme en été.

    Afin de créer une façade urbaine continue, les maisons sont implantées en limite de parcelle, alignées sur la rue nouvellement créée.
    Pour le projet, le terrain a été découpé en dix parcelles régulières permettant à chacun de jouir d’un jardin privatif, bordé de murs de clôture à l’arrière.
    Les maisons sont mitoyennes deux à deux excepté pour celles situées aux extrémités du terrain ; les bâtiments de garages et abris de jardin assurant la liaison bâtie entre les parcelles.
    Le jeu de hauteur des maisons (rdc ou r+1), l’alignement sur rue interrompu par les places de midi, ainsi que l’alternance des types de toiture (terrasse ou à deux pentes), introduit une diversité qui vient animer le nouveau front de rue.
    Ainsi, les volumes très simples du projet qui se succèdent, s’alignent ou se décalent donnent à l’ensemble un caractère familier rappelant une rue de village ou de faubourg.
    De plus, ce principe de volumes bâtis disposés en quinconce offre côté jardin, des espaces extérieurs de vie, aisément privatisables ce qui apporte un réel avantage pour des logements sociaux aux surfaces restreintes.

    L’ensemble du projet a été guidé par la volonté de construire des maisons simples et fonctionnelles, capables d’offrir le meilleur cadre de vie possible grâce à une écriture architecturale sobre et précise.

    Le chantier s’est déroulé sur 13 mois pour un montant de travaux de 1.033.950eurosHT

  • Habitat 
    2013
    (82 - Tarn-et-Garonne)
    375 avenue de Cos
    82000 montauban
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Tarn et Garonne Habitat
    Construction de 10 maisons en bande sur la commune de Montauban.

    Programme de logement social pour Tarn et Garonne Habitat comprenant 10 maisons et leurs annexes (garages et abris de jardin) dont cinq logements T4 et cinq logements T3 dont deux de plain pied, tous voués à la location de type « logement social ».

    Le projet a du répondre à des contraintes budgétaires particulièrement draconiennes sans pour autant faillir à la volonté forte de construire un habitat de qualité offrant aux habitants un cadre de vie ouvert et généreux. Il s’agissait de dessiner des maisons techniquement faciles à construire tout en créant des espaces habitables beaux, lumineux, fonctionnels et écologiquement performants. Ainsi, il fut choisi un mode de construction traditionnel économe allié de la mise en œuvre d’une isolation par l’extérieur particulièrement performante pour un confort thermique en hiver comme en été.

    Afin de créer une façade urbaine continue, les maisons sont implantées en limite de parcelle, alignées sur la rue nouvellement créée.
    Pour le projet, le terrain a été découpé en dix parcelles régulières permettant à chacun de jouir d’un jardin privatif, bordé de murs de clôture à l’arrière.
    Les maisons sont mitoyennes deux à deux excepté pour celles situées aux extrémités du terrain ; les bâtiments de garages et abris de jardin assurant la liaison bâtie entre les parcelles.
    Le jeu de hauteur des maisons (rdc ou r+1), l’alignement sur rue interrompu par les places de midi, ainsi que l’alternance des types de toiture (terrasse ou à deux pentes), introduit une diversité qui vient animer le nouveau front de rue.
    Ainsi, les volumes très simples du projet qui se succèdent, s’alignent ou se décalent donnent à l’ensemble un caractère familier rappelant une rue de village ou de faubourg.
    De plus, ce principe de volumes bâtis disposés en quinconce offre côté jardin, des espaces extérieurs de vie, aisément privatisables ce qui apporte un réel avantage pour des logements sociaux aux surfaces restreintes.

    L’ensemble du projet a été guidé par la volonté de construire des maisons simples et fonctionnelles, capables d’offrir le meilleur cadre de vie possible grâce à une écriture architecturale sobre et précise.

    Le chantier s’est déroulé sur 13 mois pour un montant de travaux de 1.033.950eurosHT

  • Habitat 
    2013
    (82 - Tarn-et-Garonne)
    375 avenue de Cos
    82000 montauban
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Tarn et Garonne Habitat
    Construction de 10 maisons en bande sur la commune de Montauban.

    Programme de logement social pour Tarn et Garonne Habitat comprenant 10 maisons et leurs annexes (garages et abris de jardin) dont cinq logements T4 et cinq logements T3 dont deux de plain pied, tous voués à la location de type « logement social ».

    Le projet a du répondre à des contraintes budgétaires particulièrement draconiennes sans pour autant faillir à la volonté forte de construire un habitat de qualité offrant aux habitants un cadre de vie ouvert et généreux. Il s’agissait de dessiner des maisons techniquement faciles à construire tout en créant des espaces habitables beaux, lumineux, fonctionnels et écologiquement performants. Ainsi, il fut choisi un mode de construction traditionnel économe allié de la mise en œuvre d’une isolation par l’extérieur particulièrement performante pour un confort thermique en hiver comme en été.

    Afin de créer une façade urbaine continue, les maisons sont implantées en limite de parcelle, alignées sur la rue nouvellement créée.
    Pour le projet, le terrain a été découpé en dix parcelles régulières permettant à chacun de jouir d’un jardin privatif, bordé de murs de clôture à l’arrière.
    Les maisons sont mitoyennes deux à deux excepté pour celles situées aux extrémités du terrain ; les bâtiments de garages et abris de jardin assurant la liaison bâtie entre les parcelles.
    Le jeu de hauteur des maisons (rdc ou r+1), l’alignement sur rue interrompu par les places de midi, ainsi que l’alternance des types de toiture (terrasse ou à deux pentes), introduit une diversité qui vient animer le nouveau front de rue.
    Ainsi, les volumes très simples du projet qui se succèdent, s’alignent ou se décalent donnent à l’ensemble un caractère familier rappelant une rue de village ou de faubourg.
    De plus, ce principe de volumes bâtis disposés en quinconce offre côté jardin, des espaces extérieurs de vie, aisément privatisables ce qui apporte un réel avantage pour des logements sociaux aux surfaces restreintes.

    L’ensemble du projet a été guidé par la volonté de construire des maisons simples et fonctionnelles, capables d’offrir le meilleur cadre de vie possible grâce à une écriture architecturale sobre et précise.

    Le chantier s’est déroulé sur 13 mois pour un montant de travaux de 1.033.950eurosHT

  • Habitat 
    2013
    (82 - Tarn-et-Garonne)
    375 avenue de Cos
    82000 montauban
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Tarn et Garonne Habitat
    Construction de 10 maisons en bande sur la commune de Montauban.

    Programme de logement social pour Tarn et Garonne Habitat comprenant 10 maisons et leurs annexes (garages et abris de jardin) dont cinq logements T4 et cinq logements T3 dont deux de plain pied, tous voués à la location de type « logement social ».

    Le projet a du répondre à des contraintes budgétaires particulièrement draconiennes sans pour autant faillir à la volonté forte de construire un habitat de qualité offrant aux habitants un cadre de vie ouvert et généreux. Il s’agissait de dessiner des maisons techniquement faciles à construire tout en créant des espaces habitables beaux, lumineux, fonctionnels et écologiquement performants. Ainsi, il fut choisi un mode de construction traditionnel économe allié de la mise en œuvre d’une isolation par l’extérieur particulièrement performante pour un confort thermique en hiver comme en été.

    Afin de créer une façade urbaine continue, les maisons sont implantées en limite de parcelle, alignées sur la rue nouvellement créée.
    Pour le projet, le terrain a été découpé en dix parcelles régulières permettant à chacun de jouir d’un jardin privatif, bordé de murs de clôture à l’arrière.
    Les maisons sont mitoyennes deux à deux excepté pour celles situées aux extrémités du terrain ; les bâtiments de garages et abris de jardin assurant la liaison bâtie entre les parcelles.
    Le jeu de hauteur des maisons (rdc ou r+1), l’alignement sur rue interrompu par les places de midi, ainsi que l’alternance des types de toiture (terrasse ou à deux pentes), introduit une diversité qui vient animer le nouveau front de rue.
    Ainsi, les volumes très simples du projet qui se succèdent, s’alignent ou se décalent donnent à l’ensemble un caractère familier rappelant une rue de village ou de faubourg.
    De plus, ce principe de volumes bâtis disposés en quinconce offre côté jardin, des espaces extérieurs de vie, aisément privatisables ce qui apporte un réel avantage pour des logements sociaux aux surfaces restreintes.

    L’ensemble du projet a été guidé par la volonté de construire des maisons simples et fonctionnelles, capables d’offrir le meilleur cadre de vie possible grâce à une écriture architecturale sobre et précise.

    Le chantier s’est déroulé sur 13 mois pour un montant de travaux de 1.033.950eurosHT

  • Habitat 
    2013
    (82 - Tarn-et-Garonne)
    375 avenue de Cos
    82000 montauban
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Tarn et Garonne Habitat
    Construction de 10 maisons en bande sur la commune de Montauban.

    Programme de logement social pour Tarn et Garonne Habitat comprenant 10 maisons et leurs annexes (garages et abris de jardin) dont cinq logements T4 et cinq logements T3 dont deux de plain pied, tous voués à la location de type « logement social ».

    Le projet a du répondre à des contraintes budgétaires particulièrement draconiennes sans pour autant faillir à la volonté forte de construire un habitat de qualité offrant aux habitants un cadre de vie ouvert et généreux. Il s’agissait de dessiner des maisons techniquement faciles à construire tout en créant des espaces habitables beaux, lumineux, fonctionnels et écologiquement performants. Ainsi, il fut choisi un mode de construction traditionnel économe allié de la mise en œuvre d’une isolation par l’extérieur particulièrement performante pour un confort thermique en hiver comme en été.

    Afin de créer une façade urbaine continue, les maisons sont implantées en limite de parcelle, alignées sur la rue nouvellement créée.
    Pour le projet, le terrain a été découpé en dix parcelles régulières permettant à chacun de jouir d’un jardin privatif, bordé de murs de clôture à l’arrière.
    Les maisons sont mitoyennes deux à deux excepté pour celles situées aux extrémités du terrain ; les bâtiments de garages et abris de jardin assurant la liaison bâtie entre les parcelles.
    Le jeu de hauteur des maisons (rdc ou r+1), l’alignement sur rue interrompu par les places de midi, ainsi que l’alternance des types de toiture (terrasse ou à deux pentes), introduit une diversité qui vient animer le nouveau front de rue.
    Ainsi, les volumes très simples du projet qui se succèdent, s’alignent ou se décalent donnent à l’ensemble un caractère familier rappelant une rue de village ou de faubourg.
    De plus, ce principe de volumes bâtis disposés en quinconce offre côté jardin, des espaces extérieurs de vie, aisément privatisables ce qui apporte un réel avantage pour des logements sociaux aux surfaces restreintes.

    L’ensemble du projet a été guidé par la volonté de construire des maisons simples et fonctionnelles, capables d’offrir le meilleur cadre de vie possible grâce à une écriture architecturale sobre et précise.

    Le chantier s’est déroulé sur 13 mois pour un montant de travaux de 1.033.950eurosHT