CEDRIC THOMAS ARCHITECTE - CTA

  • Neuf 
    01/05/2017
    (92 - Hauts-de-Seine)
    Rue Armand Millet
    92340 Bourg-la-Reine
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. A. Tavares
    Sur une parcelle de 200 m2 ou se trouvait une petite maison, inconfortable et mal pensée, dans une rue calme avec une architecture formellement variée. Nous avons proposé un projet qui consiste à aller aux limites maximum du PLU et surtout à offrir un espace contenu qui apporte de la lumière Sud sur la façade Intérieures Nord. Pour cela nous utilisons, entre autres, un escaliers droit qui permet de faire descendre la lumière zénithale.
    Le décalage de la façade sur rue fabrique de l'espace intérieur comme extérieur à travers la maitrise de la lumière Naturel tout en étant très fonctionnel.
    Comme la façade sur rue la maison se décompose en deux volumes qui se décales l’un par rapport à l’autre du coté Nord de la parcelle, créant une faille permettant à la lumière Ouest de pénétrer directement dans partie Nord de la maison en été et à la lumière Est de pénétrer indirectement via les constructions avoisinantes. La maison a une de ces façades en retrait de 4m comme cela est demandé dans le PLU et l’autre en retrait de 5,14m, de sorte à pouvoir laisser un stationnement possible dans la rampe d’accès au garage qui se trouve à demi-enterrée. La maison se trouve donc asymétrique comme l’est la maison située juste en face, de l’autre coté de la rue Armand Millet.
    Le long de la rue Armand Millet d’autre maison n’étant pas alignée cela n’exigeait donc pas un alignement aux constructions voisines. La faille créée permet aussi de positionner un balcon de sorte à offrir au deux salle d’eau un accès sur l’extérieur pour une ventilation optimum. cette faille permet d'articuler l'entrée de la maison.
    Sur la façade arrière un balcon donnant sur le jardin prolonge le séjour, tandis qu’un autre balcon prolonge sur l’extérieur la chambre principale de la maison qui est située à l’étage.
    Du fait de la création de deux volumes qui glisse l’un par rapport à l’autre, il a été choisi en toiture de mettre en valeur deux toitures, soit quatre pans de toiture distincte ne dépassant pas 40 degrés. Le fait d’organiser la toiture ainsi permet d’affirmer le caractère bi-formel de la maison, en plus de montrer en partie arrière, sur la façade Sud qui elle n’a pas de faille, la constitution en deux parties de la maison. Il est à préciser qu’à l’intersection de ces deux volumes un escalier doit venir se positionner.
    Les fenêtres en aluminium et double vitrage, sont au mieux, en fonction du programme intérieur, alignée verticalement avec les fenêtres de toiture (Velux). Les volets sont des volets roulants avec des lames d’aluminium.

  • Neuf 
    01/05/2017
    (92 - Hauts-de-Seine)
    Rue Armand Millet
    92340 Bourg-la-Reine
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. A. Tavares
    Sur une parcelle de 200 m2 ou se trouvait une petite maison, inconfortable et mal pensée, dans une rue calme avec une architecture formellement variée. Nous avons proposé un projet qui consiste à aller aux limites maximum du PLU et surtout à offrir un espace contenu qui apporte de la lumière Sud sur la façade Intérieures Nord. Pour cela nous utilisons, entre autres, un escaliers droit qui permet de faire descendre la lumière zénithale.
    Le décalage de la façade sur rue fabrique de l'espace intérieur comme extérieur à travers la maitrise de la lumière Naturel tout en étant très fonctionnel.
    Comme la façade sur rue la maison se décompose en deux volumes qui se décales l’un par rapport à l’autre du coté Nord de la parcelle, créant une faille permettant à la lumière Ouest de pénétrer directement dans partie Nord de la maison en été et à la lumière Est de pénétrer indirectement via les constructions avoisinantes. La maison a une de ces façades en retrait de 4m comme cela est demandé dans le PLU et l’autre en retrait de 5,14m, de sorte à pouvoir laisser un stationnement possible dans la rampe d’accès au garage qui se trouve à demi-enterrée. La maison se trouve donc asymétrique comme l’est la maison située juste en face, de l’autre coté de la rue Armand Millet.
    Le long de la rue Armand Millet d’autre maison n’étant pas alignée cela n’exigeait donc pas un alignement aux constructions voisines. La faille créée permet aussi de positionner un balcon de sorte à offrir au deux salle d’eau un accès sur l’extérieur pour une ventilation optimum. cette faille permet d'articuler l'entrée de la maison.
    Sur la façade arrière un balcon donnant sur le jardin prolonge le séjour, tandis qu’un autre balcon prolonge sur l’extérieur la chambre principale de la maison qui est située à l’étage.
    Du fait de la création de deux volumes qui glisse l’un par rapport à l’autre, il a été choisi en toiture de mettre en valeur deux toitures, soit quatre pans de toiture distincte ne dépassant pas 40 degrés. Le fait d’organiser la toiture ainsi permet d’affirmer le caractère bi-formel de la maison, en plus de montrer en partie arrière, sur la façade Sud qui elle n’a pas de faille, la constitution en deux parties de la maison. Il est à préciser qu’à l’intersection de ces deux volumes un escalier doit venir se positionner.
    Les fenêtres en aluminium et double vitrage, sont au mieux, en fonction du programme intérieur, alignée verticalement avec les fenêtres de toiture (Velux). Les volets sont des volets roulants avec des lames d’aluminium.

  • Neuf 
    01/05/2017
    (92 - Hauts-de-Seine)
    Rue Armand Millet
    92340 Bourg-la-Reine
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. A. Tavares
    Sur une parcelle de 200 m2 ou se trouvait une petite maison, inconfortable et mal pensée, dans une rue calme avec une architecture formellement variée. Nous avons proposé un projet qui consiste à aller aux limites maximum du PLU et surtout à offrir un espace contenu qui apporte de la lumière Sud sur la façade Intérieures Nord. Pour cela nous utilisons, entre autres, un escaliers droit qui permet de faire descendre la lumière zénithale.
    Le décalage de la façade sur rue fabrique de l'espace intérieur comme extérieur à travers la maitrise de la lumière Naturel tout en étant très fonctionnel.
    Comme la façade sur rue la maison se décompose en deux volumes qui se décales l’un par rapport à l’autre du coté Nord de la parcelle, créant une faille permettant à la lumière Ouest de pénétrer directement dans partie Nord de la maison en été et à la lumière Est de pénétrer indirectement via les constructions avoisinantes. La maison a une de ces façades en retrait de 4m comme cela est demandé dans le PLU et l’autre en retrait de 5,14m, de sorte à pouvoir laisser un stationnement possible dans la rampe d’accès au garage qui se trouve à demi-enterrée. La maison se trouve donc asymétrique comme l’est la maison située juste en face, de l’autre coté de la rue Armand Millet.
    Le long de la rue Armand Millet d’autre maison n’étant pas alignée cela n’exigeait donc pas un alignement aux constructions voisines. La faille créée permet aussi de positionner un balcon de sorte à offrir au deux salle d’eau un accès sur l’extérieur pour une ventilation optimum. cette faille permet d'articuler l'entrée de la maison.
    Sur la façade arrière un balcon donnant sur le jardin prolonge le séjour, tandis qu’un autre balcon prolonge sur l’extérieur la chambre principale de la maison qui est située à l’étage.
    Du fait de la création de deux volumes qui glisse l’un par rapport à l’autre, il a été choisi en toiture de mettre en valeur deux toitures, soit quatre pans de toiture distincte ne dépassant pas 40 degrés. Le fait d’organiser la toiture ainsi permet d’affirmer le caractère bi-formel de la maison, en plus de montrer en partie arrière, sur la façade Sud qui elle n’a pas de faille, la constitution en deux parties de la maison. Il est à préciser qu’à l’intersection de ces deux volumes un escalier doit venir se positionner.
    Les fenêtres en aluminium et double vitrage, sont au mieux, en fonction du programme intérieur, alignée verticalement avec les fenêtres de toiture (Velux). Les volets sont des volets roulants avec des lames d’aluminium.

  • Photo du chantier en cours
    Photo du chantier en cours
    Neuf 
    01/05/2017
    (92 - Hauts-de-Seine)
    Rue Armand Millet
    92340 Bourg-la-Reine
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. A. Tavares
    Sur une parcelle de 200 m2 ou se trouvait une petite maison, inconfortable et mal pensée, dans une rue calme avec une architecture formellement variée. Nous avons proposé un projet qui consiste à aller aux limites maximum du PLU et surtout à offrir un espace contenu qui apporte de la lumière Sud sur la façade Intérieures Nord. Pour cela nous utilisons, entre autres, un escaliers droit qui permet de faire descendre la lumière zénithale.
    Le décalage de la façade sur rue fabrique de l'espace intérieur comme extérieur à travers la maitrise de la lumière Naturel tout en étant très fonctionnel.
    Comme la façade sur rue la maison se décompose en deux volumes qui se décales l’un par rapport à l’autre du coté Nord de la parcelle, créant une faille permettant à la lumière Ouest de pénétrer directement dans partie Nord de la maison en été et à la lumière Est de pénétrer indirectement via les constructions avoisinantes. La maison a une de ces façades en retrait de 4m comme cela est demandé dans le PLU et l’autre en retrait de 5,14m, de sorte à pouvoir laisser un stationnement possible dans la rampe d’accès au garage qui se trouve à demi-enterrée. La maison se trouve donc asymétrique comme l’est la maison située juste en face, de l’autre coté de la rue Armand Millet.
    Le long de la rue Armand Millet d’autre maison n’étant pas alignée cela n’exigeait donc pas un alignement aux constructions voisines. La faille créée permet aussi de positionner un balcon de sorte à offrir au deux salle d’eau un accès sur l’extérieur pour une ventilation optimum. cette faille permet d'articuler l'entrée de la maison.
    Sur la façade arrière un balcon donnant sur le jardin prolonge le séjour, tandis qu’un autre balcon prolonge sur l’extérieur la chambre principale de la maison qui est située à l’étage.
    Du fait de la création de deux volumes qui glisse l’un par rapport à l’autre, il a été choisi en toiture de mettre en valeur deux toitures, soit quatre pans de toiture distincte ne dépassant pas 40 degrés. Le fait d’organiser la toiture ainsi permet d’affirmer le caractère bi-formel de la maison, en plus de montrer en partie arrière, sur la façade Sud qui elle n’a pas de faille, la constitution en deux parties de la maison. Il est à préciser qu’à l’intersection de ces deux volumes un escalier doit venir se positionner.
    Les fenêtres en aluminium et double vitrage, sont au mieux, en fonction du programme intérieur, alignée verticalement avec les fenêtres de toiture (Velux). Les volets sont des volets roulants avec des lames d’aluminium.

  • Neuf 
    01/05/2017
    (92 - Hauts-de-Seine)
    Rue Armand Millet
    92340 Bourg-la-Reine
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. A. Tavares
    Sur une parcelle de 200 m2 ou se trouvait une petite maison, inconfortable et mal pensée, dans une rue calme avec une architecture formellement variée. Nous avons proposé un projet qui consiste à aller aux limites maximum du PLU et surtout à offrir un espace contenu qui apporte de la lumière Sud sur la façade Intérieures Nord. Pour cela nous utilisons, entre autres, un escaliers droit qui permet de faire descendre la lumière zénithale.
    Le décalage de la façade sur rue fabrique de l'espace intérieur comme extérieur à travers la maitrise de la lumière Naturel tout en étant très fonctionnel.
    Comme la façade sur rue la maison se décompose en deux volumes qui se décales l’un par rapport à l’autre du coté Nord de la parcelle, créant une faille permettant à la lumière Ouest de pénétrer directement dans partie Nord de la maison en été et à la lumière Est de pénétrer indirectement via les constructions avoisinantes. La maison a une de ces façades en retrait de 4m comme cela est demandé dans le PLU et l’autre en retrait de 5,14m, de sorte à pouvoir laisser un stationnement possible dans la rampe d’accès au garage qui se trouve à demi-enterrée. La maison se trouve donc asymétrique comme l’est la maison située juste en face, de l’autre coté de la rue Armand Millet.
    Le long de la rue Armand Millet d’autre maison n’étant pas alignée cela n’exigeait donc pas un alignement aux constructions voisines. La faille créée permet aussi de positionner un balcon de sorte à offrir au deux salle d’eau un accès sur l’extérieur pour une ventilation optimum. cette faille permet d'articuler l'entrée de la maison.
    Sur la façade arrière un balcon donnant sur le jardin prolonge le séjour, tandis qu’un autre balcon prolonge sur l’extérieur la chambre principale de la maison qui est située à l’étage.
    Du fait de la création de deux volumes qui glisse l’un par rapport à l’autre, il a été choisi en toiture de mettre en valeur deux toitures, soit quatre pans de toiture distincte ne dépassant pas 40 degrés. Le fait d’organiser la toiture ainsi permet d’affirmer le caractère bi-formel de la maison, en plus de montrer en partie arrière, sur la façade Sud qui elle n’a pas de faille, la constitution en deux parties de la maison. Il est à préciser qu’à l’intersection de ces deux volumes un escalier doit venir se positionner.
    Les fenêtres en aluminium et double vitrage, sont au mieux, en fonction du programme intérieur, alignée verticalement avec les fenêtres de toiture (Velux). Les volets sont des volets roulants avec des lames d’aluminium.

  • Plan masse
    Plan masse
    Neuf 
    01/05/2017
    (92 - Hauts-de-Seine)
    Rue Armand Millet
    92340 Bourg-la-Reine
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. A. Tavares
    Sur une parcelle de 200 m2 ou se trouvait une petite maison, inconfortable et mal pensée, dans une rue calme avec une architecture formellement variée. Nous avons proposé un projet qui consiste à aller aux limites maximum du PLU et surtout à offrir un espace contenu qui apporte de la lumière Sud sur la façade Intérieures Nord. Pour cela nous utilisons, entre autres, un escaliers droit qui permet de faire descendre la lumière zénithale.
    Le décalage de la façade sur rue fabrique de l'espace intérieur comme extérieur à travers la maitrise de la lumière Naturel tout en étant très fonctionnel.
    Comme la façade sur rue la maison se décompose en deux volumes qui se décales l’un par rapport à l’autre du coté Nord de la parcelle, créant une faille permettant à la lumière Ouest de pénétrer directement dans partie Nord de la maison en été et à la lumière Est de pénétrer indirectement via les constructions avoisinantes. La maison a une de ces façades en retrait de 4m comme cela est demandé dans le PLU et l’autre en retrait de 5,14m, de sorte à pouvoir laisser un stationnement possible dans la rampe d’accès au garage qui se trouve à demi-enterrée. La maison se trouve donc asymétrique comme l’est la maison située juste en face, de l’autre coté de la rue Armand Millet.
    Le long de la rue Armand Millet d’autre maison n’étant pas alignée cela n’exigeait donc pas un alignement aux constructions voisines. La faille créée permet aussi de positionner un balcon de sorte à offrir au deux salle d’eau un accès sur l’extérieur pour une ventilation optimum. cette faille permet d'articuler l'entrée de la maison.
    Sur la façade arrière un balcon donnant sur le jardin prolonge le séjour, tandis qu’un autre balcon prolonge sur l’extérieur la chambre principale de la maison qui est située à l’étage.
    Du fait de la création de deux volumes qui glisse l’un par rapport à l’autre, il a été choisi en toiture de mettre en valeur deux toitures, soit quatre pans de toiture distincte ne dépassant pas 40 degrés. Le fait d’organiser la toiture ainsi permet d’affirmer le caractère bi-formel de la maison, en plus de montrer en partie arrière, sur la façade Sud qui elle n’a pas de faille, la constitution en deux parties de la maison. Il est à préciser qu’à l’intersection de ces deux volumes un escalier doit venir se positionner.
    Les fenêtres en aluminium et double vitrage, sont au mieux, en fonction du programme intérieur, alignée verticalement avec les fenêtres de toiture (Velux). Les volets sont des volets roulants avec des lames d’aluminium.

  • Perspective d'insertion depuis le jardin
    Perspective d'insertion depuis le jardin
    Neuf 
    01/05/2017
    (92 - Hauts-de-Seine)
    Rue Armand Millet
    92340 Bourg-la-Reine
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. A. Tavares
    Sur une parcelle de 200 m2 ou se trouvait une petite maison, inconfortable et mal pensée, dans une rue calme avec une architecture formellement variée. Nous avons proposé un projet qui consiste à aller aux limites maximum du PLU et surtout à offrir un espace contenu qui apporte de la lumière Sud sur la façade Intérieures Nord. Pour cela nous utilisons, entre autres, un escaliers droit qui permet de faire descendre la lumière zénithale.
    Le décalage de la façade sur rue fabrique de l'espace intérieur comme extérieur à travers la maitrise de la lumière Naturel tout en étant très fonctionnel.
    Comme la façade sur rue la maison se décompose en deux volumes qui se décales l’un par rapport à l’autre du coté Nord de la parcelle, créant une faille permettant à la lumière Ouest de pénétrer directement dans partie Nord de la maison en été et à la lumière Est de pénétrer indirectement via les constructions avoisinantes. La maison a une de ces façades en retrait de 4m comme cela est demandé dans le PLU et l’autre en retrait de 5,14m, de sorte à pouvoir laisser un stationnement possible dans la rampe d’accès au garage qui se trouve à demi-enterrée. La maison se trouve donc asymétrique comme l’est la maison située juste en face, de l’autre coté de la rue Armand Millet.
    Le long de la rue Armand Millet d’autre maison n’étant pas alignée cela n’exigeait donc pas un alignement aux constructions voisines. La faille créée permet aussi de positionner un balcon de sorte à offrir au deux salle d’eau un accès sur l’extérieur pour une ventilation optimum. cette faille permet d'articuler l'entrée de la maison.
    Sur la façade arrière un balcon donnant sur le jardin prolonge le séjour, tandis qu’un autre balcon prolonge sur l’extérieur la chambre principale de la maison qui est située à l’étage.
    Du fait de la création de deux volumes qui glisse l’un par rapport à l’autre, il a été choisi en toiture de mettre en valeur deux toitures, soit quatre pans de toiture distincte ne dépassant pas 40 degrés. Le fait d’organiser la toiture ainsi permet d’affirmer le caractère bi-formel de la maison, en plus de montrer en partie arrière, sur la façade Sud qui elle n’a pas de faille, la constitution en deux parties de la maison. Il est à préciser qu’à l’intersection de ces deux volumes un escalier doit venir se positionner.
    Les fenêtres en aluminium et double vitrage, sont au mieux, en fonction du programme intérieur, alignée verticalement avec les fenêtres de toiture (Velux). Les volets sont des volets roulants avec des lames d’aluminium.

  • Perspective d'insertion
    Perspective d'insertion
    Neuf 
    01/05/2017
    (92 - Hauts-de-Seine)
    Rue Armand Millet
    92340 Bourg-la-Reine
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. A. Tavares
    Sur une parcelle de 200 m2 ou se trouvait une petite maison, inconfortable et mal pensée, dans une rue calme avec une architecture formellement variée. Nous avons proposé un projet qui consiste à aller aux limites maximum du PLU et surtout à offrir un espace contenu qui apporte de la lumière Sud sur la façade Intérieures Nord. Pour cela nous utilisons, entre autres, un escaliers droit qui permet de faire descendre la lumière zénithale.
    Le décalage de la façade sur rue fabrique de l'espace intérieur comme extérieur à travers la maitrise de la lumière Naturel tout en étant très fonctionnel.
    Comme la façade sur rue la maison se décompose en deux volumes qui se décales l’un par rapport à l’autre du coté Nord de la parcelle, créant une faille permettant à la lumière Ouest de pénétrer directement dans partie Nord de la maison en été et à la lumière Est de pénétrer indirectement via les constructions avoisinantes. La maison a une de ces façades en retrait de 4m comme cela est demandé dans le PLU et l’autre en retrait de 5,14m, de sorte à pouvoir laisser un stationnement possible dans la rampe d’accès au garage qui se trouve à demi-enterrée. La maison se trouve donc asymétrique comme l’est la maison située juste en face, de l’autre coté de la rue Armand Millet.
    Le long de la rue Armand Millet d’autre maison n’étant pas alignée cela n’exigeait donc pas un alignement aux constructions voisines. La faille créée permet aussi de positionner un balcon de sorte à offrir au deux salle d’eau un accès sur l’extérieur pour une ventilation optimum. cette faille permet d'articuler l'entrée de la maison.
    Sur la façade arrière un balcon donnant sur le jardin prolonge le séjour, tandis qu’un autre balcon prolonge sur l’extérieur la chambre principale de la maison qui est située à l’étage.
    Du fait de la création de deux volumes qui glisse l’un par rapport à l’autre, il a été choisi en toiture de mettre en valeur deux toitures, soit quatre pans de toiture distincte ne dépassant pas 40 degrés. Le fait d’organiser la toiture ainsi permet d’affirmer le caractère bi-formel de la maison, en plus de montrer en partie arrière, sur la façade Sud qui elle n’a pas de faille, la constitution en deux parties de la maison. Il est à préciser qu’à l’intersection de ces deux volumes un escalier doit venir se positionner.
    Les fenêtres en aluminium et double vitrage, sont au mieux, en fonction du programme intérieur, alignée verticalement avec les fenêtres de toiture (Velux). Les volets sont des volets roulants avec des lames d’aluminium.

  • Coupe
    Coupe
    Neuf 
    01/05/2017
    (92 - Hauts-de-Seine)
    Rue Armand Millet
    92340 Bourg-la-Reine
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. A. Tavares
    Sur une parcelle de 200 m2 ou se trouvait une petite maison, inconfortable et mal pensée, dans une rue calme avec une architecture formellement variée. Nous avons proposé un projet qui consiste à aller aux limites maximum du PLU et surtout à offrir un espace contenu qui apporte de la lumière Sud sur la façade Intérieures Nord. Pour cela nous utilisons, entre autres, un escaliers droit qui permet de faire descendre la lumière zénithale.
    Le décalage de la façade sur rue fabrique de l'espace intérieur comme extérieur à travers la maitrise de la lumière Naturel tout en étant très fonctionnel.
    Comme la façade sur rue la maison se décompose en deux volumes qui se décales l’un par rapport à l’autre du coté Nord de la parcelle, créant une faille permettant à la lumière Ouest de pénétrer directement dans partie Nord de la maison en été et à la lumière Est de pénétrer indirectement via les constructions avoisinantes. La maison a une de ces façades en retrait de 4m comme cela est demandé dans le PLU et l’autre en retrait de 5,14m, de sorte à pouvoir laisser un stationnement possible dans la rampe d’accès au garage qui se trouve à demi-enterrée. La maison se trouve donc asymétrique comme l’est la maison située juste en face, de l’autre coté de la rue Armand Millet.
    Le long de la rue Armand Millet d’autre maison n’étant pas alignée cela n’exigeait donc pas un alignement aux constructions voisines. La faille créée permet aussi de positionner un balcon de sorte à offrir au deux salle d’eau un accès sur l’extérieur pour une ventilation optimum. cette faille permet d'articuler l'entrée de la maison.
    Sur la façade arrière un balcon donnant sur le jardin prolonge le séjour, tandis qu’un autre balcon prolonge sur l’extérieur la chambre principale de la maison qui est située à l’étage.
    Du fait de la création de deux volumes qui glisse l’un par rapport à l’autre, il a été choisi en toiture de mettre en valeur deux toitures, soit quatre pans de toiture distincte ne dépassant pas 40 degrés. Le fait d’organiser la toiture ainsi permet d’affirmer le caractère bi-formel de la maison, en plus de montrer en partie arrière, sur la façade Sud qui elle n’a pas de faille, la constitution en deux parties de la maison. Il est à préciser qu’à l’intersection de ces deux volumes un escalier doit venir se positionner.
    Les fenêtres en aluminium et double vitrage, sont au mieux, en fonction du programme intérieur, alignée verticalement avec les fenêtres de toiture (Velux). Les volets sont des volets roulants avec des lames d’aluminium.

  • coupe
    coupe
    Neuf 
    01/05/2017
    (92 - Hauts-de-Seine)
    Rue Armand Millet
    92340 Bourg-la-Reine
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. A. Tavares
    Sur une parcelle de 200 m2 ou se trouvait une petite maison, inconfortable et mal pensée, dans une rue calme avec une architecture formellement variée. Nous avons proposé un projet qui consiste à aller aux limites maximum du PLU et surtout à offrir un espace contenu qui apporte de la lumière Sud sur la façade Intérieures Nord. Pour cela nous utilisons, entre autres, un escaliers droit qui permet de faire descendre la lumière zénithale.
    Le décalage de la façade sur rue fabrique de l'espace intérieur comme extérieur à travers la maitrise de la lumière Naturel tout en étant très fonctionnel.
    Comme la façade sur rue la maison se décompose en deux volumes qui se décales l’un par rapport à l’autre du coté Nord de la parcelle, créant une faille permettant à la lumière Ouest de pénétrer directement dans partie Nord de la maison en été et à la lumière Est de pénétrer indirectement via les constructions avoisinantes. La maison a une de ces façades en retrait de 4m comme cela est demandé dans le PLU et l’autre en retrait de 5,14m, de sorte à pouvoir laisser un stationnement possible dans la rampe d’accès au garage qui se trouve à demi-enterrée. La maison se trouve donc asymétrique comme l’est la maison située juste en face, de l’autre coté de la rue Armand Millet.
    Le long de la rue Armand Millet d’autre maison n’étant pas alignée cela n’exigeait donc pas un alignement aux constructions voisines. La faille créée permet aussi de positionner un balcon de sorte à offrir au deux salle d’eau un accès sur l’extérieur pour une ventilation optimum. cette faille permet d'articuler l'entrée de la maison.
    Sur la façade arrière un balcon donnant sur le jardin prolonge le séjour, tandis qu’un autre balcon prolonge sur l’extérieur la chambre principale de la maison qui est située à l’étage.
    Du fait de la création de deux volumes qui glisse l’un par rapport à l’autre, il a été choisi en toiture de mettre en valeur deux toitures, soit quatre pans de toiture distincte ne dépassant pas 40 degrés. Le fait d’organiser la toiture ainsi permet d’affirmer le caractère bi-formel de la maison, en plus de montrer en partie arrière, sur la façade Sud qui elle n’a pas de faille, la constitution en deux parties de la maison. Il est à préciser qu’à l’intersection de ces deux volumes un escalier doit venir se positionner.
    Les fenêtres en aluminium et double vitrage, sont au mieux, en fonction du programme intérieur, alignée verticalement avec les fenêtres de toiture (Velux). Les volets sont des volets roulants avec des lames d’aluminium.

  • Elevations
    Elevations
    Neuf 
    01/05/2017
    (92 - Hauts-de-Seine)
    Rue Armand Millet
    92340 Bourg-la-Reine
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. A. Tavares
    Sur une parcelle de 200 m2 ou se trouvait une petite maison, inconfortable et mal pensée, dans une rue calme avec une architecture formellement variée. Nous avons proposé un projet qui consiste à aller aux limites maximum du PLU et surtout à offrir un espace contenu qui apporte de la lumière Sud sur la façade Intérieures Nord. Pour cela nous utilisons, entre autres, un escaliers droit qui permet de faire descendre la lumière zénithale.
    Le décalage de la façade sur rue fabrique de l'espace intérieur comme extérieur à travers la maitrise de la lumière Naturel tout en étant très fonctionnel.
    Comme la façade sur rue la maison se décompose en deux volumes qui se décales l’un par rapport à l’autre du coté Nord de la parcelle, créant une faille permettant à la lumière Ouest de pénétrer directement dans partie Nord de la maison en été et à la lumière Est de pénétrer indirectement via les constructions avoisinantes. La maison a une de ces façades en retrait de 4m comme cela est demandé dans le PLU et l’autre en retrait de 5,14m, de sorte à pouvoir laisser un stationnement possible dans la rampe d’accès au garage qui se trouve à demi-enterrée. La maison se trouve donc asymétrique comme l’est la maison située juste en face, de l’autre coté de la rue Armand Millet.
    Le long de la rue Armand Millet d’autre maison n’étant pas alignée cela n’exigeait donc pas un alignement aux constructions voisines. La faille créée permet aussi de positionner un balcon de sorte à offrir au deux salle d’eau un accès sur l’extérieur pour une ventilation optimum. cette faille permet d'articuler l'entrée de la maison.
    Sur la façade arrière un balcon donnant sur le jardin prolonge le séjour, tandis qu’un autre balcon prolonge sur l’extérieur la chambre principale de la maison qui est située à l’étage.
    Du fait de la création de deux volumes qui glisse l’un par rapport à l’autre, il a été choisi en toiture de mettre en valeur deux toitures, soit quatre pans de toiture distincte ne dépassant pas 40 degrés. Le fait d’organiser la toiture ainsi permet d’affirmer le caractère bi-formel de la maison, en plus de montrer en partie arrière, sur la façade Sud qui elle n’a pas de faille, la constitution en deux parties de la maison. Il est à préciser qu’à l’intersection de ces deux volumes un escalier doit venir se positionner.
    Les fenêtres en aluminium et double vitrage, sont au mieux, en fonction du programme intérieur, alignée verticalement avec les fenêtres de toiture (Velux). Les volets sont des volets roulants avec des lames d’aluminium.

  • Plan de sous-sol
    Plan de sous-sol
    Neuf 
    01/05/2017
    (92 - Hauts-de-Seine)
    Rue Armand Millet
    92340 Bourg-la-Reine
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. A. Tavares
    Sur une parcelle de 200 m2 ou se trouvait une petite maison, inconfortable et mal pensée, dans une rue calme avec une architecture formellement variée. Nous avons proposé un projet qui consiste à aller aux limites maximum du PLU et surtout à offrir un espace contenu qui apporte de la lumière Sud sur la façade Intérieures Nord. Pour cela nous utilisons, entre autres, un escaliers droit qui permet de faire descendre la lumière zénithale.
    Le décalage de la façade sur rue fabrique de l'espace intérieur comme extérieur à travers la maitrise de la lumière Naturel tout en étant très fonctionnel.
    Comme la façade sur rue la maison se décompose en deux volumes qui se décales l’un par rapport à l’autre du coté Nord de la parcelle, créant une faille permettant à la lumière Ouest de pénétrer directement dans partie Nord de la maison en été et à la lumière Est de pénétrer indirectement via les constructions avoisinantes. La maison a une de ces façades en retrait de 4m comme cela est demandé dans le PLU et l’autre en retrait de 5,14m, de sorte à pouvoir laisser un stationnement possible dans la rampe d’accès au garage qui se trouve à demi-enterrée. La maison se trouve donc asymétrique comme l’est la maison située juste en face, de l’autre coté de la rue Armand Millet.
    Le long de la rue Armand Millet d’autre maison n’étant pas alignée cela n’exigeait donc pas un alignement aux constructions voisines. La faille créée permet aussi de positionner un balcon de sorte à offrir au deux salle d’eau un accès sur l’extérieur pour une ventilation optimum. cette faille permet d'articuler l'entrée de la maison.
    Sur la façade arrière un balcon donnant sur le jardin prolonge le séjour, tandis qu’un autre balcon prolonge sur l’extérieur la chambre principale de la maison qui est située à l’étage.
    Du fait de la création de deux volumes qui glisse l’un par rapport à l’autre, il a été choisi en toiture de mettre en valeur deux toitures, soit quatre pans de toiture distincte ne dépassant pas 40 degrés. Le fait d’organiser la toiture ainsi permet d’affirmer le caractère bi-formel de la maison, en plus de montrer en partie arrière, sur la façade Sud qui elle n’a pas de faille, la constitution en deux parties de la maison. Il est à préciser qu’à l’intersection de ces deux volumes un escalier doit venir se positionner.
    Les fenêtres en aluminium et double vitrage, sont au mieux, en fonction du programme intérieur, alignée verticalement avec les fenêtres de toiture (Velux). Les volets sont des volets roulants avec des lames d’aluminium.

  • Plan du R+1
    Plan du R+1
    Neuf 
    01/05/2017
    (92 - Hauts-de-Seine)
    Rue Armand Millet
    92340 Bourg-la-Reine
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. A. Tavares
    Sur une parcelle de 200 m2 ou se trouvait une petite maison, inconfortable et mal pensée, dans une rue calme avec une architecture formellement variée. Nous avons proposé un projet qui consiste à aller aux limites maximum du PLU et surtout à offrir un espace contenu qui apporte de la lumière Sud sur la façade Intérieures Nord. Pour cela nous utilisons, entre autres, un escaliers droit qui permet de faire descendre la lumière zénithale.
    Le décalage de la façade sur rue fabrique de l'espace intérieur comme extérieur à travers la maitrise de la lumière Naturel tout en étant très fonctionnel.
    Comme la façade sur rue la maison se décompose en deux volumes qui se décales l’un par rapport à l’autre du coté Nord de la parcelle, créant une faille permettant à la lumière Ouest de pénétrer directement dans partie Nord de la maison en été et à la lumière Est de pénétrer indirectement via les constructions avoisinantes. La maison a une de ces façades en retrait de 4m comme cela est demandé dans le PLU et l’autre en retrait de 5,14m, de sorte à pouvoir laisser un stationnement possible dans la rampe d’accès au garage qui se trouve à demi-enterrée. La maison se trouve donc asymétrique comme l’est la maison située juste en face, de l’autre coté de la rue Armand Millet.
    Le long de la rue Armand Millet d’autre maison n’étant pas alignée cela n’exigeait donc pas un alignement aux constructions voisines. La faille créée permet aussi de positionner un balcon de sorte à offrir au deux salle d’eau un accès sur l’extérieur pour une ventilation optimum. cette faille permet d'articuler l'entrée de la maison.
    Sur la façade arrière un balcon donnant sur le jardin prolonge le séjour, tandis qu’un autre balcon prolonge sur l’extérieur la chambre principale de la maison qui est située à l’étage.
    Du fait de la création de deux volumes qui glisse l’un par rapport à l’autre, il a été choisi en toiture de mettre en valeur deux toitures, soit quatre pans de toiture distincte ne dépassant pas 40 degrés. Le fait d’organiser la toiture ainsi permet d’affirmer le caractère bi-formel de la maison, en plus de montrer en partie arrière, sur la façade Sud qui elle n’a pas de faille, la constitution en deux parties de la maison. Il est à préciser qu’à l’intersection de ces deux volumes un escalier doit venir se positionner.
    Les fenêtres en aluminium et double vitrage, sont au mieux, en fonction du programme intérieur, alignée verticalement avec les fenêtres de toiture (Velux). Les volets sont des volets roulants avec des lames d’aluminium.

  • Plan du R+2
    Plan du R+2
    Neuf 
    01/05/2017
    (92 - Hauts-de-Seine)
    Rue Armand Millet
    92340 Bourg-la-Reine
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. A. Tavares
    Sur une parcelle de 200 m2 ou se trouvait une petite maison, inconfortable et mal pensée, dans une rue calme avec une architecture formellement variée. Nous avons proposé un projet qui consiste à aller aux limites maximum du PLU et surtout à offrir un espace contenu qui apporte de la lumière Sud sur la façade Intérieures Nord. Pour cela nous utilisons, entre autres, un escaliers droit qui permet de faire descendre la lumière zénithale.
    Le décalage de la façade sur rue fabrique de l'espace intérieur comme extérieur à travers la maitrise de la lumière Naturel tout en étant très fonctionnel.
    Comme la façade sur rue la maison se décompose en deux volumes qui se décales l’un par rapport à l’autre du coté Nord de la parcelle, créant une faille permettant à la lumière Ouest de pénétrer directement dans partie Nord de la maison en été et à la lumière Est de pénétrer indirectement via les constructions avoisinantes. La maison a une de ces façades en retrait de 4m comme cela est demandé dans le PLU et l’autre en retrait de 5,14m, de sorte à pouvoir laisser un stationnement possible dans la rampe d’accès au garage qui se trouve à demi-enterrée. La maison se trouve donc asymétrique comme l’est la maison située juste en face, de l’autre coté de la rue Armand Millet.
    Le long de la rue Armand Millet d’autre maison n’étant pas alignée cela n’exigeait donc pas un alignement aux constructions voisines. La faille créée permet aussi de positionner un balcon de sorte à offrir au deux salle d’eau un accès sur l’extérieur pour une ventilation optimum. cette faille permet d'articuler l'entrée de la maison.
    Sur la façade arrière un balcon donnant sur le jardin prolonge le séjour, tandis qu’un autre balcon prolonge sur l’extérieur la chambre principale de la maison qui est située à l’étage.
    Du fait de la création de deux volumes qui glisse l’un par rapport à l’autre, il a été choisi en toiture de mettre en valeur deux toitures, soit quatre pans de toiture distincte ne dépassant pas 40 degrés. Le fait d’organiser la toiture ainsi permet d’affirmer le caractère bi-formel de la maison, en plus de montrer en partie arrière, sur la façade Sud qui elle n’a pas de faille, la constitution en deux parties de la maison. Il est à préciser qu’à l’intersection de ces deux volumes un escalier doit venir se positionner.
    Les fenêtres en aluminium et double vitrage, sont au mieux, en fonction du programme intérieur, alignée verticalement avec les fenêtres de toiture (Velux). Les volets sont des volets roulants avec des lames d’aluminium.

  • Plan du RDC
    Plan du RDC
    Neuf 
    01/05/2017
    (92 - Hauts-de-Seine)
    Rue Armand Millet
    92340 Bourg-la-Reine
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. A. Tavares
    Sur une parcelle de 200 m2 ou se trouvait une petite maison, inconfortable et mal pensée, dans une rue calme avec une architecture formellement variée. Nous avons proposé un projet qui consiste à aller aux limites maximum du PLU et surtout à offrir un espace contenu qui apporte de la lumière Sud sur la façade Intérieures Nord. Pour cela nous utilisons, entre autres, un escaliers droit qui permet de faire descendre la lumière zénithale.
    Le décalage de la façade sur rue fabrique de l'espace intérieur comme extérieur à travers la maitrise de la lumière Naturel tout en étant très fonctionnel.
    Comme la façade sur rue la maison se décompose en deux volumes qui se décales l’un par rapport à l’autre du coté Nord de la parcelle, créant une faille permettant à la lumière Ouest de pénétrer directement dans partie Nord de la maison en été et à la lumière Est de pénétrer indirectement via les constructions avoisinantes. La maison a une de ces façades en retrait de 4m comme cela est demandé dans le PLU et l’autre en retrait de 5,14m, de sorte à pouvoir laisser un stationnement possible dans la rampe d’accès au garage qui se trouve à demi-enterrée. La maison se trouve donc asymétrique comme l’est la maison située juste en face, de l’autre coté de la rue Armand Millet.
    Le long de la rue Armand Millet d’autre maison n’étant pas alignée cela n’exigeait donc pas un alignement aux constructions voisines. La faille créée permet aussi de positionner un balcon de sorte à offrir au deux salle d’eau un accès sur l’extérieur pour une ventilation optimum. cette faille permet d'articuler l'entrée de la maison.
    Sur la façade arrière un balcon donnant sur le jardin prolonge le séjour, tandis qu’un autre balcon prolonge sur l’extérieur la chambre principale de la maison qui est située à l’étage.
    Du fait de la création de deux volumes qui glisse l’un par rapport à l’autre, il a été choisi en toiture de mettre en valeur deux toitures, soit quatre pans de toiture distincte ne dépassant pas 40 degrés. Le fait d’organiser la toiture ainsi permet d’affirmer le caractère bi-formel de la maison, en plus de montrer en partie arrière, sur la façade Sud qui elle n’a pas de faille, la constitution en deux parties de la maison. Il est à préciser qu’à l’intersection de ces deux volumes un escalier doit venir se positionner.
    Les fenêtres en aluminium et double vitrage, sont au mieux, en fonction du programme intérieur, alignée verticalement avec les fenêtres de toiture (Velux). Les volets sont des volets roulants avec des lames d’aluminium.