CEDRIC THOMAS ARCHITECTE - CTA

  • Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Perspective 3D du projet
    Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Situation
    Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Réalisation de la verrière sur mesure
    Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Chantier
    Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Chantier
    Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Chantier
    Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Chantier
    Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Chantier
    Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Chantier
    Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Chantier
    Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Chantier
    Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Chantier
    Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Chantier
    Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.
  • Chantier
    Rénovation et rénovation thermique 
    septembre 2017
    (75 - Paris)
    rue Bichat
    75010 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. Richard
    Réhabilitation lourde d’un ancien atelier en cœur d’îlot en un atelier d’artiste. Les différents espaces s’organisent sur 2 niveaux, avec une surface totale de 250 m2. L’organisation spatiale est très ouverte avec deux patios et une verrière de 9 mètres carrés qui s'ouvre intégralement.
    Le projet a consisté en une reconstruction partielle, depuis les fondations, de 50% de l’ensemble de l’espace bâti. Cette intervention qui crée une construction nouvelle, produit deux espaces qui se font front, l’un nouveau blanc et propre et l’autre avec les traces de l’ancien, de l’existant, du passé. Cette opposition entre ces deux espaces permet de bien intégrer le projet dans son contexte sans chercher à cacher l’aspect authentique du site.
    Déambuler dans un espace sans heurt, profiter de la fluidité spatiale comme un plaisir naturel. Embrasser l’espace d’un regard tout en profitant de nombreux recoins particuliers avec des espaces dédiés, fonctionnellement bien séparés. Mettre en place des matériaux nobles tel le bois, l’acier, le zinc, la pierre, pour fabriquer un espace sobre, minimaliste avec des lignes fortes et qui sache recevoir les habitants sans s’imposer. Les lignes brisées qui organisent les différents espaces viennent casser la linéarité spatiale du volume de près de 40 m de longueur. Elles fabriques des rythmes aléatoires qui particularisent les espaces les uns des autres et donne une poésie spatiale à qui est doué d’imagination. Les traces ci et là ont été volontairement laissées pour ne pas oublier le passé et pour bien montrer l’évolution dans le temps des différents espaces. Deux espaces extérieurs sont des séquences visuelles, des respirations spatiales. Une verrière, de plus de neuf mètres carrés, apporte une lumière indirecte et s’ouvre intégralement pour permettre une bonne ventilation de l’espace et fabrique un espace mi-intérieur et mi-extérieur, entre autres.
    Voici certains des principes qui ont orientés fortement la fabrication de ce projet.