cascales

  • La traversée de l’os en coupe (Marseille 1995)

    Pris dans le cadre contemporain, le spectacle trouve sa source dans (et/ou) avec l’architecture. Créé par le couple, Mireille (architecte) et Christian DERIC (chorégraphe), le spectacle enchaîne :
    - un concert de musique expérimentale (Phillipon),
    - une pluralité de masques artistiques pendant les spectacles (Bouvier/Laribi – plasticiens)
    - une installation plastique pendant (et) entre les représentations (Cascales/architecte).
    Présenté comme un parcours chorégraphique à travers la Cité Radieuse (unité d’habitations – Le Corbusier 1952), Le travail de Mireille et Christian re-dessine l’espace en mesurant la dimension sensible.

    Ils saisissent ‘l’impulse ’ du pouvoir de l’architecture sur notre attitude (préhension, appréhension) et l’extrapole jusqu'à l’émotion.

    Avec magie, Ils entraînent les groupes de spectateurs dans la confusion d’une visite guidée. Une visite spectacle pour découvrir un travail de Le Corbusier architecte.