BERTRAND FEUILLIE ARCHITECTE

  • Rénovation et rénovation thermique 
    Extension, surélévation 
    2015
    (93 - Seine-Saint-Denis)
    2 rue Fontaine
    93200 Saint-Denis
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Extension technique en bois d’une maison d’habitation de type pavillon en pierre meulière.
    Après la démolition d’une annexe existante et la restructuration des réseaux, la logique de croissance de l’extension vise à la fermeture de la façade nord par un volume technique de pièces humides superposées constituant un espace tampon isolé sur une mitoyenneté aveugle.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    Extension, surélévation 
    2015
    (93 - Seine-Saint-Denis)
    2 rue Fontaine
    93200 Saint-Denis
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Extension technique en bois d’une maison d’habitation de type pavillon en pierre meulière.
    Après la démolition d’une annexe existante et la restructuration des réseaux, la logique de croissance de l’extension vise à la fermeture de la façade nord par un volume technique de pièces humides superposées constituant un espace tampon isolé sur une mitoyenneté aveugle.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    Extension, surélévation 
    2015
    (93 - Seine-Saint-Denis)
    2 rue Fontaine
    93200 Saint-Denis
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Extension technique en bois d’une maison d’habitation de type pavillon en pierre meulière.
    Après la démolition d’une annexe existante et la restructuration des réseaux, la logique de croissance de l’extension vise à la fermeture de la façade nord par un volume technique de pièces humides superposées constituant un espace tampon isolé sur une mitoyenneté aveugle.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    Extension, surélévation 
    2015
    (93 - Seine-Saint-Denis)
    2 rue Fontaine
    93200 Saint-Denis
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Extension technique en bois d’une maison d’habitation de type pavillon en pierre meulière.
    Après la démolition d’une annexe existante et la restructuration des réseaux, la logique de croissance de l’extension vise à la fermeture de la façade nord par un volume technique de pièces humides superposées constituant un espace tampon isolé sur une mitoyenneté aveugle.