autre nature architecture & paysage

  • autrenature maison bois paille ETABLE 73110
    "Sous les hêtres", détail, technique mixte, Anne Sottil
    Neuf 
    2012
    (73 - Savoie)
    Chef-Lieu
    73110 ETABLE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission : études de projet pour une maison unifamiliale bioclimatique
    Surface : 125 m²
    Coût : 85 000 euros HT

    En lisière du centre-bourg d’Etable (73110 ; 380 habitants ; 600 m. d’altitude), le terrain de 1600 m² s’étire dans un lacet de la RD 23 à la sortie du village en direction du Pic de l’Huile. Ce pré-verger est orienté au sud ; il présente une pente moyenne de 38% entre les cotes 623 et 647 mètres. Le haut de ce coteau supporte un petit mur de soutènement en pierre, établi en prolongement d’un affleurement rocheux.
    Pour optimiser l’usage du terrain, la maison est implantée sur l’une des limites parcellaires ; elle remonte au nord jusqu’à la limite constructible définie par la réglementation d’urbanisme afin de bénéficier de la vue sur le massif de Belledonne, capter le maximum d’apports solaires,s’éloigner de la route départementale en contrebas.

    Le projet s'inscrit dans une démarche de frugalité énergétique tout en recherchant un confort thermique d'hiver et d'été optimal ainsi qu’une réduction de l'impact écologique de sa construction : forme simple et compacte, bénéficiant des apports solaires passifs de son exposition principale au sud ; baies vitrées au sud, avec protection solaire estivale ; pièces servantes au nord, avec de petites ouvertures ; rez-de-chaussée semi-encastré dans la pente pour bénéficier de l'inertie du sol et tirer parti de la déclivité ; isolation importante et continue, thermique et phonique ; gestion optimale des ponts thermiques ; imperméabilité à l'air soignée ; matériaux sains et écologiques : rez-de-chaussée en maçonnerie (brique, liège, et béton réduit au minimum) ; étage et toiture en ossature bois avec remplissage en bottes de paille ; enduits terre (sols terre cuite, terre crue, bois) ; eau chaude sanitaire solaire ; poêle d’appoint.

    Le renouvellement de l’air est assuré par tirage naturel avec possibilité d’extraction mécanique dans les pièces humides, dont les revêtements permettent une gradation de perméabilité à la vapeur d’eau vers l’extérieur. Après quelques années, aucune pathologie d’humidité n’est constatée à l’intérieur des murs, ni en surface. Le volume intérieur ne demande en hiver qu’une très faible consommation de bois de chauffage (1,5 stère / saison), tout en bénéficiant d’une réelle fraîcheur estivale (jusqu’à 10° d’écart de température intérieur / extérieur).

    L’investissement des maîtres d’ouvrage dans la réalisation du projet a permis d’obtenir un bâtiment à la fois très performant et très économique, et d’assurer une qualité exemplaire des détails constructifs comme des finitions.
  • autrenature maison bois paille ETABLE 73110
    camp de base initial 2008
    Neuf 
    2012
    (73 - Savoie)
    Chef-Lieu
    73110 ETABLE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission : études de projet pour une maison unifamiliale bioclimatique
    Surface : 125 m²
    Coût : 85 000 euros HT

    En lisière du centre-bourg d’Etable (73110 ; 380 habitants ; 600 m. d’altitude), le terrain de 1600 m² s’étire dans un lacet de la RD 23 à la sortie du village en direction du Pic de l’Huile. Ce pré-verger est orienté au sud ; il présente une pente moyenne de 38% entre les cotes 623 et 647 mètres. Le haut de ce coteau supporte un petit mur de soutènement en pierre, établi en prolongement d’un affleurement rocheux.
    Pour optimiser l’usage du terrain, la maison est implantée sur l’une des limites parcellaires ; elle remonte au nord jusqu’à la limite constructible définie par la réglementation d’urbanisme afin de bénéficier de la vue sur le massif de Belledonne, capter le maximum d’apports solaires,s’éloigner de la route départementale en contrebas.

    Le projet s'inscrit dans une démarche de frugalité énergétique tout en recherchant un confort thermique d'hiver et d'été optimal ainsi qu’une réduction de l'impact écologique de sa construction : forme simple et compacte, bénéficiant des apports solaires passifs de son exposition principale au sud ; baies vitrées au sud, avec protection solaire estivale ; pièces servantes au nord, avec de petites ouvertures ; rez-de-chaussée semi-encastré dans la pente pour bénéficier de l'inertie du sol et tirer parti de la déclivité ; isolation importante et continue, thermique et phonique ; gestion optimale des ponts thermiques ; imperméabilité à l'air soignée ; matériaux sains et écologiques : rez-de-chaussée en maçonnerie (brique, liège, et béton réduit au minimum) ; étage et toiture en ossature bois avec remplissage en bottes de paille ; enduits terre (sols terre cuite, terre crue, bois) ; eau chaude sanitaire solaire ; poêle d’appoint.

    Le renouvellement de l’air est assuré par tirage naturel avec possibilité d’extraction mécanique dans les pièces humides, dont les revêtements permettent une gradation de perméabilité à la vapeur d’eau vers l’extérieur. Après quelques années, aucune pathologie d’humidité n’est constatée à l’intérieur des murs, ni en surface. Le volume intérieur ne demande en hiver qu’une très faible consommation de bois de chauffage (1,5 stère / saison), tout en bénéficiant d’une réelle fraîcheur estivale (jusqu’à 10° d’écart de température intérieur / extérieur).

    L’investissement des maîtres d’ouvrage dans la réalisation du projet a permis d’obtenir un bâtiment à la fois très performant et très économique, et d’assurer une qualité exemplaire des détails constructifs comme des finitions.
  • autrenature maison bois paille ETABLE 73110
    vers le village depuis la parcelle
    Neuf 
    2012
    (73 - Savoie)
    Chef-Lieu
    73110 ETABLE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission : études de projet pour une maison unifamiliale bioclimatique
    Surface : 125 m²
    Coût : 85 000 euros HT

    En lisière du centre-bourg d’Etable (73110 ; 380 habitants ; 600 m. d’altitude), le terrain de 1600 m² s’étire dans un lacet de la RD 23 à la sortie du village en direction du Pic de l’Huile. Ce pré-verger est orienté au sud ; il présente une pente moyenne de 38% entre les cotes 623 et 647 mètres. Le haut de ce coteau supporte un petit mur de soutènement en pierre, établi en prolongement d’un affleurement rocheux.
    Pour optimiser l’usage du terrain, la maison est implantée sur l’une des limites parcellaires ; elle remonte au nord jusqu’à la limite constructible définie par la réglementation d’urbanisme afin de bénéficier de la vue sur le massif de Belledonne, capter le maximum d’apports solaires,s’éloigner de la route départementale en contrebas.

    Le projet s'inscrit dans une démarche de frugalité énergétique tout en recherchant un confort thermique d'hiver et d'été optimal ainsi qu’une réduction de l'impact écologique de sa construction : forme simple et compacte, bénéficiant des apports solaires passifs de son exposition principale au sud ; baies vitrées au sud, avec protection solaire estivale ; pièces servantes au nord, avec de petites ouvertures ; rez-de-chaussée semi-encastré dans la pente pour bénéficier de l'inertie du sol et tirer parti de la déclivité ; isolation importante et continue, thermique et phonique ; gestion optimale des ponts thermiques ; imperméabilité à l'air soignée ; matériaux sains et écologiques : rez-de-chaussée en maçonnerie (brique, liège, et béton réduit au minimum) ; étage et toiture en ossature bois avec remplissage en bottes de paille ; enduits terre (sols terre cuite, terre crue, bois) ; eau chaude sanitaire solaire ; poêle d’appoint.

    Le renouvellement de l’air est assuré par tirage naturel avec possibilité d’extraction mécanique dans les pièces humides, dont les revêtements permettent une gradation de perméabilité à la vapeur d’eau vers l’extérieur. Après quelques années, aucune pathologie d’humidité n’est constatée à l’intérieur des murs, ni en surface. Le volume intérieur ne demande en hiver qu’une très faible consommation de bois de chauffage (1,5 stère / saison), tout en bénéficiant d’une réelle fraîcheur estivale (jusqu’à 10° d’écart de température intérieur / extérieur).

    L’investissement des maîtres d’ouvrage dans la réalisation du projet a permis d’obtenir un bâtiment à la fois très performant et très économique, et d’assurer une qualité exemplaire des détails constructifs comme des finitions.
  • autrenature maison bois paille ETABLE 73110
    vers la parcelle depuis le village
    Neuf 
    2012
    (73 - Savoie)
    Chef-Lieu
    73110 ETABLE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission : études de projet pour une maison unifamiliale bioclimatique
    Surface : 125 m²
    Coût : 85 000 euros HT

    En lisière du centre-bourg d’Etable (73110 ; 380 habitants ; 600 m. d’altitude), le terrain de 1600 m² s’étire dans un lacet de la RD 23 à la sortie du village en direction du Pic de l’Huile. Ce pré-verger est orienté au sud ; il présente une pente moyenne de 38% entre les cotes 623 et 647 mètres. Le haut de ce coteau supporte un petit mur de soutènement en pierre, établi en prolongement d’un affleurement rocheux.
    Pour optimiser l’usage du terrain, la maison est implantée sur l’une des limites parcellaires ; elle remonte au nord jusqu’à la limite constructible définie par la réglementation d’urbanisme afin de bénéficier de la vue sur le massif de Belledonne, capter le maximum d’apports solaires,s’éloigner de la route départementale en contrebas.

    Le projet s'inscrit dans une démarche de frugalité énergétique tout en recherchant un confort thermique d'hiver et d'été optimal ainsi qu’une réduction de l'impact écologique de sa construction : forme simple et compacte, bénéficiant des apports solaires passifs de son exposition principale au sud ; baies vitrées au sud, avec protection solaire estivale ; pièces servantes au nord, avec de petites ouvertures ; rez-de-chaussée semi-encastré dans la pente pour bénéficier de l'inertie du sol et tirer parti de la déclivité ; isolation importante et continue, thermique et phonique ; gestion optimale des ponts thermiques ; imperméabilité à l'air soignée ; matériaux sains et écologiques : rez-de-chaussée en maçonnerie (brique, liège, et béton réduit au minimum) ; étage et toiture en ossature bois avec remplissage en bottes de paille ; enduits terre (sols terre cuite, terre crue, bois) ; eau chaude sanitaire solaire ; poêle d’appoint.

    Le renouvellement de l’air est assuré par tirage naturel avec possibilité d’extraction mécanique dans les pièces humides, dont les revêtements permettent une gradation de perméabilité à la vapeur d’eau vers l’extérieur. Après quelques années, aucune pathologie d’humidité n’est constatée à l’intérieur des murs, ni en surface. Le volume intérieur ne demande en hiver qu’une très faible consommation de bois de chauffage (1,5 stère / saison), tout en bénéficiant d’une réelle fraîcheur estivale (jusqu’à 10° d’écart de température intérieur / extérieur).

    L’investissement des maîtres d’ouvrage dans la réalisation du projet a permis d’obtenir un bâtiment à la fois très performant et très économique, et d’assurer une qualité exemplaire des détails constructifs comme des finitions.
  • autrenature maison bois paille ETABLE 73110
    situation cadastrale
    Neuf 
    2012
    (73 - Savoie)
    Chef-Lieu
    73110 ETABLE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission : études de projet pour une maison unifamiliale bioclimatique
    Surface : 125 m²
    Coût : 85 000 euros HT

    En lisière du centre-bourg d’Etable (73110 ; 380 habitants ; 600 m. d’altitude), le terrain de 1600 m² s’étire dans un lacet de la RD 23 à la sortie du village en direction du Pic de l’Huile. Ce pré-verger est orienté au sud ; il présente une pente moyenne de 38% entre les cotes 623 et 647 mètres. Le haut de ce coteau supporte un petit mur de soutènement en pierre, établi en prolongement d’un affleurement rocheux.
    Pour optimiser l’usage du terrain, la maison est implantée sur l’une des limites parcellaires ; elle remonte au nord jusqu’à la limite constructible définie par la réglementation d’urbanisme afin de bénéficier de la vue sur le massif de Belledonne, capter le maximum d’apports solaires,s’éloigner de la route départementale en contrebas.

    Le projet s'inscrit dans une démarche de frugalité énergétique tout en recherchant un confort thermique d'hiver et d'été optimal ainsi qu’une réduction de l'impact écologique de sa construction : forme simple et compacte, bénéficiant des apports solaires passifs de son exposition principale au sud ; baies vitrées au sud, avec protection solaire estivale ; pièces servantes au nord, avec de petites ouvertures ; rez-de-chaussée semi-encastré dans la pente pour bénéficier de l'inertie du sol et tirer parti de la déclivité ; isolation importante et continue, thermique et phonique ; gestion optimale des ponts thermiques ; imperméabilité à l'air soignée ; matériaux sains et écologiques : rez-de-chaussée en maçonnerie (brique, liège, et béton réduit au minimum) ; étage et toiture en ossature bois avec remplissage en bottes de paille ; enduits terre (sols terre cuite, terre crue, bois) ; eau chaude sanitaire solaire ; poêle d’appoint.

    Le renouvellement de l’air est assuré par tirage naturel avec possibilité d’extraction mécanique dans les pièces humides, dont les revêtements permettent une gradation de perméabilité à la vapeur d’eau vers l’extérieur. Après quelques années, aucune pathologie d’humidité n’est constatée à l’intérieur des murs, ni en surface. Le volume intérieur ne demande en hiver qu’une très faible consommation de bois de chauffage (1,5 stère / saison), tout en bénéficiant d’une réelle fraîcheur estivale (jusqu’à 10° d’écart de température intérieur / extérieur).

    L’investissement des maîtres d’ouvrage dans la réalisation du projet a permis d’obtenir un bâtiment à la fois très performant et très économique, et d’assurer une qualité exemplaire des détails constructifs comme des finitions.
  • autrenature maison bois paille ETABLE 73110
    plan-masse
    Neuf 
    2012
    (73 - Savoie)
    Chef-Lieu
    73110 ETABLE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission : études de projet pour une maison unifamiliale bioclimatique
    Surface : 125 m²
    Coût : 85 000 euros HT

    En lisière du centre-bourg d’Etable (73110 ; 380 habitants ; 600 m. d’altitude), le terrain de 1600 m² s’étire dans un lacet de la RD 23 à la sortie du village en direction du Pic de l’Huile. Ce pré-verger est orienté au sud ; il présente une pente moyenne de 38% entre les cotes 623 et 647 mètres. Le haut de ce coteau supporte un petit mur de soutènement en pierre, établi en prolongement d’un affleurement rocheux.
    Pour optimiser l’usage du terrain, la maison est implantée sur l’une des limites parcellaires ; elle remonte au nord jusqu’à la limite constructible définie par la réglementation d’urbanisme afin de bénéficier de la vue sur le massif de Belledonne, capter le maximum d’apports solaires,s’éloigner de la route départementale en contrebas.

    Le projet s'inscrit dans une démarche de frugalité énergétique tout en recherchant un confort thermique d'hiver et d'été optimal ainsi qu’une réduction de l'impact écologique de sa construction : forme simple et compacte, bénéficiant des apports solaires passifs de son exposition principale au sud ; baies vitrées au sud, avec protection solaire estivale ; pièces servantes au nord, avec de petites ouvertures ; rez-de-chaussée semi-encastré dans la pente pour bénéficier de l'inertie du sol et tirer parti de la déclivité ; isolation importante et continue, thermique et phonique ; gestion optimale des ponts thermiques ; imperméabilité à l'air soignée ; matériaux sains et écologiques : rez-de-chaussée en maçonnerie (brique, liège, et béton réduit au minimum) ; étage et toiture en ossature bois avec remplissage en bottes de paille ; enduits terre (sols terre cuite, terre crue, bois) ; eau chaude sanitaire solaire ; poêle d’appoint.

    Le renouvellement de l’air est assuré par tirage naturel avec possibilité d’extraction mécanique dans les pièces humides, dont les revêtements permettent une gradation de perméabilité à la vapeur d’eau vers l’extérieur. Après quelques années, aucune pathologie d’humidité n’est constatée à l’intérieur des murs, ni en surface. Le volume intérieur ne demande en hiver qu’une très faible consommation de bois de chauffage (1,5 stère / saison), tout en bénéficiant d’une réelle fraîcheur estivale (jusqu’à 10° d’écart de température intérieur / extérieur).

    L’investissement des maîtres d’ouvrage dans la réalisation du projet a permis d’obtenir un bâtiment à la fois très performant et très économique, et d’assurer une qualité exemplaire des détails constructifs comme des finitions.
  • autrenature maison bois paille ETABLE 73110
    la parcelle depuis la RD 23
    Neuf 
    2012
    (73 - Savoie)
    Chef-Lieu
    73110 ETABLE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission : études de projet pour une maison unifamiliale bioclimatique
    Surface : 125 m²
    Coût : 85 000 euros HT

    En lisière du centre-bourg d’Etable (73110 ; 380 habitants ; 600 m. d’altitude), le terrain de 1600 m² s’étire dans un lacet de la RD 23 à la sortie du village en direction du Pic de l’Huile. Ce pré-verger est orienté au sud ; il présente une pente moyenne de 38% entre les cotes 623 et 647 mètres. Le haut de ce coteau supporte un petit mur de soutènement en pierre, établi en prolongement d’un affleurement rocheux.
    Pour optimiser l’usage du terrain, la maison est implantée sur l’une des limites parcellaires ; elle remonte au nord jusqu’à la limite constructible définie par la réglementation d’urbanisme afin de bénéficier de la vue sur le massif de Belledonne, capter le maximum d’apports solaires,s’éloigner de la route départementale en contrebas.

    Le projet s'inscrit dans une démarche de frugalité énergétique tout en recherchant un confort thermique d'hiver et d'été optimal ainsi qu’une réduction de l'impact écologique de sa construction : forme simple et compacte, bénéficiant des apports solaires passifs de son exposition principale au sud ; baies vitrées au sud, avec protection solaire estivale ; pièces servantes au nord, avec de petites ouvertures ; rez-de-chaussée semi-encastré dans la pente pour bénéficier de l'inertie du sol et tirer parti de la déclivité ; isolation importante et continue, thermique et phonique ; gestion optimale des ponts thermiques ; imperméabilité à l'air soignée ; matériaux sains et écologiques : rez-de-chaussée en maçonnerie (brique, liège, et béton réduit au minimum) ; étage et toiture en ossature bois avec remplissage en bottes de paille ; enduits terre (sols terre cuite, terre crue, bois) ; eau chaude sanitaire solaire ; poêle d’appoint.

    Le renouvellement de l’air est assuré par tirage naturel avec possibilité d’extraction mécanique dans les pièces humides, dont les revêtements permettent une gradation de perméabilité à la vapeur d’eau vers l’extérieur. Après quelques années, aucune pathologie d’humidité n’est constatée à l’intérieur des murs, ni en surface. Le volume intérieur ne demande en hiver qu’une très faible consommation de bois de chauffage (1,5 stère / saison), tout en bénéficiant d’une réelle fraîcheur estivale (jusqu’à 10° d’écart de température intérieur / extérieur).

    L’investissement des maîtres d’ouvrage dans la réalisation du projet a permis d’obtenir un bâtiment à la fois très performant et très économique, et d’assurer une qualité exemplaire des détails constructifs comme des finitions.
  • autrenature maison bois paille ETABLE 73110
    la RD23 depuis le haut de la parcelle
    Neuf 
    2012
    (73 - Savoie)
    Chef-Lieu
    73110 ETABLE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission : études de projet pour une maison unifamiliale bioclimatique
    Surface : 125 m²
    Coût : 85 000 euros HT

    En lisière du centre-bourg d’Etable (73110 ; 380 habitants ; 600 m. d’altitude), le terrain de 1600 m² s’étire dans un lacet de la RD 23 à la sortie du village en direction du Pic de l’Huile. Ce pré-verger est orienté au sud ; il présente une pente moyenne de 38% entre les cotes 623 et 647 mètres. Le haut de ce coteau supporte un petit mur de soutènement en pierre, établi en prolongement d’un affleurement rocheux.
    Pour optimiser l’usage du terrain, la maison est implantée sur l’une des limites parcellaires ; elle remonte au nord jusqu’à la limite constructible définie par la réglementation d’urbanisme afin de bénéficier de la vue sur le massif de Belledonne, capter le maximum d’apports solaires,s’éloigner de la route départementale en contrebas.

    Le projet s'inscrit dans une démarche de frugalité énergétique tout en recherchant un confort thermique d'hiver et d'été optimal ainsi qu’une réduction de l'impact écologique de sa construction : forme simple et compacte, bénéficiant des apports solaires passifs de son exposition principale au sud ; baies vitrées au sud, avec protection solaire estivale ; pièces servantes au nord, avec de petites ouvertures ; rez-de-chaussée semi-encastré dans la pente pour bénéficier de l'inertie du sol et tirer parti de la déclivité ; isolation importante et continue, thermique et phonique ; gestion optimale des ponts thermiques ; imperméabilité à l'air soignée ; matériaux sains et écologiques : rez-de-chaussée en maçonnerie (brique, liège, et béton réduit au minimum) ; étage et toiture en ossature bois avec remplissage en bottes de paille ; enduits terre (sols terre cuite, terre crue, bois) ; eau chaude sanitaire solaire ; poêle d’appoint.

    Le renouvellement de l’air est assuré par tirage naturel avec possibilité d’extraction mécanique dans les pièces humides, dont les revêtements permettent une gradation de perméabilité à la vapeur d’eau vers l’extérieur. Après quelques années, aucune pathologie d’humidité n’est constatée à l’intérieur des murs, ni en surface. Le volume intérieur ne demande en hiver qu’une très faible consommation de bois de chauffage (1,5 stère / saison), tout en bénéficiant d’une réelle fraîcheur estivale (jusqu’à 10° d’écart de température intérieur / extérieur).

    L’investissement des maîtres d’ouvrage dans la réalisation du projet a permis d’obtenir un bâtiment à la fois très performant et très économique, et d’assurer une qualité exemplaire des détails constructifs comme des finitions.
  • autrenature maison bois paille ETABLE 73110
    montage structure bois
    Neuf 
    2012
    (73 - Savoie)
    Chef-Lieu
    73110 ETABLE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission : études de projet pour une maison unifamiliale bioclimatique
    Surface : 125 m²
    Coût : 85 000 euros HT

    En lisière du centre-bourg d’Etable (73110 ; 380 habitants ; 600 m. d’altitude), le terrain de 1600 m² s’étire dans un lacet de la RD 23 à la sortie du village en direction du Pic de l’Huile. Ce pré-verger est orienté au sud ; il présente une pente moyenne de 38% entre les cotes 623 et 647 mètres. Le haut de ce coteau supporte un petit mur de soutènement en pierre, établi en prolongement d’un affleurement rocheux.
    Pour optimiser l’usage du terrain, la maison est implantée sur l’une des limites parcellaires ; elle remonte au nord jusqu’à la limite constructible définie par la réglementation d’urbanisme afin de bénéficier de la vue sur le massif de Belledonne, capter le maximum d’apports solaires,s’éloigner de la route départementale en contrebas.

    Le projet s'inscrit dans une démarche de frugalité énergétique tout en recherchant un confort thermique d'hiver et d'été optimal ainsi qu’une réduction de l'impact écologique de sa construction : forme simple et compacte, bénéficiant des apports solaires passifs de son exposition principale au sud ; baies vitrées au sud, avec protection solaire estivale ; pièces servantes au nord, avec de petites ouvertures ; rez-de-chaussée semi-encastré dans la pente pour bénéficier de l'inertie du sol et tirer parti de la déclivité ; isolation importante et continue, thermique et phonique ; gestion optimale des ponts thermiques ; imperméabilité à l'air soignée ; matériaux sains et écologiques : rez-de-chaussée en maçonnerie (brique, liège, et béton réduit au minimum) ; étage et toiture en ossature bois avec remplissage en bottes de paille ; enduits terre (sols terre cuite, terre crue, bois) ; eau chaude sanitaire solaire ; poêle d’appoint.

    Le renouvellement de l’air est assuré par tirage naturel avec possibilité d’extraction mécanique dans les pièces humides, dont les revêtements permettent une gradation de perméabilité à la vapeur d’eau vers l’extérieur. Après quelques années, aucune pathologie d’humidité n’est constatée à l’intérieur des murs, ni en surface. Le volume intérieur ne demande en hiver qu’une très faible consommation de bois de chauffage (1,5 stère / saison), tout en bénéficiant d’une réelle fraîcheur estivale (jusqu’à 10° d’écart de température intérieur / extérieur).

    L’investissement des maîtres d’ouvrage dans la réalisation du projet a permis d’obtenir un bâtiment à la fois très performant et très économique, et d’assurer une qualité exemplaire des détails constructifs comme des finitions.
  • autrenature maison bois paille ETABLE 73110
    ossature façade sud
    Neuf 
    2012
    (73 - Savoie)
    Chef-Lieu
    73110 ETABLE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission : études de projet pour une maison unifamiliale bioclimatique
    Surface : 125 m²
    Coût : 85 000 euros HT

    En lisière du centre-bourg d’Etable (73110 ; 380 habitants ; 600 m. d’altitude), le terrain de 1600 m² s’étire dans un lacet de la RD 23 à la sortie du village en direction du Pic de l’Huile. Ce pré-verger est orienté au sud ; il présente une pente moyenne de 38% entre les cotes 623 et 647 mètres. Le haut de ce coteau supporte un petit mur de soutènement en pierre, établi en prolongement d’un affleurement rocheux.
    Pour optimiser l’usage du terrain, la maison est implantée sur l’une des limites parcellaires ; elle remonte au nord jusqu’à la limite constructible définie par la réglementation d’urbanisme afin de bénéficier de la vue sur le massif de Belledonne, capter le maximum d’apports solaires,s’éloigner de la route départementale en contrebas.

    Le projet s'inscrit dans une démarche de frugalité énergétique tout en recherchant un confort thermique d'hiver et d'été optimal ainsi qu’une réduction de l'impact écologique de sa construction : forme simple et compacte, bénéficiant des apports solaires passifs de son exposition principale au sud ; baies vitrées au sud, avec protection solaire estivale ; pièces servantes au nord, avec de petites ouvertures ; rez-de-chaussée semi-encastré dans la pente pour bénéficier de l'inertie du sol et tirer parti de la déclivité ; isolation importante et continue, thermique et phonique ; gestion optimale des ponts thermiques ; imperméabilité à l'air soignée ; matériaux sains et écologiques : rez-de-chaussée en maçonnerie (brique, liège, et béton réduit au minimum) ; étage et toiture en ossature bois avec remplissage en bottes de paille ; enduits terre (sols terre cuite, terre crue, bois) ; eau chaude sanitaire solaire ; poêle d’appoint.

    Le renouvellement de l’air est assuré par tirage naturel avec possibilité d’extraction mécanique dans les pièces humides, dont les revêtements permettent une gradation de perméabilité à la vapeur d’eau vers l’extérieur. Après quelques années, aucune pathologie d’humidité n’est constatée à l’intérieur des murs, ni en surface. Le volume intérieur ne demande en hiver qu’une très faible consommation de bois de chauffage (1,5 stère / saison), tout en bénéficiant d’une réelle fraîcheur estivale (jusqu’à 10° d’écart de température intérieur / extérieur).

    L’investissement des maîtres d’ouvrage dans la réalisation du projet a permis d’obtenir un bâtiment à la fois très performant et très économique, et d’assurer une qualité exemplaire des détails constructifs comme des finitions.
  • autrenature maison bois paille ETABLE 73110
    isolation r+1
    Neuf 
    2012
    (73 - Savoie)
    Chef-Lieu
    73110 ETABLE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission : études de projet pour une maison unifamiliale bioclimatique
    Surface : 125 m²
    Coût : 85 000 euros HT

    En lisière du centre-bourg d’Etable (73110 ; 380 habitants ; 600 m. d’altitude), le terrain de 1600 m² s’étire dans un lacet de la RD 23 à la sortie du village en direction du Pic de l’Huile. Ce pré-verger est orienté au sud ; il présente une pente moyenne de 38% entre les cotes 623 et 647 mètres. Le haut de ce coteau supporte un petit mur de soutènement en pierre, établi en prolongement d’un affleurement rocheux.
    Pour optimiser l’usage du terrain, la maison est implantée sur l’une des limites parcellaires ; elle remonte au nord jusqu’à la limite constructible définie par la réglementation d’urbanisme afin de bénéficier de la vue sur le massif de Belledonne, capter le maximum d’apports solaires,s’éloigner de la route départementale en contrebas.

    Le projet s'inscrit dans une démarche de frugalité énergétique tout en recherchant un confort thermique d'hiver et d'été optimal ainsi qu’une réduction de l'impact écologique de sa construction : forme simple et compacte, bénéficiant des apports solaires passifs de son exposition principale au sud ; baies vitrées au sud, avec protection solaire estivale ; pièces servantes au nord, avec de petites ouvertures ; rez-de-chaussée semi-encastré dans la pente pour bénéficier de l'inertie du sol et tirer parti de la déclivité ; isolation importante et continue, thermique et phonique ; gestion optimale des ponts thermiques ; imperméabilité à l'air soignée ; matériaux sains et écologiques : rez-de-chaussée en maçonnerie (brique, liège, et béton réduit au minimum) ; étage et toiture en ossature bois avec remplissage en bottes de paille ; enduits terre (sols terre cuite, terre crue, bois) ; eau chaude sanitaire solaire ; poêle d’appoint.

    Le renouvellement de l’air est assuré par tirage naturel avec possibilité d’extraction mécanique dans les pièces humides, dont les revêtements permettent une gradation de perméabilité à la vapeur d’eau vers l’extérieur. Après quelques années, aucune pathologie d’humidité n’est constatée à l’intérieur des murs, ni en surface. Le volume intérieur ne demande en hiver qu’une très faible consommation de bois de chauffage (1,5 stère / saison), tout en bénéficiant d’une réelle fraîcheur estivale (jusqu’à 10° d’écart de température intérieur / extérieur).

    L’investissement des maîtres d’ouvrage dans la réalisation du projet a permis d’obtenir un bâtiment à la fois très performant et très économique, et d’assurer une qualité exemplaire des détails constructifs comme des finitions.
  • autrenature maison bois paille ETABLE 73110
    isolation toiture
    Neuf 
    2012
    (73 - Savoie)
    Chef-Lieu
    73110 ETABLE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission : études de projet pour une maison unifamiliale bioclimatique
    Surface : 125 m²
    Coût : 85 000 euros HT

    En lisière du centre-bourg d’Etable (73110 ; 380 habitants ; 600 m. d’altitude), le terrain de 1600 m² s’étire dans un lacet de la RD 23 à la sortie du village en direction du Pic de l’Huile. Ce pré-verger est orienté au sud ; il présente une pente moyenne de 38% entre les cotes 623 et 647 mètres. Le haut de ce coteau supporte un petit mur de soutènement en pierre, établi en prolongement d’un affleurement rocheux.
    Pour optimiser l’usage du terrain, la maison est implantée sur l’une des limites parcellaires ; elle remonte au nord jusqu’à la limite constructible définie par la réglementation d’urbanisme afin de bénéficier de la vue sur le massif de Belledonne, capter le maximum d’apports solaires,s’éloigner de la route départementale en contrebas.

    Le projet s'inscrit dans une démarche de frugalité énergétique tout en recherchant un confort thermique d'hiver et d'été optimal ainsi qu’une réduction de l'impact écologique de sa construction : forme simple et compacte, bénéficiant des apports solaires passifs de son exposition principale au sud ; baies vitrées au sud, avec protection solaire estivale ; pièces servantes au nord, avec de petites ouvertures ; rez-de-chaussée semi-encastré dans la pente pour bénéficier de l'inertie du sol et tirer parti de la déclivité ; isolation importante et continue, thermique et phonique ; gestion optimale des ponts thermiques ; imperméabilité à l'air soignée ; matériaux sains et écologiques : rez-de-chaussée en maçonnerie (brique, liège, et béton réduit au minimum) ; étage et toiture en ossature bois avec remplissage en bottes de paille ; enduits terre (sols terre cuite, terre crue, bois) ; eau chaude sanitaire solaire ; poêle d’appoint.

    Le renouvellement de l’air est assuré par tirage naturel avec possibilité d’extraction mécanique dans les pièces humides, dont les revêtements permettent une gradation de perméabilité à la vapeur d’eau vers l’extérieur. Après quelques années, aucune pathologie d’humidité n’est constatée à l’intérieur des murs, ni en surface. Le volume intérieur ne demande en hiver qu’une très faible consommation de bois de chauffage (1,5 stère / saison), tout en bénéficiant d’une réelle fraîcheur estivale (jusqu’à 10° d’écart de température intérieur / extérieur).

    L’investissement des maîtres d’ouvrage dans la réalisation du projet a permis d’obtenir un bâtiment à la fois très performant et très économique, et d’assurer une qualité exemplaire des détails constructifs comme des finitions.
  • autrenature maison bois paille ETABLE 73110
    ossature générale
    Neuf 
    2012
    (73 - Savoie)
    Chef-Lieu
    73110 ETABLE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission : études de projet pour une maison unifamiliale bioclimatique
    Surface : 125 m²
    Coût : 85 000 euros HT

    En lisière du centre-bourg d’Etable (73110 ; 380 habitants ; 600 m. d’altitude), le terrain de 1600 m² s’étire dans un lacet de la RD 23 à la sortie du village en direction du Pic de l’Huile. Ce pré-verger est orienté au sud ; il présente une pente moyenne de 38% entre les cotes 623 et 647 mètres. Le haut de ce coteau supporte un petit mur de soutènement en pierre, établi en prolongement d’un affleurement rocheux.
    Pour optimiser l’usage du terrain, la maison est implantée sur l’une des limites parcellaires ; elle remonte au nord jusqu’à la limite constructible définie par la réglementation d’urbanisme afin de bénéficier de la vue sur le massif de Belledonne, capter le maximum d’apports solaires,s’éloigner de la route départementale en contrebas.

    Le projet s'inscrit dans une démarche de frugalité énergétique tout en recherchant un confort thermique d'hiver et d'été optimal ainsi qu’une réduction de l'impact écologique de sa construction : forme simple et compacte, bénéficiant des apports solaires passifs de son exposition principale au sud ; baies vitrées au sud, avec protection solaire estivale ; pièces servantes au nord, avec de petites ouvertures ; rez-de-chaussée semi-encastré dans la pente pour bénéficier de l'inertie du sol et tirer parti de la déclivité ; isolation importante et continue, thermique et phonique ; gestion optimale des ponts thermiques ; imperméabilité à l'air soignée ; matériaux sains et écologiques : rez-de-chaussée en maçonnerie (brique, liège, et béton réduit au minimum) ; étage et toiture en ossature bois avec remplissage en bottes de paille ; enduits terre (sols terre cuite, terre crue, bois) ; eau chaude sanitaire solaire ; poêle d’appoint.

    Le renouvellement de l’air est assuré par tirage naturel avec possibilité d’extraction mécanique dans les pièces humides, dont les revêtements permettent une gradation de perméabilité à la vapeur d’eau vers l’extérieur. Après quelques années, aucune pathologie d’humidité n’est constatée à l’intérieur des murs, ni en surface. Le volume intérieur ne demande en hiver qu’une très faible consommation de bois de chauffage (1,5 stère / saison), tout en bénéficiant d’une réelle fraîcheur estivale (jusqu’à 10° d’écart de température intérieur / extérieur).

    L’investissement des maîtres d’ouvrage dans la réalisation du projet a permis d’obtenir un bâtiment à la fois très performant et très économique, et d’assurer une qualité exemplaire des détails constructifs comme des finitions.
  • autrenature maison bois paille ETABLE 73110
    isolation façade sud
    Neuf 
    2012
    (73 - Savoie)
    Chef-Lieu
    73110 ETABLE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission : études de projet pour une maison unifamiliale bioclimatique
    Surface : 125 m²
    Coût : 85 000 euros HT

    En lisière du centre-bourg d’Etable (73110 ; 380 habitants ; 600 m. d’altitude), le terrain de 1600 m² s’étire dans un lacet de la RD 23 à la sortie du village en direction du Pic de l’Huile. Ce pré-verger est orienté au sud ; il présente une pente moyenne de 38% entre les cotes 623 et 647 mètres. Le haut de ce coteau supporte un petit mur de soutènement en pierre, établi en prolongement d’un affleurement rocheux.
    Pour optimiser l’usage du terrain, la maison est implantée sur l’une des limites parcellaires ; elle remonte au nord jusqu’à la limite constructible définie par la réglementation d’urbanisme afin de bénéficier de la vue sur le massif de Belledonne, capter le maximum d’apports solaires,s’éloigner de la route départementale en contrebas.

    Le projet s'inscrit dans une démarche de frugalité énergétique tout en recherchant un confort thermique d'hiver et d'été optimal ainsi qu’une réduction de l'impact écologique de sa construction : forme simple et compacte, bénéficiant des apports solaires passifs de son exposition principale au sud ; baies vitrées au sud, avec protection solaire estivale ; pièces servantes au nord, avec de petites ouvertures ; rez-de-chaussée semi-encastré dans la pente pour bénéficier de l'inertie du sol et tirer parti de la déclivité ; isolation importante et continue, thermique et phonique ; gestion optimale des ponts thermiques ; imperméabilité à l'air soignée ; matériaux sains et écologiques : rez-de-chaussée en maçonnerie (brique, liège, et béton réduit au minimum) ; étage et toiture en ossature bois avec remplissage en bottes de paille ; enduits terre (sols terre cuite, terre crue, bois) ; eau chaude sanitaire solaire ; poêle d’appoint.

    Le renouvellement de l’air est assuré par tirage naturel avec possibilité d’extraction mécanique dans les pièces humides, dont les revêtements permettent une gradation de perméabilité à la vapeur d’eau vers l’extérieur. Après quelques années, aucune pathologie d’humidité n’est constatée à l’intérieur des murs, ni en surface. Le volume intérieur ne demande en hiver qu’une très faible consommation de bois de chauffage (1,5 stère / saison), tout en bénéficiant d’une réelle fraîcheur estivale (jusqu’à 10° d’écart de température intérieur / extérieur).

    L’investissement des maîtres d’ouvrage dans la réalisation du projet a permis d’obtenir un bâtiment à la fois très performant et très économique, et d’assurer une qualité exemplaire des détails constructifs comme des finitions.
  • autrenature maison bois paille ETABLE 73110
    pigon ouest
    Neuf 
    2012
    (73 - Savoie)
    Chef-Lieu
    73110 ETABLE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission : études de projet pour une maison unifamiliale bioclimatique
    Surface : 125 m²
    Coût : 85 000 euros HT

    En lisière du centre-bourg d’Etable (73110 ; 380 habitants ; 600 m. d’altitude), le terrain de 1600 m² s’étire dans un lacet de la RD 23 à la sortie du village en direction du Pic de l’Huile. Ce pré-verger est orienté au sud ; il présente une pente moyenne de 38% entre les cotes 623 et 647 mètres. Le haut de ce coteau supporte un petit mur de soutènement en pierre, établi en prolongement d’un affleurement rocheux.
    Pour optimiser l’usage du terrain, la maison est implantée sur l’une des limites parcellaires ; elle remonte au nord jusqu’à la limite constructible définie par la réglementation d’urbanisme afin de bénéficier de la vue sur le massif de Belledonne, capter le maximum d’apports solaires,s’éloigner de la route départementale en contrebas.

    Le projet s'inscrit dans une démarche de frugalité énergétique tout en recherchant un confort thermique d'hiver et d'été optimal ainsi qu’une réduction de l'impact écologique de sa construction : forme simple et compacte, bénéficiant des apports solaires passifs de son exposition principale au sud ; baies vitrées au sud, avec protection solaire estivale ; pièces servantes au nord, avec de petites ouvertures ; rez-de-chaussée semi-encastré dans la pente pour bénéficier de l'inertie du sol et tirer parti de la déclivité ; isolation importante et continue, thermique et phonique ; gestion optimale des ponts thermiques ; imperméabilité à l'air soignée ; matériaux sains et écologiques : rez-de-chaussée en maçonnerie (brique, liège, et béton réduit au minimum) ; étage et toiture en ossature bois avec remplissage en bottes de paille ; enduits terre (sols terre cuite, terre crue, bois) ; eau chaude sanitaire solaire ; poêle d’appoint.

    Le renouvellement de l’air est assuré par tirage naturel avec possibilité d’extraction mécanique dans les pièces humides, dont les revêtements permettent une gradation de perméabilité à la vapeur d’eau vers l’extérieur. Après quelques années, aucune pathologie d’humidité n’est constatée à l’intérieur des murs, ni en surface. Le volume intérieur ne demande en hiver qu’une très faible consommation de bois de chauffage (1,5 stère / saison), tout en bénéficiant d’une réelle fraîcheur estivale (jusqu’à 10° d’écart de température intérieur / extérieur).

    L’investissement des maîtres d’ouvrage dans la réalisation du projet a permis d’obtenir un bâtiment à la fois très performant et très économique, et d’assurer une qualité exemplaire des détails constructifs comme des finitions.
  • autrenature maison bois paille ETABLE 73110
    pignon est
    Neuf 
    2012
    (73 - Savoie)
    Chef-Lieu
    73110 ETABLE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission : études de projet pour une maison unifamiliale bioclimatique
    Surface : 125 m²
    Coût : 85 000 euros HT

    En lisière du centre-bourg d’Etable (73110 ; 380 habitants ; 600 m. d’altitude), le terrain de 1600 m² s’étire dans un lacet de la RD 23 à la sortie du village en direction du Pic de l’Huile. Ce pré-verger est orienté au sud ; il présente une pente moyenne de 38% entre les cotes 623 et 647 mètres. Le haut de ce coteau supporte un petit mur de soutènement en pierre, établi en prolongement d’un affleurement rocheux.
    Pour optimiser l’usage du terrain, la maison est implantée sur l’une des limites parcellaires ; elle remonte au nord jusqu’à la limite constructible définie par la réglementation d’urbanisme afin de bénéficier de la vue sur le massif de Belledonne, capter le maximum d’apports solaires,s’éloigner de la route départementale en contrebas.

    Le projet s'inscrit dans une démarche de frugalité énergétique tout en recherchant un confort thermique d'hiver et d'été optimal ainsi qu’une réduction de l'impact écologique de sa construction : forme simple et compacte, bénéficiant des apports solaires passifs de son exposition principale au sud ; baies vitrées au sud, avec protection solaire estivale ; pièces servantes au nord, avec de petites ouvertures ; rez-de-chaussée semi-encastré dans la pente pour bénéficier de l'inertie du sol et tirer parti de la déclivité ; isolation importante et continue, thermique et phonique ; gestion optimale des ponts thermiques ; imperméabilité à l'air soignée ; matériaux sains et écologiques : rez-de-chaussée en maçonnerie (brique, liège, et béton réduit au minimum) ; étage et toiture en ossature bois avec remplissage en bottes de paille ; enduits terre (sols terre cuite, terre crue, bois) ; eau chaude sanitaire solaire ; poêle d’appoint.

    Le renouvellement de l’air est assuré par tirage naturel avec possibilité d’extraction mécanique dans les pièces humides, dont les revêtements permettent une gradation de perméabilité à la vapeur d’eau vers l’extérieur. Après quelques années, aucune pathologie d’humidité n’est constatée à l’intérieur des murs, ni en surface. Le volume intérieur ne demande en hiver qu’une très faible consommation de bois de chauffage (1,5 stère / saison), tout en bénéficiant d’une réelle fraîcheur estivale (jusqu’à 10° d’écart de température intérieur / extérieur).

    L’investissement des maîtres d’ouvrage dans la réalisation du projet a permis d’obtenir un bâtiment à la fois très performant et très économique, et d’assurer une qualité exemplaire des détails constructifs comme des finitions.
  • autrenature maison bois paille ETABLE 73110
    vue depuis la place
    Neuf 
    2012
    (73 - Savoie)
    Chef-Lieu
    73110 ETABLE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission : études de projet pour une maison unifamiliale bioclimatique
    Surface : 125 m²
    Coût : 85 000 euros HT

    En lisière du centre-bourg d’Etable (73110 ; 380 habitants ; 600 m. d’altitude), le terrain de 1600 m² s’étire dans un lacet de la RD 23 à la sortie du village en direction du Pic de l’Huile. Ce pré-verger est orienté au sud ; il présente une pente moyenne de 38% entre les cotes 623 et 647 mètres. Le haut de ce coteau supporte un petit mur de soutènement en pierre, établi en prolongement d’un affleurement rocheux.
    Pour optimiser l’usage du terrain, la maison est implantée sur l’une des limites parcellaires ; elle remonte au nord jusqu’à la limite constructible définie par la réglementation d’urbanisme afin de bénéficier de la vue sur le massif de Belledonne, capter le maximum d’apports solaires,s’éloigner de la route départementale en contrebas.

    Le projet s'inscrit dans une démarche de frugalité énergétique tout en recherchant un confort thermique d'hiver et d'été optimal ainsi qu’une réduction de l'impact écologique de sa construction : forme simple et compacte, bénéficiant des apports solaires passifs de son exposition principale au sud ; baies vitrées au sud, avec protection solaire estivale ; pièces servantes au nord, avec de petites ouvertures ; rez-de-chaussée semi-encastré dans la pente pour bénéficier de l'inertie du sol et tirer parti de la déclivité ; isolation importante et continue, thermique et phonique ; gestion optimale des ponts thermiques ; imperméabilité à l'air soignée ; matériaux sains et écologiques : rez-de-chaussée en maçonnerie (brique, liège, et béton réduit au minimum) ; étage et toiture en ossature bois avec remplissage en bottes de paille ; enduits terre (sols terre cuite, terre crue, bois) ; eau chaude sanitaire solaire ; poêle d’appoint.

    Le renouvellement de l’air est assuré par tirage naturel avec possibilité d’extraction mécanique dans les pièces humides, dont les revêtements permettent une gradation de perméabilité à la vapeur d’eau vers l’extérieur. Après quelques années, aucune pathologie d’humidité n’est constatée à l’intérieur des murs, ni en surface. Le volume intérieur ne demande en hiver qu’une très faible consommation de bois de chauffage (1,5 stère / saison), tout en bénéficiant d’une réelle fraîcheur estivale (jusqu’à 10° d’écart de température intérieur / extérieur).

    L’investissement des maîtres d’ouvrage dans la réalisation du projet a permis d’obtenir un bâtiment à la fois très performant et très économique, et d’assurer une qualité exemplaire des détails constructifs comme des finitions.
  • autrenature maison bois paille ETABLE 73110
    plan rdc
    Neuf 
    2012
    (73 - Savoie)
    Chef-Lieu
    73110 ETABLE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission : études de projet pour une maison unifamiliale bioclimatique
    Surface : 125 m²
    Coût : 85 000 euros HT

    En lisière du centre-bourg d’Etable (73110 ; 380 habitants ; 600 m. d’altitude), le terrain de 1600 m² s’étire dans un lacet de la RD 23 à la sortie du village en direction du Pic de l’Huile. Ce pré-verger est orienté au sud ; il présente une pente moyenne de 38% entre les cotes 623 et 647 mètres. Le haut de ce coteau supporte un petit mur de soutènement en pierre, établi en prolongement d’un affleurement rocheux.
    Pour optimiser l’usage du terrain, la maison est implantée sur l’une des limites parcellaires ; elle remonte au nord jusqu’à la limite constructible définie par la réglementation d’urbanisme afin de bénéficier de la vue sur le massif de Belledonne, capter le maximum d’apports solaires,s’éloigner de la route départementale en contrebas.

    Le projet s'inscrit dans une démarche de frugalité énergétique tout en recherchant un confort thermique d'hiver et d'été optimal ainsi qu’une réduction de l'impact écologique de sa construction : forme simple et compacte, bénéficiant des apports solaires passifs de son exposition principale au sud ; baies vitrées au sud, avec protection solaire estivale ; pièces servantes au nord, avec de petites ouvertures ; rez-de-chaussée semi-encastré dans la pente pour bénéficier de l'inertie du sol et tirer parti de la déclivité ; isolation importante et continue, thermique et phonique ; gestion optimale des ponts thermiques ; imperméabilité à l'air soignée ; matériaux sains et écologiques : rez-de-chaussée en maçonnerie (brique, liège, et béton réduit au minimum) ; étage et toiture en ossature bois avec remplissage en bottes de paille ; enduits terre (sols terre cuite, terre crue, bois) ; eau chaude sanitaire solaire ; poêle d’appoint.

    Le renouvellement de l’air est assuré par tirage naturel avec possibilité d’extraction mécanique dans les pièces humides, dont les revêtements permettent une gradation de perméabilité à la vapeur d’eau vers l’extérieur. Après quelques années, aucune pathologie d’humidité n’est constatée à l’intérieur des murs, ni en surface. Le volume intérieur ne demande en hiver qu’une très faible consommation de bois de chauffage (1,5 stère / saison), tout en bénéficiant d’une réelle fraîcheur estivale (jusqu’à 10° d’écart de température intérieur / extérieur).

    L’investissement des maîtres d’ouvrage dans la réalisation du projet a permis d’obtenir un bâtiment à la fois très performant et très économique, et d’assurer une qualité exemplaire des détails constructifs comme des finitions.
  • autrenature maison bois paille ETABLE 73110
    plan r+1
    Neuf 
    2012
    (73 - Savoie)
    Chef-Lieu
    73110 ETABLE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission : études de projet pour une maison unifamiliale bioclimatique
    Surface : 125 m²
    Coût : 85 000 euros HT

    En lisière du centre-bourg d’Etable (73110 ; 380 habitants ; 600 m. d’altitude), le terrain de 1600 m² s’étire dans un lacet de la RD 23 à la sortie du village en direction du Pic de l’Huile. Ce pré-verger est orienté au sud ; il présente une pente moyenne de 38% entre les cotes 623 et 647 mètres. Le haut de ce coteau supporte un petit mur de soutènement en pierre, établi en prolongement d’un affleurement rocheux.
    Pour optimiser l’usage du terrain, la maison est implantée sur l’une des limites parcellaires ; elle remonte au nord jusqu’à la limite constructible définie par la réglementation d’urbanisme afin de bénéficier de la vue sur le massif de Belledonne, capter le maximum d’apports solaires,s’éloigner de la route départementale en contrebas.

    Le projet s'inscrit dans une démarche de frugalité énergétique tout en recherchant un confort thermique d'hiver et d'été optimal ainsi qu’une réduction de l'impact écologique de sa construction : forme simple et compacte, bénéficiant des apports solaires passifs de son exposition principale au sud ; baies vitrées au sud, avec protection solaire estivale ; pièces servantes au nord, avec de petites ouvertures ; rez-de-chaussée semi-encastré dans la pente pour bénéficier de l'inertie du sol et tirer parti de la déclivité ; isolation importante et continue, thermique et phonique ; gestion optimale des ponts thermiques ; imperméabilité à l'air soignée ; matériaux sains et écologiques : rez-de-chaussée en maçonnerie (brique, liège, et béton réduit au minimum) ; étage et toiture en ossature bois avec remplissage en bottes de paille ; enduits terre (sols terre cuite, terre crue, bois) ; eau chaude sanitaire solaire ; poêle d’appoint.

    Le renouvellement de l’air est assuré par tirage naturel avec possibilité d’extraction mécanique dans les pièces humides, dont les revêtements permettent une gradation de perméabilité à la vapeur d’eau vers l’extérieur. Après quelques années, aucune pathologie d’humidité n’est constatée à l’intérieur des murs, ni en surface. Le volume intérieur ne demande en hiver qu’une très faible consommation de bois de chauffage (1,5 stère / saison), tout en bénéficiant d’une réelle fraîcheur estivale (jusqu’à 10° d’écart de température intérieur / extérieur).

    L’investissement des maîtres d’ouvrage dans la réalisation du projet a permis d’obtenir un bâtiment à la fois très performant et très économique, et d’assurer une qualité exemplaire des détails constructifs comme des finitions.
  • autrenature maison bois paille ETABLE 73110
    coupe sud - nord
    Neuf 
    2012
    (73 - Savoie)
    Chef-Lieu
    73110 ETABLE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission : études de projet pour une maison unifamiliale bioclimatique
    Surface : 125 m²
    Coût : 85 000 euros HT

    En lisière du centre-bourg d’Etable (73110 ; 380 habitants ; 600 m. d’altitude), le terrain de 1600 m² s’étire dans un lacet de la RD 23 à la sortie du village en direction du Pic de l’Huile. Ce pré-verger est orienté au sud ; il présente une pente moyenne de 38% entre les cotes 623 et 647 mètres. Le haut de ce coteau supporte un petit mur de soutènement en pierre, établi en prolongement d’un affleurement rocheux.
    Pour optimiser l’usage du terrain, la maison est implantée sur l’une des limites parcellaires ; elle remonte au nord jusqu’à la limite constructible définie par la réglementation d’urbanisme afin de bénéficier de la vue sur le massif de Belledonne, capter le maximum d’apports solaires,s’éloigner de la route départementale en contrebas.

    Le projet s'inscrit dans une démarche de frugalité énergétique tout en recherchant un confort thermique d'hiver et d'été optimal ainsi qu’une réduction de l'impact écologique de sa construction : forme simple et compacte, bénéficiant des apports solaires passifs de son exposition principale au sud ; baies vitrées au sud, avec protection solaire estivale ; pièces servantes au nord, avec de petites ouvertures ; rez-de-chaussée semi-encastré dans la pente pour bénéficier de l'inertie du sol et tirer parti de la déclivité ; isolation importante et continue, thermique et phonique ; gestion optimale des ponts thermiques ; imperméabilité à l'air soignée ; matériaux sains et écologiques : rez-de-chaussée en maçonnerie (brique, liège, et béton réduit au minimum) ; étage et toiture en ossature bois avec remplissage en bottes de paille ; enduits terre (sols terre cuite, terre crue, bois) ; eau chaude sanitaire solaire ; poêle d’appoint.

    Le renouvellement de l’air est assuré par tirage naturel avec possibilité d’extraction mécanique dans les pièces humides, dont les revêtements permettent une gradation de perméabilité à la vapeur d’eau vers l’extérieur. Après quelques années, aucune pathologie d’humidité n’est constatée à l’intérieur des murs, ni en surface. Le volume intérieur ne demande en hiver qu’une très faible consommation de bois de chauffage (1,5 stère / saison), tout en bénéficiant d’une réelle fraîcheur estivale (jusqu’à 10° d’écart de température intérieur / extérieur).

    L’investissement des maîtres d’ouvrage dans la réalisation du projet a permis d’obtenir un bâtiment à la fois très performant et très économique, et d’assurer une qualité exemplaire des détails constructifs comme des finitions.