autre nature architecture & paysage

  • jardin citadin LYON 69003
    premières intentions
    Rénovation et rénovation thermique 
    2012
    (69 - Rhône)
    6 rue Gabillot
    69003 LYON
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christian Marcot, architecte urbaniste
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission complète
    510 m²
    Coût : 58 500 € HT
    Entreprise : Chanavat 69210 Fleurieux/L'Arbresle

    Cet aménagement de jardin accompagne la réhabilitation d’une maison du XIXième siècle, réorganisée pour l’installation d’une famille avec trois enfants. Aujourd’hui entourée d’immeubles du quartier de la Part-Dieu, la parcelle bénéficie néanmoins de perspectives vers le sud et l’ouest. Cette enclave de la petite faune urbaine est l’occasion de réinterpréter le site à la faveur de ses nouveaux usages.
    Le jardin initial est composé de quatre compartiments et recèle de vénérables sujets : poirier Saint-Jean, pivoine arbustive, romarin, buis, rosiers… Le projet s’attache à valoriser ces éléments, à favoriser l’intimité vis-à-vis du voisinage, à faciliter l’entretien par la robustesse végétale et la gestion écologique. Lors de la reconnaissance botanique, la découverte d’un ancien bassin d’arrosage oriente le projet vers un aménagement hydraulique : l’ancienne fosse d’aisance est reconvertie en citerne d’eau pluviale, une pompe manuelle est installée, le bassin est remis à jour et restauré, et une tranchée drainante y est associée. Le jardin s’organise alors autour de ce nouveau point d’eau.
    Suivant la palette végétale, les floraisons arbustives et les feuillages colorés s’échelonnent pour assurer le spectacle d’une saison à l’autre. Surmontée d’une treille, une terrasse bois est installée en prolongement de la nouvelle cuisine ; des aromatiques et quelques légumes s’installent dans quatre carrés rehaussés.
  • jardin citadin LYON 69003
    parcelle état existant 2009
    Rénovation et rénovation thermique 
    2012
    (69 - Rhône)
    6 rue Gabillot
    69003 LYON
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christian Marcot, architecte urbaniste
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission complète
    510 m²
    Coût : 58 500 € HT
    Entreprise : Chanavat 69210 Fleurieux/L'Arbresle

    Cet aménagement de jardin accompagne la réhabilitation d’une maison du XIXième siècle, réorganisée pour l’installation d’une famille avec trois enfants. Aujourd’hui entourée d’immeubles du quartier de la Part-Dieu, la parcelle bénéficie néanmoins de perspectives vers le sud et l’ouest. Cette enclave de la petite faune urbaine est l’occasion de réinterpréter le site à la faveur de ses nouveaux usages.
    Le jardin initial est composé de quatre compartiments et recèle de vénérables sujets : poirier Saint-Jean, pivoine arbustive, romarin, buis, rosiers… Le projet s’attache à valoriser ces éléments, à favoriser l’intimité vis-à-vis du voisinage, à faciliter l’entretien par la robustesse végétale et la gestion écologique. Lors de la reconnaissance botanique, la découverte d’un ancien bassin d’arrosage oriente le projet vers un aménagement hydraulique : l’ancienne fosse d’aisance est reconvertie en citerne d’eau pluviale, une pompe manuelle est installée, le bassin est remis à jour et restauré, et une tranchée drainante y est associée. Le jardin s’organise alors autour de ce nouveau point d’eau.
    Suivant la palette végétale, les floraisons arbustives et les feuillages colorés s’échelonnent pour assurer le spectacle d’une saison à l’autre. Surmontée d’une treille, une terrasse bois est installée en prolongement de la nouvelle cuisine ; des aromatiques et quelques légumes s’installent dans quatre carrés rehaussés.
  • jardin citadin LYON 69003
    maison état existant 2009
    Rénovation et rénovation thermique 
    2012
    (69 - Rhône)
    6 rue Gabillot
    69003 LYON
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christian Marcot, architecte urbaniste
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission complète
    510 m²
    Coût : 58 500 € HT
    Entreprise : Chanavat 69210 Fleurieux/L'Arbresle

    Cet aménagement de jardin accompagne la réhabilitation d’une maison du XIXième siècle, réorganisée pour l’installation d’une famille avec trois enfants. Aujourd’hui entourée d’immeubles du quartier de la Part-Dieu, la parcelle bénéficie néanmoins de perspectives vers le sud et l’ouest. Cette enclave de la petite faune urbaine est l’occasion de réinterpréter le site à la faveur de ses nouveaux usages.
    Le jardin initial est composé de quatre compartiments et recèle de vénérables sujets : poirier Saint-Jean, pivoine arbustive, romarin, buis, rosiers… Le projet s’attache à valoriser ces éléments, à favoriser l’intimité vis-à-vis du voisinage, à faciliter l’entretien par la robustesse végétale et la gestion écologique. Lors de la reconnaissance botanique, la découverte d’un ancien bassin d’arrosage oriente le projet vers un aménagement hydraulique : l’ancienne fosse d’aisance est reconvertie en citerne d’eau pluviale, une pompe manuelle est installée, le bassin est remis à jour et restauré, et une tranchée drainante y est associée. Le jardin s’organise alors autour de ce nouveau point d’eau.
    Suivant la palette végétale, les floraisons arbustives et les feuillages colorés s’échelonnent pour assurer le spectacle d’une saison à l’autre. Surmontée d’une treille, une terrasse bois est installée en prolongement de la nouvelle cuisine ; des aromatiques et quelques légumes s’installent dans quatre carrés rehaussés.
  • jardin citadin LYON 69003
    courette état existant 2009
    Rénovation et rénovation thermique 
    2012
    (69 - Rhône)
    6 rue Gabillot
    69003 LYON
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christian Marcot, architecte urbaniste
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission complète
    510 m²
    Coût : 58 500 € HT
    Entreprise : Chanavat 69210 Fleurieux/L'Arbresle

    Cet aménagement de jardin accompagne la réhabilitation d’une maison du XIXième siècle, réorganisée pour l’installation d’une famille avec trois enfants. Aujourd’hui entourée d’immeubles du quartier de la Part-Dieu, la parcelle bénéficie néanmoins de perspectives vers le sud et l’ouest. Cette enclave de la petite faune urbaine est l’occasion de réinterpréter le site à la faveur de ses nouveaux usages.
    Le jardin initial est composé de quatre compartiments et recèle de vénérables sujets : poirier Saint-Jean, pivoine arbustive, romarin, buis, rosiers… Le projet s’attache à valoriser ces éléments, à favoriser l’intimité vis-à-vis du voisinage, à faciliter l’entretien par la robustesse végétale et la gestion écologique. Lors de la reconnaissance botanique, la découverte d’un ancien bassin d’arrosage oriente le projet vers un aménagement hydraulique : l’ancienne fosse d’aisance est reconvertie en citerne d’eau pluviale, une pompe manuelle est installée, le bassin est remis à jour et restauré, et une tranchée drainante y est associée. Le jardin s’organise alors autour de ce nouveau point d’eau.
    Suivant la palette végétale, les floraisons arbustives et les feuillages colorés s’échelonnent pour assurer le spectacle d’une saison à l’autre. Surmontée d’une treille, une terrasse bois est installée en prolongement de la nouvelle cuisine ; des aromatiques et quelques légumes s’installent dans quatre carrés rehaussés.
  • jardin citadin LYON 69003
    bassin redécouvert 2009
    Rénovation et rénovation thermique 
    2012
    (69 - Rhône)
    6 rue Gabillot
    69003 LYON
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christian Marcot, architecte urbaniste
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission complète
    510 m²
    Coût : 58 500 € HT
    Entreprise : Chanavat 69210 Fleurieux/L'Arbresle

    Cet aménagement de jardin accompagne la réhabilitation d’une maison du XIXième siècle, réorganisée pour l’installation d’une famille avec trois enfants. Aujourd’hui entourée d’immeubles du quartier de la Part-Dieu, la parcelle bénéficie néanmoins de perspectives vers le sud et l’ouest. Cette enclave de la petite faune urbaine est l’occasion de réinterpréter le site à la faveur de ses nouveaux usages.
    Le jardin initial est composé de quatre compartiments et recèle de vénérables sujets : poirier Saint-Jean, pivoine arbustive, romarin, buis, rosiers… Le projet s’attache à valoriser ces éléments, à favoriser l’intimité vis-à-vis du voisinage, à faciliter l’entretien par la robustesse végétale et la gestion écologique. Lors de la reconnaissance botanique, la découverte d’un ancien bassin d’arrosage oriente le projet vers un aménagement hydraulique : l’ancienne fosse d’aisance est reconvertie en citerne d’eau pluviale, une pompe manuelle est installée, le bassin est remis à jour et restauré, et une tranchée drainante y est associée. Le jardin s’organise alors autour de ce nouveau point d’eau.
    Suivant la palette végétale, les floraisons arbustives et les feuillages colorés s’échelonnent pour assurer le spectacle d’une saison à l’autre. Surmontée d’une treille, une terrasse bois est installée en prolongement de la nouvelle cuisine ; des aromatiques et quelques légumes s’installent dans quatre carrés rehaussés.
  • jardin citadin LYON 69003
    plan esquisse
    Rénovation et rénovation thermique 
    2012
    (69 - Rhône)
    6 rue Gabillot
    69003 LYON
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christian Marcot, architecte urbaniste
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission complète
    510 m²
    Coût : 58 500 € HT
    Entreprise : Chanavat 69210 Fleurieux/L'Arbresle

    Cet aménagement de jardin accompagne la réhabilitation d’une maison du XIXième siècle, réorganisée pour l’installation d’une famille avec trois enfants. Aujourd’hui entourée d’immeubles du quartier de la Part-Dieu, la parcelle bénéficie néanmoins de perspectives vers le sud et l’ouest. Cette enclave de la petite faune urbaine est l’occasion de réinterpréter le site à la faveur de ses nouveaux usages.
    Le jardin initial est composé de quatre compartiments et recèle de vénérables sujets : poirier Saint-Jean, pivoine arbustive, romarin, buis, rosiers… Le projet s’attache à valoriser ces éléments, à favoriser l’intimité vis-à-vis du voisinage, à faciliter l’entretien par la robustesse végétale et la gestion écologique. Lors de la reconnaissance botanique, la découverte d’un ancien bassin d’arrosage oriente le projet vers un aménagement hydraulique : l’ancienne fosse d’aisance est reconvertie en citerne d’eau pluviale, une pompe manuelle est installée, le bassin est remis à jour et restauré, et une tranchée drainante y est associée. Le jardin s’organise alors autour de ce nouveau point d’eau.
    Suivant la palette végétale, les floraisons arbustives et les feuillages colorés s’échelonnent pour assurer le spectacle d’une saison à l’autre. Surmontée d’une treille, une terrasse bois est installée en prolongement de la nouvelle cuisine ; des aromatiques et quelques légumes s’installent dans quatre carrés rehaussés.
  • jardin citadin LYON 69003
    nivellement et plantations
    Rénovation et rénovation thermique 
    2012
    (69 - Rhône)
    6 rue Gabillot
    69003 LYON
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christian Marcot, architecte urbaniste
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission complète
    510 m²
    Coût : 58 500 € HT
    Entreprise : Chanavat 69210 Fleurieux/L'Arbresle

    Cet aménagement de jardin accompagne la réhabilitation d’une maison du XIXième siècle, réorganisée pour l’installation d’une famille avec trois enfants. Aujourd’hui entourée d’immeubles du quartier de la Part-Dieu, la parcelle bénéficie néanmoins de perspectives vers le sud et l’ouest. Cette enclave de la petite faune urbaine est l’occasion de réinterpréter le site à la faveur de ses nouveaux usages.
    Le jardin initial est composé de quatre compartiments et recèle de vénérables sujets : poirier Saint-Jean, pivoine arbustive, romarin, buis, rosiers… Le projet s’attache à valoriser ces éléments, à favoriser l’intimité vis-à-vis du voisinage, à faciliter l’entretien par la robustesse végétale et la gestion écologique. Lors de la reconnaissance botanique, la découverte d’un ancien bassin d’arrosage oriente le projet vers un aménagement hydraulique : l’ancienne fosse d’aisance est reconvertie en citerne d’eau pluviale, une pompe manuelle est installée, le bassin est remis à jour et restauré, et une tranchée drainante y est associée. Le jardin s’organise alors autour de ce nouveau point d’eau.
    Suivant la palette végétale, les floraisons arbustives et les feuillages colorés s’échelonnent pour assurer le spectacle d’une saison à l’autre. Surmontée d’une treille, une terrasse bois est installée en prolongement de la nouvelle cuisine ; des aromatiques et quelques légumes s’installent dans quatre carrés rehaussés.
  • jardin citadin LYON 69003
    vers l'est
    Rénovation et rénovation thermique 
    2012
    (69 - Rhône)
    6 rue Gabillot
    69003 LYON
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christian Marcot, architecte urbaniste
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission complète
    510 m²
    Coût : 58 500 € HT
    Entreprise : Chanavat 69210 Fleurieux/L'Arbresle

    Cet aménagement de jardin accompagne la réhabilitation d’une maison du XIXième siècle, réorganisée pour l’installation d’une famille avec trois enfants. Aujourd’hui entourée d’immeubles du quartier de la Part-Dieu, la parcelle bénéficie néanmoins de perspectives vers le sud et l’ouest. Cette enclave de la petite faune urbaine est l’occasion de réinterpréter le site à la faveur de ses nouveaux usages.
    Le jardin initial est composé de quatre compartiments et recèle de vénérables sujets : poirier Saint-Jean, pivoine arbustive, romarin, buis, rosiers… Le projet s’attache à valoriser ces éléments, à favoriser l’intimité vis-à-vis du voisinage, à faciliter l’entretien par la robustesse végétale et la gestion écologique. Lors de la reconnaissance botanique, la découverte d’un ancien bassin d’arrosage oriente le projet vers un aménagement hydraulique : l’ancienne fosse d’aisance est reconvertie en citerne d’eau pluviale, une pompe manuelle est installée, le bassin est remis à jour et restauré, et une tranchée drainante y est associée. Le jardin s’organise alors autour de ce nouveau point d’eau.
    Suivant la palette végétale, les floraisons arbustives et les feuillages colorés s’échelonnent pour assurer le spectacle d’une saison à l’autre. Surmontée d’une treille, une terrasse bois est installée en prolongement de la nouvelle cuisine ; des aromatiques et quelques légumes s’installent dans quatre carrés rehaussés.
  • autrenature jardin citadin LYON 69003
    terrasse - pergola
    Rénovation et rénovation thermique 
    2012
    (69 - Rhône)
    6 rue Gabillot
    69003 LYON
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christian Marcot, architecte urbaniste
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission complète
    510 m²
    Coût : 58 500 € HT
    Entreprise : Chanavat 69210 Fleurieux/L'Arbresle

    Cet aménagement de jardin accompagne la réhabilitation d’une maison du XIXième siècle, réorganisée pour l’installation d’une famille avec trois enfants. Aujourd’hui entourée d’immeubles du quartier de la Part-Dieu, la parcelle bénéficie néanmoins de perspectives vers le sud et l’ouest. Cette enclave de la petite faune urbaine est l’occasion de réinterpréter le site à la faveur de ses nouveaux usages.
    Le jardin initial est composé de quatre compartiments et recèle de vénérables sujets : poirier Saint-Jean, pivoine arbustive, romarin, buis, rosiers… Le projet s’attache à valoriser ces éléments, à favoriser l’intimité vis-à-vis du voisinage, à faciliter l’entretien par la robustesse végétale et la gestion écologique. Lors de la reconnaissance botanique, la découverte d’un ancien bassin d’arrosage oriente le projet vers un aménagement hydraulique : l’ancienne fosse d’aisance est reconvertie en citerne d’eau pluviale, une pompe manuelle est installée, le bassin est remis à jour et restauré, et une tranchée drainante y est associée. Le jardin s’organise alors autour de ce nouveau point d’eau.
    Suivant la palette végétale, les floraisons arbustives et les feuillages colorés s’échelonnent pour assurer le spectacle d’une saison à l’autre. Surmontée d’une treille, une terrasse bois est installée en prolongement de la nouvelle cuisine ; des aromatiques et quelques légumes s’installent dans quatre carrés rehaussés.
  • autrenature jardin citadin LYON 69003
    vers l'ouest
    Rénovation et rénovation thermique 
    2012
    (69 - Rhône)
    6 rue Gabillot
    69003 LYON
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christian Marcot, architecte urbaniste
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission complète
    510 m²
    Coût : 58 500 € HT
    Entreprise : Chanavat 69210 Fleurieux/L'Arbresle

    Cet aménagement de jardin accompagne la réhabilitation d’une maison du XIXième siècle, réorganisée pour l’installation d’une famille avec trois enfants. Aujourd’hui entourée d’immeubles du quartier de la Part-Dieu, la parcelle bénéficie néanmoins de perspectives vers le sud et l’ouest. Cette enclave de la petite faune urbaine est l’occasion de réinterpréter le site à la faveur de ses nouveaux usages.
    Le jardin initial est composé de quatre compartiments et recèle de vénérables sujets : poirier Saint-Jean, pivoine arbustive, romarin, buis, rosiers… Le projet s’attache à valoriser ces éléments, à favoriser l’intimité vis-à-vis du voisinage, à faciliter l’entretien par la robustesse végétale et la gestion écologique. Lors de la reconnaissance botanique, la découverte d’un ancien bassin d’arrosage oriente le projet vers un aménagement hydraulique : l’ancienne fosse d’aisance est reconvertie en citerne d’eau pluviale, une pompe manuelle est installée, le bassin est remis à jour et restauré, et une tranchée drainante y est associée. Le jardin s’organise alors autour de ce nouveau point d’eau.
    Suivant la palette végétale, les floraisons arbustives et les feuillages colorés s’échelonnent pour assurer le spectacle d’une saison à l’autre. Surmontée d’une treille, une terrasse bois est installée en prolongement de la nouvelle cuisine ; des aromatiques et quelques légumes s’installent dans quatre carrés rehaussés.
  • autrenature jardin citadin LYON 69003
    paonia suffruticosa
    Rénovation et rénovation thermique 
    2012
    (69 - Rhône)
    6 rue Gabillot
    69003 LYON
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christian Marcot, architecte urbaniste
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission complète
    510 m²
    Coût : 58 500 € HT
    Entreprise : Chanavat 69210 Fleurieux/L'Arbresle

    Cet aménagement de jardin accompagne la réhabilitation d’une maison du XIXième siècle, réorganisée pour l’installation d’une famille avec trois enfants. Aujourd’hui entourée d’immeubles du quartier de la Part-Dieu, la parcelle bénéficie néanmoins de perspectives vers le sud et l’ouest. Cette enclave de la petite faune urbaine est l’occasion de réinterpréter le site à la faveur de ses nouveaux usages.
    Le jardin initial est composé de quatre compartiments et recèle de vénérables sujets : poirier Saint-Jean, pivoine arbustive, romarin, buis, rosiers… Le projet s’attache à valoriser ces éléments, à favoriser l’intimité vis-à-vis du voisinage, à faciliter l’entretien par la robustesse végétale et la gestion écologique. Lors de la reconnaissance botanique, la découverte d’un ancien bassin d’arrosage oriente le projet vers un aménagement hydraulique : l’ancienne fosse d’aisance est reconvertie en citerne d’eau pluviale, une pompe manuelle est installée, le bassin est remis à jour et restauré, et une tranchée drainante y est associée. Le jardin s’organise alors autour de ce nouveau point d’eau.
    Suivant la palette végétale, les floraisons arbustives et les feuillages colorés s’échelonnent pour assurer le spectacle d’une saison à l’autre. Surmontée d’une treille, une terrasse bois est installée en prolongement de la nouvelle cuisine ; des aromatiques et quelques légumes s’installent dans quatre carrés rehaussés.
  • autrenature jardin citadin LYON 69003
    le bassin retrouvé 1
    Rénovation et rénovation thermique 
    2012
    (69 - Rhône)
    6 rue Gabillot
    69003 LYON
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christian Marcot, architecte urbaniste
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission complète
    510 m²
    Coût : 58 500 € HT
    Entreprise : Chanavat 69210 Fleurieux/L'Arbresle

    Cet aménagement de jardin accompagne la réhabilitation d’une maison du XIXième siècle, réorganisée pour l’installation d’une famille avec trois enfants. Aujourd’hui entourée d’immeubles du quartier de la Part-Dieu, la parcelle bénéficie néanmoins de perspectives vers le sud et l’ouest. Cette enclave de la petite faune urbaine est l’occasion de réinterpréter le site à la faveur de ses nouveaux usages.
    Le jardin initial est composé de quatre compartiments et recèle de vénérables sujets : poirier Saint-Jean, pivoine arbustive, romarin, buis, rosiers… Le projet s’attache à valoriser ces éléments, à favoriser l’intimité vis-à-vis du voisinage, à faciliter l’entretien par la robustesse végétale et la gestion écologique. Lors de la reconnaissance botanique, la découverte d’un ancien bassin d’arrosage oriente le projet vers un aménagement hydraulique : l’ancienne fosse d’aisance est reconvertie en citerne d’eau pluviale, une pompe manuelle est installée, le bassin est remis à jour et restauré, et une tranchée drainante y est associée. Le jardin s’organise alors autour de ce nouveau point d’eau.
    Suivant la palette végétale, les floraisons arbustives et les feuillages colorés s’échelonnent pour assurer le spectacle d’une saison à l’autre. Surmontée d’une treille, une terrasse bois est installée en prolongement de la nouvelle cuisine ; des aromatiques et quelques légumes s’installent dans quatre carrés rehaussés.
  • autrenature jardin citadin LYON 69003
    le bassin retrouvé 2
    Rénovation et rénovation thermique 
    2012
    (69 - Rhône)
    6 rue Gabillot
    69003 LYON
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christian Marcot, architecte urbaniste
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission complète
    510 m²
    Coût : 58 500 € HT
    Entreprise : Chanavat 69210 Fleurieux/L'Arbresle

    Cet aménagement de jardin accompagne la réhabilitation d’une maison du XIXième siècle, réorganisée pour l’installation d’une famille avec trois enfants. Aujourd’hui entourée d’immeubles du quartier de la Part-Dieu, la parcelle bénéficie néanmoins de perspectives vers le sud et l’ouest. Cette enclave de la petite faune urbaine est l’occasion de réinterpréter le site à la faveur de ses nouveaux usages.
    Le jardin initial est composé de quatre compartiments et recèle de vénérables sujets : poirier Saint-Jean, pivoine arbustive, romarin, buis, rosiers… Le projet s’attache à valoriser ces éléments, à favoriser l’intimité vis-à-vis du voisinage, à faciliter l’entretien par la robustesse végétale et la gestion écologique. Lors de la reconnaissance botanique, la découverte d’un ancien bassin d’arrosage oriente le projet vers un aménagement hydraulique : l’ancienne fosse d’aisance est reconvertie en citerne d’eau pluviale, une pompe manuelle est installée, le bassin est remis à jour et restauré, et une tranchée drainante y est associée. Le jardin s’organise alors autour de ce nouveau point d’eau.
    Suivant la palette végétale, les floraisons arbustives et les feuillages colorés s’échelonnent pour assurer le spectacle d’une saison à l’autre. Surmontée d’une treille, une terrasse bois est installée en prolongement de la nouvelle cuisine ; des aromatiques et quelques légumes s’installent dans quatre carrés rehaussés.
  • autrenature jardin citadin LYON 69003
    le bassin retrouvé 3
    Rénovation et rénovation thermique 
    2012
    (69 - Rhône)
    6 rue Gabillot
    69003 LYON
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christian Marcot, architecte urbaniste
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission complète
    510 m²
    Coût : 58 500 € HT
    Entreprise : Chanavat 69210 Fleurieux/L'Arbresle

    Cet aménagement de jardin accompagne la réhabilitation d’une maison du XIXième siècle, réorganisée pour l’installation d’une famille avec trois enfants. Aujourd’hui entourée d’immeubles du quartier de la Part-Dieu, la parcelle bénéficie néanmoins de perspectives vers le sud et l’ouest. Cette enclave de la petite faune urbaine est l’occasion de réinterpréter le site à la faveur de ses nouveaux usages.
    Le jardin initial est composé de quatre compartiments et recèle de vénérables sujets : poirier Saint-Jean, pivoine arbustive, romarin, buis, rosiers… Le projet s’attache à valoriser ces éléments, à favoriser l’intimité vis-à-vis du voisinage, à faciliter l’entretien par la robustesse végétale et la gestion écologique. Lors de la reconnaissance botanique, la découverte d’un ancien bassin d’arrosage oriente le projet vers un aménagement hydraulique : l’ancienne fosse d’aisance est reconvertie en citerne d’eau pluviale, une pompe manuelle est installée, le bassin est remis à jour et restauré, et une tranchée drainante y est associée. Le jardin s’organise alors autour de ce nouveau point d’eau.
    Suivant la palette végétale, les floraisons arbustives et les feuillages colorés s’échelonnent pour assurer le spectacle d’une saison à l’autre. Surmontée d’une treille, une terrasse bois est installée en prolongement de la nouvelle cuisine ; des aromatiques et quelques légumes s’installent dans quatre carrés rehaussés.
  • autrenature jardin citadin LYON 69003
    dans la courette d'accès
    Rénovation et rénovation thermique 
    2012
    (69 - Rhône)
    6 rue Gabillot
    69003 LYON
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christian Marcot, architecte urbaniste
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission complète
    510 m²
    Coût : 58 500 € HT
    Entreprise : Chanavat 69210 Fleurieux/L'Arbresle

    Cet aménagement de jardin accompagne la réhabilitation d’une maison du XIXième siècle, réorganisée pour l’installation d’une famille avec trois enfants. Aujourd’hui entourée d’immeubles du quartier de la Part-Dieu, la parcelle bénéficie néanmoins de perspectives vers le sud et l’ouest. Cette enclave de la petite faune urbaine est l’occasion de réinterpréter le site à la faveur de ses nouveaux usages.
    Le jardin initial est composé de quatre compartiments et recèle de vénérables sujets : poirier Saint-Jean, pivoine arbustive, romarin, buis, rosiers… Le projet s’attache à valoriser ces éléments, à favoriser l’intimité vis-à-vis du voisinage, à faciliter l’entretien par la robustesse végétale et la gestion écologique. Lors de la reconnaissance botanique, la découverte d’un ancien bassin d’arrosage oriente le projet vers un aménagement hydraulique : l’ancienne fosse d’aisance est reconvertie en citerne d’eau pluviale, une pompe manuelle est installée, le bassin est remis à jour et restauré, et une tranchée drainante y est associée. Le jardin s’organise alors autour de ce nouveau point d’eau.
    Suivant la palette végétale, les floraisons arbustives et les feuillages colorés s’échelonnent pour assurer le spectacle d’une saison à l’autre. Surmontée d’une treille, une terrasse bois est installée en prolongement de la nouvelle cuisine ; des aromatiques et quelques légumes s’installent dans quatre carrés rehaussés.
  • autrenature jardin citadin LYON 69003
    treillage mitoyen sud
    Rénovation et rénovation thermique 
    2012
    (69 - Rhône)
    6 rue Gabillot
    69003 LYON
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christian Marcot, architecte urbaniste
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission complète
    510 m²
    Coût : 58 500 € HT
    Entreprise : Chanavat 69210 Fleurieux/L'Arbresle

    Cet aménagement de jardin accompagne la réhabilitation d’une maison du XIXième siècle, réorganisée pour l’installation d’une famille avec trois enfants. Aujourd’hui entourée d’immeubles du quartier de la Part-Dieu, la parcelle bénéficie néanmoins de perspectives vers le sud et l’ouest. Cette enclave de la petite faune urbaine est l’occasion de réinterpréter le site à la faveur de ses nouveaux usages.
    Le jardin initial est composé de quatre compartiments et recèle de vénérables sujets : poirier Saint-Jean, pivoine arbustive, romarin, buis, rosiers… Le projet s’attache à valoriser ces éléments, à favoriser l’intimité vis-à-vis du voisinage, à faciliter l’entretien par la robustesse végétale et la gestion écologique. Lors de la reconnaissance botanique, la découverte d’un ancien bassin d’arrosage oriente le projet vers un aménagement hydraulique : l’ancienne fosse d’aisance est reconvertie en citerne d’eau pluviale, une pompe manuelle est installée, le bassin est remis à jour et restauré, et une tranchée drainante y est associée. Le jardin s’organise alors autour de ce nouveau point d’eau.
    Suivant la palette végétale, les floraisons arbustives et les feuillages colorés s’échelonnent pour assurer le spectacle d’une saison à l’autre. Surmontée d’une treille, une terrasse bois est installée en prolongement de la nouvelle cuisine ; des aromatiques et quelques légumes s’installent dans quatre carrés rehaussés.
  • autrenature jardin citadin LYON 69003
    depuis le voisinage
    Rénovation et rénovation thermique 
    2012
    (69 - Rhône)
    6 rue Gabillot
    69003 LYON
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christian Marcot, architecte urbaniste
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission complète
    510 m²
    Coût : 58 500 € HT
    Entreprise : Chanavat 69210 Fleurieux/L'Arbresle

    Cet aménagement de jardin accompagne la réhabilitation d’une maison du XIXième siècle, réorganisée pour l’installation d’une famille avec trois enfants. Aujourd’hui entourée d’immeubles du quartier de la Part-Dieu, la parcelle bénéficie néanmoins de perspectives vers le sud et l’ouest. Cette enclave de la petite faune urbaine est l’occasion de réinterpréter le site à la faveur de ses nouveaux usages.
    Le jardin initial est composé de quatre compartiments et recèle de vénérables sujets : poirier Saint-Jean, pivoine arbustive, romarin, buis, rosiers… Le projet s’attache à valoriser ces éléments, à favoriser l’intimité vis-à-vis du voisinage, à faciliter l’entretien par la robustesse végétale et la gestion écologique. Lors de la reconnaissance botanique, la découverte d’un ancien bassin d’arrosage oriente le projet vers un aménagement hydraulique : l’ancienne fosse d’aisance est reconvertie en citerne d’eau pluviale, une pompe manuelle est installée, le bassin est remis à jour et restauré, et une tranchée drainante y est associée. Le jardin s’organise alors autour de ce nouveau point d’eau.
    Suivant la palette végétale, les floraisons arbustives et les feuillages colorés s’échelonnent pour assurer le spectacle d’une saison à l’autre. Surmontée d’une treille, une terrasse bois est installée en prolongement de la nouvelle cuisine ; des aromatiques et quelques légumes s’installent dans quatre carrés rehaussés.
  • le progrès 20120805 René Raffin
    autrenature jardin citadin LYON 69003
    Rénovation et rénovation thermique 
    2012
    (69 - Rhône)
    6 rue Gabillot
    69003 LYON
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christian Marcot, architecte urbaniste
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Mission complète
    510 m²
    Coût : 58 500 € HT
    Entreprise : Chanavat 69210 Fleurieux/L'Arbresle

    Cet aménagement de jardin accompagne la réhabilitation d’une maison du XIXième siècle, réorganisée pour l’installation d’une famille avec trois enfants. Aujourd’hui entourée d’immeubles du quartier de la Part-Dieu, la parcelle bénéficie néanmoins de perspectives vers le sud et l’ouest. Cette enclave de la petite faune urbaine est l’occasion de réinterpréter le site à la faveur de ses nouveaux usages.
    Le jardin initial est composé de quatre compartiments et recèle de vénérables sujets : poirier Saint-Jean, pivoine arbustive, romarin, buis, rosiers… Le projet s’attache à valoriser ces éléments, à favoriser l’intimité vis-à-vis du voisinage, à faciliter l’entretien par la robustesse végétale et la gestion écologique. Lors de la reconnaissance botanique, la découverte d’un ancien bassin d’arrosage oriente le projet vers un aménagement hydraulique : l’ancienne fosse d’aisance est reconvertie en citerne d’eau pluviale, une pompe manuelle est installée, le bassin est remis à jour et restauré, et une tranchée drainante y est associée. Le jardin s’organise alors autour de ce nouveau point d’eau.
    Suivant la palette végétale, les floraisons arbustives et les feuillages colorés s’échelonnent pour assurer le spectacle d’une saison à l’autre. Surmontée d’une treille, une terrasse bois est installée en prolongement de la nouvelle cuisine ; des aromatiques et quelques légumes s’installent dans quatre carrés rehaussés.