AUGUSTIN FAUCHEUR ARCHITECTURE & URBANISME

  • Habitat 
    2015
    (95 - Val-d'Oise)
    impasse des fauvettes
    95340 Bernes sur Oise
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    OPIEVOY
    Notre projet s’implante dans un contexte pavillonnaire peu dense agrémenté d’une végétation assez importante mais peu entretenue. La parcelle longue et étroite est orientée Nord-Sud dans la longueur et Est-Ouest dans sa largeur.

    Nous proposons un projet qui respecte son milieu naturel, le contexte dans lequel il s’insère et les règles d’urbanisme tout en affirmant son identité contemporaine et en offrant une réelle qualité de vie aux usagers.

    L’implantation proposée privilégie au maximum les entrées individuelles au Nord, laissant les jardins privatifs au Sud.

    Les volumes obtenus résultant de ces considérations et du respect du PLU s’implantent au plus près de la limite Ouest. Ils dessinent une succession de jardins privatifs qui profitent de la lumière du Sud et de l’Ouest. Les terrasses créées et les variations de traitement des toitures allègent l’ensemble en dégageant depuis les terrasses en R+1 des vues diagonales.

    Le Nord et le Sud étant privilégiés pour apporter lumière et vue aux logements, les façades Est ne sont agrémentées que de quelques baies qui soulignent ainsi la pureté des volumes. Ces derniers se prolongent en RDC de murs bas qui guident les usagers vers les accès privatifs, intimisent les jardins et offrent une barrière visuelle et phonique contre les désagréments éventuels que peuvent apporter la desserte et le stationnement.

    L’échelle du projet tente de réconcilier le caractère pavillonnaire de la zone dans laquelle il s’insère avec une écriture plus contemporaine et collective sans rien perdre des qualités de vie de la commune. Les bâtiments ainsi conçus sont des volumes unitaires bien que ciselés. L’usage d’une seule et même matière en simplifie l’écriture. Le projet trouve son équilibre entre modestie et élégance.
  • Habitat 
    2015
    (95 - Val-d'Oise)
    impasse des fauvettes
    95340 Bernes sur Oise
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    OPIEVOY
    Notre projet s’implante dans un contexte pavillonnaire peu dense agrémenté d’une végétation assez importante mais peu entretenue. La parcelle longue et étroite est orientée Nord-Sud dans la longueur et Est-Ouest dans sa largeur.

    Nous proposons un projet qui respecte son milieu naturel, le contexte dans lequel il s’insère et les règles d’urbanisme tout en affirmant son identité contemporaine et en offrant une réelle qualité de vie aux usagers.

    L’implantation proposée privilégie au maximum les entrées individuelles au Nord, laissant les jardins privatifs au Sud.

    Les volumes obtenus résultant de ces considérations et du respect du PLU s’implantent au plus près de la limite Ouest. Ils dessinent une succession de jardins privatifs qui profitent de la lumière du Sud et de l’Ouest. Les terrasses créées et les variations de traitement des toitures allègent l’ensemble en dégageant depuis les terrasses en R+1 des vues diagonales.

    Le Nord et le Sud étant privilégiés pour apporter lumière et vue aux logements, les façades Est ne sont agrémentées que de quelques baies qui soulignent ainsi la pureté des volumes. Ces derniers se prolongent en RDC de murs bas qui guident les usagers vers les accès privatifs, intimisent les jardins et offrent une barrière visuelle et phonique contre les désagréments éventuels que peuvent apporter la desserte et le stationnement.

    L’échelle du projet tente de réconcilier le caractère pavillonnaire de la zone dans laquelle il s’insère avec une écriture plus contemporaine et collective sans rien perdre des qualités de vie de la commune. Les bâtiments ainsi conçus sont des volumes unitaires bien que ciselés. L’usage d’une seule et même matière en simplifie l’écriture. Le projet trouve son équilibre entre modestie et élégance.
  • Habitat 
    2015
    (95 - Val-d'Oise)
    impasse des fauvettes
    95340 Bernes sur Oise
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    OPIEVOY
    Notre projet s’implante dans un contexte pavillonnaire peu dense agrémenté d’une végétation assez importante mais peu entretenue. La parcelle longue et étroite est orientée Nord-Sud dans la longueur et Est-Ouest dans sa largeur.

    Nous proposons un projet qui respecte son milieu naturel, le contexte dans lequel il s’insère et les règles d’urbanisme tout en affirmant son identité contemporaine et en offrant une réelle qualité de vie aux usagers.

    L’implantation proposée privilégie au maximum les entrées individuelles au Nord, laissant les jardins privatifs au Sud.

    Les volumes obtenus résultant de ces considérations et du respect du PLU s’implantent au plus près de la limite Ouest. Ils dessinent une succession de jardins privatifs qui profitent de la lumière du Sud et de l’Ouest. Les terrasses créées et les variations de traitement des toitures allègent l’ensemble en dégageant depuis les terrasses en R+1 des vues diagonales.

    Le Nord et le Sud étant privilégiés pour apporter lumière et vue aux logements, les façades Est ne sont agrémentées que de quelques baies qui soulignent ainsi la pureté des volumes. Ces derniers se prolongent en RDC de murs bas qui guident les usagers vers les accès privatifs, intimisent les jardins et offrent une barrière visuelle et phonique contre les désagréments éventuels que peuvent apporter la desserte et le stationnement.

    L’échelle du projet tente de réconcilier le caractère pavillonnaire de la zone dans laquelle il s’insère avec une écriture plus contemporaine et collective sans rien perdre des qualités de vie de la commune. Les bâtiments ainsi conçus sont des volumes unitaires bien que ciselés. L’usage d’une seule et même matière en simplifie l’écriture. Le projet trouve son équilibre entre modestie et élégance.
  • Habitat 
    2015
    (95 - Val-d'Oise)
    impasse des fauvettes
    95340 Bernes sur Oise
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    OPIEVOY
    Notre projet s’implante dans un contexte pavillonnaire peu dense agrémenté d’une végétation assez importante mais peu entretenue. La parcelle longue et étroite est orientée Nord-Sud dans la longueur et Est-Ouest dans sa largeur.

    Nous proposons un projet qui respecte son milieu naturel, le contexte dans lequel il s’insère et les règles d’urbanisme tout en affirmant son identité contemporaine et en offrant une réelle qualité de vie aux usagers.

    L’implantation proposée privilégie au maximum les entrées individuelles au Nord, laissant les jardins privatifs au Sud.

    Les volumes obtenus résultant de ces considérations et du respect du PLU s’implantent au plus près de la limite Ouest. Ils dessinent une succession de jardins privatifs qui profitent de la lumière du Sud et de l’Ouest. Les terrasses créées et les variations de traitement des toitures allègent l’ensemble en dégageant depuis les terrasses en R+1 des vues diagonales.

    Le Nord et le Sud étant privilégiés pour apporter lumière et vue aux logements, les façades Est ne sont agrémentées que de quelques baies qui soulignent ainsi la pureté des volumes. Ces derniers se prolongent en RDC de murs bas qui guident les usagers vers les accès privatifs, intimisent les jardins et offrent une barrière visuelle et phonique contre les désagréments éventuels que peuvent apporter la desserte et le stationnement.

    L’échelle du projet tente de réconcilier le caractère pavillonnaire de la zone dans laquelle il s’insère avec une écriture plus contemporaine et collective sans rien perdre des qualités de vie de la commune. Les bâtiments ainsi conçus sont des volumes unitaires bien que ciselés. L’usage d’une seule et même matière en simplifie l’écriture. Le projet trouve son équilibre entre modestie et élégance.
  • Habitat 
    2015
    (95 - Val-d'Oise)
    impasse des fauvettes
    95340 Bernes sur Oise
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    OPIEVOY
    Notre projet s’implante dans un contexte pavillonnaire peu dense agrémenté d’une végétation assez importante mais peu entretenue. La parcelle longue et étroite est orientée Nord-Sud dans la longueur et Est-Ouest dans sa largeur.

    Nous proposons un projet qui respecte son milieu naturel, le contexte dans lequel il s’insère et les règles d’urbanisme tout en affirmant son identité contemporaine et en offrant une réelle qualité de vie aux usagers.

    L’implantation proposée privilégie au maximum les entrées individuelles au Nord, laissant les jardins privatifs au Sud.

    Les volumes obtenus résultant de ces considérations et du respect du PLU s’implantent au plus près de la limite Ouest. Ils dessinent une succession de jardins privatifs qui profitent de la lumière du Sud et de l’Ouest. Les terrasses créées et les variations de traitement des toitures allègent l’ensemble en dégageant depuis les terrasses en R+1 des vues diagonales.

    Le Nord et le Sud étant privilégiés pour apporter lumière et vue aux logements, les façades Est ne sont agrémentées que de quelques baies qui soulignent ainsi la pureté des volumes. Ces derniers se prolongent en RDC de murs bas qui guident les usagers vers les accès privatifs, intimisent les jardins et offrent une barrière visuelle et phonique contre les désagréments éventuels que peuvent apporter la desserte et le stationnement.

    L’échelle du projet tente de réconcilier le caractère pavillonnaire de la zone dans laquelle il s’insère avec une écriture plus contemporaine et collective sans rien perdre des qualités de vie de la commune. Les bâtiments ainsi conçus sont des volumes unitaires bien que ciselés. L’usage d’une seule et même matière en simplifie l’écriture. Le projet trouve son équilibre entre modestie et élégance.
  • Habitat 
    2015
    (95 - Val-d'Oise)
    impasse des fauvettes
    95340 Bernes sur Oise
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    OPIEVOY
    Notre projet s’implante dans un contexte pavillonnaire peu dense agrémenté d’une végétation assez importante mais peu entretenue. La parcelle longue et étroite est orientée Nord-Sud dans la longueur et Est-Ouest dans sa largeur.

    Nous proposons un projet qui respecte son milieu naturel, le contexte dans lequel il s’insère et les règles d’urbanisme tout en affirmant son identité contemporaine et en offrant une réelle qualité de vie aux usagers.

    L’implantation proposée privilégie au maximum les entrées individuelles au Nord, laissant les jardins privatifs au Sud.

    Les volumes obtenus résultant de ces considérations et du respect du PLU s’implantent au plus près de la limite Ouest. Ils dessinent une succession de jardins privatifs qui profitent de la lumière du Sud et de l’Ouest. Les terrasses créées et les variations de traitement des toitures allègent l’ensemble en dégageant depuis les terrasses en R+1 des vues diagonales.

    Le Nord et le Sud étant privilégiés pour apporter lumière et vue aux logements, les façades Est ne sont agrémentées que de quelques baies qui soulignent ainsi la pureté des volumes. Ces derniers se prolongent en RDC de murs bas qui guident les usagers vers les accès privatifs, intimisent les jardins et offrent une barrière visuelle et phonique contre les désagréments éventuels que peuvent apporter la desserte et le stationnement.

    L’échelle du projet tente de réconcilier le caractère pavillonnaire de la zone dans laquelle il s’insère avec une écriture plus contemporaine et collective sans rien perdre des qualités de vie de la commune. Les bâtiments ainsi conçus sont des volumes unitaires bien que ciselés. L’usage d’une seule et même matière en simplifie l’écriture. Le projet trouve son équilibre entre modestie et élégance.
  • Habitat 
    2015
    (95 - Val-d'Oise)
    impasse des fauvettes
    95340 Bernes sur Oise
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    OPIEVOY
    Notre projet s’implante dans un contexte pavillonnaire peu dense agrémenté d’une végétation assez importante mais peu entretenue. La parcelle longue et étroite est orientée Nord-Sud dans la longueur et Est-Ouest dans sa largeur.

    Nous proposons un projet qui respecte son milieu naturel, le contexte dans lequel il s’insère et les règles d’urbanisme tout en affirmant son identité contemporaine et en offrant une réelle qualité de vie aux usagers.

    L’implantation proposée privilégie au maximum les entrées individuelles au Nord, laissant les jardins privatifs au Sud.

    Les volumes obtenus résultant de ces considérations et du respect du PLU s’implantent au plus près de la limite Ouest. Ils dessinent une succession de jardins privatifs qui profitent de la lumière du Sud et de l’Ouest. Les terrasses créées et les variations de traitement des toitures allègent l’ensemble en dégageant depuis les terrasses en R+1 des vues diagonales.

    Le Nord et le Sud étant privilégiés pour apporter lumière et vue aux logements, les façades Est ne sont agrémentées que de quelques baies qui soulignent ainsi la pureté des volumes. Ces derniers se prolongent en RDC de murs bas qui guident les usagers vers les accès privatifs, intimisent les jardins et offrent une barrière visuelle et phonique contre les désagréments éventuels que peuvent apporter la desserte et le stationnement.

    L’échelle du projet tente de réconcilier le caractère pavillonnaire de la zone dans laquelle il s’insère avec une écriture plus contemporaine et collective sans rien perdre des qualités de vie de la commune. Les bâtiments ainsi conçus sont des volumes unitaires bien que ciselés. L’usage d’une seule et même matière en simplifie l’écriture. Le projet trouve son équilibre entre modestie et élégance.
  • Habitat 
    2015
    (95 - Val-d'Oise)
    impasse des fauvettes
    95340 Bernes sur Oise
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    OPIEVOY
    Notre projet s’implante dans un contexte pavillonnaire peu dense agrémenté d’une végétation assez importante mais peu entretenue. La parcelle longue et étroite est orientée Nord-Sud dans la longueur et Est-Ouest dans sa largeur.

    Nous proposons un projet qui respecte son milieu naturel, le contexte dans lequel il s’insère et les règles d’urbanisme tout en affirmant son identité contemporaine et en offrant une réelle qualité de vie aux usagers.

    L’implantation proposée privilégie au maximum les entrées individuelles au Nord, laissant les jardins privatifs au Sud.

    Les volumes obtenus résultant de ces considérations et du respect du PLU s’implantent au plus près de la limite Ouest. Ils dessinent une succession de jardins privatifs qui profitent de la lumière du Sud et de l’Ouest. Les terrasses créées et les variations de traitement des toitures allègent l’ensemble en dégageant depuis les terrasses en R+1 des vues diagonales.

    Le Nord et le Sud étant privilégiés pour apporter lumière et vue aux logements, les façades Est ne sont agrémentées que de quelques baies qui soulignent ainsi la pureté des volumes. Ces derniers se prolongent en RDC de murs bas qui guident les usagers vers les accès privatifs, intimisent les jardins et offrent une barrière visuelle et phonique contre les désagréments éventuels que peuvent apporter la desserte et le stationnement.

    L’échelle du projet tente de réconcilier le caractère pavillonnaire de la zone dans laquelle il s’insère avec une écriture plus contemporaine et collective sans rien perdre des qualités de vie de la commune. Les bâtiments ainsi conçus sont des volumes unitaires bien que ciselés. L’usage d’une seule et même matière en simplifie l’écriture. Le projet trouve son équilibre entre modestie et élégance.
  • Habitat 
    2015
    (95 - Val-d'Oise)
    impasse des fauvettes
    95340 Bernes sur Oise
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    OPIEVOY
    Notre projet s’implante dans un contexte pavillonnaire peu dense agrémenté d’une végétation assez importante mais peu entretenue. La parcelle longue et étroite est orientée Nord-Sud dans la longueur et Est-Ouest dans sa largeur.

    Nous proposons un projet qui respecte son milieu naturel, le contexte dans lequel il s’insère et les règles d’urbanisme tout en affirmant son identité contemporaine et en offrant une réelle qualité de vie aux usagers.

    L’implantation proposée privilégie au maximum les entrées individuelles au Nord, laissant les jardins privatifs au Sud.

    Les volumes obtenus résultant de ces considérations et du respect du PLU s’implantent au plus près de la limite Ouest. Ils dessinent une succession de jardins privatifs qui profitent de la lumière du Sud et de l’Ouest. Les terrasses créées et les variations de traitement des toitures allègent l’ensemble en dégageant depuis les terrasses en R+1 des vues diagonales.

    Le Nord et le Sud étant privilégiés pour apporter lumière et vue aux logements, les façades Est ne sont agrémentées que de quelques baies qui soulignent ainsi la pureté des volumes. Ces derniers se prolongent en RDC de murs bas qui guident les usagers vers les accès privatifs, intimisent les jardins et offrent une barrière visuelle et phonique contre les désagréments éventuels que peuvent apporter la desserte et le stationnement.

    L’échelle du projet tente de réconcilier le caractère pavillonnaire de la zone dans laquelle il s’insère avec une écriture plus contemporaine et collective sans rien perdre des qualités de vie de la commune. Les bâtiments ainsi conçus sont des volumes unitaires bien que ciselés. L’usage d’une seule et même matière en simplifie l’écriture. Le projet trouve son équilibre entre modestie et élégance.
  • Habitat 
    2015
    (95 - Val-d'Oise)
    impasse des fauvettes
    95340 Bernes sur Oise
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    OPIEVOY
    Notre projet s’implante dans un contexte pavillonnaire peu dense agrémenté d’une végétation assez importante mais peu entretenue. La parcelle longue et étroite est orientée Nord-Sud dans la longueur et Est-Ouest dans sa largeur.

    Nous proposons un projet qui respecte son milieu naturel, le contexte dans lequel il s’insère et les règles d’urbanisme tout en affirmant son identité contemporaine et en offrant une réelle qualité de vie aux usagers.

    L’implantation proposée privilégie au maximum les entrées individuelles au Nord, laissant les jardins privatifs au Sud.

    Les volumes obtenus résultant de ces considérations et du respect du PLU s’implantent au plus près de la limite Ouest. Ils dessinent une succession de jardins privatifs qui profitent de la lumière du Sud et de l’Ouest. Les terrasses créées et les variations de traitement des toitures allègent l’ensemble en dégageant depuis les terrasses en R+1 des vues diagonales.

    Le Nord et le Sud étant privilégiés pour apporter lumière et vue aux logements, les façades Est ne sont agrémentées que de quelques baies qui soulignent ainsi la pureté des volumes. Ces derniers se prolongent en RDC de murs bas qui guident les usagers vers les accès privatifs, intimisent les jardins et offrent une barrière visuelle et phonique contre les désagréments éventuels que peuvent apporter la desserte et le stationnement.

    L’échelle du projet tente de réconcilier le caractère pavillonnaire de la zone dans laquelle il s’insère avec une écriture plus contemporaine et collective sans rien perdre des qualités de vie de la commune. Les bâtiments ainsi conçus sont des volumes unitaires bien que ciselés. L’usage d’une seule et même matière en simplifie l’écriture. Le projet trouve son équilibre entre modestie et élégance.
  • Habitat 
    2015
    (95 - Val-d'Oise)
    impasse des fauvettes
    95340 Bernes sur Oise
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    OPIEVOY
    Notre projet s’implante dans un contexte pavillonnaire peu dense agrémenté d’une végétation assez importante mais peu entretenue. La parcelle longue et étroite est orientée Nord-Sud dans la longueur et Est-Ouest dans sa largeur.

    Nous proposons un projet qui respecte son milieu naturel, le contexte dans lequel il s’insère et les règles d’urbanisme tout en affirmant son identité contemporaine et en offrant une réelle qualité de vie aux usagers.

    L’implantation proposée privilégie au maximum les entrées individuelles au Nord, laissant les jardins privatifs au Sud.

    Les volumes obtenus résultant de ces considérations et du respect du PLU s’implantent au plus près de la limite Ouest. Ils dessinent une succession de jardins privatifs qui profitent de la lumière du Sud et de l’Ouest. Les terrasses créées et les variations de traitement des toitures allègent l’ensemble en dégageant depuis les terrasses en R+1 des vues diagonales.

    Le Nord et le Sud étant privilégiés pour apporter lumière et vue aux logements, les façades Est ne sont agrémentées que de quelques baies qui soulignent ainsi la pureté des volumes. Ces derniers se prolongent en RDC de murs bas qui guident les usagers vers les accès privatifs, intimisent les jardins et offrent une barrière visuelle et phonique contre les désagréments éventuels que peuvent apporter la desserte et le stationnement.

    L’échelle du projet tente de réconcilier le caractère pavillonnaire de la zone dans laquelle il s’insère avec une écriture plus contemporaine et collective sans rien perdre des qualités de vie de la commune. Les bâtiments ainsi conçus sont des volumes unitaires bien que ciselés. L’usage d’une seule et même matière en simplifie l’écriture. Le projet trouve son équilibre entre modestie et élégance.
  • Habitat 
    2015
    (95 - Val-d'Oise)
    impasse des fauvettes
    95340 Bernes sur Oise
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    OPIEVOY
    Notre projet s’implante dans un contexte pavillonnaire peu dense agrémenté d’une végétation assez importante mais peu entretenue. La parcelle longue et étroite est orientée Nord-Sud dans la longueur et Est-Ouest dans sa largeur.

    Nous proposons un projet qui respecte son milieu naturel, le contexte dans lequel il s’insère et les règles d’urbanisme tout en affirmant son identité contemporaine et en offrant une réelle qualité de vie aux usagers.

    L’implantation proposée privilégie au maximum les entrées individuelles au Nord, laissant les jardins privatifs au Sud.

    Les volumes obtenus résultant de ces considérations et du respect du PLU s’implantent au plus près de la limite Ouest. Ils dessinent une succession de jardins privatifs qui profitent de la lumière du Sud et de l’Ouest. Les terrasses créées et les variations de traitement des toitures allègent l’ensemble en dégageant depuis les terrasses en R+1 des vues diagonales.

    Le Nord et le Sud étant privilégiés pour apporter lumière et vue aux logements, les façades Est ne sont agrémentées que de quelques baies qui soulignent ainsi la pureté des volumes. Ces derniers se prolongent en RDC de murs bas qui guident les usagers vers les accès privatifs, intimisent les jardins et offrent une barrière visuelle et phonique contre les désagréments éventuels que peuvent apporter la desserte et le stationnement.

    L’échelle du projet tente de réconcilier le caractère pavillonnaire de la zone dans laquelle il s’insère avec une écriture plus contemporaine et collective sans rien perdre des qualités de vie de la commune. Les bâtiments ainsi conçus sont des volumes unitaires bien que ciselés. L’usage d’une seule et même matière en simplifie l’écriture. Le projet trouve son équilibre entre modestie et élégance.
  • Habitat 
    2015
    (95 - Val-d'Oise)
    impasse des fauvettes
    95340 Bernes sur Oise
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    OPIEVOY
    Notre projet s’implante dans un contexte pavillonnaire peu dense agrémenté d’une végétation assez importante mais peu entretenue. La parcelle longue et étroite est orientée Nord-Sud dans la longueur et Est-Ouest dans sa largeur.

    Nous proposons un projet qui respecte son milieu naturel, le contexte dans lequel il s’insère et les règles d’urbanisme tout en affirmant son identité contemporaine et en offrant une réelle qualité de vie aux usagers.

    L’implantation proposée privilégie au maximum les entrées individuelles au Nord, laissant les jardins privatifs au Sud.

    Les volumes obtenus résultant de ces considérations et du respect du PLU s’implantent au plus près de la limite Ouest. Ils dessinent une succession de jardins privatifs qui profitent de la lumière du Sud et de l’Ouest. Les terrasses créées et les variations de traitement des toitures allègent l’ensemble en dégageant depuis les terrasses en R+1 des vues diagonales.

    Le Nord et le Sud étant privilégiés pour apporter lumière et vue aux logements, les façades Est ne sont agrémentées que de quelques baies qui soulignent ainsi la pureté des volumes. Ces derniers se prolongent en RDC de murs bas qui guident les usagers vers les accès privatifs, intimisent les jardins et offrent une barrière visuelle et phonique contre les désagréments éventuels que peuvent apporter la desserte et le stationnement.

    L’échelle du projet tente de réconcilier le caractère pavillonnaire de la zone dans laquelle il s’insère avec une écriture plus contemporaine et collective sans rien perdre des qualités de vie de la commune. Les bâtiments ainsi conçus sont des volumes unitaires bien que ciselés. L’usage d’une seule et même matière en simplifie l’écriture. Le projet trouve son équilibre entre modestie et élégance.
  • Habitat 
    2015
    (95 - Val-d'Oise)
    impasse des fauvettes
    95340 Bernes sur Oise
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    OPIEVOY
    Notre projet s’implante dans un contexte pavillonnaire peu dense agrémenté d’une végétation assez importante mais peu entretenue. La parcelle longue et étroite est orientée Nord-Sud dans la longueur et Est-Ouest dans sa largeur.

    Nous proposons un projet qui respecte son milieu naturel, le contexte dans lequel il s’insère et les règles d’urbanisme tout en affirmant son identité contemporaine et en offrant une réelle qualité de vie aux usagers.

    L’implantation proposée privilégie au maximum les entrées individuelles au Nord, laissant les jardins privatifs au Sud.

    Les volumes obtenus résultant de ces considérations et du respect du PLU s’implantent au plus près de la limite Ouest. Ils dessinent une succession de jardins privatifs qui profitent de la lumière du Sud et de l’Ouest. Les terrasses créées et les variations de traitement des toitures allègent l’ensemble en dégageant depuis les terrasses en R+1 des vues diagonales.

    Le Nord et le Sud étant privilégiés pour apporter lumière et vue aux logements, les façades Est ne sont agrémentées que de quelques baies qui soulignent ainsi la pureté des volumes. Ces derniers se prolongent en RDC de murs bas qui guident les usagers vers les accès privatifs, intimisent les jardins et offrent une barrière visuelle et phonique contre les désagréments éventuels que peuvent apporter la desserte et le stationnement.

    L’échelle du projet tente de réconcilier le caractère pavillonnaire de la zone dans laquelle il s’insère avec une écriture plus contemporaine et collective sans rien perdre des qualités de vie de la commune. Les bâtiments ainsi conçus sont des volumes unitaires bien que ciselés. L’usage d’une seule et même matière en simplifie l’écriture. Le projet trouve son équilibre entre modestie et élégance.