Atelier Vela

  • Extension J - crédit photo thomas boucher
    Extension J - crédit photo thomas boucher
    Rénovation et rénovation thermique 
    Septembre 2015
    (31 - Haute-Garonne)
    7 rue du général Jean Compans
    31500 Toulouse
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Un couple souhaite surélever sa chartreuse, située en fond d'une étroite parcelle de 6m de large. Le PLU ne permettant pas de surélever, nous les orientons vers une extension. Cette contrainte nous a stimulée pour repenser le projet avec une approche plus contemporaine. Il est composé de deux volumes, l’un en rdc et l’autre en R+1 qui s’adosse à l’immeuble voisin. L’extension est reculée de la chartreuse créant un patio, ouvert à la fois sur le séjour existant et la cuisine. L’étage de l’extension est en retrait, offrant un balcon à la chambre de l’étage. Une fenêtre en porte en faux, créée la surprise et offre un cadrage privilégié sur le jardin depuis la chambre principale. L’ossature bois s’est imposée comme le système constructif le plus approprié, tout les matériaux devant passer par les parties communes d’un immeuble.
  • Extension J - crédit photo thomas boucher
    Extension J - crédit photo thomas boucher
    Rénovation et rénovation thermique 
    Septembre 2015
    (31 - Haute-Garonne)
    7 rue du général Jean Compans
    31500 Toulouse
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Un couple souhaite surélever sa chartreuse, située en fond d'une étroite parcelle de 6m de large. Le PLU ne permettant pas de surélever, nous les orientons vers une extension. Cette contrainte nous a stimulée pour repenser le projet avec une approche plus contemporaine. Il est composé de deux volumes, l’un en rdc et l’autre en R+1 qui s’adosse à l’immeuble voisin. L’extension est reculée de la chartreuse créant un patio, ouvert à la fois sur le séjour existant et la cuisine. L’étage de l’extension est en retrait, offrant un balcon à la chambre de l’étage. Une fenêtre en porte en faux, créée la surprise et offre un cadrage privilégié sur le jardin depuis la chambre principale. L’ossature bois s’est imposée comme le système constructif le plus approprié, tout les matériaux devant passer par les parties communes d’un immeuble.
  • Extension J - crédit photo thomas boucher
    Extension J - crédit photo thomas boucher
    Rénovation et rénovation thermique 
    Septembre 2015
    (31 - Haute-Garonne)
    7 rue du général Jean Compans
    31500 Toulouse
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Un couple souhaite surélever sa chartreuse, située en fond d'une étroite parcelle de 6m de large. Le PLU ne permettant pas de surélever, nous les orientons vers une extension. Cette contrainte nous a stimulée pour repenser le projet avec une approche plus contemporaine. Il est composé de deux volumes, l’un en rdc et l’autre en R+1 qui s’adosse à l’immeuble voisin. L’extension est reculée de la chartreuse créant un patio, ouvert à la fois sur le séjour existant et la cuisine. L’étage de l’extension est en retrait, offrant un balcon à la chambre de l’étage. Une fenêtre en porte en faux, créée la surprise et offre un cadrage privilégié sur le jardin depuis la chambre principale. L’ossature bois s’est imposée comme le système constructif le plus approprié, tout les matériaux devant passer par les parties communes d’un immeuble.
  • Extension J - crédit photo thomas boucher
    Extension J - crédit photo thomas boucher
    Rénovation et rénovation thermique 
    Septembre 2015
    (31 - Haute-Garonne)
    7 rue du général Jean Compans
    31500 Toulouse
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Un couple souhaite surélever sa chartreuse, située en fond d'une étroite parcelle de 6m de large. Le PLU ne permettant pas de surélever, nous les orientons vers une extension. Cette contrainte nous a stimulée pour repenser le projet avec une approche plus contemporaine. Il est composé de deux volumes, l’un en rdc et l’autre en R+1 qui s’adosse à l’immeuble voisin. L’extension est reculée de la chartreuse créant un patio, ouvert à la fois sur le séjour existant et la cuisine. L’étage de l’extension est en retrait, offrant un balcon à la chambre de l’étage. Une fenêtre en porte en faux, créée la surprise et offre un cadrage privilégié sur le jardin depuis la chambre principale. L’ossature bois s’est imposée comme le système constructif le plus approprié, tout les matériaux devant passer par les parties communes d’un immeuble.
  • Extension J - crédit photo thomas boucher
    Extension J - crédit photo thomas boucher
    Rénovation et rénovation thermique 
    Septembre 2015
    (31 - Haute-Garonne)
    7 rue du général Jean Compans
    31500 Toulouse
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Un couple souhaite surélever sa chartreuse, située en fond d'une étroite parcelle de 6m de large. Le PLU ne permettant pas de surélever, nous les orientons vers une extension. Cette contrainte nous a stimulée pour repenser le projet avec une approche plus contemporaine. Il est composé de deux volumes, l’un en rdc et l’autre en R+1 qui s’adosse à l’immeuble voisin. L’extension est reculée de la chartreuse créant un patio, ouvert à la fois sur le séjour existant et la cuisine. L’étage de l’extension est en retrait, offrant un balcon à la chambre de l’étage. Une fenêtre en porte en faux, créée la surprise et offre un cadrage privilégié sur le jardin depuis la chambre principale. L’ossature bois s’est imposée comme le système constructif le plus approprié, tout les matériaux devant passer par les parties communes d’un immeuble.
  • Extension J - crédit photo thomas boucher
    Extension J - crédit photo thomas boucher
    Rénovation et rénovation thermique 
    Septembre 2015
    (31 - Haute-Garonne)
    7 rue du général Jean Compans
    31500 Toulouse
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Un couple souhaite surélever sa chartreuse, située en fond d'une étroite parcelle de 6m de large. Le PLU ne permettant pas de surélever, nous les orientons vers une extension. Cette contrainte nous a stimulée pour repenser le projet avec une approche plus contemporaine. Il est composé de deux volumes, l’un en rdc et l’autre en R+1 qui s’adosse à l’immeuble voisin. L’extension est reculée de la chartreuse créant un patio, ouvert à la fois sur le séjour existant et la cuisine. L’étage de l’extension est en retrait, offrant un balcon à la chambre de l’étage. Une fenêtre en porte en faux, créée la surprise et offre un cadrage privilégié sur le jardin depuis la chambre principale. L’ossature bois s’est imposée comme le système constructif le plus approprié, tout les matériaux devant passer par les parties communes d’un immeuble.
  • Extension J - crédit photo thomas boucher
    Extension J - crédit photo thomas boucher
    Rénovation et rénovation thermique 
    Septembre 2015
    (31 - Haute-Garonne)
    7 rue du général Jean Compans
    31500 Toulouse
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Un couple souhaite surélever sa chartreuse, située en fond d'une étroite parcelle de 6m de large. Le PLU ne permettant pas de surélever, nous les orientons vers une extension. Cette contrainte nous a stimulée pour repenser le projet avec une approche plus contemporaine. Il est composé de deux volumes, l’un en rdc et l’autre en R+1 qui s’adosse à l’immeuble voisin. L’extension est reculée de la chartreuse créant un patio, ouvert à la fois sur le séjour existant et la cuisine. L’étage de l’extension est en retrait, offrant un balcon à la chambre de l’étage. Une fenêtre en porte en faux, créée la surprise et offre un cadrage privilégié sur le jardin depuis la chambre principale. L’ossature bois s’est imposée comme le système constructif le plus approprié, tout les matériaux devant passer par les parties communes d’un immeuble.
  • Extension J - crédit photo thomas boucher
    Extension J - crédit photo thomas boucher
    Rénovation et rénovation thermique 
    Septembre 2015
    (31 - Haute-Garonne)
    7 rue du général Jean Compans
    31500 Toulouse
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Un couple souhaite surélever sa chartreuse, située en fond d'une étroite parcelle de 6m de large. Le PLU ne permettant pas de surélever, nous les orientons vers une extension. Cette contrainte nous a stimulée pour repenser le projet avec une approche plus contemporaine. Il est composé de deux volumes, l’un en rdc et l’autre en R+1 qui s’adosse à l’immeuble voisin. L’extension est reculée de la chartreuse créant un patio, ouvert à la fois sur le séjour existant et la cuisine. L’étage de l’extension est en retrait, offrant un balcon à la chambre de l’étage. Une fenêtre en porte en faux, créée la surprise et offre un cadrage privilégié sur le jardin depuis la chambre principale. L’ossature bois s’est imposée comme le système constructif le plus approprié, tout les matériaux devant passer par les parties communes d’un immeuble.
  • Extension J - crédit photo thomas boucher
    Extension J - crédit photo thomas boucher
    Rénovation et rénovation thermique 
    Septembre 2015
    (31 - Haute-Garonne)
    7 rue du général Jean Compans
    31500 Toulouse
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Un couple souhaite surélever sa chartreuse, située en fond d'une étroite parcelle de 6m de large. Le PLU ne permettant pas de surélever, nous les orientons vers une extension. Cette contrainte nous a stimulée pour repenser le projet avec une approche plus contemporaine. Il est composé de deux volumes, l’un en rdc et l’autre en R+1 qui s’adosse à l’immeuble voisin. L’extension est reculée de la chartreuse créant un patio, ouvert à la fois sur le séjour existant et la cuisine. L’étage de l’extension est en retrait, offrant un balcon à la chambre de l’étage. Une fenêtre en porte en faux, créée la surprise et offre un cadrage privilégié sur le jardin depuis la chambre principale. L’ossature bois s’est imposée comme le système constructif le plus approprié, tout les matériaux devant passer par les parties communes d’un immeuble.