ATELIER U3A

  • Rénovation et rénovation thermique 
    2016
    (60 - Oise)
    17 rue Francis de Pressenssé
    75014 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Restauration de la toiture en ardoise violine et des cheminées

    Epoque : Début XXe siècle
    Protection MH : Site protégé
    Type Mission : complète

    La parcelle sur laquelle le manoir et son annexe sont construits, est située à l’ouest du centre historique dans un secteur qui a été aménagé suite à l’arrivée de la voie ferrée.
    L’édifice principal, daté autour du tournant du siècle XXe, possède une façade principale composée d’un décor de briques, de pierre de taille et de ciment, tout en finesse.
    De l’autre coté, l’édifice présente un mur pignon démesuré et nu affichant ses moellons de pierre à peine, percé par ici ou par-là, et répondant aux strictes nécessités intérieures. Ce pignon questionne sa forme et ses origines, laissant penser à la volonté d’une extension qui n’a pourtant jamais eu lieu. Sa forme inusuelle n’est pas sans attrait et nous fait aimer aujourd’hui son coté inachevé. Une toiture exceptionnellement pointue, parsemée de hautes cheminées et percée de lucarnes de divers ordres, renforce le sky-line, notamment par l’emploi de l’ardoise violine qui se détache sur celles noire-grises ou sur les tuiles rouges des toitures avoisinantes.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2016
    (60 - Oise)
    17 rue Francis de Pressenssé
    75014 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Restauration de la toiture en ardoise violine et des cheminées

    Epoque : Début XXe siècle
    Protection MH : Site protégé
    Type Mission : complète

    La parcelle sur laquelle le manoir et son annexe sont construits, est située à l’ouest du centre historique dans un secteur qui a été aménagé suite à l’arrivée de la voie ferrée.
    L’édifice principal, daté autour du tournant du siècle XXe, possède une façade principale composée d’un décor de briques, de pierre de taille et de ciment, tout en finesse.
    De l’autre coté, l’édifice présente un mur pignon démesuré et nu affichant ses moellons de pierre à peine, percé par ici ou par-là, et répondant aux strictes nécessités intérieures. Ce pignon questionne sa forme et ses origines, laissant penser à la volonté d’une extension qui n’a pourtant jamais eu lieu. Sa forme inusuelle n’est pas sans attrait et nous fait aimer aujourd’hui son coté inachevé. Une toiture exceptionnellement pointue, parsemée de hautes cheminées et percée de lucarnes de divers ordres, renforce le sky-line, notamment par l’emploi de l’ardoise violine qui se détache sur celles noire-grises ou sur les tuiles rouges des toitures avoisinantes.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2016
    (60 - Oise)
    17 rue Francis de Pressenssé
    75014 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Restauration de la toiture en ardoise violine et des cheminées

    Epoque : Début XXe siècle
    Protection MH : Site protégé
    Type Mission : complète

    La parcelle sur laquelle le manoir et son annexe sont construits, est située à l’ouest du centre historique dans un secteur qui a été aménagé suite à l’arrivée de la voie ferrée.
    L’édifice principal, daté autour du tournant du siècle XXe, possède une façade principale composée d’un décor de briques, de pierre de taille et de ciment, tout en finesse.
    De l’autre coté, l’édifice présente un mur pignon démesuré et nu affichant ses moellons de pierre à peine, percé par ici ou par-là, et répondant aux strictes nécessités intérieures. Ce pignon questionne sa forme et ses origines, laissant penser à la volonté d’une extension qui n’a pourtant jamais eu lieu. Sa forme inusuelle n’est pas sans attrait et nous fait aimer aujourd’hui son coté inachevé. Une toiture exceptionnellement pointue, parsemée de hautes cheminées et percée de lucarnes de divers ordres, renforce le sky-line, notamment par l’emploi de l’ardoise violine qui se détache sur celles noire-grises ou sur les tuiles rouges des toitures avoisinantes.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2016
    (60 - Oise)
    17 rue Francis de Pressenssé
    75014 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Restauration de la toiture en ardoise violine et des cheminées

    Epoque : Début XXe siècle
    Protection MH : Site protégé
    Type Mission : complète

    La parcelle sur laquelle le manoir et son annexe sont construits, est située à l’ouest du centre historique dans un secteur qui a été aménagé suite à l’arrivée de la voie ferrée.
    L’édifice principal, daté autour du tournant du siècle XXe, possède une façade principale composée d’un décor de briques, de pierre de taille et de ciment, tout en finesse.
    De l’autre coté, l’édifice présente un mur pignon démesuré et nu affichant ses moellons de pierre à peine, percé par ici ou par-là, et répondant aux strictes nécessités intérieures. Ce pignon questionne sa forme et ses origines, laissant penser à la volonté d’une extension qui n’a pourtant jamais eu lieu. Sa forme inusuelle n’est pas sans attrait et nous fait aimer aujourd’hui son coté inachevé. Une toiture exceptionnellement pointue, parsemée de hautes cheminées et percée de lucarnes de divers ordres, renforce le sky-line, notamment par l’emploi de l’ardoise violine qui se détache sur celles noire-grises ou sur les tuiles rouges des toitures avoisinantes.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2016
    (60 - Oise)
    17 rue Francis de Pressenssé
    75014 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Restauration de la toiture en ardoise violine et des cheminées

    Epoque : Début XXe siècle
    Protection MH : Site protégé
    Type Mission : complète

    La parcelle sur laquelle le manoir et son annexe sont construits, est située à l’ouest du centre historique dans un secteur qui a été aménagé suite à l’arrivée de la voie ferrée.
    L’édifice principal, daté autour du tournant du siècle XXe, possède une façade principale composée d’un décor de briques, de pierre de taille et de ciment, tout en finesse.
    De l’autre coté, l’édifice présente un mur pignon démesuré et nu affichant ses moellons de pierre à peine, percé par ici ou par-là, et répondant aux strictes nécessités intérieures. Ce pignon questionne sa forme et ses origines, laissant penser à la volonté d’une extension qui n’a pourtant jamais eu lieu. Sa forme inusuelle n’est pas sans attrait et nous fait aimer aujourd’hui son coté inachevé. Une toiture exceptionnellement pointue, parsemée de hautes cheminées et percée de lucarnes de divers ordres, renforce le sky-line, notamment par l’emploi de l’ardoise violine qui se détache sur celles noire-grises ou sur les tuiles rouges des toitures avoisinantes.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2016
    (60 - Oise)
    17 rue Francis de Pressenssé
    75014 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Restauration de la toiture en ardoise violine et des cheminées

    Epoque : Début XXe siècle
    Protection MH : Site protégé
    Type Mission : complète

    La parcelle sur laquelle le manoir et son annexe sont construits, est située à l’ouest du centre historique dans un secteur qui a été aménagé suite à l’arrivée de la voie ferrée.
    L’édifice principal, daté autour du tournant du siècle XXe, possède une façade principale composée d’un décor de briques, de pierre de taille et de ciment, tout en finesse.
    De l’autre coté, l’édifice présente un mur pignon démesuré et nu affichant ses moellons de pierre à peine, percé par ici ou par-là, et répondant aux strictes nécessités intérieures. Ce pignon questionne sa forme et ses origines, laissant penser à la volonté d’une extension qui n’a pourtant jamais eu lieu. Sa forme inusuelle n’est pas sans attrait et nous fait aimer aujourd’hui son coté inachevé. Une toiture exceptionnellement pointue, parsemée de hautes cheminées et percée de lucarnes de divers ordres, renforce le sky-line, notamment par l’emploi de l’ardoise violine qui se détache sur celles noire-grises ou sur les tuiles rouges des toitures avoisinantes.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2016
    (60 - Oise)
    17 rue Francis de Pressenssé
    75014 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Restauration de la toiture en ardoise violine et des cheminées

    Epoque : Début XXe siècle
    Protection MH : Site protégé
    Type Mission : complète

    La parcelle sur laquelle le manoir et son annexe sont construits, est située à l’ouest du centre historique dans un secteur qui a été aménagé suite à l’arrivée de la voie ferrée.
    L’édifice principal, daté autour du tournant du siècle XXe, possède une façade principale composée d’un décor de briques, de pierre de taille et de ciment, tout en finesse.
    De l’autre coté, l’édifice présente un mur pignon démesuré et nu affichant ses moellons de pierre à peine, percé par ici ou par-là, et répondant aux strictes nécessités intérieures. Ce pignon questionne sa forme et ses origines, laissant penser à la volonté d’une extension qui n’a pourtant jamais eu lieu. Sa forme inusuelle n’est pas sans attrait et nous fait aimer aujourd’hui son coté inachevé. Une toiture exceptionnellement pointue, parsemée de hautes cheminées et percée de lucarnes de divers ordres, renforce le sky-line, notamment par l’emploi de l’ardoise violine qui se détache sur celles noire-grises ou sur les tuiles rouges des toitures avoisinantes.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2016
    (60 - Oise)
    17 rue Francis de Pressenssé
    75014 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Restauration de la toiture en ardoise violine et des cheminées

    Epoque : Début XXe siècle
    Protection MH : Site protégé
    Type Mission : complète

    La parcelle sur laquelle le manoir et son annexe sont construits, est située à l’ouest du centre historique dans un secteur qui a été aménagé suite à l’arrivée de la voie ferrée.
    L’édifice principal, daté autour du tournant du siècle XXe, possède une façade principale composée d’un décor de briques, de pierre de taille et de ciment, tout en finesse.
    De l’autre coté, l’édifice présente un mur pignon démesuré et nu affichant ses moellons de pierre à peine, percé par ici ou par-là, et répondant aux strictes nécessités intérieures. Ce pignon questionne sa forme et ses origines, laissant penser à la volonté d’une extension qui n’a pourtant jamais eu lieu. Sa forme inusuelle n’est pas sans attrait et nous fait aimer aujourd’hui son coté inachevé. Une toiture exceptionnellement pointue, parsemée de hautes cheminées et percée de lucarnes de divers ordres, renforce le sky-line, notamment par l’emploi de l’ardoise violine qui se détache sur celles noire-grises ou sur les tuiles rouges des toitures avoisinantes.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2016
    (60 - Oise)
    17 rue Francis de Pressenssé
    75014 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Restauration de la toiture en ardoise violine et des cheminées

    Epoque : Début XXe siècle
    Protection MH : Site protégé
    Type Mission : complète

    La parcelle sur laquelle le manoir et son annexe sont construits, est située à l’ouest du centre historique dans un secteur qui a été aménagé suite à l’arrivée de la voie ferrée.
    L’édifice principal, daté autour du tournant du siècle XXe, possède une façade principale composée d’un décor de briques, de pierre de taille et de ciment, tout en finesse.
    De l’autre coté, l’édifice présente un mur pignon démesuré et nu affichant ses moellons de pierre à peine, percé par ici ou par-là, et répondant aux strictes nécessités intérieures. Ce pignon questionne sa forme et ses origines, laissant penser à la volonté d’une extension qui n’a pourtant jamais eu lieu. Sa forme inusuelle n’est pas sans attrait et nous fait aimer aujourd’hui son coté inachevé. Une toiture exceptionnellement pointue, parsemée de hautes cheminées et percée de lucarnes de divers ordres, renforce le sky-line, notamment par l’emploi de l’ardoise violine qui se détache sur celles noire-grises ou sur les tuiles rouges des toitures avoisinantes.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2016
    (60 - Oise)
    17 rue Francis de Pressenssé
    75014 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Restauration de la toiture en ardoise violine et des cheminées

    Epoque : Début XXe siècle
    Protection MH : Site protégé
    Type Mission : complète

    La parcelle sur laquelle le manoir et son annexe sont construits, est située à l’ouest du centre historique dans un secteur qui a été aménagé suite à l’arrivée de la voie ferrée.
    L’édifice principal, daté autour du tournant du siècle XXe, possède une façade principale composée d’un décor de briques, de pierre de taille et de ciment, tout en finesse.
    De l’autre coté, l’édifice présente un mur pignon démesuré et nu affichant ses moellons de pierre à peine, percé par ici ou par-là, et répondant aux strictes nécessités intérieures. Ce pignon questionne sa forme et ses origines, laissant penser à la volonté d’une extension qui n’a pourtant jamais eu lieu. Sa forme inusuelle n’est pas sans attrait et nous fait aimer aujourd’hui son coté inachevé. Une toiture exceptionnellement pointue, parsemée de hautes cheminées et percée de lucarnes de divers ordres, renforce le sky-line, notamment par l’emploi de l’ardoise violine qui se détache sur celles noire-grises ou sur les tuiles rouges des toitures avoisinantes.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2016
    (60 - Oise)
    17 rue Francis de Pressenssé
    75014 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Restauration de la toiture en ardoise violine et des cheminées

    Epoque : Début XXe siècle
    Protection MH : Site protégé
    Type Mission : complète

    La parcelle sur laquelle le manoir et son annexe sont construits, est située à l’ouest du centre historique dans un secteur qui a été aménagé suite à l’arrivée de la voie ferrée.
    L’édifice principal, daté autour du tournant du siècle XXe, possède une façade principale composée d’un décor de briques, de pierre de taille et de ciment, tout en finesse.
    De l’autre coté, l’édifice présente un mur pignon démesuré et nu affichant ses moellons de pierre à peine, percé par ici ou par-là, et répondant aux strictes nécessités intérieures. Ce pignon questionne sa forme et ses origines, laissant penser à la volonté d’une extension qui n’a pourtant jamais eu lieu. Sa forme inusuelle n’est pas sans attrait et nous fait aimer aujourd’hui son coté inachevé. Une toiture exceptionnellement pointue, parsemée de hautes cheminées et percée de lucarnes de divers ordres, renforce le sky-line, notamment par l’emploi de l’ardoise violine qui se détache sur celles noire-grises ou sur les tuiles rouges des toitures avoisinantes.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2016
    (60 - Oise)
    17 rue Francis de Pressenssé
    75014 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Restauration de la toiture en ardoise violine et des cheminées

    Epoque : Début XXe siècle
    Protection MH : Site protégé
    Type Mission : complète

    La parcelle sur laquelle le manoir et son annexe sont construits, est située à l’ouest du centre historique dans un secteur qui a été aménagé suite à l’arrivée de la voie ferrée.
    L’édifice principal, daté autour du tournant du siècle XXe, possède une façade principale composée d’un décor de briques, de pierre de taille et de ciment, tout en finesse.
    De l’autre coté, l’édifice présente un mur pignon démesuré et nu affichant ses moellons de pierre à peine, percé par ici ou par-là, et répondant aux strictes nécessités intérieures. Ce pignon questionne sa forme et ses origines, laissant penser à la volonté d’une extension qui n’a pourtant jamais eu lieu. Sa forme inusuelle n’est pas sans attrait et nous fait aimer aujourd’hui son coté inachevé. Une toiture exceptionnellement pointue, parsemée de hautes cheminées et percée de lucarnes de divers ordres, renforce le sky-line, notamment par l’emploi de l’ardoise violine qui se détache sur celles noire-grises ou sur les tuiles rouges des toitures avoisinantes.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2016
    (60 - Oise)
    17 rue Francis de Pressenssé
    75014 Paris
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Restauration de la toiture en ardoise violine et des cheminées

    Epoque : Début XXe siècle
    Protection MH : Site protégé
    Type Mission : complète

    La parcelle sur laquelle le manoir et son annexe sont construits, est située à l’ouest du centre historique dans un secteur qui a été aménagé suite à l’arrivée de la voie ferrée.
    L’édifice principal, daté autour du tournant du siècle XXe, possède une façade principale composée d’un décor de briques, de pierre de taille et de ciment, tout en finesse.
    De l’autre coté, l’édifice présente un mur pignon démesuré et nu affichant ses moellons de pierre à peine, percé par ici ou par-là, et répondant aux strictes nécessités intérieures. Ce pignon questionne sa forme et ses origines, laissant penser à la volonté d’une extension qui n’a pourtant jamais eu lieu. Sa forme inusuelle n’est pas sans attrait et nous fait aimer aujourd’hui son coté inachevé. Une toiture exceptionnellement pointue, parsemée de hautes cheminées et percée de lucarnes de divers ordres, renforce le sky-line, notamment par l’emploi de l’ardoise violine qui se détache sur celles noire-grises ou sur les tuiles rouges des toitures avoisinantes.