ATELIER POTENTIEL, DAMIEN DESNOS ARCHITECTE

  • Neuf 
    2017
    (72 - Sarthe)
    72100 Le Mans
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Non communiqué
    Problématique : Comment réaliser une surélévation d'une maison mitoyenne sans modifier la façade sur rue étant protégée par les réglementations urbaines?
    Maître d’ouvrage : CAUE de la Sarthe.
    Condition : Concours " Les Petites Machines à Habiter", Saison 2014-2015.
    Programme : Réhabiliter une maison de ville et créer une surélévation.
    Site : Parcelle de 142 m² située en centre ville dans la commune du Mans.
    Surface : 59 m² habitable existant transformé en 103 m².
    Coût des travaux : 52 200 € TTC pour 35m² d'extension et 40 500 € TTC pour 68m² de réhabilitation.
    Calendrier : Étude réalisée en janvier 2015.

    Contexte
    Une jeune famille souhaite réaliser l'extension de leur maison pour pouvoir agrandir la famille. A cette occasion, la maison sera réhabilitée pour mieux organiser le rez-de-chaussée étant très mal conçu et mal isolé. A cause de la petite taille de la parcelle et des règlements urbains, seule une surélévation est possible.

    Objectif
    _ La réhabilitation devra réorienter la maison vers le jardin et l'ensoleillement.
    _ L'extension s'intègrera à l'existant sans toucher à la façade sur rue qui est protégée.
    _ La famille devra vivre dans la maison pendant toute la durée des travaux.

    Projet
    Modifiant seulement la façade sur jardin, la couverture du toit arrière sera déposée pour laisser place à une extension en structure bois qui sera réalisée le plus simplement possible dans le prolongement des fermes en bois existantes. Les 3 chambres d'enfants, créées dans l'extension, profitent de la vue sur le jardin et des apports solaires. Étant situées coté jardin, elles sont isolées du bruit de la rue. En été, les ouvertures des chambres sont protégées du soleil par le débord de toiture.
    La réhabilitation déplace la salle de bain à l'étage, permettant d'avoir les fonctions nuit à l'étage et les pièces de vie au rez-de-chaussée. La cuisine est également déplacée pour créer deux grandes percées qui ouvriront désormais le séjour vers le jardin et l'ensoleillement. En été, la baie vitrée est protégée du soleil par le débord de l'extension.
    Pour limiter les vis à vis sur cette petite parcelle, des arbres feuillus sont plantés dans le jardin. Ces arbres ont également un rôle de brise soleil naturel pour créer de l'ombre en été tout en laissant passer le soleil d'hiver quand leurs feuilles tombent.
  • Neuf 
    2017
    (72 - Sarthe)
    72100 Le Mans
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Non communiqué
    Problématique : Comment réaliser une surélévation d'une maison mitoyenne sans modifier la façade sur rue étant protégée par les réglementations urbaines?
    Maître d’ouvrage : CAUE de la Sarthe.
    Condition : Concours " Les Petites Machines à Habiter", Saison 2014-2015.
    Programme : Réhabiliter une maison de ville et créer une surélévation.
    Site : Parcelle de 142 m² située en centre ville dans la commune du Mans.
    Surface : 59 m² habitable existant transformé en 103 m².
    Coût des travaux : 52 200 € TTC pour 35m² d'extension et 40 500 € TTC pour 68m² de réhabilitation.
    Calendrier : Étude réalisée en janvier 2015.

    Contexte
    Une jeune famille souhaite réaliser l'extension de leur maison pour pouvoir agrandir la famille. A cette occasion, la maison sera réhabilitée pour mieux organiser le rez-de-chaussée étant très mal conçu et mal isolé. A cause de la petite taille de la parcelle et des règlements urbains, seule une surélévation est possible.

    Objectif
    _ La réhabilitation devra réorienter la maison vers le jardin et l'ensoleillement.
    _ L'extension s'intègrera à l'existant sans toucher à la façade sur rue qui est protégée.
    _ La famille devra vivre dans la maison pendant toute la durée des travaux.

    Projet
    Modifiant seulement la façade sur jardin, la couverture du toit arrière sera déposée pour laisser place à une extension en structure bois qui sera réalisée le plus simplement possible dans le prolongement des fermes en bois existantes. Les 3 chambres d'enfants, créées dans l'extension, profitent de la vue sur le jardin et des apports solaires. Étant situées coté jardin, elles sont isolées du bruit de la rue. En été, les ouvertures des chambres sont protégées du soleil par le débord de toiture.
    La réhabilitation déplace la salle de bain à l'étage, permettant d'avoir les fonctions nuit à l'étage et les pièces de vie au rez-de-chaussée. La cuisine est également déplacée pour créer deux grandes percées qui ouvriront désormais le séjour vers le jardin et l'ensoleillement. En été, la baie vitrée est protégée du soleil par le débord de l'extension.
    Pour limiter les vis à vis sur cette petite parcelle, des arbres feuillus sont plantés dans le jardin. Ces arbres ont également un rôle de brise soleil naturel pour créer de l'ombre en été tout en laissant passer le soleil d'hiver quand leurs feuilles tombent.
  • Neuf 
    2017
    (72 - Sarthe)
    72100 Le Mans
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Non communiqué
    Problématique : Comment réaliser une surélévation d'une maison mitoyenne sans modifier la façade sur rue étant protégée par les réglementations urbaines?
    Maître d’ouvrage : CAUE de la Sarthe.
    Condition : Concours " Les Petites Machines à Habiter", Saison 2014-2015.
    Programme : Réhabiliter une maison de ville et créer une surélévation.
    Site : Parcelle de 142 m² située en centre ville dans la commune du Mans.
    Surface : 59 m² habitable existant transformé en 103 m².
    Coût des travaux : 52 200 € TTC pour 35m² d'extension et 40 500 € TTC pour 68m² de réhabilitation.
    Calendrier : Étude réalisée en janvier 2015.

    Contexte
    Une jeune famille souhaite réaliser l'extension de leur maison pour pouvoir agrandir la famille. A cette occasion, la maison sera réhabilitée pour mieux organiser le rez-de-chaussée étant très mal conçu et mal isolé. A cause de la petite taille de la parcelle et des règlements urbains, seule une surélévation est possible.

    Objectif
    _ La réhabilitation devra réorienter la maison vers le jardin et l'ensoleillement.
    _ L'extension s'intègrera à l'existant sans toucher à la façade sur rue qui est protégée.
    _ La famille devra vivre dans la maison pendant toute la durée des travaux.

    Projet
    Modifiant seulement la façade sur jardin, la couverture du toit arrière sera déposée pour laisser place à une extension en structure bois qui sera réalisée le plus simplement possible dans le prolongement des fermes en bois existantes. Les 3 chambres d'enfants, créées dans l'extension, profitent de la vue sur le jardin et des apports solaires. Étant situées coté jardin, elles sont isolées du bruit de la rue. En été, les ouvertures des chambres sont protégées du soleil par le débord de toiture.
    La réhabilitation déplace la salle de bain à l'étage, permettant d'avoir les fonctions nuit à l'étage et les pièces de vie au rez-de-chaussée. La cuisine est également déplacée pour créer deux grandes percées qui ouvriront désormais le séjour vers le jardin et l'ensoleillement. En été, la baie vitrée est protégée du soleil par le débord de l'extension.
    Pour limiter les vis à vis sur cette petite parcelle, des arbres feuillus sont plantés dans le jardin. Ces arbres ont également un rôle de brise soleil naturel pour créer de l'ombre en été tout en laissant passer le soleil d'hiver quand leurs feuilles tombent.
  • Neuf 
    2017
    (72 - Sarthe)
    72100 Le Mans
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Non communiqué
    Problématique : Comment réaliser une surélévation d'une maison mitoyenne sans modifier la façade sur rue étant protégée par les réglementations urbaines?
    Maître d’ouvrage : CAUE de la Sarthe.
    Condition : Concours " Les Petites Machines à Habiter", Saison 2014-2015.
    Programme : Réhabiliter une maison de ville et créer une surélévation.
    Site : Parcelle de 142 m² située en centre ville dans la commune du Mans.
    Surface : 59 m² habitable existant transformé en 103 m².
    Coût des travaux : 52 200 € TTC pour 35m² d'extension et 40 500 € TTC pour 68m² de réhabilitation.
    Calendrier : Étude réalisée en janvier 2015.

    Contexte
    Une jeune famille souhaite réaliser l'extension de leur maison pour pouvoir agrandir la famille. A cette occasion, la maison sera réhabilitée pour mieux organiser le rez-de-chaussée étant très mal conçu et mal isolé. A cause de la petite taille de la parcelle et des règlements urbains, seule une surélévation est possible.

    Objectif
    _ La réhabilitation devra réorienter la maison vers le jardin et l'ensoleillement.
    _ L'extension s'intègrera à l'existant sans toucher à la façade sur rue qui est protégée.
    _ La famille devra vivre dans la maison pendant toute la durée des travaux.

    Projet
    Modifiant seulement la façade sur jardin, la couverture du toit arrière sera déposée pour laisser place à une extension en structure bois qui sera réalisée le plus simplement possible dans le prolongement des fermes en bois existantes. Les 3 chambres d'enfants, créées dans l'extension, profitent de la vue sur le jardin et des apports solaires. Étant situées coté jardin, elles sont isolées du bruit de la rue. En été, les ouvertures des chambres sont protégées du soleil par le débord de toiture.
    La réhabilitation déplace la salle de bain à l'étage, permettant d'avoir les fonctions nuit à l'étage et les pièces de vie au rez-de-chaussée. La cuisine est également déplacée pour créer deux grandes percées qui ouvriront désormais le séjour vers le jardin et l'ensoleillement. En été, la baie vitrée est protégée du soleil par le débord de l'extension.
    Pour limiter les vis à vis sur cette petite parcelle, des arbres feuillus sont plantés dans le jardin. Ces arbres ont également un rôle de brise soleil naturel pour créer de l'ombre en été tout en laissant passer le soleil d'hiver quand leurs feuilles tombent.
  • Neuf 
    2017
    (72 - Sarthe)
    72100 Le Mans
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Non communiqué
    Problématique : Comment réaliser une surélévation d'une maison mitoyenne sans modifier la façade sur rue étant protégée par les réglementations urbaines?
    Maître d’ouvrage : CAUE de la Sarthe.
    Condition : Concours " Les Petites Machines à Habiter", Saison 2014-2015.
    Programme : Réhabiliter une maison de ville et créer une surélévation.
    Site : Parcelle de 142 m² située en centre ville dans la commune du Mans.
    Surface : 59 m² habitable existant transformé en 103 m².
    Coût des travaux : 52 200 € TTC pour 35m² d'extension et 40 500 € TTC pour 68m² de réhabilitation.
    Calendrier : Étude réalisée en janvier 2015.

    Contexte
    Une jeune famille souhaite réaliser l'extension de leur maison pour pouvoir agrandir la famille. A cette occasion, la maison sera réhabilitée pour mieux organiser le rez-de-chaussée étant très mal conçu et mal isolé. A cause de la petite taille de la parcelle et des règlements urbains, seule une surélévation est possible.

    Objectif
    _ La réhabilitation devra réorienter la maison vers le jardin et l'ensoleillement.
    _ L'extension s'intègrera à l'existant sans toucher à la façade sur rue qui est protégée.
    _ La famille devra vivre dans la maison pendant toute la durée des travaux.

    Projet
    Modifiant seulement la façade sur jardin, la couverture du toit arrière sera déposée pour laisser place à une extension en structure bois qui sera réalisée le plus simplement possible dans le prolongement des fermes en bois existantes. Les 3 chambres d'enfants, créées dans l'extension, profitent de la vue sur le jardin et des apports solaires. Étant situées coté jardin, elles sont isolées du bruit de la rue. En été, les ouvertures des chambres sont protégées du soleil par le débord de toiture.
    La réhabilitation déplace la salle de bain à l'étage, permettant d'avoir les fonctions nuit à l'étage et les pièces de vie au rez-de-chaussée. La cuisine est également déplacée pour créer deux grandes percées qui ouvriront désormais le séjour vers le jardin et l'ensoleillement. En été, la baie vitrée est protégée du soleil par le débord de l'extension.
    Pour limiter les vis à vis sur cette petite parcelle, des arbres feuillus sont plantés dans le jardin. Ces arbres ont également un rôle de brise soleil naturel pour créer de l'ombre en été tout en laissant passer le soleil d'hiver quand leurs feuilles tombent.
  • Neuf 
    2017
    (72 - Sarthe)
    72100 Le Mans
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Non communiqué
    Problématique : Comment réaliser une surélévation d'une maison mitoyenne sans modifier la façade sur rue étant protégée par les réglementations urbaines?
    Maître d’ouvrage : CAUE de la Sarthe.
    Condition : Concours " Les Petites Machines à Habiter", Saison 2014-2015.
    Programme : Réhabiliter une maison de ville et créer une surélévation.
    Site : Parcelle de 142 m² située en centre ville dans la commune du Mans.
    Surface : 59 m² habitable existant transformé en 103 m².
    Coût des travaux : 52 200 € TTC pour 35m² d'extension et 40 500 € TTC pour 68m² de réhabilitation.
    Calendrier : Étude réalisée en janvier 2015.

    Contexte
    Une jeune famille souhaite réaliser l'extension de leur maison pour pouvoir agrandir la famille. A cette occasion, la maison sera réhabilitée pour mieux organiser le rez-de-chaussée étant très mal conçu et mal isolé. A cause de la petite taille de la parcelle et des règlements urbains, seule une surélévation est possible.

    Objectif
    _ La réhabilitation devra réorienter la maison vers le jardin et l'ensoleillement.
    _ L'extension s'intègrera à l'existant sans toucher à la façade sur rue qui est protégée.
    _ La famille devra vivre dans la maison pendant toute la durée des travaux.

    Projet
    Modifiant seulement la façade sur jardin, la couverture du toit arrière sera déposée pour laisser place à une extension en structure bois qui sera réalisée le plus simplement possible dans le prolongement des fermes en bois existantes. Les 3 chambres d'enfants, créées dans l'extension, profitent de la vue sur le jardin et des apports solaires. Étant situées coté jardin, elles sont isolées du bruit de la rue. En été, les ouvertures des chambres sont protégées du soleil par le débord de toiture.
    La réhabilitation déplace la salle de bain à l'étage, permettant d'avoir les fonctions nuit à l'étage et les pièces de vie au rez-de-chaussée. La cuisine est également déplacée pour créer deux grandes percées qui ouvriront désormais le séjour vers le jardin et l'ensoleillement. En été, la baie vitrée est protégée du soleil par le débord de l'extension.
    Pour limiter les vis à vis sur cette petite parcelle, des arbres feuillus sont plantés dans le jardin. Ces arbres ont également un rôle de brise soleil naturel pour créer de l'ombre en été tout en laissant passer le soleil d'hiver quand leurs feuilles tombent.