ATELIER POTENTIEL, DAMIEN DESNOS ARCHITECTE

  • Neuf 
    Novembre 2013
    (999 - Étranger)
    Saint-Jean-de-Matha, QC J0K 2S0
    Canada
    Maître d’ouvrage :
    Non communiqué
    Problématique : Comment permettre à une maison d’être indépendante en énergie par des moyens économiques
    Maître d’ouvrage : Privé
    Programme : Concevoir une maison pour 2 couples avec enfants en intégrant des chambres d’hôtes.
    Site : Parcelle de 27 hectares en pleine forêt au bord d’un lac à St Jean de Matha au Canada.
    Surface : 450 m² de SHOB pour 300m² de surface habitable.
    BET et partenaires : Ingénieur structure bois, Vincent de Roussan
    Calendrier : Études de novembre 2008 à avril 2010. Chantier en auto-construction de juin 2010 à novembre 2013.


    Cette maison est située en pleine forêt à une heure de route au Nord de Montréal. La parcelle du propriétaire s’étend sur 27 hectares dont 7 hectares occupés par deux grands lacs. Cette maison est destinée à une famille et un couple accueillant des chambres d’hôtes. Le maître d’ouvrage souhaitait avoir une habitation entièrement autonome en énergie fabriquée en bois et réalisée en auto-construction.

    La réflexion du projet s’est orientée vers l’organisation des espaces intérieurs, l’omniprésence du paysage et l’autonomie énergétique.
    _ La hiérarchisation des espaces permet aux familles et aux hôtes de vivre ensemble, de se rencontrer, tout en gardant leur intimité. Un espace central, ouvert au rez-de-chaussée, reprend l’idée d’une place centrale au milieu de la maison où l’espace privé y est dissimulé par un jeu de circulation autour de cette pièce.
    _ Cette maison profite pleinement de la nature. Les vues sont orientées sur les plus beaux paysages, tandis que la lumière du soleil rentre dans un maximum de pièces. L’ensemble des pièces sont orientées en fonction de leur utilisation dans la journée pour accueillir le soleil du matin, du midi ou du soir.
    _ L’autonomie d’énergie a été mise en place par : une organisation des espaces en fonction de leur rapport à l’ensoleillement limitant les pertes d’énergie; la favorisation de production d’énergie par des système de baies vitrées, de serres et de mur accumulateur d’énergie solaire; la production de fraicheur en été par un toit végétal, des brises soleil et une ventilation naturelle; ainsi que la production d’énergie par les panneaux solaires pour l’eau chaude et l’électricité et par les foyers de masse.
    _ La forme rectangulaire sur 2 niveaux s’explique par la volonté d’économie de construction. Les surfaces de façades et de toiture sont limitées, permettant également de minimiser les déperditions de chaleur.
  • Neuf 
    Novembre 2013
    (999 - Étranger)
    Saint-Jean-de-Matha, QC J0K 2S0
    Canada
    Maître d’ouvrage :
    Non communiqué
    Problématique : Comment permettre à une maison d’être indépendante en énergie par des moyens économiques
    Maître d’ouvrage : Privé
    Programme : Concevoir une maison pour 2 couples avec enfants en intégrant des chambres d’hôtes.
    Site : Parcelle de 27 hectares en pleine forêt au bord d’un lac à St Jean de Matha au Canada.
    Surface : 450 m² de SHOB pour 300m² de surface habitable.
    BET et partenaires : Ingénieur structure bois, Vincent de Roussan
    Calendrier : Études de novembre 2008 à avril 2010. Chantier en auto-construction de juin 2010 à novembre 2013.


    Cette maison est située en pleine forêt à une heure de route au Nord de Montréal. La parcelle du propriétaire s’étend sur 27 hectares dont 7 hectares occupés par deux grands lacs. Cette maison est destinée à une famille et un couple accueillant des chambres d’hôtes. Le maître d’ouvrage souhaitait avoir une habitation entièrement autonome en énergie fabriquée en bois et réalisée en auto-construction.

    La réflexion du projet s’est orientée vers l’organisation des espaces intérieurs, l’omniprésence du paysage et l’autonomie énergétique.
    _ La hiérarchisation des espaces permet aux familles et aux hôtes de vivre ensemble, de se rencontrer, tout en gardant leur intimité. Un espace central, ouvert au rez-de-chaussée, reprend l’idée d’une place centrale au milieu de la maison où l’espace privé y est dissimulé par un jeu de circulation autour de cette pièce.
    _ Cette maison profite pleinement de la nature. Les vues sont orientées sur les plus beaux paysages, tandis que la lumière du soleil rentre dans un maximum de pièces. L’ensemble des pièces sont orientées en fonction de leur utilisation dans la journée pour accueillir le soleil du matin, du midi ou du soir.
    _ L’autonomie d’énergie a été mise en place par : une organisation des espaces en fonction de leur rapport à l’ensoleillement limitant les pertes d’énergie; la favorisation de production d’énergie par des système de baies vitrées, de serres et de mur accumulateur d’énergie solaire; la production de fraicheur en été par un toit végétal, des brises soleil et une ventilation naturelle; ainsi que la production d’énergie par les panneaux solaires pour l’eau chaude et l’électricité et par les foyers de masse.
    _ La forme rectangulaire sur 2 niveaux s’explique par la volonté d’économie de construction. Les surfaces de façades et de toiture sont limitées, permettant également de minimiser les déperditions de chaleur.
  • Neuf 
    Novembre 2013
    (999 - Étranger)
    Saint-Jean-de-Matha, QC J0K 2S0
    Canada
    Maître d’ouvrage :
    Non communiqué
    Problématique : Comment permettre à une maison d’être indépendante en énergie par des moyens économiques
    Maître d’ouvrage : Privé
    Programme : Concevoir une maison pour 2 couples avec enfants en intégrant des chambres d’hôtes.
    Site : Parcelle de 27 hectares en pleine forêt au bord d’un lac à St Jean de Matha au Canada.
    Surface : 450 m² de SHOB pour 300m² de surface habitable.
    BET et partenaires : Ingénieur structure bois, Vincent de Roussan
    Calendrier : Études de novembre 2008 à avril 2010. Chantier en auto-construction de juin 2010 à novembre 2013.


    Cette maison est située en pleine forêt à une heure de route au Nord de Montréal. La parcelle du propriétaire s’étend sur 27 hectares dont 7 hectares occupés par deux grands lacs. Cette maison est destinée à une famille et un couple accueillant des chambres d’hôtes. Le maître d’ouvrage souhaitait avoir une habitation entièrement autonome en énergie fabriquée en bois et réalisée en auto-construction.

    La réflexion du projet s’est orientée vers l’organisation des espaces intérieurs, l’omniprésence du paysage et l’autonomie énergétique.
    _ La hiérarchisation des espaces permet aux familles et aux hôtes de vivre ensemble, de se rencontrer, tout en gardant leur intimité. Un espace central, ouvert au rez-de-chaussée, reprend l’idée d’une place centrale au milieu de la maison où l’espace privé y est dissimulé par un jeu de circulation autour de cette pièce.
    _ Cette maison profite pleinement de la nature. Les vues sont orientées sur les plus beaux paysages, tandis que la lumière du soleil rentre dans un maximum de pièces. L’ensemble des pièces sont orientées en fonction de leur utilisation dans la journée pour accueillir le soleil du matin, du midi ou du soir.
    _ L’autonomie d’énergie a été mise en place par : une organisation des espaces en fonction de leur rapport à l’ensoleillement limitant les pertes d’énergie; la favorisation de production d’énergie par des système de baies vitrées, de serres et de mur accumulateur d’énergie solaire; la production de fraicheur en été par un toit végétal, des brises soleil et une ventilation naturelle; ainsi que la production d’énergie par les panneaux solaires pour l’eau chaude et l’électricité et par les foyers de masse.
    _ La forme rectangulaire sur 2 niveaux s’explique par la volonté d’économie de construction. Les surfaces de façades et de toiture sont limitées, permettant également de minimiser les déperditions de chaleur.
  • Neuf 
    Novembre 2013
    (999 - Étranger)
    Saint-Jean-de-Matha, QC J0K 2S0
    Canada
    Maître d’ouvrage :
    Non communiqué
    Problématique : Comment permettre à une maison d’être indépendante en énergie par des moyens économiques
    Maître d’ouvrage : Privé
    Programme : Concevoir une maison pour 2 couples avec enfants en intégrant des chambres d’hôtes.
    Site : Parcelle de 27 hectares en pleine forêt au bord d’un lac à St Jean de Matha au Canada.
    Surface : 450 m² de SHOB pour 300m² de surface habitable.
    BET et partenaires : Ingénieur structure bois, Vincent de Roussan
    Calendrier : Études de novembre 2008 à avril 2010. Chantier en auto-construction de juin 2010 à novembre 2013.


    Cette maison est située en pleine forêt à une heure de route au Nord de Montréal. La parcelle du propriétaire s’étend sur 27 hectares dont 7 hectares occupés par deux grands lacs. Cette maison est destinée à une famille et un couple accueillant des chambres d’hôtes. Le maître d’ouvrage souhaitait avoir une habitation entièrement autonome en énergie fabriquée en bois et réalisée en auto-construction.

    La réflexion du projet s’est orientée vers l’organisation des espaces intérieurs, l’omniprésence du paysage et l’autonomie énergétique.
    _ La hiérarchisation des espaces permet aux familles et aux hôtes de vivre ensemble, de se rencontrer, tout en gardant leur intimité. Un espace central, ouvert au rez-de-chaussée, reprend l’idée d’une place centrale au milieu de la maison où l’espace privé y est dissimulé par un jeu de circulation autour de cette pièce.
    _ Cette maison profite pleinement de la nature. Les vues sont orientées sur les plus beaux paysages, tandis que la lumière du soleil rentre dans un maximum de pièces. L’ensemble des pièces sont orientées en fonction de leur utilisation dans la journée pour accueillir le soleil du matin, du midi ou du soir.
    _ L’autonomie d’énergie a été mise en place par : une organisation des espaces en fonction de leur rapport à l’ensoleillement limitant les pertes d’énergie; la favorisation de production d’énergie par des système de baies vitrées, de serres et de mur accumulateur d’énergie solaire; la production de fraicheur en été par un toit végétal, des brises soleil et une ventilation naturelle; ainsi que la production d’énergie par les panneaux solaires pour l’eau chaude et l’électricité et par les foyers de masse.
    _ La forme rectangulaire sur 2 niveaux s’explique par la volonté d’économie de construction. Les surfaces de façades et de toiture sont limitées, permettant également de minimiser les déperditions de chaleur.
  • Neuf 
    Novembre 2013
    (999 - Étranger)
    Saint-Jean-de-Matha, QC J0K 2S0
    Canada
    Maître d’ouvrage :
    Non communiqué
    Problématique : Comment permettre à une maison d’être indépendante en énergie par des moyens économiques
    Maître d’ouvrage : Privé
    Programme : Concevoir une maison pour 2 couples avec enfants en intégrant des chambres d’hôtes.
    Site : Parcelle de 27 hectares en pleine forêt au bord d’un lac à St Jean de Matha au Canada.
    Surface : 450 m² de SHOB pour 300m² de surface habitable.
    BET et partenaires : Ingénieur structure bois, Vincent de Roussan
    Calendrier : Études de novembre 2008 à avril 2010. Chantier en auto-construction de juin 2010 à novembre 2013.


    Cette maison est située en pleine forêt à une heure de route au Nord de Montréal. La parcelle du propriétaire s’étend sur 27 hectares dont 7 hectares occupés par deux grands lacs. Cette maison est destinée à une famille et un couple accueillant des chambres d’hôtes. Le maître d’ouvrage souhaitait avoir une habitation entièrement autonome en énergie fabriquée en bois et réalisée en auto-construction.

    La réflexion du projet s’est orientée vers l’organisation des espaces intérieurs, l’omniprésence du paysage et l’autonomie énergétique.
    _ La hiérarchisation des espaces permet aux familles et aux hôtes de vivre ensemble, de se rencontrer, tout en gardant leur intimité. Un espace central, ouvert au rez-de-chaussée, reprend l’idée d’une place centrale au milieu de la maison où l’espace privé y est dissimulé par un jeu de circulation autour de cette pièce.
    _ Cette maison profite pleinement de la nature. Les vues sont orientées sur les plus beaux paysages, tandis que la lumière du soleil rentre dans un maximum de pièces. L’ensemble des pièces sont orientées en fonction de leur utilisation dans la journée pour accueillir le soleil du matin, du midi ou du soir.
    _ L’autonomie d’énergie a été mise en place par : une organisation des espaces en fonction de leur rapport à l’ensoleillement limitant les pertes d’énergie; la favorisation de production d’énergie par des système de baies vitrées, de serres et de mur accumulateur d’énergie solaire; la production de fraicheur en été par un toit végétal, des brises soleil et une ventilation naturelle; ainsi que la production d’énergie par les panneaux solaires pour l’eau chaude et l’électricité et par les foyers de masse.
    _ La forme rectangulaire sur 2 niveaux s’explique par la volonté d’économie de construction. Les surfaces de façades et de toiture sont limitées, permettant également de minimiser les déperditions de chaleur.
  • Neuf 
    Novembre 2013
    (999 - Étranger)
    Saint-Jean-de-Matha, QC J0K 2S0
    Canada
    Maître d’ouvrage :
    Non communiqué
    Problématique : Comment permettre à une maison d’être indépendante en énergie par des moyens économiques
    Maître d’ouvrage : Privé
    Programme : Concevoir une maison pour 2 couples avec enfants en intégrant des chambres d’hôtes.
    Site : Parcelle de 27 hectares en pleine forêt au bord d’un lac à St Jean de Matha au Canada.
    Surface : 450 m² de SHOB pour 300m² de surface habitable.
    BET et partenaires : Ingénieur structure bois, Vincent de Roussan
    Calendrier : Études de novembre 2008 à avril 2010. Chantier en auto-construction de juin 2010 à novembre 2013.


    Cette maison est située en pleine forêt à une heure de route au Nord de Montréal. La parcelle du propriétaire s’étend sur 27 hectares dont 7 hectares occupés par deux grands lacs. Cette maison est destinée à une famille et un couple accueillant des chambres d’hôtes. Le maître d’ouvrage souhaitait avoir une habitation entièrement autonome en énergie fabriquée en bois et réalisée en auto-construction.

    La réflexion du projet s’est orientée vers l’organisation des espaces intérieurs, l’omniprésence du paysage et l’autonomie énergétique.
    _ La hiérarchisation des espaces permet aux familles et aux hôtes de vivre ensemble, de se rencontrer, tout en gardant leur intimité. Un espace central, ouvert au rez-de-chaussée, reprend l’idée d’une place centrale au milieu de la maison où l’espace privé y est dissimulé par un jeu de circulation autour de cette pièce.
    _ Cette maison profite pleinement de la nature. Les vues sont orientées sur les plus beaux paysages, tandis que la lumière du soleil rentre dans un maximum de pièces. L’ensemble des pièces sont orientées en fonction de leur utilisation dans la journée pour accueillir le soleil du matin, du midi ou du soir.
    _ L’autonomie d’énergie a été mise en place par : une organisation des espaces en fonction de leur rapport à l’ensoleillement limitant les pertes d’énergie; la favorisation de production d’énergie par des système de baies vitrées, de serres et de mur accumulateur d’énergie solaire; la production de fraicheur en été par un toit végétal, des brises soleil et une ventilation naturelle; ainsi que la production d’énergie par les panneaux solaires pour l’eau chaude et l’électricité et par les foyers de masse.
    _ La forme rectangulaire sur 2 niveaux s’explique par la volonté d’économie de construction. Les surfaces de façades et de toiture sont limitées, permettant également de minimiser les déperditions de chaleur.
  • Neuf 
    Novembre 2013
    (999 - Étranger)
    Saint-Jean-de-Matha, QC J0K 2S0
    Canada
    Maître d’ouvrage :
    Non communiqué
    Problématique : Comment permettre à une maison d’être indépendante en énergie par des moyens économiques
    Maître d’ouvrage : Privé
    Programme : Concevoir une maison pour 2 couples avec enfants en intégrant des chambres d’hôtes.
    Site : Parcelle de 27 hectares en pleine forêt au bord d’un lac à St Jean de Matha au Canada.
    Surface : 450 m² de SHOB pour 300m² de surface habitable.
    BET et partenaires : Ingénieur structure bois, Vincent de Roussan
    Calendrier : Études de novembre 2008 à avril 2010. Chantier en auto-construction de juin 2010 à novembre 2013.


    Cette maison est située en pleine forêt à une heure de route au Nord de Montréal. La parcelle du propriétaire s’étend sur 27 hectares dont 7 hectares occupés par deux grands lacs. Cette maison est destinée à une famille et un couple accueillant des chambres d’hôtes. Le maître d’ouvrage souhaitait avoir une habitation entièrement autonome en énergie fabriquée en bois et réalisée en auto-construction.

    La réflexion du projet s’est orientée vers l’organisation des espaces intérieurs, l’omniprésence du paysage et l’autonomie énergétique.
    _ La hiérarchisation des espaces permet aux familles et aux hôtes de vivre ensemble, de se rencontrer, tout en gardant leur intimité. Un espace central, ouvert au rez-de-chaussée, reprend l’idée d’une place centrale au milieu de la maison où l’espace privé y est dissimulé par un jeu de circulation autour de cette pièce.
    _ Cette maison profite pleinement de la nature. Les vues sont orientées sur les plus beaux paysages, tandis que la lumière du soleil rentre dans un maximum de pièces. L’ensemble des pièces sont orientées en fonction de leur utilisation dans la journée pour accueillir le soleil du matin, du midi ou du soir.
    _ L’autonomie d’énergie a été mise en place par : une organisation des espaces en fonction de leur rapport à l’ensoleillement limitant les pertes d’énergie; la favorisation de production d’énergie par des système de baies vitrées, de serres et de mur accumulateur d’énergie solaire; la production de fraicheur en été par un toit végétal, des brises soleil et une ventilation naturelle; ainsi que la production d’énergie par les panneaux solaires pour l’eau chaude et l’électricité et par les foyers de masse.
    _ La forme rectangulaire sur 2 niveaux s’explique par la volonté d’économie de construction. Les surfaces de façades et de toiture sont limitées, permettant également de minimiser les déperditions de chaleur.
  • Neuf 
    Novembre 2013
    (999 - Étranger)
    Saint-Jean-de-Matha, QC J0K 2S0
    Canada
    Maître d’ouvrage :
    Non communiqué
    Problématique : Comment permettre à une maison d’être indépendante en énergie par des moyens économiques
    Maître d’ouvrage : Privé
    Programme : Concevoir une maison pour 2 couples avec enfants en intégrant des chambres d’hôtes.
    Site : Parcelle de 27 hectares en pleine forêt au bord d’un lac à St Jean de Matha au Canada.
    Surface : 450 m² de SHOB pour 300m² de surface habitable.
    BET et partenaires : Ingénieur structure bois, Vincent de Roussan
    Calendrier : Études de novembre 2008 à avril 2010. Chantier en auto-construction de juin 2010 à novembre 2013.


    Cette maison est située en pleine forêt à une heure de route au Nord de Montréal. La parcelle du propriétaire s’étend sur 27 hectares dont 7 hectares occupés par deux grands lacs. Cette maison est destinée à une famille et un couple accueillant des chambres d’hôtes. Le maître d’ouvrage souhaitait avoir une habitation entièrement autonome en énergie fabriquée en bois et réalisée en auto-construction.

    La réflexion du projet s’est orientée vers l’organisation des espaces intérieurs, l’omniprésence du paysage et l’autonomie énergétique.
    _ La hiérarchisation des espaces permet aux familles et aux hôtes de vivre ensemble, de se rencontrer, tout en gardant leur intimité. Un espace central, ouvert au rez-de-chaussée, reprend l’idée d’une place centrale au milieu de la maison où l’espace privé y est dissimulé par un jeu de circulation autour de cette pièce.
    _ Cette maison profite pleinement de la nature. Les vues sont orientées sur les plus beaux paysages, tandis que la lumière du soleil rentre dans un maximum de pièces. L’ensemble des pièces sont orientées en fonction de leur utilisation dans la journée pour accueillir le soleil du matin, du midi ou du soir.
    _ L’autonomie d’énergie a été mise en place par : une organisation des espaces en fonction de leur rapport à l’ensoleillement limitant les pertes d’énergie; la favorisation de production d’énergie par des système de baies vitrées, de serres et de mur accumulateur d’énergie solaire; la production de fraicheur en été par un toit végétal, des brises soleil et une ventilation naturelle; ainsi que la production d’énergie par les panneaux solaires pour l’eau chaude et l’électricité et par les foyers de masse.
    _ La forme rectangulaire sur 2 niveaux s’explique par la volonté d’économie de construction. Les surfaces de façades et de toiture sont limitées, permettant également de minimiser les déperditions de chaleur.