ATELIER PLEXUS ARCHITECTES

  • • Date de livraison :2013
    • Ville :TIGNES
    • Département : SAVOIE
    • Maitre d'ouvrage : MGM
    • SHON : 25000 m²
    • Nature de la mission : Base + conception générale du plan masse

    Le projet de réaménagement des Boisses intervient suite à la décision du Conseil General de la Savoie, en partenariat avec la Commune de Tignes, de réaliser la déviation de la RD87 qui permet l’unique accès vers Tignes 2100 et qui traverse le hameau des Boisses.

    Ce plateau bas du hameau des Boisses est en fait l’héritage en grande partie des constructions ayant servi à EDF lors de la construction du barrage hydroélectrique de Tignes, pour héberger les nombreux ouvriers sur ce site des 1950.

    Depuis, plusieurs bâtiments résidentiels ont été construits notamment autour de l’église Saint jacques de Tignes, déplacées de l’ancien village de Tignes noyé sous les eaux du barrage du Chevril.
    INTENTION ET DESCRIPTIF DU PROJET
    Le plan de masse a été élaboré selon un concept qui a pour ambition de créer un éco-village qui soit une référence écologique pour les résidences de tourisme en montagne.
    La première intention a été de sortir les véhicules motorisés de la résidence de tourisme avec la création de mails piétons distincts. Pour y parvenir la déviation de la route communale au Nord de l’église s’est imposée.
    Cette restructuration du réseau viaire a permis de répartir sous les parties construites des stationnements couverts tout en laissant les rez de chaussée à l’usage exclusif des piétons.
    Les axes piétons du projet se définissent selon deux grandes lignes directrices :
    L’une Sud-est /Nord-ouest et l’autre Nord/Sud passant par le bâtiment historique du secteur des Boisses à savoir l’église. Selon ces deux lignes, le plan de masse s’est développé en plusieurs secteurs particuliers.
    ARCHITECTURE ET DISPOSITION
    L’architecture de cette résidence se veut avant tout comme une réalisation contemporaine mais il nous a semblé indispensable de conserver le lien avec l’habitat traditionnel. Notre étude s’est porté sur le fractionnement en petits éléments des niveaux supérieurs afin de générer des volumes simples à deux pans. Ces éléments se démarquent par une succession de volumes horizontaux contemporains qui sont des portes neige en toiture terrasse.
    Cette intention se retrouve dans le choix des matériaux, avec des volumes séjour très vitrés et des coins dédiés aux chambres avec des parements massifs en pierre. Cette interposition des matériaux lie ainsi de manière élégante l’architecture traditionnelle de tarentaise et la légèreté d’une architecture plus contemporaine.

    Tous les matériaux du projet sont choisis pour répondre aux préoccupations environnementales et de confort de notre époque. C’est la raison pour laquelle toutes les structures (murs de refends et dalle) seront en maçonnerie. En effet pour les périodes de fortes occupations les constructions en maçonneries possèdent un bon potentiel acoustique et peuvent être couplées à un chauffage basse température encastré dans les dalles. (Utilisation de l’inertie thermique des matériaux)
    Les façades seront isolées par l’extérieur, ce qui permettra de limiter au mieux les ponts thermiques. Les dimensions des baies ont été optimisées pour la conformité avec la réglementation thermique en vigueur.

  • • Date de livraison :2013
    • Ville :TIGNES
    • Département : SAVOIE
    • Maitre d'ouvrage : MGM
    • SHON : 25000 m²
    • Nature de la mission : Base + conception générale du plan masse

    Le projet de réaménagement des Boisses intervient suite à la décision du Conseil General de la Savoie, en partenariat avec la Commune de Tignes, de réaliser la déviation de la RD87 qui permet l’unique accès vers Tignes 2100 et qui traverse le hameau des Boisses.

    Ce plateau bas du hameau des Boisses est en fait l’héritage en grande partie des constructions ayant servi à EDF lors de la construction du barrage hydroélectrique de Tignes, pour héberger les nombreux ouvriers sur ce site des 1950.

    Depuis, plusieurs bâtiments résidentiels ont été construits notamment autour de l’église Saint jacques de Tignes, déplacées de l’ancien village de Tignes noyé sous les eaux du barrage du Chevril.
    INTENTION ET DESCRIPTIF DU PROJET
    Le plan de masse a été élaboré selon un concept qui a pour ambition de créer un éco-village qui soit une référence écologique pour les résidences de tourisme en montagne.
    La première intention a été de sortir les véhicules motorisés de la résidence de tourisme avec la création de mails piétons distincts. Pour y parvenir la déviation de la route communale au Nord de l’église s’est imposée.
    Cette restructuration du réseau viaire a permis de répartir sous les parties construites des stationnements couverts tout en laissant les rez de chaussée à l’usage exclusif des piétons.
    Les axes piétons du projet se définissent selon deux grandes lignes directrices :
    L’une Sud-est /Nord-ouest et l’autre Nord/Sud passant par le bâtiment historique du secteur des Boisses à savoir l’église. Selon ces deux lignes, le plan de masse s’est développé en plusieurs secteurs particuliers.
    ARCHITECTURE ET DISPOSITION
    L’architecture de cette résidence se veut avant tout comme une réalisation contemporaine mais il nous a semblé indispensable de conserver le lien avec l’habitat traditionnel. Notre étude s’est porté sur le fractionnement en petits éléments des niveaux supérieurs afin de générer des volumes simples à deux pans. Ces éléments se démarquent par une succession de volumes horizontaux contemporains qui sont des portes neige en toiture terrasse.
    Cette intention se retrouve dans le choix des matériaux, avec des volumes séjour très vitrés et des coins dédiés aux chambres avec des parements massifs en pierre. Cette interposition des matériaux lie ainsi de manière élégante l’architecture traditionnelle de tarentaise et la légèreté d’une architecture plus contemporaine.

    Tous les matériaux du projet sont choisis pour répondre aux préoccupations environnementales et de confort de notre époque. C’est la raison pour laquelle toutes les structures (murs de refends et dalle) seront en maçonnerie. En effet pour les périodes de fortes occupations les constructions en maçonneries possèdent un bon potentiel acoustique et peuvent être couplées à un chauffage basse température encastré dans les dalles. (Utilisation de l’inertie thermique des matériaux)
    Les façades seront isolées par l’extérieur, ce qui permettra de limiter au mieux les ponts thermiques. Les dimensions des baies ont été optimisées pour la conformité avec la réglementation thermique en vigueur.

  • • Date de livraison :2013
    • Ville :TIGNES
    • Département : SAVOIE
    • Maitre d'ouvrage : MGM
    • SHON : 25000 m²
    • Nature de la mission : Base + conception générale du plan masse

    Le projet de réaménagement des Boisses intervient suite à la décision du Conseil General de la Savoie, en partenariat avec la Commune de Tignes, de réaliser la déviation de la RD87 qui permet l’unique accès vers Tignes 2100 et qui traverse le hameau des Boisses.

    Ce plateau bas du hameau des Boisses est en fait l’héritage en grande partie des constructions ayant servi à EDF lors de la construction du barrage hydroélectrique de Tignes, pour héberger les nombreux ouvriers sur ce site des 1950.

    Depuis, plusieurs bâtiments résidentiels ont été construits notamment autour de l’église Saint jacques de Tignes, déplacées de l’ancien village de Tignes noyé sous les eaux du barrage du Chevril.
    INTENTION ET DESCRIPTIF DU PROJET
    Le plan de masse a été élaboré selon un concept qui a pour ambition de créer un éco-village qui soit une référence écologique pour les résidences de tourisme en montagne.
    La première intention a été de sortir les véhicules motorisés de la résidence de tourisme avec la création de mails piétons distincts. Pour y parvenir la déviation de la route communale au Nord de l’église s’est imposée.
    Cette restructuration du réseau viaire a permis de répartir sous les parties construites des stationnements couverts tout en laissant les rez de chaussée à l’usage exclusif des piétons.
    Les axes piétons du projet se définissent selon deux grandes lignes directrices :
    L’une Sud-est /Nord-ouest et l’autre Nord/Sud passant par le bâtiment historique du secteur des Boisses à savoir l’église. Selon ces deux lignes, le plan de masse s’est développé en plusieurs secteurs particuliers.
    ARCHITECTURE ET DISPOSITION
    L’architecture de cette résidence se veut avant tout comme une réalisation contemporaine mais il nous a semblé indispensable de conserver le lien avec l’habitat traditionnel. Notre étude s’est porté sur le fractionnement en petits éléments des niveaux supérieurs afin de générer des volumes simples à deux pans. Ces éléments se démarquent par une succession de volumes horizontaux contemporains qui sont des portes neige en toiture terrasse.
    Cette intention se retrouve dans le choix des matériaux, avec des volumes séjour très vitrés et des coins dédiés aux chambres avec des parements massifs en pierre. Cette interposition des matériaux lie ainsi de manière élégante l’architecture traditionnelle de tarentaise et la légèreté d’une architecture plus contemporaine.

    Tous les matériaux du projet sont choisis pour répondre aux préoccupations environnementales et de confort de notre époque. C’est la raison pour laquelle toutes les structures (murs de refends et dalle) seront en maçonnerie. En effet pour les périodes de fortes occupations les constructions en maçonneries possèdent un bon potentiel acoustique et peuvent être couplées à un chauffage basse température encastré dans les dalles. (Utilisation de l’inertie thermique des matériaux)
    Les façades seront isolées par l’extérieur, ce qui permettra de limiter au mieux les ponts thermiques. Les dimensions des baies ont été optimisées pour la conformité avec la réglementation thermique en vigueur.

  • • Date de livraison :2013
    • Ville :TIGNES
    • Département : SAVOIE
    • Maitre d'ouvrage : MGM
    • SHON : 25000 m²
    • Nature de la mission : Base + conception générale du plan masse

    Le projet de réaménagement des Boisses intervient suite à la décision du Conseil General de la Savoie, en partenariat avec la Commune de Tignes, de réaliser la déviation de la RD87 qui permet l’unique accès vers Tignes 2100 et qui traverse le hameau des Boisses.

    Ce plateau bas du hameau des Boisses est en fait l’héritage en grande partie des constructions ayant servi à EDF lors de la construction du barrage hydroélectrique de Tignes, pour héberger les nombreux ouvriers sur ce site des 1950.

    Depuis, plusieurs bâtiments résidentiels ont été construits notamment autour de l’église Saint jacques de Tignes, déplacées de l’ancien village de Tignes noyé sous les eaux du barrage du Chevril.
    INTENTION ET DESCRIPTIF DU PROJET
    Le plan de masse a été élaboré selon un concept qui a pour ambition de créer un éco-village qui soit une référence écologique pour les résidences de tourisme en montagne.
    La première intention a été de sortir les véhicules motorisés de la résidence de tourisme avec la création de mails piétons distincts. Pour y parvenir la déviation de la route communale au Nord de l’église s’est imposée.
    Cette restructuration du réseau viaire a permis de répartir sous les parties construites des stationnements couverts tout en laissant les rez de chaussée à l’usage exclusif des piétons.
    Les axes piétons du projet se définissent selon deux grandes lignes directrices :
    L’une Sud-est /Nord-ouest et l’autre Nord/Sud passant par le bâtiment historique du secteur des Boisses à savoir l’église. Selon ces deux lignes, le plan de masse s’est développé en plusieurs secteurs particuliers.
    ARCHITECTURE ET DISPOSITION
    L’architecture de cette résidence se veut avant tout comme une réalisation contemporaine mais il nous a semblé indispensable de conserver le lien avec l’habitat traditionnel. Notre étude s’est porté sur le fractionnement en petits éléments des niveaux supérieurs afin de générer des volumes simples à deux pans. Ces éléments se démarquent par une succession de volumes horizontaux contemporains qui sont des portes neige en toiture terrasse.
    Cette intention se retrouve dans le choix des matériaux, avec des volumes séjour très vitrés et des coins dédiés aux chambres avec des parements massifs en pierre. Cette interposition des matériaux lie ainsi de manière élégante l’architecture traditionnelle de tarentaise et la légèreté d’une architecture plus contemporaine.

    Tous les matériaux du projet sont choisis pour répondre aux préoccupations environnementales et de confort de notre époque. C’est la raison pour laquelle toutes les structures (murs de refends et dalle) seront en maçonnerie. En effet pour les périodes de fortes occupations les constructions en maçonneries possèdent un bon potentiel acoustique et peuvent être couplées à un chauffage basse température encastré dans les dalles. (Utilisation de l’inertie thermique des matériaux)
    Les façades seront isolées par l’extérieur, ce qui permettra de limiter au mieux les ponts thermiques. Les dimensions des baies ont été optimisées pour la conformité avec la réglementation thermique en vigueur.

  • • Date de livraison :2013
    • Ville :TIGNES
    • Département : SAVOIE
    • Maitre d'ouvrage : MGM
    • SHON : 25000 m²
    • Nature de la mission : Base + conception générale du plan masse

    Le projet de réaménagement des Boisses intervient suite à la décision du Conseil General de la Savoie, en partenariat avec la Commune de Tignes, de réaliser la déviation de la RD87 qui permet l’unique accès vers Tignes 2100 et qui traverse le hameau des Boisses.

    Ce plateau bas du hameau des Boisses est en fait l’héritage en grande partie des constructions ayant servi à EDF lors de la construction du barrage hydroélectrique de Tignes, pour héberger les nombreux ouvriers sur ce site des 1950.

    Depuis, plusieurs bâtiments résidentiels ont été construits notamment autour de l’église Saint jacques de Tignes, déplacées de l’ancien village de Tignes noyé sous les eaux du barrage du Chevril.
    INTENTION ET DESCRIPTIF DU PROJET
    Le plan de masse a été élaboré selon un concept qui a pour ambition de créer un éco-village qui soit une référence écologique pour les résidences de tourisme en montagne.
    La première intention a été de sortir les véhicules motorisés de la résidence de tourisme avec la création de mails piétons distincts. Pour y parvenir la déviation de la route communale au Nord de l’église s’est imposée.
    Cette restructuration du réseau viaire a permis de répartir sous les parties construites des stationnements couverts tout en laissant les rez de chaussée à l’usage exclusif des piétons.
    Les axes piétons du projet se définissent selon deux grandes lignes directrices :
    L’une Sud-est /Nord-ouest et l’autre Nord/Sud passant par le bâtiment historique du secteur des Boisses à savoir l’église. Selon ces deux lignes, le plan de masse s’est développé en plusieurs secteurs particuliers.
    ARCHITECTURE ET DISPOSITION
    L’architecture de cette résidence se veut avant tout comme une réalisation contemporaine mais il nous a semblé indispensable de conserver le lien avec l’habitat traditionnel. Notre étude s’est porté sur le fractionnement en petits éléments des niveaux supérieurs afin de générer des volumes simples à deux pans. Ces éléments se démarquent par une succession de volumes horizontaux contemporains qui sont des portes neige en toiture terrasse.
    Cette intention se retrouve dans le choix des matériaux, avec des volumes séjour très vitrés et des coins dédiés aux chambres avec des parements massifs en pierre. Cette interposition des matériaux lie ainsi de manière élégante l’architecture traditionnelle de tarentaise et la légèreté d’une architecture plus contemporaine.

    Tous les matériaux du projet sont choisis pour répondre aux préoccupations environnementales et de confort de notre époque. C’est la raison pour laquelle toutes les structures (murs de refends et dalle) seront en maçonnerie. En effet pour les périodes de fortes occupations les constructions en maçonneries possèdent un bon potentiel acoustique et peuvent être couplées à un chauffage basse température encastré dans les dalles. (Utilisation de l’inertie thermique des matériaux)
    Les façades seront isolées par l’extérieur, ce qui permettra de limiter au mieux les ponts thermiques. Les dimensions des baies ont été optimisées pour la conformité avec la réglementation thermique en vigueur.