Logements intermédiaires abordables de demain

  • Maquette numérique qui montre une vue tridimensionnelle sur l'ensemble des logements intermédiaires
    Vue extérieur d'empreinte du projet
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs
  • Maquette numérique qui montre une vue tridimensionnelle sur l'ensemble des logements intermédiaires
    Vue extérieur d'empreinte du projet
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs
  • Maquette numérique qui montre une vue tridimensionnelle sur l'ensemble des logements intermédiaires
    Vue extérieur d'empreinte du projet
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs
  • Maquette numérique qui montre une vue tridimensionnelle sur l'ensemble des logements intermédiaires
    Vue extérieur d'empreinte du projet
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs
  • Maquette numérique qui montre une vue tridimensionnelle sur l'ensemble des logements intermédiaires
    Vue extérieur d'empreinte du projet
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs
  • Maquette numérique qui montre une vue tridimensionnelle sur l'ensemble des logements intermédiaires
    Vue extérieur d'empreinte du projet
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs
  • Maquette numérique qui montre une vue tridimensionnelle sur l'ensemble des logements intermédiaires
    Vue extérieur d'empreinte du projet
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs
  • Maquette numérique
    Vue intérieur d'empreinte du projet
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs
  • Maquette numérique
    Vue intérieur d'empreinte du projet
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs
  • Maquette numérique
    Vue intérieur d'empreinte du projet
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs
  • Concepte
    Concepte
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs
  • Concepte
    Concepte
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs
  • Emplaçement
    Emplaçement
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs
  • Riz de chaussèe
    Riz de chaussèe
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs
  • 1ère plan et 2ème plan
    1ère plan et 2ème plan
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs
  • Elevations
    Elevations
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs
  • Coupe
    Coupe
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs
  • Coupe
    Coupe
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs
  • Détails constructifs
    Détails constructifs
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs
  • Bloc1
    Bloc1
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs
  • Bloc2
    Bloc2
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs
  • Bloc3
    Bloc3
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs
  • Bloc4
    Bloc4
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs
  • Bloc5
    Bloc5
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs
  • Etudes
    Etudes
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs
  • Etudes
    Etudes
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs
  • Etudes
    Etudes
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs
  • Etudes
    Etudes
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Concept Le coût de construction: La surface de chantier envisagé est environ 8,500m² dont 45% de surfaces sont dédiées aux surfaces de plancher pour logements intermédiaires planifiés. Chaque logement possède une ensemble des chambres pour vivre avec surfaces de plancher comprises entre 166 et 210m² qui se mesurent en compte prise de 170m²,une surface fréquemment ciblée à la maison individuelle typique. RT 2012 est obligatoirement appliquée au projet et permet d'ajouter surcoût à celui de construction. Ceci contribuera à la planification de bâtiments écologiques de base consommation avec le défi raisonnable. L’intégration dans le contexte urbain et la biodiversité: Le projet planifié se situera dans Besançon, une ville nommé comme la ville verte avec bâtiments traditionnels avec les toits inclinés rouges et les contemporains qui révitalisent le quartier avec la valeur culturelle. Emplacement des logements intermédiaires planifiés sont colloqués autour de les voies observant tout à fait une règle de la urbanisation dans la tissu urbain du contexte. La grande part dédiée aux vertes dedans le chantier contribuera aux voisins et renforcera la biodiversité d'arée ensemble avec les visages et fonctions écologiques de bois sur les points aussi bien de couleurs changeant et saisonnieres comme de stockage de charbonne. Dedans le chantier,rapports des voisins verticaux et horizontaux sont bien pris en compte de la manière à ce que tous les logements superposés soient planifiés de ne pas susciter la hostilité sur la promiscuité et de donner la circulation intime et l'accessibilité bien connectée sans conflits des usagers différents. EX. Terrasse au-dessus garages de voitures ne sont que vues par habitants qui y appartiennent Les murs extérieurs en face de ces terrasses sont dotés de fenêtres en haut avec un contrôle de vues que ne permet que la pénétration du soleil et l'air. La place de la voiture et des modes doux: La place de voiture est planifiée dans deux formes, une comme garé aux blocs et autre comme stationnement regroupé. La première solution va avec logements accolés et essaye de donner un modèle nouveau et frais à la situation conventionnelle dans laquelle, garages individuels en cage ou boîte sont situés devant ou derrière de la maison que l'on conçoit casser l'environnement visuel. La dernière solution essaye de situer le stationnement avec la distance moins lointaine de tous les logements. Ces places sont catégorisées comme espaces privés et dotées des garages propres pour nettoyage et maintien périodiques, ce qui mène à l'aménagement chargé par propriétaires. D'un côte, les modes doux sont planifiés pour voitures privés qui se garent directement de la voies et pour piétons qui peuvent traverser le même garage lors d'absence de ces voitures, des voies au espace central et viseversa. D'autre côte, ils approprient des différents usagers concernés tels que visiteur,livraiseur,habitants,collecteurs des déchets et personnes d'émergence etc. En dépit de cela, au principe, piétons sont préférés dans la circulation avec la limité de vitesse de voitures lors de leurs passage d'espace central et dans tous les autre espaces ouverts qui permettent la diffusion de eux dans les sens divers.
    Besançon
    France métropolitaine
    15/02/2017
    25 - Doubs