Atelier Diard Architecte

  • • Ville : Blois
    • Département : Loir et Cher


    B l o i s , 2 0 0 9


    Réalisés fin 2009, les interviews et itinéraires de simone, 84 ans, au coeur du quartier des Hautes Granges dans la « Grand Cour », puis de mohamed, 34 ans, jeune médiateur culturel des quartiers Nord, seront croisés avec un itinéraire personnel : Blois est en effet la ville de mon enfance et de mon adolescence. Ces témoignages émouvants, empreints de nostalgie, mais aussi d’espérance, recueillis sur des lieux clés et dont les dessins des itinéraires mettront en exergue de par leurs échelles l’aspect générationnel, me permettront d’identifier la présence ainsi que la constance de cheminements voués aux piétons, et d’imaginer de possibles liens venant créer une lisibilité du parcours au cœur de tissus urbains de différentes époques. Ces parcours me confirmeront la grande proximité du centre historique des quartiers Nord (le quartier Coty notamment), ainsi que l’importance de par le rayonnement de ses actions, de la « Maison de Bégon », lieu culturel associatif omniprésent.
    Cette analyse proposera un projet dont l’ambition sera de traduire en liens, différents maillages urbains et suburbains restant encore aujourd’hui à révéler voire à réécrire. Résolument ancré sur un parti donnant priorité aux déplacements doux, ce projet de « ménagement urbain », ponctué de projets paysagers et architecturaux moteurs, traduira une volonté de rapprocher l’ensemble des Blésois de la nature, mais également des paysages culturels, économiques et sociaux.

  • • Ville : Blois
    • Département : Loir et Cher


    B l o i s , 2 0 0 9


    Réalisés fin 2009, les interviews et itinéraires de simone, 84 ans, au coeur du quartier des Hautes Granges dans la « Grand Cour », puis de mohamed, 34 ans, jeune médiateur culturel des quartiers Nord, seront croisés avec un itinéraire personnel : Blois est en effet la ville de mon enfance et de mon adolescence. Ces témoignages émouvants, empreints de nostalgie, mais aussi d’espérance, recueillis sur des lieux clés et dont les dessins des itinéraires mettront en exergue de par leurs échelles l’aspect générationnel, me permettront d’identifier la présence ainsi que la constance de cheminements voués aux piétons, et d’imaginer de possibles liens venant créer une lisibilité du parcours au cœur de tissus urbains de différentes époques. Ces parcours me confirmeront la grande proximité du centre historique des quartiers Nord (le quartier Coty notamment), ainsi que l’importance de par le rayonnement de ses actions, de la « Maison de Bégon », lieu culturel associatif omniprésent.
    Cette analyse proposera un projet dont l’ambition sera de traduire en liens, différents maillages urbains et suburbains restant encore aujourd’hui à révéler voire à réécrire. Résolument ancré sur un parti donnant priorité aux déplacements doux, ce projet de « ménagement urbain », ponctué de projets paysagers et architecturaux moteurs, traduira une volonté de rapprocher l’ensemble des Blésois de la nature, mais également des paysages culturels, économiques et sociaux.

  • • Ville : Blois
    • Département : Loir et Cher


    B l o i s , 2 0 0 9


    Réalisés fin 2009, les interviews et itinéraires de simone, 84 ans, au coeur du quartier des Hautes Granges dans la « Grand Cour », puis de mohamed, 34 ans, jeune médiateur culturel des quartiers Nord, seront croisés avec un itinéraire personnel : Blois est en effet la ville de mon enfance et de mon adolescence. Ces témoignages émouvants, empreints de nostalgie, mais aussi d’espérance, recueillis sur des lieux clés et dont les dessins des itinéraires mettront en exergue de par leurs échelles l’aspect générationnel, me permettront d’identifier la présence ainsi que la constance de cheminements voués aux piétons, et d’imaginer de possibles liens venant créer une lisibilité du parcours au cœur de tissus urbains de différentes époques. Ces parcours me confirmeront la grande proximité du centre historique des quartiers Nord (le quartier Coty notamment), ainsi que l’importance de par le rayonnement de ses actions, de la « Maison de Bégon », lieu culturel associatif omniprésent.
    Cette analyse proposera un projet dont l’ambition sera de traduire en liens, différents maillages urbains et suburbains restant encore aujourd’hui à révéler voire à réécrire. Résolument ancré sur un parti donnant priorité aux déplacements doux, ce projet de « ménagement urbain », ponctué de projets paysagers et architecturaux moteurs, traduira une volonté de rapprocher l’ensemble des Blésois de la nature, mais également des paysages culturels, économiques et sociaux.

  • • Ville : Blois
    • Département : Loir et Cher


    B l o i s , 2 0 0 9


    Réalisés fin 2009, les interviews et itinéraires de simone, 84 ans, au coeur du quartier des Hautes Granges dans la « Grand Cour », puis de mohamed, 34 ans, jeune médiateur culturel des quartiers Nord, seront croisés avec un itinéraire personnel : Blois est en effet la ville de mon enfance et de mon adolescence. Ces témoignages émouvants, empreints de nostalgie, mais aussi d’espérance, recueillis sur des lieux clés et dont les dessins des itinéraires mettront en exergue de par leurs échelles l’aspect générationnel, me permettront d’identifier la présence ainsi que la constance de cheminements voués aux piétons, et d’imaginer de possibles liens venant créer une lisibilité du parcours au cœur de tissus urbains de différentes époques. Ces parcours me confirmeront la grande proximité du centre historique des quartiers Nord (le quartier Coty notamment), ainsi que l’importance de par le rayonnement de ses actions, de la « Maison de Bégon », lieu culturel associatif omniprésent.
    Cette analyse proposera un projet dont l’ambition sera de traduire en liens, différents maillages urbains et suburbains restant encore aujourd’hui à révéler voire à réécrire. Résolument ancré sur un parti donnant priorité aux déplacements doux, ce projet de « ménagement urbain », ponctué de projets paysagers et architecturaux moteurs, traduira une volonté de rapprocher l’ensemble des Blésois de la nature, mais également des paysages culturels, économiques et sociaux.

  • • Ville : Blois
    • Département : Loir et Cher


    B l o i s , 2 0 0 9


    Réalisés fin 2009, les interviews et itinéraires de simone, 84 ans, au coeur du quartier des Hautes Granges dans la « Grand Cour », puis de mohamed, 34 ans, jeune médiateur culturel des quartiers Nord, seront croisés avec un itinéraire personnel : Blois est en effet la ville de mon enfance et de mon adolescence. Ces témoignages émouvants, empreints de nostalgie, mais aussi d’espérance, recueillis sur des lieux clés et dont les dessins des itinéraires mettront en exergue de par leurs échelles l’aspect générationnel, me permettront d’identifier la présence ainsi que la constance de cheminements voués aux piétons, et d’imaginer de possibles liens venant créer une lisibilité du parcours au cœur de tissus urbains de différentes époques. Ces parcours me confirmeront la grande proximité du centre historique des quartiers Nord (le quartier Coty notamment), ainsi que l’importance de par le rayonnement de ses actions, de la « Maison de Bégon », lieu culturel associatif omniprésent.
    Cette analyse proposera un projet dont l’ambition sera de traduire en liens, différents maillages urbains et suburbains restant encore aujourd’hui à révéler voire à réécrire. Résolument ancré sur un parti donnant priorité aux déplacements doux, ce projet de « ménagement urbain », ponctué de projets paysagers et architecturaux moteurs, traduira une volonté de rapprocher l’ensemble des Blésois de la nature, mais également des paysages culturels, économiques et sociaux.