Atelier d'architecture Philippe Guilbert

  • établissement public 
    2003
    (31 - Haute-Garonne)
    7 avenue des écoles Jules Julien
    31400 Toulouse
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christophe Cousy
    Maître d’ouvrage :
    Conseil Général de la Haute-Garonne
    • Coût : 1,75 M€ HT


    La rénovation des façades du collège Jean Moulin, suite à l'explosion de l'usine AZF, a été menée dans le respect de l'image initiale du bâtiment construit selon le fameux procédé de Jean Prouvé.

    L'attention de cette réhabilitation s'est donc particulièrement portée sur le rythme et de la modénature des façades tout en veillant à améliorer la gestion de l'éclairage naturel et la facilité d'usage. La mise en œuvre d'ouvrants à "l'italienne" avec stores incorporés dans le double vitrage propose un confort renouvelé et assure une nouvelle pérennité à l'ouvrage.
  • établissement public 
    2003
    (31 - Haute-Garonne)
    7 avenue des écoles Jules Julien
    31400 Toulouse
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christophe Cousy
    Maître d’ouvrage :
    Conseil Général de la Haute-Garonne
    • Coût : 1,75 M€ HT


    La rénovation des façades du collège Jean Moulin, suite à l'explosion de l'usine AZF, a été menée dans le respect de l'image initiale du bâtiment construit selon le fameux procédé de Jean Prouvé.

    L'attention de cette réhabilitation s'est donc particulièrement portée sur le rythme et de la modénature des façades tout en veillant à améliorer la gestion de l'éclairage naturel et la facilité d'usage. La mise en œuvre d'ouvrants à "l'italienne" avec stores incorporés dans le double vitrage propose un confort renouvelé et assure une nouvelle pérennité à l'ouvrage.
  • établissement public 
    2003
    (31 - Haute-Garonne)
    7 avenue des écoles Jules Julien
    31400 Toulouse
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christophe Cousy
    Maître d’ouvrage :
    Conseil Général de la Haute-Garonne
    • Coût : 1,75 M€ HT


    La rénovation des façades du collège Jean Moulin, suite à l'explosion de l'usine AZF, a été menée dans le respect de l'image initiale du bâtiment construit selon le fameux procédé de Jean Prouvé.

    L'attention de cette réhabilitation s'est donc particulièrement portée sur le rythme et de la modénature des façades tout en veillant à améliorer la gestion de l'éclairage naturel et la facilité d'usage. La mise en œuvre d'ouvrants à "l'italienne" avec stores incorporés dans le double vitrage propose un confort renouvelé et assure une nouvelle pérennité à l'ouvrage.