Atelier d'architecture Philippe Guilbert

  • établissement public 
    2010
    (31 - Haute-Garonne)
    48 impasse Barthe
    31200 Toulouse
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Véronique Joffre (associée)
    Maître d’ouvrage :
    Conseil Général de la Haute-Garonne
    • Coût : 11 M€ HT
    • SHON : 11 750 m2

    Saisissons l’opportunité de construire un bâtiment au vocabulaire contemporain, simple et de qualité. Concevons des espaces nouveaux qui définiront un lieu, développeront une image mémorable, définissable, projetteront une image forte, représentative pour les usagers du collège Toulouse-Lautrec. Ainsi, le projet témoignera de son ouverture au quartier, d’une ambiance sereine et apaisante.
    La densité de la composition permet de rationaliser l’ensemble des aspects techniques du projet : structure, fluides, façades, toitures. De plus, le projet offre de fortes qualités d’espace et la maîtrise des ambiances lumineuses. Unitaire, il permet des cheminements réduits et une surveillance aisée.

    En résumé nous avons voulu privilégier :
    - la cohérence et la lisibilité basée sur une succession de vues et d’espaces clairement identifiables pour les usagers
    - La qualification des espaces par un apport de lumière naturelle

    Afin de satisfaire les objectifs de qualité d’espaces attendus pour un collège :
    - une vie de relation
    - le bien être des utilisateurs,
    - l’incitation au respect des personnes et des lieux.
  • établissement public 
    2010
    (31 - Haute-Garonne)
    48 impasse Barthe
    31200 Toulouse
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Véronique Joffre (associée)
    Maître d’ouvrage :
    Conseil Général de la Haute-Garonne
    • Coût : 11 M€ HT
    • SHON : 11 750 m2

    Saisissons l’opportunité de construire un bâtiment au vocabulaire contemporain, simple et de qualité. Concevons des espaces nouveaux qui définiront un lieu, développeront une image mémorable, définissable, projetteront une image forte, représentative pour les usagers du collège Toulouse-Lautrec. Ainsi, le projet témoignera de son ouverture au quartier, d’une ambiance sereine et apaisante.
    La densité de la composition permet de rationaliser l’ensemble des aspects techniques du projet : structure, fluides, façades, toitures. De plus, le projet offre de fortes qualités d’espace et la maîtrise des ambiances lumineuses. Unitaire, il permet des cheminements réduits et une surveillance aisée.

    En résumé nous avons voulu privilégier :
    - la cohérence et la lisibilité basée sur une succession de vues et d’espaces clairement identifiables pour les usagers
    - La qualification des espaces par un apport de lumière naturelle

    Afin de satisfaire les objectifs de qualité d’espaces attendus pour un collège :
    - une vie de relation
    - le bien être des utilisateurs,
    - l’incitation au respect des personnes et des lieux.
  • établissement public 
    2010
    (31 - Haute-Garonne)
    48 impasse Barthe
    31200 Toulouse
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Véronique Joffre (associée)
    Maître d’ouvrage :
    Conseil Général de la Haute-Garonne
    • Coût : 11 M€ HT
    • SHON : 11 750 m2

    Saisissons l’opportunité de construire un bâtiment au vocabulaire contemporain, simple et de qualité. Concevons des espaces nouveaux qui définiront un lieu, développeront une image mémorable, définissable, projetteront une image forte, représentative pour les usagers du collège Toulouse-Lautrec. Ainsi, le projet témoignera de son ouverture au quartier, d’une ambiance sereine et apaisante.
    La densité de la composition permet de rationaliser l’ensemble des aspects techniques du projet : structure, fluides, façades, toitures. De plus, le projet offre de fortes qualités d’espace et la maîtrise des ambiances lumineuses. Unitaire, il permet des cheminements réduits et une surveillance aisée.

    En résumé nous avons voulu privilégier :
    - la cohérence et la lisibilité basée sur une succession de vues et d’espaces clairement identifiables pour les usagers
    - La qualification des espaces par un apport de lumière naturelle

    Afin de satisfaire les objectifs de qualité d’espaces attendus pour un collège :
    - une vie de relation
    - le bien être des utilisateurs,
    - l’incitation au respect des personnes et des lieux.
  • établissement public 
    2010
    (31 - Haute-Garonne)
    48 impasse Barthe
    31200 Toulouse
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Véronique Joffre (associée)
    Maître d’ouvrage :
    Conseil Général de la Haute-Garonne
    • Coût : 11 M€ HT
    • SHON : 11 750 m2

    Saisissons l’opportunité de construire un bâtiment au vocabulaire contemporain, simple et de qualité. Concevons des espaces nouveaux qui définiront un lieu, développeront une image mémorable, définissable, projetteront une image forte, représentative pour les usagers du collège Toulouse-Lautrec. Ainsi, le projet témoignera de son ouverture au quartier, d’une ambiance sereine et apaisante.
    La densité de la composition permet de rationaliser l’ensemble des aspects techniques du projet : structure, fluides, façades, toitures. De plus, le projet offre de fortes qualités d’espace et la maîtrise des ambiances lumineuses. Unitaire, il permet des cheminements réduits et une surveillance aisée.

    En résumé nous avons voulu privilégier :
    - la cohérence et la lisibilité basée sur une succession de vues et d’espaces clairement identifiables pour les usagers
    - La qualification des espaces par un apport de lumière naturelle

    Afin de satisfaire les objectifs de qualité d’espaces attendus pour un collège :
    - une vie de relation
    - le bien être des utilisateurs,
    - l’incitation au respect des personnes et des lieux.