Atelier d'Architecture Philippe Barbier

  • vue 2
    Vue de la rue sud-ouest
    Rénovation et rénovation thermique 
    Extension, surélévation 
    2014
    (78 - Yvelines)
    20 Villa Henri Jeanson
    78600 Maisons-Laffitte
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Barton Henry
    Maître d’ouvrage :
    PRIVÉ
    Le profil de l’extension est l’épure du règlement d’ urbanisme très contraignant. Son volume a été obtenu par l’extrusion de ce profil jusqu’à la surface maximale autorisée, créant ainsi une surface de séjour au rez-de-jardin et 2 chambres à l’étage.
    Les matériaux bois et zinc ont été utilisés pour leur malléabilité, qualités environnementales et rapidité de mise en œuvre.
    Le matériau bois a permis de terminer la nouvelle construction avant de la relier à l’existant en fin de chantier.
    La construction est largement ouverte à l’Est et à l’Ouest par de grandes vitres fixes, les ouvertures étant derrière des claustras bois faisant aussi office de garde-corps.
    Le Sud devait rester sans vue à cause de la proximité de la limite de propriété. L’ouverture a été traité derrière un claustra bois pare-vue et aussi pare-soleil en été, mais laissant passer la chaleur entre saison.
  • vue 3
    vue de la rue nord-ouest
    Rénovation et rénovation thermique 
    Extension, surélévation 
    2014
    (78 - Yvelines)
    20 Villa Henri Jeanson
    78600 Maisons-Laffitte
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Barton Henry
    Maître d’ouvrage :
    PRIVÉ
    Le profil de l’extension est l’épure du règlement d’ urbanisme très contraignant. Son volume a été obtenu par l’extrusion de ce profil jusqu’à la surface maximale autorisée, créant ainsi une surface de séjour au rez-de-jardin et 2 chambres à l’étage.
    Les matériaux bois et zinc ont été utilisés pour leur malléabilité, qualités environnementales et rapidité de mise en œuvre.
    Le matériau bois a permis de terminer la nouvelle construction avant de la relier à l’existant en fin de chantier.
    La construction est largement ouverte à l’Est et à l’Ouest par de grandes vitres fixes, les ouvertures étant derrière des claustras bois faisant aussi office de garde-corps.
    Le Sud devait rester sans vue à cause de la proximité de la limite de propriété. L’ouverture a été traité derrière un claustra bois pare-vue et aussi pare-soleil en été, mais laissant passer la chaleur entre saison.
  • vue 4
    Vue intérieure
    Rénovation et rénovation thermique 
    Extension, surélévation 
    2014
    (78 - Yvelines)
    20 Villa Henri Jeanson
    78600 Maisons-Laffitte
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Barton Henry
    Maître d’ouvrage :
    PRIVÉ
    Le profil de l’extension est l’épure du règlement d’ urbanisme très contraignant. Son volume a été obtenu par l’extrusion de ce profil jusqu’à la surface maximale autorisée, créant ainsi une surface de séjour au rez-de-jardin et 2 chambres à l’étage.
    Les matériaux bois et zinc ont été utilisés pour leur malléabilité, qualités environnementales et rapidité de mise en œuvre.
    Le matériau bois a permis de terminer la nouvelle construction avant de la relier à l’existant en fin de chantier.
    La construction est largement ouverte à l’Est et à l’Ouest par de grandes vitres fixes, les ouvertures étant derrière des claustras bois faisant aussi office de garde-corps.
    Le Sud devait rester sans vue à cause de la proximité de la limite de propriété. L’ouverture a été traité derrière un claustra bois pare-vue et aussi pare-soleil en été, mais laissant passer la chaleur entre saison.
  • VUE OUEST
    Vue de l'Ouest
    Rénovation et rénovation thermique 
    Extension, surélévation 
    2014
    (78 - Yvelines)
    20 Villa Henri Jeanson
    78600 Maisons-Laffitte
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Barton Henry
    Maître d’ouvrage :
    PRIVÉ
    Le profil de l’extension est l’épure du règlement d’ urbanisme très contraignant. Son volume a été obtenu par l’extrusion de ce profil jusqu’à la surface maximale autorisée, créant ainsi une surface de séjour au rez-de-jardin et 2 chambres à l’étage.
    Les matériaux bois et zinc ont été utilisés pour leur malléabilité, qualités environnementales et rapidité de mise en œuvre.
    Le matériau bois a permis de terminer la nouvelle construction avant de la relier à l’existant en fin de chantier.
    La construction est largement ouverte à l’Est et à l’Ouest par de grandes vitres fixes, les ouvertures étant derrière des claustras bois faisant aussi office de garde-corps.
    Le Sud devait rester sans vue à cause de la proximité de la limite de propriété. L’ouverture a été traité derrière un claustra bois pare-vue et aussi pare-soleil en été, mais laissant passer la chaleur entre saison.