Atelier d'Architecture Martial Gosselin

  • 7 LECERF
    7 LECERF
    Habitat 
    2013
    (06 - Alpes-Maritimes)
    06400 CANNES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PROMOGIM

    • Coût : 1.900.000€
    • SHON :1240 m²
    • Nature de la mission :Conception sans direction de travaux

    Le projet a été mené en étroite concertation avec la ville et l’Architecte des bâtiments de France afin de réaliser un bâtiment, articulation entre deux tissus différents et deux nus de façade décalés.
    Ce site constituait une « dent creuse » occupée par un magasin en rez de chaussée.

    Depuis la rue Lecerf, la volonté a été de donner non seulement l’illusion que le bâtiment R+7 se glisse à l’intérieur de notre projet mais aussi que les façades des bâtiments début de siècle s’y prolongent .
    Ainsi, nous avons créé deux « peaux » distinctes entre lesquelles s’animent des jeux de vide.
    Le rez de chaussée du bâtiment sur voie est consacré à un ou plusieurs commerces
    Quant au stationnement, l’exigüité du terrain nous a obligés à desservir les trois niveaux de sous sol par un ascenseur à voitures.


  • 7 LECERF
    7 LECERF
    Habitat 
    2013
    (06 - Alpes-Maritimes)
    06400 CANNES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PROMOGIM

    • Coût : 1.900.000€
    • SHON :1240 m²
    • Nature de la mission :Conception sans direction de travaux

    Le projet a été mené en étroite concertation avec la ville et l’Architecte des bâtiments de France afin de réaliser un bâtiment, articulation entre deux tissus différents et deux nus de façade décalés.
    Ce site constituait une « dent creuse » occupée par un magasin en rez de chaussée.

    Depuis la rue Lecerf, la volonté a été de donner non seulement l’illusion que le bâtiment R+7 se glisse à l’intérieur de notre projet mais aussi que les façades des bâtiments début de siècle s’y prolongent .
    Ainsi, nous avons créé deux « peaux » distinctes entre lesquelles s’animent des jeux de vide.
    Le rez de chaussée du bâtiment sur voie est consacré à un ou plusieurs commerces
    Quant au stationnement, l’exigüité du terrain nous a obligés à desservir les trois niveaux de sous sol par un ascenseur à voitures.


  • 7 LECERF
    7 LECERF
    Habitat 
    2013
    (06 - Alpes-Maritimes)
    06400 CANNES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PROMOGIM

    • Coût : 1.900.000€
    • SHON :1240 m²
    • Nature de la mission :Conception sans direction de travaux

    Le projet a été mené en étroite concertation avec la ville et l’Architecte des bâtiments de France afin de réaliser un bâtiment, articulation entre deux tissus différents et deux nus de façade décalés.
    Ce site constituait une « dent creuse » occupée par un magasin en rez de chaussée.

    Depuis la rue Lecerf, la volonté a été de donner non seulement l’illusion que le bâtiment R+7 se glisse à l’intérieur de notre projet mais aussi que les façades des bâtiments début de siècle s’y prolongent .
    Ainsi, nous avons créé deux « peaux » distinctes entre lesquelles s’animent des jeux de vide.
    Le rez de chaussée du bâtiment sur voie est consacré à un ou plusieurs commerces
    Quant au stationnement, l’exigüité du terrain nous a obligés à desservir les trois niveaux de sous sol par un ascenseur à voitures.


  • 7 LECERF
    7 LECERF
    Habitat 
    2013
    (06 - Alpes-Maritimes)
    06400 CANNES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PROMOGIM

    • Coût : 1.900.000€
    • SHON :1240 m²
    • Nature de la mission :Conception sans direction de travaux

    Le projet a été mené en étroite concertation avec la ville et l’Architecte des bâtiments de France afin de réaliser un bâtiment, articulation entre deux tissus différents et deux nus de façade décalés.
    Ce site constituait une « dent creuse » occupée par un magasin en rez de chaussée.

    Depuis la rue Lecerf, la volonté a été de donner non seulement l’illusion que le bâtiment R+7 se glisse à l’intérieur de notre projet mais aussi que les façades des bâtiments début de siècle s’y prolongent .
    Ainsi, nous avons créé deux « peaux » distinctes entre lesquelles s’animent des jeux de vide.
    Le rez de chaussée du bâtiment sur voie est consacré à un ou plusieurs commerces
    Quant au stationnement, l’exigüité du terrain nous a obligés à desservir les trois niveaux de sous sol par un ascenseur à voitures.


  • 7 LECERF
    7 LECERF
    Habitat 
    2013
    (06 - Alpes-Maritimes)
    06400 CANNES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PROMOGIM

    • Coût : 1.900.000€
    • SHON :1240 m²
    • Nature de la mission :Conception sans direction de travaux

    Le projet a été mené en étroite concertation avec la ville et l’Architecte des bâtiments de France afin de réaliser un bâtiment, articulation entre deux tissus différents et deux nus de façade décalés.
    Ce site constituait une « dent creuse » occupée par un magasin en rez de chaussée.

    Depuis la rue Lecerf, la volonté a été de donner non seulement l’illusion que le bâtiment R+7 se glisse à l’intérieur de notre projet mais aussi que les façades des bâtiments début de siècle s’y prolongent .
    Ainsi, nous avons créé deux « peaux » distinctes entre lesquelles s’animent des jeux de vide.
    Le rez de chaussée du bâtiment sur voie est consacré à un ou plusieurs commerces
    Quant au stationnement, l’exigüité du terrain nous a obligés à desservir les trois niveaux de sous sol par un ascenseur à voitures.


  • 7 LECERF
    7 LECERF
    Habitat 
    2013
    (06 - Alpes-Maritimes)
    06400 CANNES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PROMOGIM

    • Coût : 1.900.000€
    • SHON :1240 m²
    • Nature de la mission :Conception sans direction de travaux

    Le projet a été mené en étroite concertation avec la ville et l’Architecte des bâtiments de France afin de réaliser un bâtiment, articulation entre deux tissus différents et deux nus de façade décalés.
    Ce site constituait une « dent creuse » occupée par un magasin en rez de chaussée.

    Depuis la rue Lecerf, la volonté a été de donner non seulement l’illusion que le bâtiment R+7 se glisse à l’intérieur de notre projet mais aussi que les façades des bâtiments début de siècle s’y prolongent .
    Ainsi, nous avons créé deux « peaux » distinctes entre lesquelles s’animent des jeux de vide.
    Le rez de chaussée du bâtiment sur voie est consacré à un ou plusieurs commerces
    Quant au stationnement, l’exigüité du terrain nous a obligés à desservir les trois niveaux de sous sol par un ascenseur à voitures.