Atelier ANKHA

  • perspective
    Perspective
    Neuf 
    Projet abandonné
    (38 - Isère)
    2b rue Michelet
    38000 Grenoble
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Le projet s’inscrit dans la continuité du centre bourg des «Chaberts» marqué par une densité élevée. Le corps bâti est implanté en alignement sur la rue de la Pierre du Perron et se développe sur une typologie d’enceinte qui éloigne les espaces de vie de la rue tout en gardant le caractère urbain du site. A partir de cette enceinte, le corps principal se positionne perpendiculairement à la rue, de même que les constructions traditionnelles du centre bourg. Le terrain est marqué par une pente douce que le projet utilise pour se développer sur deux niveaux : un niveau bas sur rue et un niveau haut sur cours. Ces deux niveaux sont reliés par une circulation verticale dans le corps principal. Le garage est un élément de l’enceinte, en lien direct avec la rue, il vient former une barrières aux nuisances acoustiques de la rue. Le corps principal, orienté Est-Ouest, regroupe les pièces de nuit. Le corps secondaire se retourne en partie haute et constitue les espaces de jour qui bénéficieront de la vue, de l’orientation et du calme de la cours. Le garage faisant tampon, la cour est éloignée de la rue. Un portique longe les chambres pour aller chercher la rue. Ainsi il fédère les éléments forts du projet : le rapport à la rue (centre bourg), les pièces de jours, les pièces de nuit et la cours.
  • plan
    Plan
    Neuf 
    Projet abandonné
    (38 - Isère)
    2b rue Michelet
    38000 Grenoble
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Le projet s’inscrit dans la continuité du centre bourg des «Chaberts» marqué par une densité élevée. Le corps bâti est implanté en alignement sur la rue de la Pierre du Perron et se développe sur une typologie d’enceinte qui éloigne les espaces de vie de la rue tout en gardant le caractère urbain du site. A partir de cette enceinte, le corps principal se positionne perpendiculairement à la rue, de même que les constructions traditionnelles du centre bourg. Le terrain est marqué par une pente douce que le projet utilise pour se développer sur deux niveaux : un niveau bas sur rue et un niveau haut sur cours. Ces deux niveaux sont reliés par une circulation verticale dans le corps principal. Le garage est un élément de l’enceinte, en lien direct avec la rue, il vient former une barrières aux nuisances acoustiques de la rue. Le corps principal, orienté Est-Ouest, regroupe les pièces de nuit. Le corps secondaire se retourne en partie haute et constitue les espaces de jour qui bénéficieront de la vue, de l’orientation et du calme de la cours. Le garage faisant tampon, la cour est éloignée de la rue. Un portique longe les chambres pour aller chercher la rue. Ainsi il fédère les éléments forts du projet : le rapport à la rue (centre bourg), les pièces de jours, les pièces de nuit et la cours.
  • plan masse
    Plan masse
    Neuf 
    Projet abandonné
    (38 - Isère)
    2b rue Michelet
    38000 Grenoble
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Le projet s’inscrit dans la continuité du centre bourg des «Chaberts» marqué par une densité élevée. Le corps bâti est implanté en alignement sur la rue de la Pierre du Perron et se développe sur une typologie d’enceinte qui éloigne les espaces de vie de la rue tout en gardant le caractère urbain du site. A partir de cette enceinte, le corps principal se positionne perpendiculairement à la rue, de même que les constructions traditionnelles du centre bourg. Le terrain est marqué par une pente douce que le projet utilise pour se développer sur deux niveaux : un niveau bas sur rue et un niveau haut sur cours. Ces deux niveaux sont reliés par une circulation verticale dans le corps principal. Le garage est un élément de l’enceinte, en lien direct avec la rue, il vient former une barrières aux nuisances acoustiques de la rue. Le corps principal, orienté Est-Ouest, regroupe les pièces de nuit. Le corps secondaire se retourne en partie haute et constitue les espaces de jour qui bénéficieront de la vue, de l’orientation et du calme de la cours. Le garage faisant tampon, la cour est éloignée de la rue. Un portique longe les chambres pour aller chercher la rue. Ainsi il fédère les éléments forts du projet : le rapport à la rue (centre bourg), les pièces de jours, les pièces de nuit et la cours.