GUILLAUME RAMILLIEN ARCHITECTURE

Maison P(c)ap(l)illl(ss)on
Neuf 
2014
(03 - Allier)
59 rue de Bellecroix
03400 Yzeure
France métropolitaine
Centre socioculturel Christian Marin
établissement public 
2015
(94 - Val-de-Marne)
Place d'Aquitaine
94450 Limeil-Brévannes
France métropolitaine
Nom
GUILLAUME RAMILLIEN ARCHITECTURE
Adresse
10 rue de Picardie
75003 Paris
France métropolitaine
Téléphone
01.43.38.30.37

Depuis 2008, notre atelier traite avec volontarisme, générosité et innovation, des projets aux échelles variées, depuis l’architecture jusqu’à l’urbanisme, nourrissant ainsi sa démarche des spécificités de chacune de ces échelles, et de leur complémentarité.
A la manière d'artisans, nous considérons l'architecture comme une tradition à renouveler sans cesse, et pour ce faire puisons inlassablement parmi ses ressources propres : site, usages et matière.

Notre travail se fonde sur une sensibilité aux spécificités identitaires des lieux, saisies à travers leur mémoire, leur réalité et leur matérialité.
La prééminence de cette notion d’environnement - naturel, construit et culturel - nous fait considérer l’architecture, et l'exploration de ses formes, comme l’art de qualifier les interfaces entre un lieu, un espace public ou un paysage, et des usages circonscrits dans un espace physique.
Visant à une démarche environnementale intégrée, nos propositions s’attachent à se saisir des différentes formes d’énergies - humaines et naturelles - des lieux où nous intervenons, en préservant leurs ressources.

La singularité de notre architecture naît ainsi de l’expressivité retenue de formes qualifiant les usages abrités par un bâti dans son environnement particulier, et des atmosphères créées par la mise en œuvre de matières aux qualités sensuelles, poétiques et évocatrices.
 

Nous revendiquons une approche existentialiste et phénoménologique, qui se saisit d’un programme et d’un lieu pour viser à l’expérience réelle, physique et sensible de leur union, perçue à travers la diversité et l’intensité de leurs usages. L’habiter et la notion de domesticité trouvent dans cette approche une place majeure et fondatrice.

Notre attachement à la manifestation dans le réel de nos projets signifie un partage intense de ce processus avec nos maîtres d’ouvrages et nos entreprises. Afin que nos propositions soient un vecteur d'intérêts communs, nous développons le principe d’une " morphogénèse participative " qui interroge la représentation du projet au travers d’outils spécifiques, notamment le dessin à la main et la maquette. Une méthode présentée dans ce carnet : dessiner, mesurer, construire.

Le travail de l’équipe a été reconnu pour ses propositions dans des concours internationaux (Europan 9, 2G Venice Lagoon Park), dans des concours publics (Ré-urbanisation du site de l’Hôtel-Dieu de Clermont-Ferrand, Eco-cité La Garenne à Fourchambault, CSC Christian Marin à Limeil-Brévannes, ...), dans la commande privée (résidences), et gratifié du Prix de la Jeune Architecture de la Ville de Lyon.