BOUVAGNET ARCHITECTES

Neuf 
2013
(34 - Hérault)
3, Avenue du jeu de mail
34170 Castelnau le Lez
France métropolitaine
Séjour avant travaux
Rénovation et rénovation thermique 
2013
(34 - Hérault)
3, Avenue du jeu de mail
34170 Castelnau le Lez
France métropolitaine
Perspective extérieure
Neuf 
2010
(83 - Var)
3, Avenue du jeu de mail
34170 Castelnau le Lez
France métropolitaine
Nom
BOUVAGNET ARCHITECTES
Adresse
3, Avenue du jeu de mail
34170 Castelnau le Lez
France métropolitaine
Téléphone
09 54 25 11 00
Fax
09 59 25 11 00

RÊVER | C’est le commencement de toute architecture, le moment où se joue sa force, son audace, son dynamisme. Ici que commence l’architecte, ici qu’il embarque avec son maitre d’ouvrage pour révéler des intentions, des formes, des idées, des besoins, un site, une ambiance, la lumière. Ici que naît notre projet, votre rêve.

PENSER | Intégrer l’ensemble des composantes d’un projet doit être vecteur de créativité, nous nous attachons sur l’ensemble de nos réalisations à transformer les contraintes en atout. Seule une compréhension global des enjeux le permet et c’est en cela que l’agence développe une réflexion axée sur une culture multidisciplinaire, pour permettre aux projets de garder leur essence jusqu’à leur achèvement.

DESSINER | Donner corps au projet est une étape primordiale, elle cristallise un temps l’ensemble mouvant que représente un projet, permettant de décoder les volumes, appréhender les espaces, révéler la lumière, ressentir les textures, planifier les contraintes, s’assurer de l’usage futur.

CONCEVOIR | La force d’une architecture s’appui sur deux échelles, une globale et une intime. La minutie de la dernière est la seule à même de sublimer la première. L’une ne va pas sans l’autre. L’assemblage physique et temporel des composants d’un projet se joue essentiellement dans les détails, et dans leur précision. Les trouver ou les connaitre c’est déjà participer à rendre ces deux échelles compatible et complémentaire à la fois.

CONSTRUIRE | Deuxième passage de témoin, et le projet commence sa mue vers sa matérialité spatiale. L’orchestration faite de multiples ajustements et accords effectués par l’architecte permet au projet de prendre corps et s’amplifie jusqu’à la réalisation complète. C’est ici que le projet se confronte le plus aux réalités sociales, que l’Homme imprime son espace temps et le marque de son empreinte.

VIVRE | C’est une prise de possession, un passage ou une transition qui mène à un apprivoisement mutuel d’un espace et de son usager. «Car même les plus grandes architectures se jouent aussi et surtout dans les détails. Parce qu’il n’y a pas de plus beau geste que celui de concevoir ces espaces, recueil de moments d’intimité, d’Humanité, de vie. Car aménager, redonner une identité à un lieu, est sans doute l’un des gestes les plus fort qui soit et l’un des plus intimidants de par son incidence sur le territoire urbain et rural. Quoi qu’il en soit, une leçon d’humilité à chaque fois.»