ATELIER AR-CHE

Urbanisme et aménagement de lotissement 
juin2015
(92 - Hauts-de-Seine)
80 rue du faubourg saint Denis
75010 paris
France métropolitaine
Nom
ATELIER AR-CHE
Adresse
80 rue du faubourg saint Denis
75010 paris
France métropolitaine
Téléphone
0952360481
Retrouvez l'agence lors de l'évènement « Les architectes ouvrent leurs portes »  : 13-14 oct. 2017

Chérifa Séhimi et Jérôme Girard sont tous deux diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture Paris Val de Seine. Travaillant en étroite collaboration, ils choisissent de miser sur leurs particularités, mais avec une philosophie basée sur le respect, l’entente et l’échange, permettant de mettre en avant leurs différences, de manière cohérente avec le projet, pour rendre compte d’une approche sensible unique.

 Cette démarche, ils l’ont notamment empruntée à l’EAPVS, à travers le système d’atelier vertical présent au sein de l’institution, qu’ils ont pu, chacun de leur côté, approfondir au sein d’autres entités universitaires (Escola de Arquitetura e Urbanismo de Niteroi, Brésil – ) ou professionnelles (Arquitectonica, Atelier Franck Hammoutène, Ma architectes pour l’une ; MPU @telier Metropolitano pour l’autre). Atelier Ar-Chè constitue alors une plateforme de recherche et de propositions organisées autour de parcours complémentaires, unissant les qualités de la culture occidentale, orientale et latino américaine.

De la même manière qu’ils collaborent, ils envisagent le projet architectural suivant plusieurs axes étroitement imbriqués. Entre construction et aménagement du territoire, à travers une perception éminemment contemporaine de la ville, ils confrontent sans relâche l’approche expérimentale à la pratique opérationnelle. Mais c’est l’aspect social relatif à la démarche créative qui motive leurs intentions architecturales. Ainsi, ils s’attachent à réfléchir à l’autre, à projeter ses besoins pour pouvoir mieux y répondre.

Conscients de l’impacte de leur choix, ils mesurent avec justesse quand ils peuvent détraquer un espace ou quand ils peuvent le purifier, et œuvrent toujours à travers un souci de pérennité, où ils s’attachent à retenir du modal ce qui doit être intemporel.