ARCHISCOPE

  • • Date de livraison : 1996
    • Ville : NANTES
    • Département : 44
    • Maitre d'ouvrage : SARL La Pérouse
    • Architectes associés : Barto & Barto (Conception)
    • Coût : 610 000 € ht
    • SHON : 1 258 m²
    • Nature de la mission : Maîtrise d'oeuvre

    Hôtel 3 *** comprenant 47 chambres
    L'hôtel La Pérouse s'ancre profondément au bord des Cinquante-Otages. La masse lourde, où façades et toitures se fondent sous le même revêtement d'une pierre claire accrochée à la structure de béton dissimulée, ne s'ouvre que par de fines percées horizontales qui composent un graphisme pur et abstrait, selon un rythme propre, sans rapport avec la succession des huit étages. Sur la place, la façade oblique donne à l'édifice un caractère dynamique et amplifie les surfaces des chambres qui augmentent légèrement d'étage en étage. Dans les chambres, la chaleur du bois des parquets et des bureaux s'oppose à la transparence des penderies et des étagères en verre.
  • • Date de livraison : 1996
    • Ville : NANTES
    • Département : 44
    • Maitre d'ouvrage : SARL La Pérouse
    • Architectes associés : Barto & Barto (Conception)
    • Coût : 610 000 € ht
    • SHON : 1 258 m²
    • Nature de la mission : Maîtrise d'oeuvre

    Hôtel 3 *** comprenant 47 chambres
    L'hôtel La Pérouse s'ancre profondément au bord des Cinquante-Otages. La masse lourde, où façades et toitures se fondent sous le même revêtement d'une pierre claire accrochée à la structure de béton dissimulée, ne s'ouvre que par de fines percées horizontales qui composent un graphisme pur et abstrait, selon un rythme propre, sans rapport avec la succession des huit étages. Sur la place, la façade oblique donne à l'édifice un caractère dynamique et amplifie les surfaces des chambres qui augmentent légèrement d'étage en étage. Dans les chambres, la chaleur du bois des parquets et des bureaux s'oppose à la transparence des penderies et des étagères en verre.