Antoine FELIX-FAURE Philippe MACARY Dominique PAGE

  • • Date de livraison : 2004
    • Ville : Saint Martin d'Hères (Campus)
    • Département : Isère (38)
    • Maitre d'ouvrage : INPG
    • Coût : 777 500 euros (HT)
    • SHON : 850 m2

    En créant une Maison des Etudiants, l'INPG souhaite améliorer la qualité de vie de ses élèves. Elle espère aussi renforcer leur sentiment d'appartenance à un établissement fédérateur de 9 écoles d'ingénieurs et favoriser leur future insertion professionnelle.
    Ce projet regroupe donc le Grand Cercle des élèves, les clubs et associations, la cafétéria et le service des sports. Ce bâtiment est donc un lieu de rencontre et de convivialité, un lieu fédérateur et représentatif de l’école.
    Situé sur le Campus de Saint Martin d'Hères, le bâtiment vient s'implanter entre deux masses d'arbres existantes avec en toile de fond la Chartreuse.
    Sa grande façade vitrée s'ouvre largement au Sud sur une large prairie. En opposition, au nord, le bâtiment apparaît comme fermé.
    Côté rue, piétons et automobilistes distinguent deux masses sombres en équilibre, habillées de zinc. Forme abstraite ou sculpture géante à l'échelle du Campus, il devient un signal repérable et identifiable pour tous.
    La superposition décalée de ces boîtes traite l'angle et marque l’entrée. On y accède à travers les arbres, le porte-à-faux de l'étage servant de porche.
    Flottant au niveau des arbres, cette boîte qui semble être en lévitation contient la salle de réunion.
    La nuit, la cafétéria, entièrement vitrée en réglit apparaît comme une boîte lumineuse, grande lampe posée au milieu de la végétation.
  • • Date de livraison : 2004
    • Ville : Saint Martin d'Hères (Campus)
    • Département : Isère (38)
    • Maitre d'ouvrage : INPG
    • Coût : 777 500 euros (HT)
    • SHON : 850 m2

    En créant une Maison des Etudiants, l'INPG souhaite améliorer la qualité de vie de ses élèves. Elle espère aussi renforcer leur sentiment d'appartenance à un établissement fédérateur de 9 écoles d'ingénieurs et favoriser leur future insertion professionnelle.
    Ce projet regroupe donc le Grand Cercle des élèves, les clubs et associations, la cafétéria et le service des sports. Ce bâtiment est donc un lieu de rencontre et de convivialité, un lieu fédérateur et représentatif de l’école.
    Situé sur le Campus de Saint Martin d'Hères, le bâtiment vient s'implanter entre deux masses d'arbres existantes avec en toile de fond la Chartreuse.
    Sa grande façade vitrée s'ouvre largement au Sud sur une large prairie. En opposition, au nord, le bâtiment apparaît comme fermé.
    Côté rue, piétons et automobilistes distinguent deux masses sombres en équilibre, habillées de zinc. Forme abstraite ou sculpture géante à l'échelle du Campus, il devient un signal repérable et identifiable pour tous.
    La superposition décalée de ces boîtes traite l'angle et marque l’entrée. On y accède à travers les arbres, le porte-à-faux de l'étage servant de porche.
    Flottant au niveau des arbres, cette boîte qui semble être en lévitation contient la salle de réunion.
    La nuit, la cafétéria, entièrement vitrée en réglit apparaît comme une boîte lumineuse, grande lampe posée au milieu de la végétation.
  • • Date de livraison : 2004
    • Ville : Saint Martin d'Hères (Campus)
    • Département : Isère (38)
    • Maitre d'ouvrage : INPG
    • Coût : 777 500 euros (HT)
    • SHON : 850 m2

    En créant une Maison des Etudiants, l'INPG souhaite améliorer la qualité de vie de ses élèves. Elle espère aussi renforcer leur sentiment d'appartenance à un établissement fédérateur de 9 écoles d'ingénieurs et favoriser leur future insertion professionnelle.
    Ce projet regroupe donc le Grand Cercle des élèves, les clubs et associations, la cafétéria et le service des sports. Ce bâtiment est donc un lieu de rencontre et de convivialité, un lieu fédérateur et représentatif de l’école.
    Situé sur le Campus de Saint Martin d'Hères, le bâtiment vient s'implanter entre deux masses d'arbres existantes avec en toile de fond la Chartreuse.
    Sa grande façade vitrée s'ouvre largement au Sud sur une large prairie. En opposition, au nord, le bâtiment apparaît comme fermé.
    Côté rue, piétons et automobilistes distinguent deux masses sombres en équilibre, habillées de zinc. Forme abstraite ou sculpture géante à l'échelle du Campus, il devient un signal repérable et identifiable pour tous.
    La superposition décalée de ces boîtes traite l'angle et marque l’entrée. On y accède à travers les arbres, le porte-à-faux de l'étage servant de porche.
    Flottant au niveau des arbres, cette boîte qui semble être en lévitation contient la salle de réunion.
    La nuit, la cafétéria, entièrement vitrée en réglit apparaît comme une boîte lumineuse, grande lampe posée au milieu de la végétation.