ANTHRACITE ARCHITECTURE 2.0

  • Habitat 
    OCTOBRE 2014
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    LE PLUVIER
    35230 ORGÈRES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    ARCHIPEL HABITAT
    L’allure de ce collectif est conditionnée par ce qui l’environne : une zone pavillonnaire en périphérie d’Orgères.

    Le projet s’aligne sur les constructions alentours en plain pied ou en R + 1. Pour installer une distance entre ce collectif et les maisons existantes situées à proximité, la voie d’accès aux stationnements a été installée en limite Ouest.
    L’intention était ici de favoriser l’idée d’un « village » plutôt que celle de « pavillons groupés ». Le programme (24 logements) se développe sur l’ensemble d’une parcelle triangulaire pensée comme un seul volume. Ce volume est percé et extrudé de sorte à générer une sorte de « hameau vernaculaire » : un ensemble densifié de logements distribués autour d’îlots, de ruelles et de placettes. Pour marquer la structure générale du projet, toutes les façades périphériques sont réalisées en briquettes noires. Inversement et par contraste, les façades intérieures sont peintes en blanc.
    Les logements en rez-de-chaussée sont plutôt destinés aux jeunes travailleurs handicapés et autonomes de l’EHPAD voisin.

    Son niveau de performance énergétique est : BBC, RT 2012, LABEL H&E (PROFIL A)
  • Habitat 
    OCTOBRE 2014
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    LE PLUVIER
    35230 ORGÈRES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    ARCHIPEL HABITAT
    L’allure de ce collectif est conditionnée par ce qui l’environne : une zone pavillonnaire en périphérie d’Orgères.

    Le projet s’aligne sur les constructions alentours en plain pied ou en R + 1. Pour installer une distance entre ce collectif et les maisons existantes situées à proximité, la voie d’accès aux stationnements a été installée en limite Ouest.
    L’intention était ici de favoriser l’idée d’un « village » plutôt que celle de « pavillons groupés ». Le programme (24 logements) se développe sur l’ensemble d’une parcelle triangulaire pensée comme un seul volume. Ce volume est percé et extrudé de sorte à générer une sorte de « hameau vernaculaire » : un ensemble densifié de logements distribués autour d’îlots, de ruelles et de placettes. Pour marquer la structure générale du projet, toutes les façades périphériques sont réalisées en briquettes noires. Inversement et par contraste, les façades intérieures sont peintes en blanc.
    Les logements en rez-de-chaussée sont plutôt destinés aux jeunes travailleurs handicapés et autonomes de l’EHPAD voisin.

    Son niveau de performance énergétique est : BBC, RT 2012, LABEL H&E (PROFIL A)
  • Habitat 
    OCTOBRE 2014
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    LE PLUVIER
    35230 ORGÈRES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    ARCHIPEL HABITAT
    L’allure de ce collectif est conditionnée par ce qui l’environne : une zone pavillonnaire en périphérie d’Orgères.

    Le projet s’aligne sur les constructions alentours en plain pied ou en R + 1. Pour installer une distance entre ce collectif et les maisons existantes situées à proximité, la voie d’accès aux stationnements a été installée en limite Ouest.
    L’intention était ici de favoriser l’idée d’un « village » plutôt que celle de « pavillons groupés ». Le programme (24 logements) se développe sur l’ensemble d’une parcelle triangulaire pensée comme un seul volume. Ce volume est percé et extrudé de sorte à générer une sorte de « hameau vernaculaire » : un ensemble densifié de logements distribués autour d’îlots, de ruelles et de placettes. Pour marquer la structure générale du projet, toutes les façades périphériques sont réalisées en briquettes noires. Inversement et par contraste, les façades intérieures sont peintes en blanc.
    Les logements en rez-de-chaussée sont plutôt destinés aux jeunes travailleurs handicapés et autonomes de l’EHPAD voisin.

    Son niveau de performance énergétique est : BBC, RT 2012, LABEL H&E (PROFIL A)
  • Habitat 
    OCTOBRE 2014
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    LE PLUVIER
    35230 ORGÈRES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    ARCHIPEL HABITAT
    L’allure de ce collectif est conditionnée par ce qui l’environne : une zone pavillonnaire en périphérie d’Orgères.

    Le projet s’aligne sur les constructions alentours en plain pied ou en R + 1. Pour installer une distance entre ce collectif et les maisons existantes situées à proximité, la voie d’accès aux stationnements a été installée en limite Ouest.
    L’intention était ici de favoriser l’idée d’un « village » plutôt que celle de « pavillons groupés ». Le programme (24 logements) se développe sur l’ensemble d’une parcelle triangulaire pensée comme un seul volume. Ce volume est percé et extrudé de sorte à générer une sorte de « hameau vernaculaire » : un ensemble densifié de logements distribués autour d’îlots, de ruelles et de placettes. Pour marquer la structure générale du projet, toutes les façades périphériques sont réalisées en briquettes noires. Inversement et par contraste, les façades intérieures sont peintes en blanc.
    Les logements en rez-de-chaussée sont plutôt destinés aux jeunes travailleurs handicapés et autonomes de l’EHPAD voisin.

    Son niveau de performance énergétique est : BBC, RT 2012, LABEL H&E (PROFIL A)
  • Habitat 
    OCTOBRE 2014
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    LE PLUVIER
    35230 ORGÈRES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    ARCHIPEL HABITAT
    L’allure de ce collectif est conditionnée par ce qui l’environne : une zone pavillonnaire en périphérie d’Orgères.

    Le projet s’aligne sur les constructions alentours en plain pied ou en R + 1. Pour installer une distance entre ce collectif et les maisons existantes situées à proximité, la voie d’accès aux stationnements a été installée en limite Ouest.
    L’intention était ici de favoriser l’idée d’un « village » plutôt que celle de « pavillons groupés ». Le programme (24 logements) se développe sur l’ensemble d’une parcelle triangulaire pensée comme un seul volume. Ce volume est percé et extrudé de sorte à générer une sorte de « hameau vernaculaire » : un ensemble densifié de logements distribués autour d’îlots, de ruelles et de placettes. Pour marquer la structure générale du projet, toutes les façades périphériques sont réalisées en briquettes noires. Inversement et par contraste, les façades intérieures sont peintes en blanc.
    Les logements en rez-de-chaussée sont plutôt destinés aux jeunes travailleurs handicapés et autonomes de l’EHPAD voisin.

    Son niveau de performance énergétique est : BBC, RT 2012, LABEL H&E (PROFIL A)
  • Habitat 
    OCTOBRE 2014
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    LE PLUVIER
    35230 ORGÈRES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    ARCHIPEL HABITAT
    L’allure de ce collectif est conditionnée par ce qui l’environne : une zone pavillonnaire en périphérie d’Orgères.

    Le projet s’aligne sur les constructions alentours en plain pied ou en R + 1. Pour installer une distance entre ce collectif et les maisons existantes situées à proximité, la voie d’accès aux stationnements a été installée en limite Ouest.
    L’intention était ici de favoriser l’idée d’un « village » plutôt que celle de « pavillons groupés ». Le programme (24 logements) se développe sur l’ensemble d’une parcelle triangulaire pensée comme un seul volume. Ce volume est percé et extrudé de sorte à générer une sorte de « hameau vernaculaire » : un ensemble densifié de logements distribués autour d’îlots, de ruelles et de placettes. Pour marquer la structure générale du projet, toutes les façades périphériques sont réalisées en briquettes noires. Inversement et par contraste, les façades intérieures sont peintes en blanc.
    Les logements en rez-de-chaussée sont plutôt destinés aux jeunes travailleurs handicapés et autonomes de l’EHPAD voisin.

    Son niveau de performance énergétique est : BBC, RT 2012, LABEL H&E (PROFIL A)
  • Habitat 
    OCTOBRE 2014
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    LE PLUVIER
    35230 ORGÈRES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    ARCHIPEL HABITAT
    L’allure de ce collectif est conditionnée par ce qui l’environne : une zone pavillonnaire en périphérie d’Orgères.

    Le projet s’aligne sur les constructions alentours en plain pied ou en R + 1. Pour installer une distance entre ce collectif et les maisons existantes situées à proximité, la voie d’accès aux stationnements a été installée en limite Ouest.
    L’intention était ici de favoriser l’idée d’un « village » plutôt que celle de « pavillons groupés ». Le programme (24 logements) se développe sur l’ensemble d’une parcelle triangulaire pensée comme un seul volume. Ce volume est percé et extrudé de sorte à générer une sorte de « hameau vernaculaire » : un ensemble densifié de logements distribués autour d’îlots, de ruelles et de placettes. Pour marquer la structure générale du projet, toutes les façades périphériques sont réalisées en briquettes noires. Inversement et par contraste, les façades intérieures sont peintes en blanc.
    Les logements en rez-de-chaussée sont plutôt destinés aux jeunes travailleurs handicapés et autonomes de l’EHPAD voisin.

    Son niveau de performance énergétique est : BBC, RT 2012, LABEL H&E (PROFIL A)
  • Habitat 
    OCTOBRE 2014
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    LE PLUVIER
    35230 ORGÈRES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    ARCHIPEL HABITAT
    L’allure de ce collectif est conditionnée par ce qui l’environne : une zone pavillonnaire en périphérie d’Orgères.

    Le projet s’aligne sur les constructions alentours en plain pied ou en R + 1. Pour installer une distance entre ce collectif et les maisons existantes situées à proximité, la voie d’accès aux stationnements a été installée en limite Ouest.
    L’intention était ici de favoriser l’idée d’un « village » plutôt que celle de « pavillons groupés ». Le programme (24 logements) se développe sur l’ensemble d’une parcelle triangulaire pensée comme un seul volume. Ce volume est percé et extrudé de sorte à générer une sorte de « hameau vernaculaire » : un ensemble densifié de logements distribués autour d’îlots, de ruelles et de placettes. Pour marquer la structure générale du projet, toutes les façades périphériques sont réalisées en briquettes noires. Inversement et par contraste, les façades intérieures sont peintes en blanc.
    Les logements en rez-de-chaussée sont plutôt destinés aux jeunes travailleurs handicapés et autonomes de l’EHPAD voisin.

    Son niveau de performance énergétique est : BBC, RT 2012, LABEL H&E (PROFIL A)