Alterlab architectes

  • Rénovation et rénovation thermique 
    2014
    (17 - Charente-Maritime)
    17000 La Rochelle
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Lauréat 2015 Palmarès Construction Bois

    Le parti pris a été « d’emballer » l’échoppe existante avec une isolation par l’extérieur et de poursuivre le volume existant côté jardin. L’extension s’ouvre largement sur le jardin grâce a une baie vitrée toute hauteur qui participe à l’ensoleillement des pièces de vie. La cuisine et le salon profitent aussi de la lumière et de l’ensoleillement venant du patio, qui peut s’ouvrir afin de les prolonger par une terrasse.
    L’extension et la rénovation de cette maison intègrent la limitation des dépenses énergétiques liées au confort thermique (d’été ou d’hiver), l’attention aux matériaux et procédés de construction, ou encore la gestion des eaux pluviales. Ainsi, en plus de l’isolation de la partie existante par l’extérieur à l’aide d’une épaisseur de 140mm de laine de chanvre puis recouverts d’un bardage bois et zinc, la maison intègre des dispositifs comme la casquette côté jardin axée Nord-Sud, qui permet d’optimiser les apports solaires en hiver et de les limiter en été, ou encore la répartition des pièces libérant un axe depuis la porte d’entrée jusqu’au jardin et permettant une ventilation naturelle traversante. Ces différents aspects techniques s’intègrent subtilement à l’architecture de la maison, à l’image du collecteur d’eau de pluie dissimulé par le bardage.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2014
    (17 - Charente-Maritime)
    17000 La Rochelle
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Lauréat 2015 Palmarès Construction Bois

    Le parti pris a été « d’emballer » l’échoppe existante avec une isolation par l’extérieur et de poursuivre le volume existant côté jardin. L’extension s’ouvre largement sur le jardin grâce a une baie vitrée toute hauteur qui participe à l’ensoleillement des pièces de vie. La cuisine et le salon profitent aussi de la lumière et de l’ensoleillement venant du patio, qui peut s’ouvrir afin de les prolonger par une terrasse.
    L’extension et la rénovation de cette maison intègrent la limitation des dépenses énergétiques liées au confort thermique (d’été ou d’hiver), l’attention aux matériaux et procédés de construction, ou encore la gestion des eaux pluviales. Ainsi, en plus de l’isolation de la partie existante par l’extérieur à l’aide d’une épaisseur de 140mm de laine de chanvre puis recouverts d’un bardage bois et zinc, la maison intègre des dispositifs comme la casquette côté jardin axée Nord-Sud, qui permet d’optimiser les apports solaires en hiver et de les limiter en été, ou encore la répartition des pièces libérant un axe depuis la porte d’entrée jusqu’au jardin et permettant une ventilation naturelle traversante. Ces différents aspects techniques s’intègrent subtilement à l’architecture de la maison, à l’image du collecteur d’eau de pluie dissimulé par le bardage.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2014
    (17 - Charente-Maritime)
    17000 La Rochelle
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Lauréat 2015 Palmarès Construction Bois

    Le parti pris a été « d’emballer » l’échoppe existante avec une isolation par l’extérieur et de poursuivre le volume existant côté jardin. L’extension s’ouvre largement sur le jardin grâce a une baie vitrée toute hauteur qui participe à l’ensoleillement des pièces de vie. La cuisine et le salon profitent aussi de la lumière et de l’ensoleillement venant du patio, qui peut s’ouvrir afin de les prolonger par une terrasse.
    L’extension et la rénovation de cette maison intègrent la limitation des dépenses énergétiques liées au confort thermique (d’été ou d’hiver), l’attention aux matériaux et procédés de construction, ou encore la gestion des eaux pluviales. Ainsi, en plus de l’isolation de la partie existante par l’extérieur à l’aide d’une épaisseur de 140mm de laine de chanvre puis recouverts d’un bardage bois et zinc, la maison intègre des dispositifs comme la casquette côté jardin axée Nord-Sud, qui permet d’optimiser les apports solaires en hiver et de les limiter en été, ou encore la répartition des pièces libérant un axe depuis la porte d’entrée jusqu’au jardin et permettant une ventilation naturelle traversante. Ces différents aspects techniques s’intègrent subtilement à l’architecture de la maison, à l’image du collecteur d’eau de pluie dissimulé par le bardage.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2014
    (17 - Charente-Maritime)
    17000 La Rochelle
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Lauréat 2015 Palmarès Construction Bois

    Le parti pris a été « d’emballer » l’échoppe existante avec une isolation par l’extérieur et de poursuivre le volume existant côté jardin. L’extension s’ouvre largement sur le jardin grâce a une baie vitrée toute hauteur qui participe à l’ensoleillement des pièces de vie. La cuisine et le salon profitent aussi de la lumière et de l’ensoleillement venant du patio, qui peut s’ouvrir afin de les prolonger par une terrasse.
    L’extension et la rénovation de cette maison intègrent la limitation des dépenses énergétiques liées au confort thermique (d’été ou d’hiver), l’attention aux matériaux et procédés de construction, ou encore la gestion des eaux pluviales. Ainsi, en plus de l’isolation de la partie existante par l’extérieur à l’aide d’une épaisseur de 140mm de laine de chanvre puis recouverts d’un bardage bois et zinc, la maison intègre des dispositifs comme la casquette côté jardin axée Nord-Sud, qui permet d’optimiser les apports solaires en hiver et de les limiter en été, ou encore la répartition des pièces libérant un axe depuis la porte d’entrée jusqu’au jardin et permettant une ventilation naturelle traversante. Ces différents aspects techniques s’intègrent subtilement à l’architecture de la maison, à l’image du collecteur d’eau de pluie dissimulé par le bardage.