ALIREZA RAZAVI STUDIO

  • Maison pour un photographe par studio razavi architecture
    Maison pour un photographe par studio razavi architecture
    Neuf 
    2013
    (29 - Finistère)
    29750 Loctudy
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    architecte: studio razavi architecture
    année: 2013
    programme: maison individuelle
    superficie: 130m²
    lieu: Loctudy, bretagne (france)
    photographie: olivier-martin gambier (http://www.omgphotographe.com/)

    Le projet de cette maison, studio et résidence secondaire d’un photographe, est basé sur un travail de développé de façades qui définissent une enveloppe simple et douce, avec des variations en hauteur et ponctuée d’ouvertures.

    Deux volumes définissent les espaces de vie et travail, ils viennent se coller à l’angle Nord-est pour libérer autant de surface que possible sur ce petit terrain et tourner toutes les fenêtres vers le Sud et l’Ouest. L’accès à l’espace principal est comprimé pour s’ouvrir progressivement vers le paysage, ce plan en forme d’éventail augmente graduellement la surface, volume et lumière. Le deuxième volume est dédié exclusivement au studio du propriétaire. Toutes les chambres et salle de bain sont réduites au minimum pour permettre une surface maximale dans les espaces de vie et travail.

    Les arêtes du bâtiment se rencontrent avec en formant des angles différents, offrant une perception changeante des volumes et perspectives. Ainsi la façade sud apparaît comme un plan vertical indépendant, elle cache le reste de la construction. Même principe dans le couloir ou un angle ouvert vient fausser la perception de perspective en créant une illusion de murs parallèles.
  • Maison pour un photographe par studio razavi architecture
    Maison pour un photographe par studio razavi architecture
    Neuf 
    2013
    (29 - Finistère)
    29750 Loctudy
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    architecte: studio razavi architecture
    année: 2013
    programme: maison individuelle
    superficie: 130m²
    lieu: Loctudy, bretagne (france)
    photographie: olivier-martin gambier (http://www.omgphotographe.com/)

    Le projet de cette maison, studio et résidence secondaire d’un photographe, est basé sur un travail de développé de façades qui définissent une enveloppe simple et douce, avec des variations en hauteur et ponctuée d’ouvertures.

    Deux volumes définissent les espaces de vie et travail, ils viennent se coller à l’angle Nord-est pour libérer autant de surface que possible sur ce petit terrain et tourner toutes les fenêtres vers le Sud et l’Ouest. L’accès à l’espace principal est comprimé pour s’ouvrir progressivement vers le paysage, ce plan en forme d’éventail augmente graduellement la surface, volume et lumière. Le deuxième volume est dédié exclusivement au studio du propriétaire. Toutes les chambres et salle de bain sont réduites au minimum pour permettre une surface maximale dans les espaces de vie et travail.

    Les arêtes du bâtiment se rencontrent avec en formant des angles différents, offrant une perception changeante des volumes et perspectives. Ainsi la façade sud apparaît comme un plan vertical indépendant, elle cache le reste de la construction. Même principe dans le couloir ou un angle ouvert vient fausser la perception de perspective en créant une illusion de murs parallèles.
  • Maison pour un photographe par studio razavi architecture
    Maison pour un photographe par studio razavi architecture
    Neuf 
    2013
    (29 - Finistère)
    29750 Loctudy
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    architecte: studio razavi architecture
    année: 2013
    programme: maison individuelle
    superficie: 130m²
    lieu: Loctudy, bretagne (france)
    photographie: olivier-martin gambier (http://www.omgphotographe.com/)

    Le projet de cette maison, studio et résidence secondaire d’un photographe, est basé sur un travail de développé de façades qui définissent une enveloppe simple et douce, avec des variations en hauteur et ponctuée d’ouvertures.

    Deux volumes définissent les espaces de vie et travail, ils viennent se coller à l’angle Nord-est pour libérer autant de surface que possible sur ce petit terrain et tourner toutes les fenêtres vers le Sud et l’Ouest. L’accès à l’espace principal est comprimé pour s’ouvrir progressivement vers le paysage, ce plan en forme d’éventail augmente graduellement la surface, volume et lumière. Le deuxième volume est dédié exclusivement au studio du propriétaire. Toutes les chambres et salle de bain sont réduites au minimum pour permettre une surface maximale dans les espaces de vie et travail.

    Les arêtes du bâtiment se rencontrent avec en formant des angles différents, offrant une perception changeante des volumes et perspectives. Ainsi la façade sud apparaît comme un plan vertical indépendant, elle cache le reste de la construction. Même principe dans le couloir ou un angle ouvert vient fausser la perception de perspective en créant une illusion de murs parallèles.
  • Maison pour un photographe par studio razavi architecture
    Maison pour un photographe par studio razavi architecture
    Neuf 
    2013
    (29 - Finistère)
    29750 Loctudy
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    architecte: studio razavi architecture
    année: 2013
    programme: maison individuelle
    superficie: 130m²
    lieu: Loctudy, bretagne (france)
    photographie: olivier-martin gambier (http://www.omgphotographe.com/)

    Le projet de cette maison, studio et résidence secondaire d’un photographe, est basé sur un travail de développé de façades qui définissent une enveloppe simple et douce, avec des variations en hauteur et ponctuée d’ouvertures.

    Deux volumes définissent les espaces de vie et travail, ils viennent se coller à l’angle Nord-est pour libérer autant de surface que possible sur ce petit terrain et tourner toutes les fenêtres vers le Sud et l’Ouest. L’accès à l’espace principal est comprimé pour s’ouvrir progressivement vers le paysage, ce plan en forme d’éventail augmente graduellement la surface, volume et lumière. Le deuxième volume est dédié exclusivement au studio du propriétaire. Toutes les chambres et salle de bain sont réduites au minimum pour permettre une surface maximale dans les espaces de vie et travail.

    Les arêtes du bâtiment se rencontrent avec en formant des angles différents, offrant une perception changeante des volumes et perspectives. Ainsi la façade sud apparaît comme un plan vertical indépendant, elle cache le reste de la construction. Même principe dans le couloir ou un angle ouvert vient fausser la perception de perspective en créant une illusion de murs parallèles.
  • Maison pour un photographe par studio razavi architecture
    Maison pour un photographe par studio razavi architecture
    Neuf 
    2013
    (29 - Finistère)
    29750 Loctudy
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    architecte: studio razavi architecture
    année: 2013
    programme: maison individuelle
    superficie: 130m²
    lieu: Loctudy, bretagne (france)
    photographie: olivier-martin gambier (http://www.omgphotographe.com/)

    Le projet de cette maison, studio et résidence secondaire d’un photographe, est basé sur un travail de développé de façades qui définissent une enveloppe simple et douce, avec des variations en hauteur et ponctuée d’ouvertures.

    Deux volumes définissent les espaces de vie et travail, ils viennent se coller à l’angle Nord-est pour libérer autant de surface que possible sur ce petit terrain et tourner toutes les fenêtres vers le Sud et l’Ouest. L’accès à l’espace principal est comprimé pour s’ouvrir progressivement vers le paysage, ce plan en forme d’éventail augmente graduellement la surface, volume et lumière. Le deuxième volume est dédié exclusivement au studio du propriétaire. Toutes les chambres et salle de bain sont réduites au minimum pour permettre une surface maximale dans les espaces de vie et travail.

    Les arêtes du bâtiment se rencontrent avec en formant des angles différents, offrant une perception changeante des volumes et perspectives. Ainsi la façade sud apparaît comme un plan vertical indépendant, elle cache le reste de la construction. Même principe dans le couloir ou un angle ouvert vient fausser la perception de perspective en créant une illusion de murs parallèles.
  • Maison pour un photographe par studio razavi architecture
    Maison pour un photographe par studio razavi architecture
    Neuf 
    2013
    (29 - Finistère)
    29750 Loctudy
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    architecte: studio razavi architecture
    année: 2013
    programme: maison individuelle
    superficie: 130m²
    lieu: Loctudy, bretagne (france)
    photographie: olivier-martin gambier (http://www.omgphotographe.com/)

    Le projet de cette maison, studio et résidence secondaire d’un photographe, est basé sur un travail de développé de façades qui définissent une enveloppe simple et douce, avec des variations en hauteur et ponctuée d’ouvertures.

    Deux volumes définissent les espaces de vie et travail, ils viennent se coller à l’angle Nord-est pour libérer autant de surface que possible sur ce petit terrain et tourner toutes les fenêtres vers le Sud et l’Ouest. L’accès à l’espace principal est comprimé pour s’ouvrir progressivement vers le paysage, ce plan en forme d’éventail augmente graduellement la surface, volume et lumière. Le deuxième volume est dédié exclusivement au studio du propriétaire. Toutes les chambres et salle de bain sont réduites au minimum pour permettre une surface maximale dans les espaces de vie et travail.

    Les arêtes du bâtiment se rencontrent avec en formant des angles différents, offrant une perception changeante des volumes et perspectives. Ainsi la façade sud apparaît comme un plan vertical indépendant, elle cache le reste de la construction. Même principe dans le couloir ou un angle ouvert vient fausser la perception de perspective en créant une illusion de murs parallèles.
  • Maison pour un photographe par studio razavi architecture
    Maison pour un photographe par studio razavi architecture
    Neuf 
    2013
    (29 - Finistère)
    29750 Loctudy
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    architecte: studio razavi architecture
    année: 2013
    programme: maison individuelle
    superficie: 130m²
    lieu: Loctudy, bretagne (france)
    photographie: olivier-martin gambier (http://www.omgphotographe.com/)

    Le projet de cette maison, studio et résidence secondaire d’un photographe, est basé sur un travail de développé de façades qui définissent une enveloppe simple et douce, avec des variations en hauteur et ponctuée d’ouvertures.

    Deux volumes définissent les espaces de vie et travail, ils viennent se coller à l’angle Nord-est pour libérer autant de surface que possible sur ce petit terrain et tourner toutes les fenêtres vers le Sud et l’Ouest. L’accès à l’espace principal est comprimé pour s’ouvrir progressivement vers le paysage, ce plan en forme d’éventail augmente graduellement la surface, volume et lumière. Le deuxième volume est dédié exclusivement au studio du propriétaire. Toutes les chambres et salle de bain sont réduites au minimum pour permettre une surface maximale dans les espaces de vie et travail.

    Les arêtes du bâtiment se rencontrent avec en formant des angles différents, offrant une perception changeante des volumes et perspectives. Ainsi la façade sud apparaît comme un plan vertical indépendant, elle cache le reste de la construction. Même principe dans le couloir ou un angle ouvert vient fausser la perception de perspective en créant une illusion de murs parallèles.
  • Maison pour un photographe par studio razavi architecture
    Maison pour un photographe par studio razavi architecture
    Neuf 
    2013
    (29 - Finistère)
    29750 Loctudy
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    architecte: studio razavi architecture
    année: 2013
    programme: maison individuelle
    superficie: 130m²
    lieu: Loctudy, bretagne (france)
    photographie: olivier-martin gambier (http://www.omgphotographe.com/)

    Le projet de cette maison, studio et résidence secondaire d’un photographe, est basé sur un travail de développé de façades qui définissent une enveloppe simple et douce, avec des variations en hauteur et ponctuée d’ouvertures.

    Deux volumes définissent les espaces de vie et travail, ils viennent se coller à l’angle Nord-est pour libérer autant de surface que possible sur ce petit terrain et tourner toutes les fenêtres vers le Sud et l’Ouest. L’accès à l’espace principal est comprimé pour s’ouvrir progressivement vers le paysage, ce plan en forme d’éventail augmente graduellement la surface, volume et lumière. Le deuxième volume est dédié exclusivement au studio du propriétaire. Toutes les chambres et salle de bain sont réduites au minimum pour permettre une surface maximale dans les espaces de vie et travail.

    Les arêtes du bâtiment se rencontrent avec en formant des angles différents, offrant une perception changeante des volumes et perspectives. Ainsi la façade sud apparaît comme un plan vertical indépendant, elle cache le reste de la construction. Même principe dans le couloir ou un angle ouvert vient fausser la perception de perspective en créant une illusion de murs parallèles.
  • Maison pour un photographe par studio razavi architecture
    Maison pour un photographe par studio razavi architecture
    Neuf 
    2013
    (29 - Finistère)
    29750 Loctudy
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    architecte: studio razavi architecture
    année: 2013
    programme: maison individuelle
    superficie: 130m²
    lieu: Loctudy, bretagne (france)
    photographie: olivier-martin gambier (http://www.omgphotographe.com/)

    Le projet de cette maison, studio et résidence secondaire d’un photographe, est basé sur un travail de développé de façades qui définissent une enveloppe simple et douce, avec des variations en hauteur et ponctuée d’ouvertures.

    Deux volumes définissent les espaces de vie et travail, ils viennent se coller à l’angle Nord-est pour libérer autant de surface que possible sur ce petit terrain et tourner toutes les fenêtres vers le Sud et l’Ouest. L’accès à l’espace principal est comprimé pour s’ouvrir progressivement vers le paysage, ce plan en forme d’éventail augmente graduellement la surface, volume et lumière. Le deuxième volume est dédié exclusivement au studio du propriétaire. Toutes les chambres et salle de bain sont réduites au minimum pour permettre une surface maximale dans les espaces de vie et travail.

    Les arêtes du bâtiment se rencontrent avec en formant des angles différents, offrant une perception changeante des volumes et perspectives. Ainsi la façade sud apparaît comme un plan vertical indépendant, elle cache le reste de la construction. Même principe dans le couloir ou un angle ouvert vient fausser la perception de perspective en créant une illusion de murs parallèles.
  • Maison pour un photographe par studio razavi architecture
    Maison pour un photographe par studio razavi architecture
    Neuf 
    2013
    (29 - Finistère)
    29750 Loctudy
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    architecte: studio razavi architecture
    année: 2013
    programme: maison individuelle
    superficie: 130m²
    lieu: Loctudy, bretagne (france)
    photographie: olivier-martin gambier (http://www.omgphotographe.com/)

    Le projet de cette maison, studio et résidence secondaire d’un photographe, est basé sur un travail de développé de façades qui définissent une enveloppe simple et douce, avec des variations en hauteur et ponctuée d’ouvertures.

    Deux volumes définissent les espaces de vie et travail, ils viennent se coller à l’angle Nord-est pour libérer autant de surface que possible sur ce petit terrain et tourner toutes les fenêtres vers le Sud et l’Ouest. L’accès à l’espace principal est comprimé pour s’ouvrir progressivement vers le paysage, ce plan en forme d’éventail augmente graduellement la surface, volume et lumière. Le deuxième volume est dédié exclusivement au studio du propriétaire. Toutes les chambres et salle de bain sont réduites au minimum pour permettre une surface maximale dans les espaces de vie et travail.

    Les arêtes du bâtiment se rencontrent avec en formant des angles différents, offrant une perception changeante des volumes et perspectives. Ainsi la façade sud apparaît comme un plan vertical indépendant, elle cache le reste de la construction. Même principe dans le couloir ou un angle ouvert vient fausser la perception de perspective en créant une illusion de murs parallèles.
  • Maison pour un photographe par studio razavi architecture
    Maison pour un photographe par studio razavi architecture
    Neuf 
    2013
    (29 - Finistère)
    29750 Loctudy
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    architecte: studio razavi architecture
    année: 2013
    programme: maison individuelle
    superficie: 130m²
    lieu: Loctudy, bretagne (france)
    photographie: olivier-martin gambier (http://www.omgphotographe.com/)

    Le projet de cette maison, studio et résidence secondaire d’un photographe, est basé sur un travail de développé de façades qui définissent une enveloppe simple et douce, avec des variations en hauteur et ponctuée d’ouvertures.

    Deux volumes définissent les espaces de vie et travail, ils viennent se coller à l’angle Nord-est pour libérer autant de surface que possible sur ce petit terrain et tourner toutes les fenêtres vers le Sud et l’Ouest. L’accès à l’espace principal est comprimé pour s’ouvrir progressivement vers le paysage, ce plan en forme d’éventail augmente graduellement la surface, volume et lumière. Le deuxième volume est dédié exclusivement au studio du propriétaire. Toutes les chambres et salle de bain sont réduites au minimum pour permettre une surface maximale dans les espaces de vie et travail.

    Les arêtes du bâtiment se rencontrent avec en formant des angles différents, offrant une perception changeante des volumes et perspectives. Ainsi la façade sud apparaît comme un plan vertical indépendant, elle cache le reste de la construction. Même principe dans le couloir ou un angle ouvert vient fausser la perception de perspective en créant une illusion de murs parallèles.