Alexis Demanche architecte

  • Travail personnel de fin d'étude, 2003-2004.
    Jury : René Hasson, François Beguin, Stéphane Pourrier, Patrick Céleste, Yves Roujon.

    Réflexion sur la transformation urbaine de la banlieue fragmentée, sur un site de « délaissé urbain», en périphérie de ville, dans un quartier en pleine mutation. Le site se trouve cerné par des infrastructures routières et autoroutières, un campus universitaire, des résidences étudiantes et des logements sociaux. Sa requalification requiert une intervention sur l’espace public, la voirie et le tissu urbain. Il s’agit de développer, dans un site de 3 hectares, un espace dense et mixte réunissant activités et habitations, qui sera facteur de centralité dans le quartier, et de redéfinir les liens possibles, recoudre le nouveau quartier aux quartiers enclavés alentours.
  • Travail personnel de fin d'étude, 2003-2004.
    Jury : René Hasson, François Beguin, Stéphane Pourrier, Patrick Céleste, Yves Roujon.

    Réflexion sur la transformation urbaine de la banlieue fragmentée, sur un site de « délaissé urbain», en périphérie de ville, dans un quartier en pleine mutation. Le site se trouve cerné par des infrastructures routières et autoroutières, un campus universitaire, des résidences étudiantes et des logements sociaux. Sa requalification requiert une intervention sur l’espace public, la voirie et le tissu urbain. Il s’agit de développer, dans un site de 3 hectares, un espace dense et mixte réunissant activités et habitations, qui sera facteur de centralité dans le quartier, et de redéfinir les liens possibles, recoudre le nouveau quartier aux quartiers enclavés alentours.
  • Travail personnel de fin d'étude, 2003-2004.
    Jury : René Hasson, François Beguin, Stéphane Pourrier, Patrick Céleste, Yves Roujon.

    Réflexion sur la transformation urbaine de la banlieue fragmentée, sur un site de « délaissé urbain», en périphérie de ville, dans un quartier en pleine mutation. Le site se trouve cerné par des infrastructures routières et autoroutières, un campus universitaire, des résidences étudiantes et des logements sociaux. Sa requalification requiert une intervention sur l’espace public, la voirie et le tissu urbain. Il s’agit de développer, dans un site de 3 hectares, un espace dense et mixte réunissant activités et habitations, qui sera facteur de centralité dans le quartier, et de redéfinir les liens possibles, recoudre le nouveau quartier aux quartiers enclavés alentours.
  • Travail personnel de fin d'étude, 2003-2004.
    Jury : René Hasson, François Beguin, Stéphane Pourrier, Patrick Céleste, Yves Roujon.

    Réflexion sur la transformation urbaine de la banlieue fragmentée, sur un site de « délaissé urbain», en périphérie de ville, dans un quartier en pleine mutation. Le site se trouve cerné par des infrastructures routières et autoroutières, un campus universitaire, des résidences étudiantes et des logements sociaux. Sa requalification requiert une intervention sur l’espace public, la voirie et le tissu urbain. Il s’agit de développer, dans un site de 3 hectares, un espace dense et mixte réunissant activités et habitations, qui sera facteur de centralité dans le quartier, et de redéfinir les liens possibles, recoudre le nouveau quartier aux quartiers enclavés alentours.
  • Travail personnel de fin d'étude, 2003-2004.
    Jury : René Hasson, François Beguin, Stéphane Pourrier, Patrick Céleste, Yves Roujon.

    Réflexion sur la transformation urbaine de la banlieue fragmentée, sur un site de « délaissé urbain», en périphérie de ville, dans un quartier en pleine mutation. Le site se trouve cerné par des infrastructures routières et autoroutières, un campus universitaire, des résidences étudiantes et des logements sociaux. Sa requalification requiert une intervention sur l’espace public, la voirie et le tissu urbain. Il s’agit de développer, dans un site de 3 hectares, un espace dense et mixte réunissant activités et habitations, qui sera facteur de centralité dans le quartier, et de redéfinir les liens possibles, recoudre le nouveau quartier aux quartiers enclavés alentours.
  • Travail personnel de fin d'étude, 2003-2004.
    Jury : René Hasson, François Beguin, Stéphane Pourrier, Patrick Céleste, Yves Roujon.

    Réflexion sur la transformation urbaine de la banlieue fragmentée, sur un site de « délaissé urbain», en périphérie de ville, dans un quartier en pleine mutation. Le site se trouve cerné par des infrastructures routières et autoroutières, un campus universitaire, des résidences étudiantes et des logements sociaux. Sa requalification requiert une intervention sur l’espace public, la voirie et le tissu urbain. Il s’agit de développer, dans un site de 3 hectares, un espace dense et mixte réunissant activités et habitations, qui sera facteur de centralité dans le quartier, et de redéfinir les liens possibles, recoudre le nouveau quartier aux quartiers enclavés alentours.
  • Travail personnel de fin d'étude, 2003-2004.
    Jury : René Hasson, François Beguin, Stéphane Pourrier, Patrick Céleste, Yves Roujon.

    Réflexion sur la transformation urbaine de la banlieue fragmentée, sur un site de « délaissé urbain», en périphérie de ville, dans un quartier en pleine mutation. Le site se trouve cerné par des infrastructures routières et autoroutières, un campus universitaire, des résidences étudiantes et des logements sociaux. Sa requalification requiert une intervention sur l’espace public, la voirie et le tissu urbain. Il s’agit de développer, dans un site de 3 hectares, un espace dense et mixte réunissant activités et habitations, qui sera facteur de centralité dans le quartier, et de redéfinir les liens possibles, recoudre le nouveau quartier aux quartiers enclavés alentours.
  • Travail personnel de fin d'étude, 2003-2004.
    Jury : René Hasson, François Beguin, Stéphane Pourrier, Patrick Céleste, Yves Roujon.

    Réflexion sur la transformation urbaine de la banlieue fragmentée, sur un site de « délaissé urbain», en périphérie de ville, dans un quartier en pleine mutation. Le site se trouve cerné par des infrastructures routières et autoroutières, un campus universitaire, des résidences étudiantes et des logements sociaux. Sa requalification requiert une intervention sur l’espace public, la voirie et le tissu urbain. Il s’agit de développer, dans un site de 3 hectares, un espace dense et mixte réunissant activités et habitations, qui sera facteur de centralité dans le quartier, et de redéfinir les liens possibles, recoudre le nouveau quartier aux quartiers enclavés alentours.
  • Travail personnel de fin d'étude, 2003-2004.
    Jury : René Hasson, François Beguin, Stéphane Pourrier, Patrick Céleste, Yves Roujon.

    Réflexion sur la transformation urbaine de la banlieue fragmentée, sur un site de « délaissé urbain», en périphérie de ville, dans un quartier en pleine mutation. Le site se trouve cerné par des infrastructures routières et autoroutières, un campus universitaire, des résidences étudiantes et des logements sociaux. Sa requalification requiert une intervention sur l’espace public, la voirie et le tissu urbain. Il s’agit de développer, dans un site de 3 hectares, un espace dense et mixte réunissant activités et habitations, qui sera facteur de centralité dans le quartier, et de redéfinir les liens possibles, recoudre le nouveau quartier aux quartiers enclavés alentours.
  • Travail personnel de fin d'étude, 2003-2004.
    Jury : René Hasson, François Beguin, Stéphane Pourrier, Patrick Céleste, Yves Roujon.

    Réflexion sur la transformation urbaine de la banlieue fragmentée, sur un site de « délaissé urbain», en périphérie de ville, dans un quartier en pleine mutation. Le site se trouve cerné par des infrastructures routières et autoroutières, un campus universitaire, des résidences étudiantes et des logements sociaux. Sa requalification requiert une intervention sur l’espace public, la voirie et le tissu urbain. Il s’agit de développer, dans un site de 3 hectares, un espace dense et mixte réunissant activités et habitations, qui sera facteur de centralité dans le quartier, et de redéfinir les liens possibles, recoudre le nouveau quartier aux quartiers enclavés alentours.
  • Travail personnel de fin d'étude, 2003-2004.
    Jury : René Hasson, François Beguin, Stéphane Pourrier, Patrick Céleste, Yves Roujon.

    Réflexion sur la transformation urbaine de la banlieue fragmentée, sur un site de « délaissé urbain», en périphérie de ville, dans un quartier en pleine mutation. Le site se trouve cerné par des infrastructures routières et autoroutières, un campus universitaire, des résidences étudiantes et des logements sociaux. Sa requalification requiert une intervention sur l’espace public, la voirie et le tissu urbain. Il s’agit de développer, dans un site de 3 hectares, un espace dense et mixte réunissant activités et habitations, qui sera facteur de centralité dans le quartier, et de redéfinir les liens possibles, recoudre le nouveau quartier aux quartiers enclavés alentours.
  • Travail personnel de fin d'étude, 2003-2004.
    Jury : René Hasson, François Beguin, Stéphane Pourrier, Patrick Céleste, Yves Roujon.

    Réflexion sur la transformation urbaine de la banlieue fragmentée, sur un site de « délaissé urbain», en périphérie de ville, dans un quartier en pleine mutation. Le site se trouve cerné par des infrastructures routières et autoroutières, un campus universitaire, des résidences étudiantes et des logements sociaux. Sa requalification requiert une intervention sur l’espace public, la voirie et le tissu urbain. Il s’agit de développer, dans un site de 3 hectares, un espace dense et mixte réunissant activités et habitations, qui sera facteur de centralité dans le quartier, et de redéfinir les liens possibles, recoudre le nouveau quartier aux quartiers enclavés alentours.
  • Travail personnel de fin d'étude, 2003-2004.
    Jury : René Hasson, François Beguin, Stéphane Pourrier, Patrick Céleste, Yves Roujon.

    Réflexion sur la transformation urbaine de la banlieue fragmentée, sur un site de « délaissé urbain», en périphérie de ville, dans un quartier en pleine mutation. Le site se trouve cerné par des infrastructures routières et autoroutières, un campus universitaire, des résidences étudiantes et des logements sociaux. Sa requalification requiert une intervention sur l’espace public, la voirie et le tissu urbain. Il s’agit de développer, dans un site de 3 hectares, un espace dense et mixte réunissant activités et habitations, qui sera facteur de centralité dans le quartier, et de redéfinir les liens possibles, recoudre le nouveau quartier aux quartiers enclavés alentours.
  • Travail personnel de fin d'étude, 2003-2004.
    Jury : René Hasson, François Beguin, Stéphane Pourrier, Patrick Céleste, Yves Roujon.

    Réflexion sur la transformation urbaine de la banlieue fragmentée, sur un site de « délaissé urbain», en périphérie de ville, dans un quartier en pleine mutation. Le site se trouve cerné par des infrastructures routières et autoroutières, un campus universitaire, des résidences étudiantes et des logements sociaux. Sa requalification requiert une intervention sur l’espace public, la voirie et le tissu urbain. Il s’agit de développer, dans un site de 3 hectares, un espace dense et mixte réunissant activités et habitations, qui sera facteur de centralité dans le quartier, et de redéfinir les liens possibles, recoudre le nouveau quartier aux quartiers enclavés alentours.