Agence Sandro Agostini architecture

  • Rénovation et rénovation thermique 
    Avril 2014
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    Les Petits Chapelais
    Rennes
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Coût : 395000 _ SHON : 475 m2 _ Mission : complète

    A 10 km de Rennes, le projet comprend la réhabilitation d'une exploitation agricole biologique, avec la création de résidences étudiantes « Campus vert », la construction d'un fournil traditionnel et un point d'accueil et de vente. A long terme, la transformation d'une étable en jardin d'enfants Montessori est prévue.

    La restructuration bénéficie d'un apport en matériaux écologiques selon les principes de l'architecture HQE : les enduits sont en chaux et en terre, les revêtements au sol sont en terre cuite et bois. L'utilisation du béton est minimisée. Ce choix privilégie les aspects économiques et qualitatifs autant qu'esthétiques.

    Les performances thermiques sont optimisées par la réalisation d'isolant en chanvre et chaux pour les murs et les sols. Les toitures traditionnellement en ardoises sont de type ventilées et sont composées d'une couche d'isolation en panneaux fibres de bois et de ouate de cellulose.

    Le chauffage est de type rayonnant au sol à basse température, servi par une chaudière à granules. Le chauffage de l'eau sanitaire est complété par l'apport des capteurs solaires. De même, l'installation des panneaux photovoltaïques garantissent la fourniture en électricité pour la totalité de l'exploitation.

    Réalisation dune serre bio-climatique en façade sud, pour exploiter l'apport solaire.

    Le projet comprend une étude attentive de l'implantation au regard d'une recherche de circulation dynamique dans un corps de ferme en activités, qui comprend également la création des espaces de parking et de service. L'accueil reste un élément primordial à valoriser.


  • Rénovation et rénovation thermique 
    Avril 2014
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    Les Petits Chapelais
    Rennes
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Coût : 395000 _ SHON : 475 m2 _ Mission : complète

    A 10 km de Rennes, le projet comprend la réhabilitation d'une exploitation agricole biologique, avec la création de résidences étudiantes « Campus vert », la construction d'un fournil traditionnel et un point d'accueil et de vente. A long terme, la transformation d'une étable en jardin d'enfants Montessori est prévue.

    La restructuration bénéficie d'un apport en matériaux écologiques selon les principes de l'architecture HQE : les enduits sont en chaux et en terre, les revêtements au sol sont en terre cuite et bois. L'utilisation du béton est minimisée. Ce choix privilégie les aspects économiques et qualitatifs autant qu'esthétiques.

    Les performances thermiques sont optimisées par la réalisation d'isolant en chanvre et chaux pour les murs et les sols. Les toitures traditionnellement en ardoises sont de type ventilées et sont composées d'une couche d'isolation en panneaux fibres de bois et de ouate de cellulose.

    Le chauffage est de type rayonnant au sol à basse température, servi par une chaudière à granules. Le chauffage de l'eau sanitaire est complété par l'apport des capteurs solaires. De même, l'installation des panneaux photovoltaïques garantissent la fourniture en électricité pour la totalité de l'exploitation.

    Réalisation dune serre bio-climatique en façade sud, pour exploiter l'apport solaire.

    Le projet comprend une étude attentive de l'implantation au regard d'une recherche de circulation dynamique dans un corps de ferme en activités, qui comprend également la création des espaces de parking et de service. L'accueil reste un élément primordial à valoriser.


  • Rénovation et rénovation thermique 
    Avril 2014
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    Les Petits Chapelais
    Rennes
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Coût : 395000 _ SHON : 475 m2 _ Mission : complète

    A 10 km de Rennes, le projet comprend la réhabilitation d'une exploitation agricole biologique, avec la création de résidences étudiantes « Campus vert », la construction d'un fournil traditionnel et un point d'accueil et de vente. A long terme, la transformation d'une étable en jardin d'enfants Montessori est prévue.

    La restructuration bénéficie d'un apport en matériaux écologiques selon les principes de l'architecture HQE : les enduits sont en chaux et en terre, les revêtements au sol sont en terre cuite et bois. L'utilisation du béton est minimisée. Ce choix privilégie les aspects économiques et qualitatifs autant qu'esthétiques.

    Les performances thermiques sont optimisées par la réalisation d'isolant en chanvre et chaux pour les murs et les sols. Les toitures traditionnellement en ardoises sont de type ventilées et sont composées d'une couche d'isolation en panneaux fibres de bois et de ouate de cellulose.

    Le chauffage est de type rayonnant au sol à basse température, servi par une chaudière à granules. Le chauffage de l'eau sanitaire est complété par l'apport des capteurs solaires. De même, l'installation des panneaux photovoltaïques garantissent la fourniture en électricité pour la totalité de l'exploitation.

    Réalisation dune serre bio-climatique en façade sud, pour exploiter l'apport solaire.

    Le projet comprend une étude attentive de l'implantation au regard d'une recherche de circulation dynamique dans un corps de ferme en activités, qui comprend également la création des espaces de parking et de service. L'accueil reste un élément primordial à valoriser.


  • Rénovation et rénovation thermique 
    Avril 2014
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    Les Petits Chapelais
    Rennes
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Coût : 395000 _ SHON : 475 m2 _ Mission : complète

    A 10 km de Rennes, le projet comprend la réhabilitation d'une exploitation agricole biologique, avec la création de résidences étudiantes « Campus vert », la construction d'un fournil traditionnel et un point d'accueil et de vente. A long terme, la transformation d'une étable en jardin d'enfants Montessori est prévue.

    La restructuration bénéficie d'un apport en matériaux écologiques selon les principes de l'architecture HQE : les enduits sont en chaux et en terre, les revêtements au sol sont en terre cuite et bois. L'utilisation du béton est minimisée. Ce choix privilégie les aspects économiques et qualitatifs autant qu'esthétiques.

    Les performances thermiques sont optimisées par la réalisation d'isolant en chanvre et chaux pour les murs et les sols. Les toitures traditionnellement en ardoises sont de type ventilées et sont composées d'une couche d'isolation en panneaux fibres de bois et de ouate de cellulose.

    Le chauffage est de type rayonnant au sol à basse température, servi par une chaudière à granules. Le chauffage de l'eau sanitaire est complété par l'apport des capteurs solaires. De même, l'installation des panneaux photovoltaïques garantissent la fourniture en électricité pour la totalité de l'exploitation.

    Réalisation dune serre bio-climatique en façade sud, pour exploiter l'apport solaire.

    Le projet comprend une étude attentive de l'implantation au regard d'une recherche de circulation dynamique dans un corps de ferme en activités, qui comprend également la création des espaces de parking et de service. L'accueil reste un élément primordial à valoriser.