Maison en Ile-de-France

  • Vue de la façade Sud
    Vue de la façade Sud
    Neuf
    Neuf
    Construite pour un couple de musiciens et un enfant, sur un terrain de 4OO m², en banlieue parisienne, la maison devait répondre aux nombreuses contraintes du site et de la règlementation. L'emprise au sol de la construction est limitée à 100 m² pour conserver la surface de jardin maximum. Le niveau principal est surélevé de deux mètres par rapport au terrain naturel pour tenir compte des crues centenaires de la Marne. La légèreté du volume est le résultat d'une différenciation des trois niveaux, l'étage supérieur étant traité en bardage de douglas, alors que les murs du niveau principal, construits en briques "monomur" sont enduits à la chaux. Le soubassement mi-enterré montre son ossature en béton. La verrière du séjour est traitée en porte-à-faux comme un élément métallique accroché au volume principal. On accède au niveau principal par l'intermédiaire d'une petite plate-forme en bois qui guide le visiteur vers l'entrée, située sur la façade arrière. Le niveau inférieur abrite une cave et un salon de musique. L'intégration au site est assurée par les matériaux aux couleurs douces (enduit à la chaux, bois lasuré), ainsi que par la toiture légère, à une pente, converte d'aluminium gris fumé. En respectant le gabarit des constructions environnantes de typologies très variées, la maison est contemporaine sans chercher à s'imposer dans le paysage. • Date de livraison :2004 • Ville : NEUILLY PLAISANCE • Département : 93 360 • Maitre d'ouvrage : privé • Architectes associés : • Coût : 290 000 € TTC • SHON : 192 m2 • Nature de la mission : Complète
    93360 NEUILLY- PLAISANCE
    France métropolitaine
    2005
    93 - Seine-Saint-Denis
  • Neuf
    Neuf
    Construite pour un couple de musiciens et un enfant, sur un terrain de 4OO m², en banlieue parisienne, la maison devait répondre aux nombreuses contraintes du site et de la règlementation. L'emprise au sol de la construction est limitée à 100 m² pour conserver la surface de jardin maximum. Le niveau principal est surélevé de deux mètres par rapport au terrain naturel pour tenir compte des crues centenaires de la Marne. La légèreté du volume est le résultat d'une différenciation des trois niveaux, l'étage supérieur étant traité en bardage de douglas, alors que les murs du niveau principal, construits en briques "monomur" sont enduits à la chaux. Le soubassement mi-enterré montre son ossature en béton. La verrière du séjour est traitée en porte-à-faux comme un élément métallique accroché au volume principal. On accède au niveau principal par l'intermédiaire d'une petite plate-forme en bois qui guide le visiteur vers l'entrée, située sur la façade arrière. Le niveau inférieur abrite une cave et un salon de musique. L'intégration au site est assurée par les matériaux aux couleurs douces (enduit à la chaux, bois lasuré), ainsi que par la toiture légère, à une pente, converte d'aluminium gris fumé. En respectant le gabarit des constructions environnantes de typologies très variées, la maison est contemporaine sans chercher à s'imposer dans le paysage. • Date de livraison :2004 • Ville : NEUILLY PLAISANCE • Département : 93 360 • Maitre d'ouvrage : privé • Architectes associés : • Coût : 290 000 € TTC • SHON : 192 m2 • Nature de la mission : Complète
    93360 NEUILLY- PLAISANCE
    France métropolitaine
    2005
    93 - Seine-Saint-Denis
  • Détail de la verrière en porte-à-faux
    Détail de la verrière en porte-à-faux
    Neuf
    Neuf
    Construite pour un couple de musiciens et un enfant, sur un terrain de 4OO m², en banlieue parisienne, la maison devait répondre aux nombreuses contraintes du site et de la règlementation. L'emprise au sol de la construction est limitée à 100 m² pour conserver la surface de jardin maximum. Le niveau principal est surélevé de deux mètres par rapport au terrain naturel pour tenir compte des crues centenaires de la Marne. La légèreté du volume est le résultat d'une différenciation des trois niveaux, l'étage supérieur étant traité en bardage de douglas, alors que les murs du niveau principal, construits en briques "monomur" sont enduits à la chaux. Le soubassement mi-enterré montre son ossature en béton. La verrière du séjour est traitée en porte-à-faux comme un élément métallique accroché au volume principal. On accède au niveau principal par l'intermédiaire d'une petite plate-forme en bois qui guide le visiteur vers l'entrée, située sur la façade arrière. Le niveau inférieur abrite une cave et un salon de musique. L'intégration au site est assurée par les matériaux aux couleurs douces (enduit à la chaux, bois lasuré), ainsi que par la toiture légère, à une pente, converte d'aluminium gris fumé. En respectant le gabarit des constructions environnantes de typologies très variées, la maison est contemporaine sans chercher à s'imposer dans le paysage. • Date de livraison :2004 • Ville : NEUILLY PLAISANCE • Département : 93 360 • Maitre d'ouvrage : privé • Architectes associés : • Coût : 290 000 € TTC • SHON : 192 m2 • Nature de la mission : Complète
    93360 NEUILLY- PLAISANCE
    France métropolitaine
    2005
    93 - Seine-Saint-Denis
  • Détail de la façade Ouest
    Détail de la façade Ouest
    Neuf
    Neuf
    Construite pour un couple de musiciens et un enfant, sur un terrain de 4OO m², en banlieue parisienne, la maison devait répondre aux nombreuses contraintes du site et de la règlementation. L'emprise au sol de la construction est limitée à 100 m² pour conserver la surface de jardin maximum. Le niveau principal est surélevé de deux mètres par rapport au terrain naturel pour tenir compte des crues centenaires de la Marne. La légèreté du volume est le résultat d'une différenciation des trois niveaux, l'étage supérieur étant traité en bardage de douglas, alors que les murs du niveau principal, construits en briques "monomur" sont enduits à la chaux. Le soubassement mi-enterré montre son ossature en béton. La verrière du séjour est traitée en porte-à-faux comme un élément métallique accroché au volume principal. On accède au niveau principal par l'intermédiaire d'une petite plate-forme en bois qui guide le visiteur vers l'entrée, située sur la façade arrière. Le niveau inférieur abrite une cave et un salon de musique. L'intégration au site est assurée par les matériaux aux couleurs douces (enduit à la chaux, bois lasuré), ainsi que par la toiture légère, à une pente, converte d'aluminium gris fumé. En respectant le gabarit des constructions environnantes de typologies très variées, la maison est contemporaine sans chercher à s'imposer dans le paysage. • Date de livraison :2004 • Ville : NEUILLY PLAISANCE • Département : 93 360 • Maitre d'ouvrage : privé • Architectes associés : • Coût : 290 000 € TTC • SHON : 192 m2 • Nature de la mission : Complète
    93360 NEUILLY- PLAISANCE
    France métropolitaine
    2005
    93 - Seine-Saint-Denis
  • L'escalier vers l'étage
    L'escalier vers l'étage
    Neuf
    Neuf
    Construite pour un couple de musiciens et un enfant, sur un terrain de 4OO m², en banlieue parisienne, la maison devait répondre aux nombreuses contraintes du site et de la règlementation. L'emprise au sol de la construction est limitée à 100 m² pour conserver la surface de jardin maximum. Le niveau principal est surélevé de deux mètres par rapport au terrain naturel pour tenir compte des crues centenaires de la Marne. La légèreté du volume est le résultat d'une différenciation des trois niveaux, l'étage supérieur étant traité en bardage de douglas, alors que les murs du niveau principal, construits en briques "monomur" sont enduits à la chaux. Le soubassement mi-enterré montre son ossature en béton. La verrière du séjour est traitée en porte-à-faux comme un élément métallique accroché au volume principal. On accède au niveau principal par l'intermédiaire d'une petite plate-forme en bois qui guide le visiteur vers l'entrée, située sur la façade arrière. Le niveau inférieur abrite une cave et un salon de musique. L'intégration au site est assurée par les matériaux aux couleurs douces (enduit à la chaux, bois lasuré), ainsi que par la toiture légère, à une pente, converte d'aluminium gris fumé. En respectant le gabarit des constructions environnantes de typologies très variées, la maison est contemporaine sans chercher à s'imposer dans le paysage. • Date de livraison :2004 • Ville : NEUILLY PLAISANCE • Département : 93 360 • Maitre d'ouvrage : privé • Architectes associés : • Coût : 290 000 € TTC • SHON : 192 m2 • Nature de la mission : Complète
    93360 NEUILLY- PLAISANCE
    France métropolitaine
    2005
    93 - Seine-Saint-Denis
  • Plan du niveau principal
    Plan du niveau principal
    Neuf
    Neuf
    Construite pour un couple de musiciens et un enfant, sur un terrain de 4OO m², en banlieue parisienne, la maison devait répondre aux nombreuses contraintes du site et de la règlementation. L'emprise au sol de la construction est limitée à 100 m² pour conserver la surface de jardin maximum. Le niveau principal est surélevé de deux mètres par rapport au terrain naturel pour tenir compte des crues centenaires de la Marne. La légèreté du volume est le résultat d'une différenciation des trois niveaux, l'étage supérieur étant traité en bardage de douglas, alors que les murs du niveau principal, construits en briques "monomur" sont enduits à la chaux. Le soubassement mi-enterré montre son ossature en béton. La verrière du séjour est traitée en porte-à-faux comme un élément métallique accroché au volume principal. On accède au niveau principal par l'intermédiaire d'une petite plate-forme en bois qui guide le visiteur vers l'entrée, située sur la façade arrière. Le niveau inférieur abrite une cave et un salon de musique. L'intégration au site est assurée par les matériaux aux couleurs douces (enduit à la chaux, bois lasuré), ainsi que par la toiture légère, à une pente, converte d'aluminium gris fumé. En respectant le gabarit des constructions environnantes de typologies très variées, la maison est contemporaine sans chercher à s'imposer dans le paysage. • Date de livraison :2004 • Ville : NEUILLY PLAISANCE • Département : 93 360 • Maitre d'ouvrage : privé • Architectes associés : • Coût : 290 000 € TTC • SHON : 192 m2 • Nature de la mission : Complète
    93360 NEUILLY- PLAISANCE
    France métropolitaine
    2005
    93 - Seine-Saint-Denis
  • Plan de l'étage
    Plan de l'étage
    Neuf
    Neuf
    Construite pour un couple de musiciens et un enfant, sur un terrain de 4OO m², en banlieue parisienne, la maison devait répondre aux nombreuses contraintes du site et de la règlementation. L'emprise au sol de la construction est limitée à 100 m² pour conserver la surface de jardin maximum. Le niveau principal est surélevé de deux mètres par rapport au terrain naturel pour tenir compte des crues centenaires de la Marne. La légèreté du volume est le résultat d'une différenciation des trois niveaux, l'étage supérieur étant traité en bardage de douglas, alors que les murs du niveau principal, construits en briques "monomur" sont enduits à la chaux. Le soubassement mi-enterré montre son ossature en béton. La verrière du séjour est traitée en porte-à-faux comme un élément métallique accroché au volume principal. On accède au niveau principal par l'intermédiaire d'une petite plate-forme en bois qui guide le visiteur vers l'entrée, située sur la façade arrière. Le niveau inférieur abrite une cave et un salon de musique. L'intégration au site est assurée par les matériaux aux couleurs douces (enduit à la chaux, bois lasuré), ainsi que par la toiture légère, à une pente, converte d'aluminium gris fumé. En respectant le gabarit des constructions environnantes de typologies très variées, la maison est contemporaine sans chercher à s'imposer dans le paysage. • Date de livraison :2004 • Ville : NEUILLY PLAISANCE • Département : 93 360 • Maitre d'ouvrage : privé • Architectes associés : • Coût : 290 000 € TTC • SHON : 192 m2 • Nature de la mission : Complète
    93360 NEUILLY- PLAISANCE
    France métropolitaine
    2005
    93 - Seine-Saint-Denis
  • Axonométrie Sud-Ouest
    Axonométrie Sud-Ouest
    Neuf
    Neuf
    Construite pour un couple de musiciens et un enfant, sur un terrain de 4OO m², en banlieue parisienne, la maison devait répondre aux nombreuses contraintes du site et de la règlementation. L'emprise au sol de la construction est limitée à 100 m² pour conserver la surface de jardin maximum. Le niveau principal est surélevé de deux mètres par rapport au terrain naturel pour tenir compte des crues centenaires de la Marne. La légèreté du volume est le résultat d'une différenciation des trois niveaux, l'étage supérieur étant traité en bardage de douglas, alors que les murs du niveau principal, construits en briques "monomur" sont enduits à la chaux. Le soubassement mi-enterré montre son ossature en béton. La verrière du séjour est traitée en porte-à-faux comme un élément métallique accroché au volume principal. On accède au niveau principal par l'intermédiaire d'une petite plate-forme en bois qui guide le visiteur vers l'entrée, située sur la façade arrière. Le niveau inférieur abrite une cave et un salon de musique. L'intégration au site est assurée par les matériaux aux couleurs douces (enduit à la chaux, bois lasuré), ainsi que par la toiture légère, à une pente, converte d'aluminium gris fumé. En respectant le gabarit des constructions environnantes de typologies très variées, la maison est contemporaine sans chercher à s'imposer dans le paysage. • Date de livraison :2004 • Ville : NEUILLY PLAISANCE • Département : 93 360 • Maitre d'ouvrage : privé • Architectes associés : • Coût : 290 000 € TTC • SHON : 192 m2 • Nature de la mission : Complète
    93360 NEUILLY- PLAISANCE
    France métropolitaine
    2005
    93 - Seine-Saint-Denis
  • La salle de bains en mosaïque
    La salle de bains en mosaïque
    Neuf
    Neuf
    Construite pour un couple de musiciens et un enfant, sur un terrain de 4OO m², en banlieue parisienne, la maison devait répondre aux nombreuses contraintes du site et de la règlementation. L'emprise au sol de la construction est limitée à 100 m² pour conserver la surface de jardin maximum. Le niveau principal est surélevé de deux mètres par rapport au terrain naturel pour tenir compte des crues centenaires de la Marne. La légèreté du volume est le résultat d'une différenciation des trois niveaux, l'étage supérieur étant traité en bardage de douglas, alors que les murs du niveau principal, construits en briques "monomur" sont enduits à la chaux. Le soubassement mi-enterré montre son ossature en béton. La verrière du séjour est traitée en porte-à-faux comme un élément métallique accroché au volume principal. On accède au niveau principal par l'intermédiaire d'une petite plate-forme en bois qui guide le visiteur vers l'entrée, située sur la façade arrière. Le niveau inférieur abrite une cave et un salon de musique. L'intégration au site est assurée par les matériaux aux couleurs douces (enduit à la chaux, bois lasuré), ainsi que par la toiture légère, à une pente, converte d'aluminium gris fumé. En respectant le gabarit des constructions environnantes de typologies très variées, la maison est contemporaine sans chercher à s'imposer dans le paysage. • Date de livraison :2004 • Ville : NEUILLY PLAISANCE • Département : 93 360 • Maitre d'ouvrage : privé • Architectes associés : • Coût : 290 000 € TTC • SHON : 192 m2 • Nature de la mission : Complète
    93360 NEUILLY- PLAISANCE
    France métropolitaine
    2005
    93 - Seine-Saint-Denis