GAZEL ARCHITECTURE

  • Hameau de Thoville - Plan de Masse
    Aménagement urbain
    Urbanisme et aménagement de lotissement 
    PC 2015
    (14 - Calvados)
    Rue de Thoville
    14230 LA CAMBE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé en collaboration avec la commune
    Situé à l’entrée de la commune, ce vaste terrain de 1,7 hectare devait accueillir une vingtaine de nouvelles habitations. Plutôt que d’offrir des « lots » à bâtir « libres de constructeur » le maître d’Ouvrage, soutenu par la municipalité a opté pour la réalisation d’une opération complète en VEFA.
    La réflexion urbaine a ainsi été conjointe à la conception architecturale de ce nouveau quartier.
    Des habitations denses, sous forme de maisons de ville ont été implantées à chacune des 2 entrées du nouveau hameau, afin d’en affirmer le caractère urbain. Puis, au fur et à mesure que l’on pénètre dans ce nouveau quartier, le tissu se dilue en maisons jumelées, puis en maison individuelles sur des parcelles plus grandes, afin de trouver une transition avec les constructions existantes situées de l’autre côté du ruisseau. Les maisons sont conçues sur le même mode constructif mais présentent des variations dans la colorimétrie et la composition des façades, tout en se référant à l'habitat vernaculaire local.
  • Hameau de Thoville - Volumétrie du hameau
    Urbanisme et aménagement de lotissement 
    PC 2015
    (14 - Calvados)
    Rue de Thoville
    14230 LA CAMBE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé en collaboration avec la commune
    Situé à l’entrée de la commune, ce vaste terrain de 1,7 hectare devait accueillir une vingtaine de nouvelles habitations. Plutôt que d’offrir des « lots » à bâtir « libres de constructeur » le maître d’Ouvrage, soutenu par la municipalité a opté pour la réalisation d’une opération complète en VEFA.
    La réflexion urbaine a ainsi été conjointe à la conception architecturale de ce nouveau quartier.
    Des habitations denses, sous forme de maisons de ville ont été implantées à chacune des 2 entrées du nouveau hameau, afin d’en affirmer le caractère urbain. Puis, au fur et à mesure que l’on pénètre dans ce nouveau quartier, le tissu se dilue en maisons jumelées, puis en maison individuelles sur des parcelles plus grandes, afin de trouver une transition avec les constructions existantes situées de l’autre côté du ruisseau. Les maisons sont conçues sur le même mode constructif mais présentent des variations dans la colorimétrie et la composition des façades, tout en se référant à l'habitat vernaculaire local.