Agence Elisabeth VEIT

  • • Date de livraison :
    • Ville : Paris 11
    • Département : 75
    • Maitre d'ouvrage : RIVP
    • Architectes associés :
    • Coût : 3.3 M€ HT
    • SHON : 1628 m²
    • Nature de la mission : concours

    Ce bâtiment de logements « énergie positive » s'inscrit dans une parcelle d'un
    quartier urbain dense de Paris dans le respect du Plan Climat. Grâce à un plan
    en L, le plus grand nombre des logements bénéficie malgré les contraintes de
    densité du site d’une double orientation. Sur la rue, la façade nord en pierre
    profite de l'épaisseur de l'isolant pour offrir de profondes embrasures de
    fenêtres revêtues de bois. Elle s’oppose aux façades sur cour revêtues de
    bois. La toiture est simplifiée afin d'optimiser la surface des panneaux photovoltaïques
    «intégrés» au bâtiment puisqu'ils en assurent son étanchéité.
  • • Date de livraison :
    • Ville : Paris 11
    • Département : 75
    • Maitre d'ouvrage : RIVP
    • Architectes associés :
    • Coût : 3.3 M€ HT
    • SHON : 1628 m²
    • Nature de la mission : concours

    Ce bâtiment de logements « énergie positive » s'inscrit dans une parcelle d'un
    quartier urbain dense de Paris dans le respect du Plan Climat. Grâce à un plan
    en L, le plus grand nombre des logements bénéficie malgré les contraintes de
    densité du site d’une double orientation. Sur la rue, la façade nord en pierre
    profite de l'épaisseur de l'isolant pour offrir de profondes embrasures de
    fenêtres revêtues de bois. Elle s’oppose aux façades sur cour revêtues de
    bois. La toiture est simplifiée afin d'optimiser la surface des panneaux photovoltaïques
    «intégrés» au bâtiment puisqu'ils en assurent son étanchéité.
  • • Date de livraison :
    • Ville : Paris 11
    • Département : 75
    • Maitre d'ouvrage : RIVP
    • Architectes associés :
    • Coût : 3.3 M€ HT
    • SHON : 1628 m²
    • Nature de la mission : concours

    Ce bâtiment de logements « énergie positive » s'inscrit dans une parcelle d'un
    quartier urbain dense de Paris dans le respect du Plan Climat. Grâce à un plan
    en L, le plus grand nombre des logements bénéficie malgré les contraintes de
    densité du site d’une double orientation. Sur la rue, la façade nord en pierre
    profite de l'épaisseur de l'isolant pour offrir de profondes embrasures de
    fenêtres revêtues de bois. Elle s’oppose aux façades sur cour revêtues de
    bois. La toiture est simplifiée afin d'optimiser la surface des panneaux photovoltaïques
    «intégrés» au bâtiment puisqu'ils en assurent son étanchéité.