Réhabilitation et extension d'une maison à Chevreuse

  • Rénovation, rénovation thermique
    Rénovation, rénovation thermique
    1-Eléments urbains: À l’abri des regards depuis la voie publique, cachée derrière un talus et une haie vive, la maison du 17, chemin de la butte des vignes à Chevreuse, est implantée en partie haute de son terrain, en longueur, parallèlement à la pente. Sa façade Nord est tournée vers la rue, tandis que la façade sud s’ouvre sur la vallée. 2- Eléments architecturaux: La SHON existante est de 154 m2 ,les maîtres d’ouvrage souhaitent une maison de 260 m2 habitable. Le projet consiste à réhabiliter et agrandir la maison existante au lieu de la démolir. Ce principe de conservation des éléments bâtis s’inscrit dans une démarche de développement durable. Le choix de préserver les fondations et planchers existant permet de minimiser l’intervention sur le site et réduit l’importance des déchets et gravats à traiter. Le parti architectural est de réaliser une addition de volumes simples avec un soubassement en maçonnerie et un couronnement en bois: - À l’étage un parallélépipède allongé (22x 6,5x 3,5 m), bardé de bois, en pose horizontale à claire voie, grisant sous l’effet des UV, et couvert d’un toit terrasse végétalisé. Ce volume est posé sur les murs du RDC après avoir arasé les pointes des pignons existants. - Au rez-de-chaussée, les murs sont maçonnés et recouverts d’un enduit taloché lissé ton terre ocre brun (comme les murs locaux en terres), ou doublés de pierres pour les volumes du bureau et du salon. - Côté sud, une avancée abrite le coin feu et une terrasse loggia à l’étage. Ce volume permet à la maison de s’inscrire dans la pente en adossant la terrasse et l’escalier extérieur au sud et en se prolongeant par le bassin de nage. Le portail existant est remplacé par un ensemble portillon- mur en pierres- portail bois coulissant posé en retrait de l’alignement pour des raisons de sécurité. Lorsqu’on accède par le portillon d’entrée, on longe un petit bassin-fontaine axé sur l’entrée de la maison et appuyé contre un mur en pierre. Ce mur masque l’abri voitures. Celui-ci est couvert d’un toit terrasse végétalisé, et est prolongé par un local annexe dont les murs sont en brique de terre du terrain. La hauteur générale du projet est réduite par rapport à celle de la maison existante. Les murs en enduit « terre » et pierres, les toits-terrasse végétalisés et les bardages bois à claire-voie contribuent à intégrer les nouveaux volumes dans le paysage. Les eaux pluviales sont captées sur le terrain via les toits-terrasse végétalisés et servent pour l’arrosage, les WC et machines à laver. La production du chauffage et de l’eau chaude sanitaire sont réalisées par une géothermie. • Programme : Agrandissement et extension d'une construction existante pour créer une maison sur deux étages avec 4 chambres, 1 bibliothèque, des terrasses, une piscine et un garage indépendant. • Coût : 382 000€HT (hors garage) • SHON : 142m2 existant et 155m2 extension • Nature de la mission : Mission complète hors second oeuvre
    Chemin de la butte des vignes
    78460 CHEVREUSE
    France métropolitaine
    2012
    78 - Yvelines
  • Rénovation, rénovation thermique
    Rénovation, rénovation thermique
    1-Eléments urbains: À l’abri des regards depuis la voie publique, cachée derrière un talus et une haie vive, la maison du 17, chemin de la butte des vignes à Chevreuse, est implantée en partie haute de son terrain, en longueur, parallèlement à la pente. Sa façade Nord est tournée vers la rue, tandis que la façade sud s’ouvre sur la vallée. 2- Eléments architecturaux: La SHON existante est de 154 m2 ,les maîtres d’ouvrage souhaitent une maison de 260 m2 habitable. Le projet consiste à réhabiliter et agrandir la maison existante au lieu de la démolir. Ce principe de conservation des éléments bâtis s’inscrit dans une démarche de développement durable. Le choix de préserver les fondations et planchers existant permet de minimiser l’intervention sur le site et réduit l’importance des déchets et gravats à traiter. Le parti architectural est de réaliser une addition de volumes simples avec un soubassement en maçonnerie et un couronnement en bois: - À l’étage un parallélépipède allongé (22x 6,5x 3,5 m), bardé de bois, en pose horizontale à claire voie, grisant sous l’effet des UV, et couvert d’un toit terrasse végétalisé. Ce volume est posé sur les murs du RDC après avoir arasé les pointes des pignons existants. - Au rez-de-chaussée, les murs sont maçonnés et recouverts d’un enduit taloché lissé ton terre ocre brun (comme les murs locaux en terres), ou doublés de pierres pour les volumes du bureau et du salon. - Côté sud, une avancée abrite le coin feu et une terrasse loggia à l’étage. Ce volume permet à la maison de s’inscrire dans la pente en adossant la terrasse et l’escalier extérieur au sud et en se prolongeant par le bassin de nage. Le portail existant est remplacé par un ensemble portillon- mur en pierres- portail bois coulissant posé en retrait de l’alignement pour des raisons de sécurité. Lorsqu’on accède par le portillon d’entrée, on longe un petit bassin-fontaine axé sur l’entrée de la maison et appuyé contre un mur en pierre. Ce mur masque l’abri voitures. Celui-ci est couvert d’un toit terrasse végétalisé, et est prolongé par un local annexe dont les murs sont en brique de terre du terrain. La hauteur générale du projet est réduite par rapport à celle de la maison existante. Les murs en enduit « terre » et pierres, les toits-terrasse végétalisés et les bardages bois à claire-voie contribuent à intégrer les nouveaux volumes dans le paysage. Les eaux pluviales sont captées sur le terrain via les toits-terrasse végétalisés et servent pour l’arrosage, les WC et machines à laver. La production du chauffage et de l’eau chaude sanitaire sont réalisées par une géothermie. • Programme : Agrandissement et extension d'une construction existante pour créer une maison sur deux étages avec 4 chambres, 1 bibliothèque, des terrasses, une piscine et un garage indépendant. • Coût : 382 000€HT (hors garage) • SHON : 142m2 existant et 155m2 extension • Nature de la mission : Mission complète hors second oeuvre
    Chemin de la butte des vignes
    78460 CHEVREUSE
    France métropolitaine
    2012
    78 - Yvelines
  • Rénovation, rénovation thermique
    Rénovation, rénovation thermique
    1-Eléments urbains: À l’abri des regards depuis la voie publique, cachée derrière un talus et une haie vive, la maison du 17, chemin de la butte des vignes à Chevreuse, est implantée en partie haute de son terrain, en longueur, parallèlement à la pente. Sa façade Nord est tournée vers la rue, tandis que la façade sud s’ouvre sur la vallée. 2- Eléments architecturaux: La SHON existante est de 154 m2 ,les maîtres d’ouvrage souhaitent une maison de 260 m2 habitable. Le projet consiste à réhabiliter et agrandir la maison existante au lieu de la démolir. Ce principe de conservation des éléments bâtis s’inscrit dans une démarche de développement durable. Le choix de préserver les fondations et planchers existant permet de minimiser l’intervention sur le site et réduit l’importance des déchets et gravats à traiter. Le parti architectural est de réaliser une addition de volumes simples avec un soubassement en maçonnerie et un couronnement en bois: - À l’étage un parallélépipède allongé (22x 6,5x 3,5 m), bardé de bois, en pose horizontale à claire voie, grisant sous l’effet des UV, et couvert d’un toit terrasse végétalisé. Ce volume est posé sur les murs du RDC après avoir arasé les pointes des pignons existants. - Au rez-de-chaussée, les murs sont maçonnés et recouverts d’un enduit taloché lissé ton terre ocre brun (comme les murs locaux en terres), ou doublés de pierres pour les volumes du bureau et du salon. - Côté sud, une avancée abrite le coin feu et une terrasse loggia à l’étage. Ce volume permet à la maison de s’inscrire dans la pente en adossant la terrasse et l’escalier extérieur au sud et en se prolongeant par le bassin de nage. Le portail existant est remplacé par un ensemble portillon- mur en pierres- portail bois coulissant posé en retrait de l’alignement pour des raisons de sécurité. Lorsqu’on accède par le portillon d’entrée, on longe un petit bassin-fontaine axé sur l’entrée de la maison et appuyé contre un mur en pierre. Ce mur masque l’abri voitures. Celui-ci est couvert d’un toit terrasse végétalisé, et est prolongé par un local annexe dont les murs sont en brique de terre du terrain. La hauteur générale du projet est réduite par rapport à celle de la maison existante. Les murs en enduit « terre » et pierres, les toits-terrasse végétalisés et les bardages bois à claire-voie contribuent à intégrer les nouveaux volumes dans le paysage. Les eaux pluviales sont captées sur le terrain via les toits-terrasse végétalisés et servent pour l’arrosage, les WC et machines à laver. La production du chauffage et de l’eau chaude sanitaire sont réalisées par une géothermie. • Programme : Agrandissement et extension d'une construction existante pour créer une maison sur deux étages avec 4 chambres, 1 bibliothèque, des terrasses, une piscine et un garage indépendant. • Coût : 382 000€HT (hors garage) • SHON : 142m2 existant et 155m2 extension • Nature de la mission : Mission complète hors second oeuvre
    Chemin de la butte des vignes
    78460 CHEVREUSE
    France métropolitaine
    2012
    78 - Yvelines
  • Rénovation, rénovation thermique
    Rénovation, rénovation thermique
    1-Eléments urbains: À l’abri des regards depuis la voie publique, cachée derrière un talus et une haie vive, la maison du 17, chemin de la butte des vignes à Chevreuse, est implantée en partie haute de son terrain, en longueur, parallèlement à la pente. Sa façade Nord est tournée vers la rue, tandis que la façade sud s’ouvre sur la vallée. 2- Eléments architecturaux: La SHON existante est de 154 m2 ,les maîtres d’ouvrage souhaitent une maison de 260 m2 habitable. Le projet consiste à réhabiliter et agrandir la maison existante au lieu de la démolir. Ce principe de conservation des éléments bâtis s’inscrit dans une démarche de développement durable. Le choix de préserver les fondations et planchers existant permet de minimiser l’intervention sur le site et réduit l’importance des déchets et gravats à traiter. Le parti architectural est de réaliser une addition de volumes simples avec un soubassement en maçonnerie et un couronnement en bois: - À l’étage un parallélépipède allongé (22x 6,5x 3,5 m), bardé de bois, en pose horizontale à claire voie, grisant sous l’effet des UV, et couvert d’un toit terrasse végétalisé. Ce volume est posé sur les murs du RDC après avoir arasé les pointes des pignons existants. - Au rez-de-chaussée, les murs sont maçonnés et recouverts d’un enduit taloché lissé ton terre ocre brun (comme les murs locaux en terres), ou doublés de pierres pour les volumes du bureau et du salon. - Côté sud, une avancée abrite le coin feu et une terrasse loggia à l’étage. Ce volume permet à la maison de s’inscrire dans la pente en adossant la terrasse et l’escalier extérieur au sud et en se prolongeant par le bassin de nage. Le portail existant est remplacé par un ensemble portillon- mur en pierres- portail bois coulissant posé en retrait de l’alignement pour des raisons de sécurité. Lorsqu’on accède par le portillon d’entrée, on longe un petit bassin-fontaine axé sur l’entrée de la maison et appuyé contre un mur en pierre. Ce mur masque l’abri voitures. Celui-ci est couvert d’un toit terrasse végétalisé, et est prolongé par un local annexe dont les murs sont en brique de terre du terrain. La hauteur générale du projet est réduite par rapport à celle de la maison existante. Les murs en enduit « terre » et pierres, les toits-terrasse végétalisés et les bardages bois à claire-voie contribuent à intégrer les nouveaux volumes dans le paysage. Les eaux pluviales sont captées sur le terrain via les toits-terrasse végétalisés et servent pour l’arrosage, les WC et machines à laver. La production du chauffage et de l’eau chaude sanitaire sont réalisées par une géothermie. • Programme : Agrandissement et extension d'une construction existante pour créer une maison sur deux étages avec 4 chambres, 1 bibliothèque, des terrasses, une piscine et un garage indépendant. • Coût : 382 000€HT (hors garage) • SHON : 142m2 existant et 155m2 extension • Nature de la mission : Mission complète hors second oeuvre
    Chemin de la butte des vignes
    78460 CHEVREUSE
    France métropolitaine
    2012
    78 - Yvelines
  • Rénovation, rénovation thermique
    Rénovation, rénovation thermique
    1-Eléments urbains: À l’abri des regards depuis la voie publique, cachée derrière un talus et une haie vive, la maison du 17, chemin de la butte des vignes à Chevreuse, est implantée en partie haute de son terrain, en longueur, parallèlement à la pente. Sa façade Nord est tournée vers la rue, tandis que la façade sud s’ouvre sur la vallée. 2- Eléments architecturaux: La SHON existante est de 154 m2 ,les maîtres d’ouvrage souhaitent une maison de 260 m2 habitable. Le projet consiste à réhabiliter et agrandir la maison existante au lieu de la démolir. Ce principe de conservation des éléments bâtis s’inscrit dans une démarche de développement durable. Le choix de préserver les fondations et planchers existant permet de minimiser l’intervention sur le site et réduit l’importance des déchets et gravats à traiter. Le parti architectural est de réaliser une addition de volumes simples avec un soubassement en maçonnerie et un couronnement en bois: - À l’étage un parallélépipède allongé (22x 6,5x 3,5 m), bardé de bois, en pose horizontale à claire voie, grisant sous l’effet des UV, et couvert d’un toit terrasse végétalisé. Ce volume est posé sur les murs du RDC après avoir arasé les pointes des pignons existants. - Au rez-de-chaussée, les murs sont maçonnés et recouverts d’un enduit taloché lissé ton terre ocre brun (comme les murs locaux en terres), ou doublés de pierres pour les volumes du bureau et du salon. - Côté sud, une avancée abrite le coin feu et une terrasse loggia à l’étage. Ce volume permet à la maison de s’inscrire dans la pente en adossant la terrasse et l’escalier extérieur au sud et en se prolongeant par le bassin de nage. Le portail existant est remplacé par un ensemble portillon- mur en pierres- portail bois coulissant posé en retrait de l’alignement pour des raisons de sécurité. Lorsqu’on accède par le portillon d’entrée, on longe un petit bassin-fontaine axé sur l’entrée de la maison et appuyé contre un mur en pierre. Ce mur masque l’abri voitures. Celui-ci est couvert d’un toit terrasse végétalisé, et est prolongé par un local annexe dont les murs sont en brique de terre du terrain. La hauteur générale du projet est réduite par rapport à celle de la maison existante. Les murs en enduit « terre » et pierres, les toits-terrasse végétalisés et les bardages bois à claire-voie contribuent à intégrer les nouveaux volumes dans le paysage. Les eaux pluviales sont captées sur le terrain via les toits-terrasse végétalisés et servent pour l’arrosage, les WC et machines à laver. La production du chauffage et de l’eau chaude sanitaire sont réalisées par une géothermie. • Programme : Agrandissement et extension d'une construction existante pour créer une maison sur deux étages avec 4 chambres, 1 bibliothèque, des terrasses, une piscine et un garage indépendant. • Coût : 382 000€HT (hors garage) • SHON : 142m2 existant et 155m2 extension • Nature de la mission : Mission complète hors second oeuvre
    Chemin de la butte des vignes
    78460 CHEVREUSE
    France métropolitaine
    2012
    78 - Yvelines
  • Rénovation, rénovation thermique
    Rénovation, rénovation thermique
    1-Eléments urbains: À l’abri des regards depuis la voie publique, cachée derrière un talus et une haie vive, la maison du 17, chemin de la butte des vignes à Chevreuse, est implantée en partie haute de son terrain, en longueur, parallèlement à la pente. Sa façade Nord est tournée vers la rue, tandis que la façade sud s’ouvre sur la vallée. 2- Eléments architecturaux: La SHON existante est de 154 m2 ,les maîtres d’ouvrage souhaitent une maison de 260 m2 habitable. Le projet consiste à réhabiliter et agrandir la maison existante au lieu de la démolir. Ce principe de conservation des éléments bâtis s’inscrit dans une démarche de développement durable. Le choix de préserver les fondations et planchers existant permet de minimiser l’intervention sur le site et réduit l’importance des déchets et gravats à traiter. Le parti architectural est de réaliser une addition de volumes simples avec un soubassement en maçonnerie et un couronnement en bois: - À l’étage un parallélépipède allongé (22x 6,5x 3,5 m), bardé de bois, en pose horizontale à claire voie, grisant sous l’effet des UV, et couvert d’un toit terrasse végétalisé. Ce volume est posé sur les murs du RDC après avoir arasé les pointes des pignons existants. - Au rez-de-chaussée, les murs sont maçonnés et recouverts d’un enduit taloché lissé ton terre ocre brun (comme les murs locaux en terres), ou doublés de pierres pour les volumes du bureau et du salon. - Côté sud, une avancée abrite le coin feu et une terrasse loggia à l’étage. Ce volume permet à la maison de s’inscrire dans la pente en adossant la terrasse et l’escalier extérieur au sud et en se prolongeant par le bassin de nage. Le portail existant est remplacé par un ensemble portillon- mur en pierres- portail bois coulissant posé en retrait de l’alignement pour des raisons de sécurité. Lorsqu’on accède par le portillon d’entrée, on longe un petit bassin-fontaine axé sur l’entrée de la maison et appuyé contre un mur en pierre. Ce mur masque l’abri voitures. Celui-ci est couvert d’un toit terrasse végétalisé, et est prolongé par un local annexe dont les murs sont en brique de terre du terrain. La hauteur générale du projet est réduite par rapport à celle de la maison existante. Les murs en enduit « terre » et pierres, les toits-terrasse végétalisés et les bardages bois à claire-voie contribuent à intégrer les nouveaux volumes dans le paysage. Les eaux pluviales sont captées sur le terrain via les toits-terrasse végétalisés et servent pour l’arrosage, les WC et machines à laver. La production du chauffage et de l’eau chaude sanitaire sont réalisées par une géothermie. • Programme : Agrandissement et extension d'une construction existante pour créer une maison sur deux étages avec 4 chambres, 1 bibliothèque, des terrasses, une piscine et un garage indépendant. • Coût : 382 000€HT (hors garage) • SHON : 142m2 existant et 155m2 extension • Nature de la mission : Mission complète hors second oeuvre
    Chemin de la butte des vignes
    78460 CHEVREUSE
    France métropolitaine
    2012
    78 - Yvelines
  • Rénovation, rénovation thermique
    Rénovation, rénovation thermique
    1-Eléments urbains: À l’abri des regards depuis la voie publique, cachée derrière un talus et une haie vive, la maison du 17, chemin de la butte des vignes à Chevreuse, est implantée en partie haute de son terrain, en longueur, parallèlement à la pente. Sa façade Nord est tournée vers la rue, tandis que la façade sud s’ouvre sur la vallée. 2- Eléments architecturaux: La SHON existante est de 154 m2 ,les maîtres d’ouvrage souhaitent une maison de 260 m2 habitable. Le projet consiste à réhabiliter et agrandir la maison existante au lieu de la démolir. Ce principe de conservation des éléments bâtis s’inscrit dans une démarche de développement durable. Le choix de préserver les fondations et planchers existant permet de minimiser l’intervention sur le site et réduit l’importance des déchets et gravats à traiter. Le parti architectural est de réaliser une addition de volumes simples avec un soubassement en maçonnerie et un couronnement en bois: - À l’étage un parallélépipède allongé (22x 6,5x 3,5 m), bardé de bois, en pose horizontale à claire voie, grisant sous l’effet des UV, et couvert d’un toit terrasse végétalisé. Ce volume est posé sur les murs du RDC après avoir arasé les pointes des pignons existants. - Au rez-de-chaussée, les murs sont maçonnés et recouverts d’un enduit taloché lissé ton terre ocre brun (comme les murs locaux en terres), ou doublés de pierres pour les volumes du bureau et du salon. - Côté sud, une avancée abrite le coin feu et une terrasse loggia à l’étage. Ce volume permet à la maison de s’inscrire dans la pente en adossant la terrasse et l’escalier extérieur au sud et en se prolongeant par le bassin de nage. Le portail existant est remplacé par un ensemble portillon- mur en pierres- portail bois coulissant posé en retrait de l’alignement pour des raisons de sécurité. Lorsqu’on accède par le portillon d’entrée, on longe un petit bassin-fontaine axé sur l’entrée de la maison et appuyé contre un mur en pierre. Ce mur masque l’abri voitures. Celui-ci est couvert d’un toit terrasse végétalisé, et est prolongé par un local annexe dont les murs sont en brique de terre du terrain. La hauteur générale du projet est réduite par rapport à celle de la maison existante. Les murs en enduit « terre » et pierres, les toits-terrasse végétalisés et les bardages bois à claire-voie contribuent à intégrer les nouveaux volumes dans le paysage. Les eaux pluviales sont captées sur le terrain via les toits-terrasse végétalisés et servent pour l’arrosage, les WC et machines à laver. La production du chauffage et de l’eau chaude sanitaire sont réalisées par une géothermie. • Programme : Agrandissement et extension d'une construction existante pour créer une maison sur deux étages avec 4 chambres, 1 bibliothèque, des terrasses, une piscine et un garage indépendant. • Coût : 382 000€HT (hors garage) • SHON : 142m2 existant et 155m2 extension • Nature de la mission : Mission complète hors second oeuvre
    Chemin de la butte des vignes
    78460 CHEVREUSE
    France métropolitaine
    2012
    78 - Yvelines