AGENCE DAVID MARY

  • Accueil du public 
    2010
    (78 - Yvelines)
    66 rue Guy Le Rouge
    78730 ROCHEFORT-EN-YVELINES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    1/ Eléments urbains :
    La parcelle d’assise du projet a une forme particulière, elle est composée d’un rectangle ancré sur la rue sur lequel se dresse le bâti existant et d’un bras de terre entouré de part et d’autre d’eau : d’un côté un bras de La Rabette (rivière communale) qui vient former au pied de la maison un petit plan d’eau et de l’autre, un petit étang appelé communément « Trou d’eau » utilisé autrefois pour la lessive (un lavoir est toujours présent aujourd’hui).
    La forte présence de l’eau génère la poésie du lieu. Le projet s’attache à mettre en valeur cette liaison entre terre et eau en ouvrant le bâti vers les plants d’eau et en y aménageant la terrasse du salon de thé.

    2/ Eléments architecturaux :
    Le projet s’installe dans les murs d’un bâti existant composé :
    - d’une construction principale constituée de deux maisons accolées l’une à l’autre formant l’habitation,
    - d’un appentis en bois servant de local technique et abri de jardin donnant sur la Rabette
    - d’un garage donnant sur la rue

    Le projet prévoit le réaménagement de la construction principale ainsi qu’une extension en bois permettant de transformer les lieux en salon de thé avec service de restauration rapide et d’implanter une boutique gourmande qui fonctionnera en partenariat avec le Parc de la Haute Vallée de Chevreuse.
    Le caractère de la maison existante sera conservé en l’état, une ouverture sera aménagée sur la façade Nord dans le style « verrière d’atelier villageois » afin d’apporter des vues sur la Rabette. L’extension réalisée vient se greffer sur le bâti existant, elle comprendra un espace d’entrée aménagé sous une verrière afin de créer une transparence et une partie plus technique (WC/cuisine/cellier) aménagé dans un volume en bois avec toiture à double pente rappelant celle de la maison existante.
    Le parti constructif est d’utiliser des matériaux écologiques et de mettre en œuvre des principes de l’éco-habitat : poêle à bois, chauffe eau solaire, récupération des eaux de pluie,…



    • Coût : 193 000€HT
    • SHON : 162 m2 existant + 35m2 extension
    • Nature de la mission : Mission complète hors aménagements intérieurs
  • Accueil du public 
    2010
    (78 - Yvelines)
    66 rue Guy Le Rouge
    78730 ROCHEFORT-EN-YVELINES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    1/ Eléments urbains :
    La parcelle d’assise du projet a une forme particulière, elle est composée d’un rectangle ancré sur la rue sur lequel se dresse le bâti existant et d’un bras de terre entouré de part et d’autre d’eau : d’un côté un bras de La Rabette (rivière communale) qui vient former au pied de la maison un petit plan d’eau et de l’autre, un petit étang appelé communément « Trou d’eau » utilisé autrefois pour la lessive (un lavoir est toujours présent aujourd’hui).
    La forte présence de l’eau génère la poésie du lieu. Le projet s’attache à mettre en valeur cette liaison entre terre et eau en ouvrant le bâti vers les plants d’eau et en y aménageant la terrasse du salon de thé.

    2/ Eléments architecturaux :
    Le projet s’installe dans les murs d’un bâti existant composé :
    - d’une construction principale constituée de deux maisons accolées l’une à l’autre formant l’habitation,
    - d’un appentis en bois servant de local technique et abri de jardin donnant sur la Rabette
    - d’un garage donnant sur la rue

    Le projet prévoit le réaménagement de la construction principale ainsi qu’une extension en bois permettant de transformer les lieux en salon de thé avec service de restauration rapide et d’implanter une boutique gourmande qui fonctionnera en partenariat avec le Parc de la Haute Vallée de Chevreuse.
    Le caractère de la maison existante sera conservé en l’état, une ouverture sera aménagée sur la façade Nord dans le style « verrière d’atelier villageois » afin d’apporter des vues sur la Rabette. L’extension réalisée vient se greffer sur le bâti existant, elle comprendra un espace d’entrée aménagé sous une verrière afin de créer une transparence et une partie plus technique (WC/cuisine/cellier) aménagé dans un volume en bois avec toiture à double pente rappelant celle de la maison existante.
    Le parti constructif est d’utiliser des matériaux écologiques et de mettre en œuvre des principes de l’éco-habitat : poêle à bois, chauffe eau solaire, récupération des eaux de pluie,…



    • Coût : 193 000€HT
    • SHON : 162 m2 existant + 35m2 extension
    • Nature de la mission : Mission complète hors aménagements intérieurs
  • Accueil du public 
    2010
    (78 - Yvelines)
    66 rue Guy Le Rouge
    78730 ROCHEFORT-EN-YVELINES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    1/ Eléments urbains :
    La parcelle d’assise du projet a une forme particulière, elle est composée d’un rectangle ancré sur la rue sur lequel se dresse le bâti existant et d’un bras de terre entouré de part et d’autre d’eau : d’un côté un bras de La Rabette (rivière communale) qui vient former au pied de la maison un petit plan d’eau et de l’autre, un petit étang appelé communément « Trou d’eau » utilisé autrefois pour la lessive (un lavoir est toujours présent aujourd’hui).
    La forte présence de l’eau génère la poésie du lieu. Le projet s’attache à mettre en valeur cette liaison entre terre et eau en ouvrant le bâti vers les plants d’eau et en y aménageant la terrasse du salon de thé.

    2/ Eléments architecturaux :
    Le projet s’installe dans les murs d’un bâti existant composé :
    - d’une construction principale constituée de deux maisons accolées l’une à l’autre formant l’habitation,
    - d’un appentis en bois servant de local technique et abri de jardin donnant sur la Rabette
    - d’un garage donnant sur la rue

    Le projet prévoit le réaménagement de la construction principale ainsi qu’une extension en bois permettant de transformer les lieux en salon de thé avec service de restauration rapide et d’implanter une boutique gourmande qui fonctionnera en partenariat avec le Parc de la Haute Vallée de Chevreuse.
    Le caractère de la maison existante sera conservé en l’état, une ouverture sera aménagée sur la façade Nord dans le style « verrière d’atelier villageois » afin d’apporter des vues sur la Rabette. L’extension réalisée vient se greffer sur le bâti existant, elle comprendra un espace d’entrée aménagé sous une verrière afin de créer une transparence et une partie plus technique (WC/cuisine/cellier) aménagé dans un volume en bois avec toiture à double pente rappelant celle de la maison existante.
    Le parti constructif est d’utiliser des matériaux écologiques et de mettre en œuvre des principes de l’éco-habitat : poêle à bois, chauffe eau solaire, récupération des eaux de pluie,…



    • Coût : 193 000€HT
    • SHON : 162 m2 existant + 35m2 extension
    • Nature de la mission : Mission complète hors aménagements intérieurs
  • Accueil du public 
    2010
    (78 - Yvelines)
    66 rue Guy Le Rouge
    78730 ROCHEFORT-EN-YVELINES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    1/ Eléments urbains :
    La parcelle d’assise du projet a une forme particulière, elle est composée d’un rectangle ancré sur la rue sur lequel se dresse le bâti existant et d’un bras de terre entouré de part et d’autre d’eau : d’un côté un bras de La Rabette (rivière communale) qui vient former au pied de la maison un petit plan d’eau et de l’autre, un petit étang appelé communément « Trou d’eau » utilisé autrefois pour la lessive (un lavoir est toujours présent aujourd’hui).
    La forte présence de l’eau génère la poésie du lieu. Le projet s’attache à mettre en valeur cette liaison entre terre et eau en ouvrant le bâti vers les plants d’eau et en y aménageant la terrasse du salon de thé.

    2/ Eléments architecturaux :
    Le projet s’installe dans les murs d’un bâti existant composé :
    - d’une construction principale constituée de deux maisons accolées l’une à l’autre formant l’habitation,
    - d’un appentis en bois servant de local technique et abri de jardin donnant sur la Rabette
    - d’un garage donnant sur la rue

    Le projet prévoit le réaménagement de la construction principale ainsi qu’une extension en bois permettant de transformer les lieux en salon de thé avec service de restauration rapide et d’implanter une boutique gourmande qui fonctionnera en partenariat avec le Parc de la Haute Vallée de Chevreuse.
    Le caractère de la maison existante sera conservé en l’état, une ouverture sera aménagée sur la façade Nord dans le style « verrière d’atelier villageois » afin d’apporter des vues sur la Rabette. L’extension réalisée vient se greffer sur le bâti existant, elle comprendra un espace d’entrée aménagé sous une verrière afin de créer une transparence et une partie plus technique (WC/cuisine/cellier) aménagé dans un volume en bois avec toiture à double pente rappelant celle de la maison existante.
    Le parti constructif est d’utiliser des matériaux écologiques et de mettre en œuvre des principes de l’éco-habitat : poêle à bois, chauffe eau solaire, récupération des eaux de pluie,…



    • Coût : 193 000€HT
    • SHON : 162 m2 existant + 35m2 extension
    • Nature de la mission : Mission complète hors aménagements intérieurs
  • Accueil du public 
    2010
    (78 - Yvelines)
    66 rue Guy Le Rouge
    78730 ROCHEFORT-EN-YVELINES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    1/ Eléments urbains :
    La parcelle d’assise du projet a une forme particulière, elle est composée d’un rectangle ancré sur la rue sur lequel se dresse le bâti existant et d’un bras de terre entouré de part et d’autre d’eau : d’un côté un bras de La Rabette (rivière communale) qui vient former au pied de la maison un petit plan d’eau et de l’autre, un petit étang appelé communément « Trou d’eau » utilisé autrefois pour la lessive (un lavoir est toujours présent aujourd’hui).
    La forte présence de l’eau génère la poésie du lieu. Le projet s’attache à mettre en valeur cette liaison entre terre et eau en ouvrant le bâti vers les plants d’eau et en y aménageant la terrasse du salon de thé.

    2/ Eléments architecturaux :
    Le projet s’installe dans les murs d’un bâti existant composé :
    - d’une construction principale constituée de deux maisons accolées l’une à l’autre formant l’habitation,
    - d’un appentis en bois servant de local technique et abri de jardin donnant sur la Rabette
    - d’un garage donnant sur la rue

    Le projet prévoit le réaménagement de la construction principale ainsi qu’une extension en bois permettant de transformer les lieux en salon de thé avec service de restauration rapide et d’implanter une boutique gourmande qui fonctionnera en partenariat avec le Parc de la Haute Vallée de Chevreuse.
    Le caractère de la maison existante sera conservé en l’état, une ouverture sera aménagée sur la façade Nord dans le style « verrière d’atelier villageois » afin d’apporter des vues sur la Rabette. L’extension réalisée vient se greffer sur le bâti existant, elle comprendra un espace d’entrée aménagé sous une verrière afin de créer une transparence et une partie plus technique (WC/cuisine/cellier) aménagé dans un volume en bois avec toiture à double pente rappelant celle de la maison existante.
    Le parti constructif est d’utiliser des matériaux écologiques et de mettre en œuvre des principes de l’éco-habitat : poêle à bois, chauffe eau solaire, récupération des eaux de pluie,…



    • Coût : 193 000€HT
    • SHON : 162 m2 existant + 35m2 extension
    • Nature de la mission : Mission complète hors aménagements intérieurs
  • Accueil du public 
    2010
    (78 - Yvelines)
    66 rue Guy Le Rouge
    78730 ROCHEFORT-EN-YVELINES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    1/ Eléments urbains :
    La parcelle d’assise du projet a une forme particulière, elle est composée d’un rectangle ancré sur la rue sur lequel se dresse le bâti existant et d’un bras de terre entouré de part et d’autre d’eau : d’un côté un bras de La Rabette (rivière communale) qui vient former au pied de la maison un petit plan d’eau et de l’autre, un petit étang appelé communément « Trou d’eau » utilisé autrefois pour la lessive (un lavoir est toujours présent aujourd’hui).
    La forte présence de l’eau génère la poésie du lieu. Le projet s’attache à mettre en valeur cette liaison entre terre et eau en ouvrant le bâti vers les plants d’eau et en y aménageant la terrasse du salon de thé.

    2/ Eléments architecturaux :
    Le projet s’installe dans les murs d’un bâti existant composé :
    - d’une construction principale constituée de deux maisons accolées l’une à l’autre formant l’habitation,
    - d’un appentis en bois servant de local technique et abri de jardin donnant sur la Rabette
    - d’un garage donnant sur la rue

    Le projet prévoit le réaménagement de la construction principale ainsi qu’une extension en bois permettant de transformer les lieux en salon de thé avec service de restauration rapide et d’implanter une boutique gourmande qui fonctionnera en partenariat avec le Parc de la Haute Vallée de Chevreuse.
    Le caractère de la maison existante sera conservé en l’état, une ouverture sera aménagée sur la façade Nord dans le style « verrière d’atelier villageois » afin d’apporter des vues sur la Rabette. L’extension réalisée vient se greffer sur le bâti existant, elle comprendra un espace d’entrée aménagé sous une verrière afin de créer une transparence et une partie plus technique (WC/cuisine/cellier) aménagé dans un volume en bois avec toiture à double pente rappelant celle de la maison existante.
    Le parti constructif est d’utiliser des matériaux écologiques et de mettre en œuvre des principes de l’éco-habitat : poêle à bois, chauffe eau solaire, récupération des eaux de pluie,…



    • Coût : 193 000€HT
    • SHON : 162 m2 existant + 35m2 extension
    • Nature de la mission : Mission complète hors aménagements intérieurs
  • Accueil du public 
    2010
    (78 - Yvelines)
    66 rue Guy Le Rouge
    78730 ROCHEFORT-EN-YVELINES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    1/ Eléments urbains :
    La parcelle d’assise du projet a une forme particulière, elle est composée d’un rectangle ancré sur la rue sur lequel se dresse le bâti existant et d’un bras de terre entouré de part et d’autre d’eau : d’un côté un bras de La Rabette (rivière communale) qui vient former au pied de la maison un petit plan d’eau et de l’autre, un petit étang appelé communément « Trou d’eau » utilisé autrefois pour la lessive (un lavoir est toujours présent aujourd’hui).
    La forte présence de l’eau génère la poésie du lieu. Le projet s’attache à mettre en valeur cette liaison entre terre et eau en ouvrant le bâti vers les plants d’eau et en y aménageant la terrasse du salon de thé.

    2/ Eléments architecturaux :
    Le projet s’installe dans les murs d’un bâti existant composé :
    - d’une construction principale constituée de deux maisons accolées l’une à l’autre formant l’habitation,
    - d’un appentis en bois servant de local technique et abri de jardin donnant sur la Rabette
    - d’un garage donnant sur la rue

    Le projet prévoit le réaménagement de la construction principale ainsi qu’une extension en bois permettant de transformer les lieux en salon de thé avec service de restauration rapide et d’implanter une boutique gourmande qui fonctionnera en partenariat avec le Parc de la Haute Vallée de Chevreuse.
    Le caractère de la maison existante sera conservé en l’état, une ouverture sera aménagée sur la façade Nord dans le style « verrière d’atelier villageois » afin d’apporter des vues sur la Rabette. L’extension réalisée vient se greffer sur le bâti existant, elle comprendra un espace d’entrée aménagé sous une verrière afin de créer une transparence et une partie plus technique (WC/cuisine/cellier) aménagé dans un volume en bois avec toiture à double pente rappelant celle de la maison existante.
    Le parti constructif est d’utiliser des matériaux écologiques et de mettre en œuvre des principes de l’éco-habitat : poêle à bois, chauffe eau solaire, récupération des eaux de pluie,…



    • Coût : 193 000€HT
    • SHON : 162 m2 existant + 35m2 extension
    • Nature de la mission : Mission complète hors aménagements intérieurs
  • Accueil du public 
    2010
    (78 - Yvelines)
    66 rue Guy Le Rouge
    78730 ROCHEFORT-EN-YVELINES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    1/ Eléments urbains :
    La parcelle d’assise du projet a une forme particulière, elle est composée d’un rectangle ancré sur la rue sur lequel se dresse le bâti existant et d’un bras de terre entouré de part et d’autre d’eau : d’un côté un bras de La Rabette (rivière communale) qui vient former au pied de la maison un petit plan d’eau et de l’autre, un petit étang appelé communément « Trou d’eau » utilisé autrefois pour la lessive (un lavoir est toujours présent aujourd’hui).
    La forte présence de l’eau génère la poésie du lieu. Le projet s’attache à mettre en valeur cette liaison entre terre et eau en ouvrant le bâti vers les plants d’eau et en y aménageant la terrasse du salon de thé.

    2/ Eléments architecturaux :
    Le projet s’installe dans les murs d’un bâti existant composé :
    - d’une construction principale constituée de deux maisons accolées l’une à l’autre formant l’habitation,
    - d’un appentis en bois servant de local technique et abri de jardin donnant sur la Rabette
    - d’un garage donnant sur la rue

    Le projet prévoit le réaménagement de la construction principale ainsi qu’une extension en bois permettant de transformer les lieux en salon de thé avec service de restauration rapide et d’implanter une boutique gourmande qui fonctionnera en partenariat avec le Parc de la Haute Vallée de Chevreuse.
    Le caractère de la maison existante sera conservé en l’état, une ouverture sera aménagée sur la façade Nord dans le style « verrière d’atelier villageois » afin d’apporter des vues sur la Rabette. L’extension réalisée vient se greffer sur le bâti existant, elle comprendra un espace d’entrée aménagé sous une verrière afin de créer une transparence et une partie plus technique (WC/cuisine/cellier) aménagé dans un volume en bois avec toiture à double pente rappelant celle de la maison existante.
    Le parti constructif est d’utiliser des matériaux écologiques et de mettre en œuvre des principes de l’éco-habitat : poêle à bois, chauffe eau solaire, récupération des eaux de pluie,…



    • Coût : 193 000€HT
    • SHON : 162 m2 existant + 35m2 extension
    • Nature de la mission : Mission complète hors aménagements intérieurs