AGENCE DAVID MARY

  • Neuf 
    2012
    (91 - Essonne)
    Rue de Vaugondran
    91190 GIF SUR YVETTE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    La propriété est issue d’une division de terrain situé entre la rue de l’Ancienne ferme et la rue Vaugondran, dans la partie basse de ces 2 rues.
    La nouvelle parcelle est de 447 m2, presque plate elle présente une façade sur rue de 18 m de largeur.
    L’environnement bâti est constitué de maisons de typologie hétéroclite et d’années de construction variées.

    Les limites de la parcelle sont perpendiculaires à la rue de Vaugondran, sauf la limite Nord qui s’ouvre en suivant l’orientation de la rue de Madrid.

    Le projet s’implante perpendiculairement à la rue Vaugondran. La Grande façade s’ouvre vers le Sud. Au Nord, contre la façade fermée, est adossé le local technique prolongé par l’abri voiture. Ces 2 derniers éléments de la composition articulent le projet en reliant l’orientation de la rue de Madrid et celle de la rue Vaugondran.

    Le volume général est un parallélépipède rectangle simple avec un décrochement d’acrotère côté pignon Ouest pour répondre à la règle de recul, et, avec un encorbellement du pignon Est pour protéger l’entrée.
    Toute la maison est orientée vers le Sud et la colline. Les gabarits limités de la maison respectent le PLU.
    Le cheminement depuis la voie publique, ménage des vues successives qui enveloppent et préservent l’intimité du cœur de la maison et le spectacle des vues extérieures.

    L’enveloppe gris anthracite du projet renforce son caractère graphique et affine l’impression de masse en absorbant la lumière. Lorsque l’on arrive de la rue de Madrid le projet reste dans le gabarit visuel des coteaux en arrière-plan. La couleur sombre se lie avec l’ombre des arbres couvrant les hauteurs du paysage.

    La construction est reliée aux végétaux par des systèmes de treille côté entrée et le long de la façade Nord. Ces dispositifs, avec les brises soleil, participe à la régulation des apports caloriques solaires.

    La conception de la maison s’inscrit dans une démarche de développement durable et éco-habitat.

    L’orientation du bâti permet de bénéficier de l’apport solaire passif (grandes ouvertures sur la façade Sud et façade Nord fermée). Les brises soleil permettent de se protéger du soleil l’été et laissent rentrer la lumière en hiver.
    Les eaux de pluies sont récupérées dans une cuve de 7000 litres.
    Les toits terrasse végétalisés permettent une évaporation de 50% de l’eau captée.
    La construction est en ossature bois, bardée de panneaux ciments coloris gris anthracite qui apportent une pérennité visuelle de l’ouvrage.
    Les couvertines sont en zinc prépatinné quartz.
    Les brises soleil sont en bois naturel qui deviendra gris argenté sous l’effet des UV.
    Les parties visibles du socle maçonné sont traitées par l’application d’un enduit noir.
    Les bois employés sont d’origine certifiée (FSC).
    La voirie crée est en grave calcaire, perméable.
    Quatre arbres à tiges Haute sont plantés (prunus).

    RÉSEAUX
    Le projet sera relié au réseau d’assainissement public.

    CLÔTURES
    La clôture sur la rue Vaugondran sera composée d’un portail coulissant de 350 cm de largeur et d’un bardage bois à claire-voie posé sur une longrine béton. Une haie végétale doublera ce dispositif.



    • Coût : 260 000€HT
    • SHON : 143m2
    • Nature de la mission : mission complète hors second oeuvre
  • Neuf 
    2012
    (91 - Essonne)
    Rue de Vaugondran
    91190 GIF SUR YVETTE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    La propriété est issue d’une division de terrain situé entre la rue de l’Ancienne ferme et la rue Vaugondran, dans la partie basse de ces 2 rues.
    La nouvelle parcelle est de 447 m2, presque plate elle présente une façade sur rue de 18 m de largeur.
    L’environnement bâti est constitué de maisons de typologie hétéroclite et d’années de construction variées.

    Les limites de la parcelle sont perpendiculaires à la rue de Vaugondran, sauf la limite Nord qui s’ouvre en suivant l’orientation de la rue de Madrid.

    Le projet s’implante perpendiculairement à la rue Vaugondran. La Grande façade s’ouvre vers le Sud. Au Nord, contre la façade fermée, est adossé le local technique prolongé par l’abri voiture. Ces 2 derniers éléments de la composition articulent le projet en reliant l’orientation de la rue de Madrid et celle de la rue Vaugondran.

    Le volume général est un parallélépipède rectangle simple avec un décrochement d’acrotère côté pignon Ouest pour répondre à la règle de recul, et, avec un encorbellement du pignon Est pour protéger l’entrée.
    Toute la maison est orientée vers le Sud et la colline. Les gabarits limités de la maison respectent le PLU.
    Le cheminement depuis la voie publique, ménage des vues successives qui enveloppent et préservent l’intimité du cœur de la maison et le spectacle des vues extérieures.

    L’enveloppe gris anthracite du projet renforce son caractère graphique et affine l’impression de masse en absorbant la lumière. Lorsque l’on arrive de la rue de Madrid le projet reste dans le gabarit visuel des coteaux en arrière-plan. La couleur sombre se lie avec l’ombre des arbres couvrant les hauteurs du paysage.

    La construction est reliée aux végétaux par des systèmes de treille côté entrée et le long de la façade Nord. Ces dispositifs, avec les brises soleil, participe à la régulation des apports caloriques solaires.

    La conception de la maison s’inscrit dans une démarche de développement durable et éco-habitat.

    L’orientation du bâti permet de bénéficier de l’apport solaire passif (grandes ouvertures sur la façade Sud et façade Nord fermée). Les brises soleil permettent de se protéger du soleil l’été et laissent rentrer la lumière en hiver.
    Les eaux de pluies sont récupérées dans une cuve de 7000 litres.
    Les toits terrasse végétalisés permettent une évaporation de 50% de l’eau captée.
    La construction est en ossature bois, bardée de panneaux ciments coloris gris anthracite qui apportent une pérennité visuelle de l’ouvrage.
    Les couvertines sont en zinc prépatinné quartz.
    Les brises soleil sont en bois naturel qui deviendra gris argenté sous l’effet des UV.
    Les parties visibles du socle maçonné sont traitées par l’application d’un enduit noir.
    Les bois employés sont d’origine certifiée (FSC).
    La voirie crée est en grave calcaire, perméable.
    Quatre arbres à tiges Haute sont plantés (prunus).

    RÉSEAUX
    Le projet sera relié au réseau d’assainissement public.

    CLÔTURES
    La clôture sur la rue Vaugondran sera composée d’un portail coulissant de 350 cm de largeur et d’un bardage bois à claire-voie posé sur une longrine béton. Une haie végétale doublera ce dispositif.



    • Coût : 260 000€HT
    • SHON : 143m2
    • Nature de la mission : mission complète hors second oeuvre
  • Neuf 
    2012
    (91 - Essonne)
    Rue de Vaugondran
    91190 GIF SUR YVETTE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    La propriété est issue d’une division de terrain situé entre la rue de l’Ancienne ferme et la rue Vaugondran, dans la partie basse de ces 2 rues.
    La nouvelle parcelle est de 447 m2, presque plate elle présente une façade sur rue de 18 m de largeur.
    L’environnement bâti est constitué de maisons de typologie hétéroclite et d’années de construction variées.

    Les limites de la parcelle sont perpendiculaires à la rue de Vaugondran, sauf la limite Nord qui s’ouvre en suivant l’orientation de la rue de Madrid.

    Le projet s’implante perpendiculairement à la rue Vaugondran. La Grande façade s’ouvre vers le Sud. Au Nord, contre la façade fermée, est adossé le local technique prolongé par l’abri voiture. Ces 2 derniers éléments de la composition articulent le projet en reliant l’orientation de la rue de Madrid et celle de la rue Vaugondran.

    Le volume général est un parallélépipède rectangle simple avec un décrochement d’acrotère côté pignon Ouest pour répondre à la règle de recul, et, avec un encorbellement du pignon Est pour protéger l’entrée.
    Toute la maison est orientée vers le Sud et la colline. Les gabarits limités de la maison respectent le PLU.
    Le cheminement depuis la voie publique, ménage des vues successives qui enveloppent et préservent l’intimité du cœur de la maison et le spectacle des vues extérieures.

    L’enveloppe gris anthracite du projet renforce son caractère graphique et affine l’impression de masse en absorbant la lumière. Lorsque l’on arrive de la rue de Madrid le projet reste dans le gabarit visuel des coteaux en arrière-plan. La couleur sombre se lie avec l’ombre des arbres couvrant les hauteurs du paysage.

    La construction est reliée aux végétaux par des systèmes de treille côté entrée et le long de la façade Nord. Ces dispositifs, avec les brises soleil, participe à la régulation des apports caloriques solaires.

    La conception de la maison s’inscrit dans une démarche de développement durable et éco-habitat.

    L’orientation du bâti permet de bénéficier de l’apport solaire passif (grandes ouvertures sur la façade Sud et façade Nord fermée). Les brises soleil permettent de se protéger du soleil l’été et laissent rentrer la lumière en hiver.
    Les eaux de pluies sont récupérées dans une cuve de 7000 litres.
    Les toits terrasse végétalisés permettent une évaporation de 50% de l’eau captée.
    La construction est en ossature bois, bardée de panneaux ciments coloris gris anthracite qui apportent une pérennité visuelle de l’ouvrage.
    Les couvertines sont en zinc prépatinné quartz.
    Les brises soleil sont en bois naturel qui deviendra gris argenté sous l’effet des UV.
    Les parties visibles du socle maçonné sont traitées par l’application d’un enduit noir.
    Les bois employés sont d’origine certifiée (FSC).
    La voirie crée est en grave calcaire, perméable.
    Quatre arbres à tiges Haute sont plantés (prunus).

    RÉSEAUX
    Le projet sera relié au réseau d’assainissement public.

    CLÔTURES
    La clôture sur la rue Vaugondran sera composée d’un portail coulissant de 350 cm de largeur et d’un bardage bois à claire-voie posé sur une longrine béton. Une haie végétale doublera ce dispositif.



    • Coût : 260 000€HT
    • SHON : 143m2
    • Nature de la mission : mission complète hors second oeuvre
  • Neuf 
    2012
    (91 - Essonne)
    Rue de Vaugondran
    91190 GIF SUR YVETTE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    La propriété est issue d’une division de terrain situé entre la rue de l’Ancienne ferme et la rue Vaugondran, dans la partie basse de ces 2 rues.
    La nouvelle parcelle est de 447 m2, presque plate elle présente une façade sur rue de 18 m de largeur.
    L’environnement bâti est constitué de maisons de typologie hétéroclite et d’années de construction variées.

    Les limites de la parcelle sont perpendiculaires à la rue de Vaugondran, sauf la limite Nord qui s’ouvre en suivant l’orientation de la rue de Madrid.

    Le projet s’implante perpendiculairement à la rue Vaugondran. La Grande façade s’ouvre vers le Sud. Au Nord, contre la façade fermée, est adossé le local technique prolongé par l’abri voiture. Ces 2 derniers éléments de la composition articulent le projet en reliant l’orientation de la rue de Madrid et celle de la rue Vaugondran.

    Le volume général est un parallélépipède rectangle simple avec un décrochement d’acrotère côté pignon Ouest pour répondre à la règle de recul, et, avec un encorbellement du pignon Est pour protéger l’entrée.
    Toute la maison est orientée vers le Sud et la colline. Les gabarits limités de la maison respectent le PLU.
    Le cheminement depuis la voie publique, ménage des vues successives qui enveloppent et préservent l’intimité du cœur de la maison et le spectacle des vues extérieures.

    L’enveloppe gris anthracite du projet renforce son caractère graphique et affine l’impression de masse en absorbant la lumière. Lorsque l’on arrive de la rue de Madrid le projet reste dans le gabarit visuel des coteaux en arrière-plan. La couleur sombre se lie avec l’ombre des arbres couvrant les hauteurs du paysage.

    La construction est reliée aux végétaux par des systèmes de treille côté entrée et le long de la façade Nord. Ces dispositifs, avec les brises soleil, participe à la régulation des apports caloriques solaires.

    La conception de la maison s’inscrit dans une démarche de développement durable et éco-habitat.

    L’orientation du bâti permet de bénéficier de l’apport solaire passif (grandes ouvertures sur la façade Sud et façade Nord fermée). Les brises soleil permettent de se protéger du soleil l’été et laissent rentrer la lumière en hiver.
    Les eaux de pluies sont récupérées dans une cuve de 7000 litres.
    Les toits terrasse végétalisés permettent une évaporation de 50% de l’eau captée.
    La construction est en ossature bois, bardée de panneaux ciments coloris gris anthracite qui apportent une pérennité visuelle de l’ouvrage.
    Les couvertines sont en zinc prépatinné quartz.
    Les brises soleil sont en bois naturel qui deviendra gris argenté sous l’effet des UV.
    Les parties visibles du socle maçonné sont traitées par l’application d’un enduit noir.
    Les bois employés sont d’origine certifiée (FSC).
    La voirie crée est en grave calcaire, perméable.
    Quatre arbres à tiges Haute sont plantés (prunus).

    RÉSEAUX
    Le projet sera relié au réseau d’assainissement public.

    CLÔTURES
    La clôture sur la rue Vaugondran sera composée d’un portail coulissant de 350 cm de largeur et d’un bardage bois à claire-voie posé sur une longrine béton. Une haie végétale doublera ce dispositif.



    • Coût : 260 000€HT
    • SHON : 143m2
    • Nature de la mission : mission complète hors second oeuvre
  • Neuf 
    2012
    (91 - Essonne)
    Rue de Vaugondran
    91190 GIF SUR YVETTE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    La propriété est issue d’une division de terrain situé entre la rue de l’Ancienne ferme et la rue Vaugondran, dans la partie basse de ces 2 rues.
    La nouvelle parcelle est de 447 m2, presque plate elle présente une façade sur rue de 18 m de largeur.
    L’environnement bâti est constitué de maisons de typologie hétéroclite et d’années de construction variées.

    Les limites de la parcelle sont perpendiculaires à la rue de Vaugondran, sauf la limite Nord qui s’ouvre en suivant l’orientation de la rue de Madrid.

    Le projet s’implante perpendiculairement à la rue Vaugondran. La Grande façade s’ouvre vers le Sud. Au Nord, contre la façade fermée, est adossé le local technique prolongé par l’abri voiture. Ces 2 derniers éléments de la composition articulent le projet en reliant l’orientation de la rue de Madrid et celle de la rue Vaugondran.

    Le volume général est un parallélépipède rectangle simple avec un décrochement d’acrotère côté pignon Ouest pour répondre à la règle de recul, et, avec un encorbellement du pignon Est pour protéger l’entrée.
    Toute la maison est orientée vers le Sud et la colline. Les gabarits limités de la maison respectent le PLU.
    Le cheminement depuis la voie publique, ménage des vues successives qui enveloppent et préservent l’intimité du cœur de la maison et le spectacle des vues extérieures.

    L’enveloppe gris anthracite du projet renforce son caractère graphique et affine l’impression de masse en absorbant la lumière. Lorsque l’on arrive de la rue de Madrid le projet reste dans le gabarit visuel des coteaux en arrière-plan. La couleur sombre se lie avec l’ombre des arbres couvrant les hauteurs du paysage.

    La construction est reliée aux végétaux par des systèmes de treille côté entrée et le long de la façade Nord. Ces dispositifs, avec les brises soleil, participe à la régulation des apports caloriques solaires.

    La conception de la maison s’inscrit dans une démarche de développement durable et éco-habitat.

    L’orientation du bâti permet de bénéficier de l’apport solaire passif (grandes ouvertures sur la façade Sud et façade Nord fermée). Les brises soleil permettent de se protéger du soleil l’été et laissent rentrer la lumière en hiver.
    Les eaux de pluies sont récupérées dans une cuve de 7000 litres.
    Les toits terrasse végétalisés permettent une évaporation de 50% de l’eau captée.
    La construction est en ossature bois, bardée de panneaux ciments coloris gris anthracite qui apportent une pérennité visuelle de l’ouvrage.
    Les couvertines sont en zinc prépatinné quartz.
    Les brises soleil sont en bois naturel qui deviendra gris argenté sous l’effet des UV.
    Les parties visibles du socle maçonné sont traitées par l’application d’un enduit noir.
    Les bois employés sont d’origine certifiée (FSC).
    La voirie crée est en grave calcaire, perméable.
    Quatre arbres à tiges Haute sont plantés (prunus).

    RÉSEAUX
    Le projet sera relié au réseau d’assainissement public.

    CLÔTURES
    La clôture sur la rue Vaugondran sera composée d’un portail coulissant de 350 cm de largeur et d’un bardage bois à claire-voie posé sur une longrine béton. Une haie végétale doublera ce dispositif.



    • Coût : 260 000€HT
    • SHON : 143m2
    • Nature de la mission : mission complète hors second oeuvre
  • Neuf 
    2012
    (91 - Essonne)
    Rue de Vaugondran
    91190 GIF SUR YVETTE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    La propriété est issue d’une division de terrain situé entre la rue de l’Ancienne ferme et la rue Vaugondran, dans la partie basse de ces 2 rues.
    La nouvelle parcelle est de 447 m2, presque plate elle présente une façade sur rue de 18 m de largeur.
    L’environnement bâti est constitué de maisons de typologie hétéroclite et d’années de construction variées.

    Les limites de la parcelle sont perpendiculaires à la rue de Vaugondran, sauf la limite Nord qui s’ouvre en suivant l’orientation de la rue de Madrid.

    Le projet s’implante perpendiculairement à la rue Vaugondran. La Grande façade s’ouvre vers le Sud. Au Nord, contre la façade fermée, est adossé le local technique prolongé par l’abri voiture. Ces 2 derniers éléments de la composition articulent le projet en reliant l’orientation de la rue de Madrid et celle de la rue Vaugondran.

    Le volume général est un parallélépipède rectangle simple avec un décrochement d’acrotère côté pignon Ouest pour répondre à la règle de recul, et, avec un encorbellement du pignon Est pour protéger l’entrée.
    Toute la maison est orientée vers le Sud et la colline. Les gabarits limités de la maison respectent le PLU.
    Le cheminement depuis la voie publique, ménage des vues successives qui enveloppent et préservent l’intimité du cœur de la maison et le spectacle des vues extérieures.

    L’enveloppe gris anthracite du projet renforce son caractère graphique et affine l’impression de masse en absorbant la lumière. Lorsque l’on arrive de la rue de Madrid le projet reste dans le gabarit visuel des coteaux en arrière-plan. La couleur sombre se lie avec l’ombre des arbres couvrant les hauteurs du paysage.

    La construction est reliée aux végétaux par des systèmes de treille côté entrée et le long de la façade Nord. Ces dispositifs, avec les brises soleil, participe à la régulation des apports caloriques solaires.

    La conception de la maison s’inscrit dans une démarche de développement durable et éco-habitat.

    L’orientation du bâti permet de bénéficier de l’apport solaire passif (grandes ouvertures sur la façade Sud et façade Nord fermée). Les brises soleil permettent de se protéger du soleil l’été et laissent rentrer la lumière en hiver.
    Les eaux de pluies sont récupérées dans une cuve de 7000 litres.
    Les toits terrasse végétalisés permettent une évaporation de 50% de l’eau captée.
    La construction est en ossature bois, bardée de panneaux ciments coloris gris anthracite qui apportent une pérennité visuelle de l’ouvrage.
    Les couvertines sont en zinc prépatinné quartz.
    Les brises soleil sont en bois naturel qui deviendra gris argenté sous l’effet des UV.
    Les parties visibles du socle maçonné sont traitées par l’application d’un enduit noir.
    Les bois employés sont d’origine certifiée (FSC).
    La voirie crée est en grave calcaire, perméable.
    Quatre arbres à tiges Haute sont plantés (prunus).

    RÉSEAUX
    Le projet sera relié au réseau d’assainissement public.

    CLÔTURES
    La clôture sur la rue Vaugondran sera composée d’un portail coulissant de 350 cm de largeur et d’un bardage bois à claire-voie posé sur une longrine béton. Une haie végétale doublera ce dispositif.



    • Coût : 260 000€HT
    • SHON : 143m2
    • Nature de la mission : mission complète hors second oeuvre