AGENCE DAVID MARY

  • Lieu de travail 
    2007
    (78 - Yvelines)
    78830 BONNELLES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    1/ Éléments urbains :

    La parcelle d’assise du terrain est située en limite du centre ancien de Bonnelles, sa forme est longue et étroite issue des anciens vergers de la ville. Le principe d’implantation des extensions est de s’adosser aux limites séparatives, en continuité de la construction existante.

    2/ Éléments architecturaux :

    Le parti architectural est de créer d’une part, un volume simple en longueur dans le prolongement de l’existant et de barder l’ensemble de clins de bois (partie bureau) ; et d’autre part, de réaliser sur le pignon, une extension sur pilotis inscrite dans la continuité de la toiture existante. Les ouvertures de la maison principale sont redessinées, offrant plus de lumière aux intérieurs et une unité de composition quant à l’extension construite.

    L’extension réalisée le long de la limite séparative (1ère phase des travaux) souligne la forme du parcellaire par son horizontalité : implantation en longueur, fenêtre en bandeau, faible hauteur, bardage horizontal…Tous ces éléments lui donne de l’élancement.

    Entre l’existant et la partie bureau, un sas d’accès a été aménagé dans un volume distinct : retrait de façade, toiture en verrière plus basse, large ouverture verticale,…Ce volume assure la liaison entre les deux constructions par son implantation mais aussi par l’unité de matériau choisit pour habiller les façades.


    • Coût : 120 000€ HT
    • SHON : 180 m2 (compris habitation existante)
    • Nature de la mission : Mission complète
  • Lieu de travail 
    2007
    (78 - Yvelines)
    78830 BONNELLES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    1/ Éléments urbains :

    La parcelle d’assise du terrain est située en limite du centre ancien de Bonnelles, sa forme est longue et étroite issue des anciens vergers de la ville. Le principe d’implantation des extensions est de s’adosser aux limites séparatives, en continuité de la construction existante.

    2/ Éléments architecturaux :

    Le parti architectural est de créer d’une part, un volume simple en longueur dans le prolongement de l’existant et de barder l’ensemble de clins de bois (partie bureau) ; et d’autre part, de réaliser sur le pignon, une extension sur pilotis inscrite dans la continuité de la toiture existante. Les ouvertures de la maison principale sont redessinées, offrant plus de lumière aux intérieurs et une unité de composition quant à l’extension construite.

    L’extension réalisée le long de la limite séparative (1ère phase des travaux) souligne la forme du parcellaire par son horizontalité : implantation en longueur, fenêtre en bandeau, faible hauteur, bardage horizontal…Tous ces éléments lui donne de l’élancement.

    Entre l’existant et la partie bureau, un sas d’accès a été aménagé dans un volume distinct : retrait de façade, toiture en verrière plus basse, large ouverture verticale,…Ce volume assure la liaison entre les deux constructions par son implantation mais aussi par l’unité de matériau choisit pour habiller les façades.


    • Coût : 120 000€ HT
    • SHON : 180 m2 (compris habitation existante)
    • Nature de la mission : Mission complète
  • Lieu de travail 
    2007
    (78 - Yvelines)
    78830 BONNELLES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    1/ Éléments urbains :

    La parcelle d’assise du terrain est située en limite du centre ancien de Bonnelles, sa forme est longue et étroite issue des anciens vergers de la ville. Le principe d’implantation des extensions est de s’adosser aux limites séparatives, en continuité de la construction existante.

    2/ Éléments architecturaux :

    Le parti architectural est de créer d’une part, un volume simple en longueur dans le prolongement de l’existant et de barder l’ensemble de clins de bois (partie bureau) ; et d’autre part, de réaliser sur le pignon, une extension sur pilotis inscrite dans la continuité de la toiture existante. Les ouvertures de la maison principale sont redessinées, offrant plus de lumière aux intérieurs et une unité de composition quant à l’extension construite.

    L’extension réalisée le long de la limite séparative (1ère phase des travaux) souligne la forme du parcellaire par son horizontalité : implantation en longueur, fenêtre en bandeau, faible hauteur, bardage horizontal…Tous ces éléments lui donne de l’élancement.

    Entre l’existant et la partie bureau, un sas d’accès a été aménagé dans un volume distinct : retrait de façade, toiture en verrière plus basse, large ouverture verticale,…Ce volume assure la liaison entre les deux constructions par son implantation mais aussi par l’unité de matériau choisit pour habiller les façades.


    • Coût : 120 000€ HT
    • SHON : 180 m2 (compris habitation existante)
    • Nature de la mission : Mission complète
  • Lieu de travail 
    2007
    (78 - Yvelines)
    78830 BONNELLES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    1/ Éléments urbains :

    La parcelle d’assise du terrain est située en limite du centre ancien de Bonnelles, sa forme est longue et étroite issue des anciens vergers de la ville. Le principe d’implantation des extensions est de s’adosser aux limites séparatives, en continuité de la construction existante.

    2/ Éléments architecturaux :

    Le parti architectural est de créer d’une part, un volume simple en longueur dans le prolongement de l’existant et de barder l’ensemble de clins de bois (partie bureau) ; et d’autre part, de réaliser sur le pignon, une extension sur pilotis inscrite dans la continuité de la toiture existante. Les ouvertures de la maison principale sont redessinées, offrant plus de lumière aux intérieurs et une unité de composition quant à l’extension construite.

    L’extension réalisée le long de la limite séparative (1ère phase des travaux) souligne la forme du parcellaire par son horizontalité : implantation en longueur, fenêtre en bandeau, faible hauteur, bardage horizontal…Tous ces éléments lui donne de l’élancement.

    Entre l’existant et la partie bureau, un sas d’accès a été aménagé dans un volume distinct : retrait de façade, toiture en verrière plus basse, large ouverture verticale,…Ce volume assure la liaison entre les deux constructions par son implantation mais aussi par l’unité de matériau choisit pour habiller les façades.


    • Coût : 120 000€ HT
    • SHON : 180 m2 (compris habitation existante)
    • Nature de la mission : Mission complète