AGENCE DAVID MARY

  • Neuf 
    2002
    (78 - Yvelines)
    Rue de l'Eglise
    78730 ROCHEFORT EN YVELINES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    1/ Eléments urbains :

    Le bâti existant est constitué de deux bâtiment contigus, l’un est un restaurant « le Brigandville », l’autre est la partie habitation. L’extension s’implante en suivant la trace du parcellaire, perpendiculairement à la longère, sur l’implantation du mur séparatif existant.

    2/ Eléments architecturaux :

    Le parti architectural est de créer une extension intégrée dans le paysage urbain avoisinant : jardins en terrasses, continuité de toitures, vue traversante,…
    Le principe est de créer un bâti de type « atelier villageois » sous une toiture à double pente avec un décaissé qui permet le passage des vues mais aussi de rester discret depuis la terrasse du restaurant.
    La façade donnant sur le jardin est entièrement vitrée et les baies sont soulignées par un brise soleil en bois, du coté du restaurant, les percements sont inexistants.


    • Coût : 320 000€ HT
    • SHON : 497m2 (existant) + 68m2 (extension)
    • Nature de la mission : mission complète
  • Neuf 
    2002
    (78 - Yvelines)
    Rue de l'Eglise
    78730 ROCHEFORT EN YVELINES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    1/ Eléments urbains :

    Le bâti existant est constitué de deux bâtiment contigus, l’un est un restaurant « le Brigandville », l’autre est la partie habitation. L’extension s’implante en suivant la trace du parcellaire, perpendiculairement à la longère, sur l’implantation du mur séparatif existant.

    2/ Eléments architecturaux :

    Le parti architectural est de créer une extension intégrée dans le paysage urbain avoisinant : jardins en terrasses, continuité de toitures, vue traversante,…
    Le principe est de créer un bâti de type « atelier villageois » sous une toiture à double pente avec un décaissé qui permet le passage des vues mais aussi de rester discret depuis la terrasse du restaurant.
    La façade donnant sur le jardin est entièrement vitrée et les baies sont soulignées par un brise soleil en bois, du coté du restaurant, les percements sont inexistants.


    • Coût : 320 000€ HT
    • SHON : 497m2 (existant) + 68m2 (extension)
    • Nature de la mission : mission complète
  • Neuf 
    2002
    (78 - Yvelines)
    Rue de l'Eglise
    78730 ROCHEFORT EN YVELINES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    1/ Eléments urbains :

    Le bâti existant est constitué de deux bâtiment contigus, l’un est un restaurant « le Brigandville », l’autre est la partie habitation. L’extension s’implante en suivant la trace du parcellaire, perpendiculairement à la longère, sur l’implantation du mur séparatif existant.

    2/ Eléments architecturaux :

    Le parti architectural est de créer une extension intégrée dans le paysage urbain avoisinant : jardins en terrasses, continuité de toitures, vue traversante,…
    Le principe est de créer un bâti de type « atelier villageois » sous une toiture à double pente avec un décaissé qui permet le passage des vues mais aussi de rester discret depuis la terrasse du restaurant.
    La façade donnant sur le jardin est entièrement vitrée et les baies sont soulignées par un brise soleil en bois, du coté du restaurant, les percements sont inexistants.


    • Coût : 320 000€ HT
    • SHON : 497m2 (existant) + 68m2 (extension)
    • Nature de la mission : mission complète
  • Neuf 
    2002
    (78 - Yvelines)
    Rue de l'Eglise
    78730 ROCHEFORT EN YVELINES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    1/ Eléments urbains :

    Le bâti existant est constitué de deux bâtiment contigus, l’un est un restaurant « le Brigandville », l’autre est la partie habitation. L’extension s’implante en suivant la trace du parcellaire, perpendiculairement à la longère, sur l’implantation du mur séparatif existant.

    2/ Eléments architecturaux :

    Le parti architectural est de créer une extension intégrée dans le paysage urbain avoisinant : jardins en terrasses, continuité de toitures, vue traversante,…
    Le principe est de créer un bâti de type « atelier villageois » sous une toiture à double pente avec un décaissé qui permet le passage des vues mais aussi de rester discret depuis la terrasse du restaurant.
    La façade donnant sur le jardin est entièrement vitrée et les baies sont soulignées par un brise soleil en bois, du coté du restaurant, les percements sont inexistants.


    • Coût : 320 000€ HT
    • SHON : 497m2 (existant) + 68m2 (extension)
    • Nature de la mission : mission complète
  • Neuf 
    2002
    (78 - Yvelines)
    Rue de l'Eglise
    78730 ROCHEFORT EN YVELINES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    1/ Eléments urbains :

    Le bâti existant est constitué de deux bâtiment contigus, l’un est un restaurant « le Brigandville », l’autre est la partie habitation. L’extension s’implante en suivant la trace du parcellaire, perpendiculairement à la longère, sur l’implantation du mur séparatif existant.

    2/ Eléments architecturaux :

    Le parti architectural est de créer une extension intégrée dans le paysage urbain avoisinant : jardins en terrasses, continuité de toitures, vue traversante,…
    Le principe est de créer un bâti de type « atelier villageois » sous une toiture à double pente avec un décaissé qui permet le passage des vues mais aussi de rester discret depuis la terrasse du restaurant.
    La façade donnant sur le jardin est entièrement vitrée et les baies sont soulignées par un brise soleil en bois, du coté du restaurant, les percements sont inexistants.


    • Coût : 320 000€ HT
    • SHON : 497m2 (existant) + 68m2 (extension)
    • Nature de la mission : mission complète
  • Neuf 
    2002
    (78 - Yvelines)
    Rue de l'Eglise
    78730 ROCHEFORT EN YVELINES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    1/ Eléments urbains :

    Le bâti existant est constitué de deux bâtiment contigus, l’un est un restaurant « le Brigandville », l’autre est la partie habitation. L’extension s’implante en suivant la trace du parcellaire, perpendiculairement à la longère, sur l’implantation du mur séparatif existant.

    2/ Eléments architecturaux :

    Le parti architectural est de créer une extension intégrée dans le paysage urbain avoisinant : jardins en terrasses, continuité de toitures, vue traversante,…
    Le principe est de créer un bâti de type « atelier villageois » sous une toiture à double pente avec un décaissé qui permet le passage des vues mais aussi de rester discret depuis la terrasse du restaurant.
    La façade donnant sur le jardin est entièrement vitrée et les baies sont soulignées par un brise soleil en bois, du coté du restaurant, les percements sont inexistants.


    • Coût : 320 000€ HT
    • SHON : 497m2 (existant) + 68m2 (extension)
    • Nature de la mission : mission complète