Agence Briand Renault Architecte à Rennes (35)

  • Neuf 
    2010
    (999 - Étranger)
    Port-au-Prince
    Haïti
    Architecte(s) associé(s) :
    M Briand
    Maître d’ouvrage :
    Fondation Connaissance et Liberté (FOKAL)

    Dans le cadre de l’appel à Projet " Quartier pour Haïti " organisé par la fondation Connaissance et Liberté.

    Suite au séisme survenu le 12 janvier 2010, nous avons répondu à un appel à projet pour la réalisation de petites unités de logements permettant une reconstruction rapide d’un ou plusieurs quartiers à Port-au-Prince. Ces unités d’habitations devront à la fois répondre à des normes parasismiques et offrir un abri suffisant face aux fortes pluies et aux cyclones.
    Le projet proposé répond aux différentes contraintes techniques du cahier des charges et met l’accent sur une participation active des futurs habitants.

    1. A disposition sur le terrain, un socle béton préfabriqué et trois branchements réseaux. Objectif : monter l’ossature de la maison soi-même avec des outils simples et usuels.

    2. Formation de cadres en bois avec de simples planches. Les différentes planches du cadre peuvent être distinguées par un code couleur pour en simplifier le montage.

    3. Deux personnes suffisent pour assembler et mettre en place les treize cadres d’une cellule d’habitation de 12 m². Des éléments métalliques (tiges filetées et chaines) maintiennent les cadres entre eux et renforcent la structure.
  • Neuf 
    2010
    (999 - Étranger)
    Port-au-Prince
    Haïti
    Architecte(s) associé(s) :
    M Briand
    Maître d’ouvrage :
    Fondation Connaissance et Liberté (FOKAL)

    Dans le cadre de l’appel à Projet " Quartier pour Haïti " organisé par la fondation Connaissance et Liberté.

    Suite au séisme survenu le 12 janvier 2010, nous avons répondu à un appel à projet pour la réalisation de petites unités de logements permettant une reconstruction rapide d’un ou plusieurs quartiers à Port-au-Prince. Ces unités d’habitations devront à la fois répondre à des normes parasismiques et offrir un abri suffisant face aux fortes pluies et aux cyclones.
    Le projet proposé répond aux différentes contraintes techniques du cahier des charges et met l’accent sur une participation active des futurs habitants.

    1. A disposition sur le terrain, un socle béton préfabriqué et trois branchements réseaux. Objectif : monter l’ossature de la maison soi-même avec des outils simples et usuels.

    2. Formation de cadres en bois avec de simples planches. Les différentes planches du cadre peuvent être distinguées par un code couleur pour en simplifier le montage.

    3. Deux personnes suffisent pour assembler et mettre en place les treize cadres d’une cellule d’habitation de 12 m². Des éléments métalliques (tiges filetées et chaines) maintiennent les cadres entre eux et renforcent la structure.
  • Neuf 
    2010
    (999 - Étranger)
    Port-au-Prince
    Haïti
    Architecte(s) associé(s) :
    M Briand
    Maître d’ouvrage :
    Fondation Connaissance et Liberté (FOKAL)

    Dans le cadre de l’appel à Projet " Quartier pour Haïti " organisé par la fondation Connaissance et Liberté.

    Suite au séisme survenu le 12 janvier 2010, nous avons répondu à un appel à projet pour la réalisation de petites unités de logements permettant une reconstruction rapide d’un ou plusieurs quartiers à Port-au-Prince. Ces unités d’habitations devront à la fois répondre à des normes parasismiques et offrir un abri suffisant face aux fortes pluies et aux cyclones.
    Le projet proposé répond aux différentes contraintes techniques du cahier des charges et met l’accent sur une participation active des futurs habitants.

    1. A disposition sur le terrain, un socle béton préfabriqué et trois branchements réseaux. Objectif : monter l’ossature de la maison soi-même avec des outils simples et usuels.

    2. Formation de cadres en bois avec de simples planches. Les différentes planches du cadre peuvent être distinguées par un code couleur pour en simplifier le montage.

    3. Deux personnes suffisent pour assembler et mettre en place les treize cadres d’une cellule d’habitation de 12 m². Des éléments métalliques (tiges filetées et chaines) maintiennent les cadres entre eux et renforcent la structure.
  • Neuf 
    2010
    (999 - Étranger)
    Port-au-Prince
    Haïti
    Architecte(s) associé(s) :
    M Briand
    Maître d’ouvrage :
    Fondation Connaissance et Liberté (FOKAL)

    Dans le cadre de l’appel à Projet " Quartier pour Haïti " organisé par la fondation Connaissance et Liberté.

    Suite au séisme survenu le 12 janvier 2010, nous avons répondu à un appel à projet pour la réalisation de petites unités de logements permettant une reconstruction rapide d’un ou plusieurs quartiers à Port-au-Prince. Ces unités d’habitations devront à la fois répondre à des normes parasismiques et offrir un abri suffisant face aux fortes pluies et aux cyclones.
    Le projet proposé répond aux différentes contraintes techniques du cahier des charges et met l’accent sur une participation active des futurs habitants.

    1. A disposition sur le terrain, un socle béton préfabriqué et trois branchements réseaux. Objectif : monter l’ossature de la maison soi-même avec des outils simples et usuels.

    2. Formation de cadres en bois avec de simples planches. Les différentes planches du cadre peuvent être distinguées par un code couleur pour en simplifier le montage.

    3. Deux personnes suffisent pour assembler et mettre en place les treize cadres d’une cellule d’habitation de 12 m². Des éléments métalliques (tiges filetées et chaines) maintiennent les cadres entre eux et renforcent la structure.
  • Neuf 
    2010
    (999 - Étranger)
    Port-au-Prince
    Haïti
    Architecte(s) associé(s) :
    M Briand
    Maître d’ouvrage :
    Fondation Connaissance et Liberté (FOKAL)

    Dans le cadre de l’appel à Projet " Quartier pour Haïti " organisé par la fondation Connaissance et Liberté.

    Suite au séisme survenu le 12 janvier 2010, nous avons répondu à un appel à projet pour la réalisation de petites unités de logements permettant une reconstruction rapide d’un ou plusieurs quartiers à Port-au-Prince. Ces unités d’habitations devront à la fois répondre à des normes parasismiques et offrir un abri suffisant face aux fortes pluies et aux cyclones.
    Le projet proposé répond aux différentes contraintes techniques du cahier des charges et met l’accent sur une participation active des futurs habitants.

    1. A disposition sur le terrain, un socle béton préfabriqué et trois branchements réseaux. Objectif : monter l’ossature de la maison soi-même avec des outils simples et usuels.

    2. Formation de cadres en bois avec de simples planches. Les différentes planches du cadre peuvent être distinguées par un code couleur pour en simplifier le montage.

    3. Deux personnes suffisent pour assembler et mettre en place les treize cadres d’une cellule d’habitation de 12 m². Des éléments métalliques (tiges filetées et chaines) maintiennent les cadres entre eux et renforcent la structure.