Agence Briand Renault Architecte à Rennes (35)

  • Neuf 
    2015
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    35410 Domloup
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    L’implantation de cette maison d’habitation cherche à épouser à la fois les formes du terrain naturel et celles de la parcelle.

    Le bâti est composé de deux volumes distincts. Le premier est vertical et accueille les espaces de vie. Le second est plus bas et reçoit les fonctions techniques.

    Les ouvertures coté Sud sont nombreuses et répétitives tandis que les percements sur les autres façades sont plutôt ponctuels et cherchent à capter l’environnement.
  • Neuf 
    2015
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    35410 Domloup
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    L’implantation de cette maison d’habitation cherche à épouser à la fois les formes du terrain naturel et celles de la parcelle.

    Le bâti est composé de deux volumes distincts. Le premier est vertical et accueille les espaces de vie. Le second est plus bas et reçoit les fonctions techniques.

    Les ouvertures coté Sud sont nombreuses et répétitives tandis que les percements sur les autres façades sont plutôt ponctuels et cherchent à capter l’environnement.
  • Neuf 
    2015
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    35410 Domloup
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    L’implantation de cette maison d’habitation cherche à épouser à la fois les formes du terrain naturel et celles de la parcelle.

    Le bâti est composé de deux volumes distincts. Le premier est vertical et accueille les espaces de vie. Le second est plus bas et reçoit les fonctions techniques.

    Les ouvertures coté Sud sont nombreuses et répétitives tandis que les percements sur les autres façades sont plutôt ponctuels et cherchent à capter l’environnement.
  • Neuf 
    2015
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    35410 Domloup
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    L’implantation de cette maison d’habitation cherche à épouser à la fois les formes du terrain naturel et celles de la parcelle.

    Le bâti est composé de deux volumes distincts. Le premier est vertical et accueille les espaces de vie. Le second est plus bas et reçoit les fonctions techniques.

    Les ouvertures coté Sud sont nombreuses et répétitives tandis que les percements sur les autres façades sont plutôt ponctuels et cherchent à capter l’environnement.
  • Neuf 
    2015
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    35410 Domloup
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    L’implantation de cette maison d’habitation cherche à épouser à la fois les formes du terrain naturel et celles de la parcelle.

    Le bâti est composé de deux volumes distincts. Le premier est vertical et accueille les espaces de vie. Le second est plus bas et reçoit les fonctions techniques.

    Les ouvertures coté Sud sont nombreuses et répétitives tandis que les percements sur les autres façades sont plutôt ponctuels et cherchent à capter l’environnement.
  • Neuf 
    2015
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    35410 Domloup
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    L’implantation de cette maison d’habitation cherche à épouser à la fois les formes du terrain naturel et celles de la parcelle.

    Le bâti est composé de deux volumes distincts. Le premier est vertical et accueille les espaces de vie. Le second est plus bas et reçoit les fonctions techniques.

    Les ouvertures coté Sud sont nombreuses et répétitives tandis que les percements sur les autres façades sont plutôt ponctuels et cherchent à capter l’environnement.
  • Neuf 
    2015
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    35410 Domloup
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    L’implantation de cette maison d’habitation cherche à épouser à la fois les formes du terrain naturel et celles de la parcelle.

    Le bâti est composé de deux volumes distincts. Le premier est vertical et accueille les espaces de vie. Le second est plus bas et reçoit les fonctions techniques.

    Les ouvertures coté Sud sont nombreuses et répétitives tandis que les percements sur les autres façades sont plutôt ponctuels et cherchent à capter l’environnement.