AGENCE DAVID MARY

X
Accueil du public
2007
(Yvelines)
Accueil du public
2006
(Yvelines)
Accueil du public
2003
(Rhône)
Accueil du public
2002
(Yvelines)
Accueil du public
2003
(Yvelines)
Accueil du public
2000
(Étranger)
Accueil du public
2006
(Yvelines)
Accueil du public
2008
(Yvelines)
Accueil du public
1992
(Var)
Neuf
2010
(Yvelines)
Neuf
2008
(Yvelines)
Rénovation
2010 travaux suspendus
(Eure-et-Loir)
Neuf
2005
(Yvelines)
Neuf
1990-2004
(Yvelines)
Neuf
2008
(Hauts-de-Seine)
Neuf
2005
(Yvelines)
Neuf
2009
(Yvelines)
Neuf
2013
(Yvelines)
Neuf
2012
(Yvelines)
Neuf
2014 -2015
(Yvelines)
Neuf
2016
(Yvelines)
Neuf
2015
(Essonne)
Neuf
2016
(Yvelines)
Nom
AGENCE DAVID MARY
Adresse
8 rue de Corblins
Hameau de la Bâte
78730 LONGVILLIERS
France métropolitaine
Téléphone
01 30 59 59 92
Fax
01 30 88 44 62

Notre agence crée en 1992 gère une activité polyvalente qui s’exprime au travers de domaines variés , habitat, équipements publics, bâtiments culturels, ouvrages d’art et écrans phoniques, aménagements de boutiques…

Notre structure de petite taille, nous permet d’être au plus de nos projets et d’être dans le strict contrôle de chaque opération.

Depuis 10 ans notre travail sur l’habitat notamment en vallée de Chevreuse nous a amené à considérer les nouvelles problématiques environnementales non pas comme des contraintes supplémentaires mais au contraire comme un lieu d’innovation et d’expérimentation.

Bénéficiant aujourd’hui d’une solide expérience en logement HQE, nous travaillons dans le droit fil du développement et des prérogatives du Parc Régional de la Haute Vallée de Chevreuse.

Nos projets répondent aux critères d’une démarche qualité consciente de la nécessité d’une architecture durable, respectueuse de l’environnement, de ses utilisateurs, et dans le strict contrôle de l’économie de chaque opération.

 

Notre démarche architecturale s’articule autour de plusieurs axes de recherche :

L’intégration dans le paysage ( étude du terrain et de son environnement immédiat, de la topographie, des accès, des vues, des végétaux existants, de l’ensoleillement ,des vents dominants.) Qu’il s’agisse  d’habitats individuels ou groupés, d’équipements publics, … l’architecture découle d’abord du lieu dans lequel elle s’inscrit.

 La transposition contemporaine de l’architecture vernaculaire ( analyse des ressources du territoire, végétation locale, matériaux disponibles à proximité, savoir faire régionaux). Le respect des gabarits, des matériaux et des styles traditionnels sont conciliés avec des éléments de modernité tels que l’usage de la transparence, des volumes épurés, des lieux intérieur-extérieur, une architecture qui offre un abri accueillant sain, lumineux, et propice à générer une atmosphère inédite.

La préservation de l’intégrité du tissu urbain quand le projet s’insère en site urbain.

La réponse aux objectifs du programme permettant une relecture des paramètres de la qualité architecturale à la lumière des préoccupations d’environnement , gestion de l’énergie, de l’eau, des déchets, de l’entretien et de la maintenance des bâtiments ,  assurer un confort hygrothermique, acoustique, sanitaire et visuel (éclairage naturel et vues sur l’extérieur valorisées).

Ces propositions se traduisent par la mise en œuvre  de solutions les mieux adaptées en terme d’énergies renouvelables pour l’électricité et le chauffage, de système de récupération des eaux de pluie, de toitures végétales, de géothermie, de panneaux solaires, de piscines bio etc… autant de techniques déjà éprouvées dans de précédentes opérations.

Nous recherchons dans chacun de nos projets la technique ou les techniques les plus adaptées, faisant intervenir  si nécessaire différents matériaux (béton armé, acier, pierres, bois) afin d’une part d’enrichir l’offre technique et, d’autre part de proposer des solutions constructives écologiques et économiques par la juste quantité et qualité de matériau au bon endroit.

 

.